cerhu > sci.* > sci.psychanalyse

jr (06/11/2005, 19h21)
Je suis tombé sur une collection pour les tout-petits (Gallimard) signée
par Catherine Dolto (dans la famille Dolto je demande la fille).

C'est absolument effarant quand ce n'est pas consternant. Des baratins de
quatre ou cinq lignes écrits petit pour expliquer qu'on a bien le droit
d'être jaloux, pourquoi les filles ont envie d'épouser leur papa, etc. Avec
les obsessions de rigueur sur "mon corps est à moi", expliquées en détail à
des enfants de *2 à 6 ans* qui vont essentiellement en déduire qu'il faut
se méfier des bisoux de tante Noémie. C'est nul, confit, illisible.

Cerise sur le gâteau, un des "ouvrages" est "chez le psy". "Alors, mine de
rien, aller voir un psychothérapeute, ça aide à aller mieux, à aimer la vie
et les gens." Y'a pas de petit bénef, la supposée auteure qui fait ainsi sa
pub signe en gros, la co-auteure et probablement nègre n'a pas son nom sur
la couverture. Tout le portrait de sa maman, la petite.
FB (06/11/2005, 20h04)
"jr" <jqs> a écrit dans le message de news:
Xns9706BAAF45599rouillard...
> Je suis tombé sur une collection pour les tout-petits (Gallimard) signée
> par Catherine Dolto (dans la famille Dolto je demande la fille).
> C'est absolument effarant quand ce n'est pas consternant. Des baratins de
> quatre ou cinq lignes écrits petit pour expliquer qu'on a bien le droit
> d'être jaloux, pourquoi les filles ont envie d'épouser leur papa, etc. Avec
> les obsessions de rigueur sur "mon corps est à moi", expliquées en détail

à
> des enfants de *2 à 6 ans* qui vont essentiellement en déduire qu'il faut
> se méfier des bisoux de tante Noémie. C'est nul, confit, illisible.
> Cerise sur le gâteau, un des "ouvrages" est "chez le psy". "Alors, mine de
> rien, aller voir un psychothérapeute, ça aide à aller mieux, à aimer la vie
> et les gens." Y'a pas de petit bénef, la supposée auteure qui fait ainsi sa
> pub signe en gros, la co-auteure et probablement nègre n'a pas son nom sur
> la couverture. Tout le portrait de sa maman, la petite.


Bon, je m'y colle.
Vous réagissez sur l'auteure ou bien sur le principe de ce genre de livre ?
Peut-être est-ce très mal fait ? Je ne sais pas. Une chose est sûre c'est
que je n'ai aucun mal à m'imaginer certains enfants confrontés à des
situations, disons délicates ,avec aucun adulte capable d'expliquer. Tout le
monde ne s'appelle pas jr et n'assure pas comme jr ;-)
Parfois il faut expliquer certaines choses aux enfants...Le faire au bon
moment, avec les bons mots , ce n'est pas toujours facile. Certains adultes
parfois ne perçoivent même pas le problème. Que faut-il préférer un silence
bien pesant ou bien un livre pas trop mal foutu.
Pour dire que ça se discute peut-être pour certaines situations.

FB
jr (06/11/2005, 20h29)
FB:

> vie
> sa
> Bon, je m'y colle.
> Vous réagissez sur l'auteure ou bien sur le principe de ce genre de
> livre ? Peut-être est-ce très mal fait ? Je ne sais pas.


C'est *extrêmement* mal fait. J'ai lu parce que l'on me l'a tendu, j'en
suis resté sur le cul. Après j'ai regardé l'auteur et tout s'est
expliqué.

Je vous assure, faut le lire pour le croire et encore, on le lit on le
croit pas; comptez 70% de banalités et 30% de conneries en barre selon
les titres. Le "Jaloux, pas jaloux" vaut son pesant de cacahuètes quand
on pense à la tranche d'âge cible.

> Une chose est
> sûre c'est que je n'ai aucun mal à m'imaginer certains enfants
> confrontés à des situations, disons délicates ,avec aucun adulte
> capable d'expliquer.


Comme "c'est normal que tu aies envie de te marier avec papa", avec
l'image d'une petite fille en robe de mariée? J'en suis à ma deuxième
fille et la seconde a l'âge cible de ce bouquin, je suis proprement
halluciné qu'on puisse être ignorant à ce point là des enfants quand on
se prétend pédopsy. C'est de la projection pure et simple, mais en
principe ce n'est pas le psy qui doit se projeter, n'est-ce pas?

> Que faut-il préférer un silence bien pesant ou bien un livre
> pas trop mal foutu.


En tout cas faut éviter les livres pesants et mal foutus.
Monique Latrémouille (06/11/2005, 21h16)
On Sun, 6 Nov 2005 19:29:36 +0100 (CET), jr écrivait :
>Comme "c'est normal que tu aies envie de te marier avec papa", avec
>l'image d'une petite fille en robe de mariée? J'en suis à ma deuxième
>fille et la seconde a l'âge cible de ce bouquin, je suis proprement
>halluciné qu'on puisse être ignorant à ce point là des enfants quand on
>se prétend pédopsy.


Tu es jaloux parce qu'elles ne t'ont pas demandé en mariage. Mais
elles y songent/songeaient peut-être en secret ?
jr (06/11/2005, 21h19)
Monique Latrémouille:

> On Sun, 6 Nov 2005 19:29:36 +0100 (CET), jr écrivait :
> Tu es jaloux parce qu'elles ne t'ont pas demandé en mariage. Mais
> elles y songent/songeaient peut-être en secret ?


Eles n'ont pas osé; je leur dis à tous "je deshérite le premier qui se
marie". Jusque là, ça va.
hynapak (06/11/2005, 21h25)
"jr" <jqs> a écrit dans le message de news:
Xns9706C6480B973rouillard...

> C'est *extrêmement* mal fait. J'ai lu parce que l'on me l'a tendu, j'en
> suis resté sur le cul. Après j'ai regardé l'auteur et tout s'est
> expliqué.
> Je vous assure, faut le lire pour le croire et encore, on le lit on le
> croit pas; comptez 70% de banalités et 30% de conneries en barre selon
> les titres. Le "Jaloux, pas jaloux" vaut son pesant de cacahuètes quand
> on pense à la tranche d'âge cible.


Voilà où vous a mené votre haine de la psychanalyse :
Aveuglé par cette dernière, vous avez zappé Françoise Dolto.
"La cause des enfants" et "La cause des adolescents".
Un régal ! A savourer en fin gourmet.

Tant pis pour vous !
Gnaf gnaf gnaf....

Foldingo.
jr (06/11/2005, 21h36)
hynapak:

>> "jr" <jqs> a écrit dans le message de news:

> Xns9706C6480B973rouillard...
>> Voilà où vous a mené votre haine de la psychanalyse :

> Aveuglé par cette dernière, vous avez zappé Françoise Dolto.
> "La cause des enfants" et "La cause des adolescents".
> Un régal ! A savourer en fin gourmet.


Je connais et je dois même avoir par ici. De la merde aussi. On se
demande bien à quel titre elle causait de quelque cause que ce soit, la
dame radio qui a vu un enfant propre à 7 jours, et dont les propres
enfants...sont ce qu'ils sont.

M'enfin, ce que je dis est facile à vérifier: allez dans la Fnac la plus
proche, constatez; pour une fois que la littérature de ces gens là n'est
pas à côté du rayon ésotérisme, profitez!
hynapak (06/11/2005, 21h43)
"jr" <jqs> a écrit dans le message de news:
Xns9706D1A1E3541rouillard...
> hynapak:


>> Voilà où vous a mené votre haine de la psychanalyse :
>> Aveuglé par cette dernière, vous avez zappé Françoise Dolto.
>> "La cause des enfants" et "La cause des adolescents".
>> Un régal ! A savourer en fin gourmet.


> Je connais et je dois même avoir par ici. De la merde aussi.


Ha mais qu'il est con parfois....
Que ces livres soient de la substance que vous dites
ne fait pas l'ombre d'un doute,
ne pas les lire c'est passer à côté d'un chef d'oeuvre du genre !
si vous les avez faites l'essai...

Foldingo.
jr (06/11/2005, 21h51)
hynapak:

>> "jr" <jqs> a écrit dans le message de news:

> Xns9706D1A1E3541rouillard...
> Ha mais qu'il est con parfois....
> Que ces livres soient de la substance que vous dites
> ne fait pas l'ombre d'un doute,
> ne pas les lire c'est passer à côté d'un chef d'oeuvre du genre !
> si vous les avez faites l'essai...


:) Vous êtes gentil mais à l'âge que j'ai non seulement je les ai lus
mais encore j'ai subi Mââme Dolto à la radio, à une époque où je croyais
comme tout le monde qu'elle faisait autre chose que 2 bouquins par an et
de la radio, et qu'elle savait ce que c'est qu'un enfant.

Je ne peux que constater qu'avec ses prescriptions à la con (les "il
faut" et "il ne faut pas") elle a culpabilisé une génération de parents
qui ont sans doute été chercher secours, pour eux, chez un psy pas pédo.
Plus tard j'ai bien rigolé en lisant ses "foi & évangile au risque de la
psyk" qui expliquent bien des choses. Et en lisant son démolissage en
règle par ses "héritiers spirituels".
Lixounette (06/11/2005, 22h04)
jr a écrit :
[..]
> et les gens." Y'a pas de petit bénef, la supposée auteure qui fait ainsi sa
> pub signe en gros, la co-auteure et probablement nègre n'a pas son nom sur
> la couverture. Tout le portrait de sa maman, la petite.


Pas lu ce Dolto là ("chez le psy"), j'en ai lu d'autres, dont un sur les
mensonges, que j'ai trouvé pas mal...

Si vous préférez Edwige Antier, elle a aussi commis des ouvrages pour
petits en collaboration avec d'autres auteurs (sorry, je n'ai pas les
références, j'en avais emprunté à la médiathèque ; thèmes de la
jalousie, etc), il n'y a pas de petits profits, en effet...

Mais bon, y'a pire, en ce moment, y'a un irrascible qui délire grave et
qui est ministre de l'Intérieur dans notre beau pays...
Tout dans la répression, halte à la prévention : ça peut nous donner une
idée à nous, en tant que parents, pour les erreurs à ne pas commettre...

Lixou-qui-file-pas-doux
hynapak (06/11/2005, 22h06)
"jr" <jqs> a écrit dans le message de news:
Xns9706D4127F5C0rouillard...
> hynapak:


>> ne pas les lire c'est passer à côté d'un chef d'oeuvre du genre !
>> si vous les avez faites l'essai...


> :) Vous êtes gentil mais à l'âge que j'ai non seulement je les ai lus


Allez, le dernier pour la route :
"Allo maman Dolto" de Guy Baret, éd. Régine Desforges, collection "coup de
gueule".

Foldingo.
jr (06/11/2005, 22h32)
Lixounette:

> Pas lu ce Dolto là ("chez le psy"), j'en ai lu d'autres, dont un sur
> les mensonges, que j'ai trouvé pas mal...


Résumé Gallimard:
"Le plus souvent, on ment parce qu'on a peur de se faire gronder. Les
mensonges pèsent très lourd sur le coeur des menteurs. Quand on aime fort
les gens, on a envie de leur dire la vérité."

Des gens qui n'ont pas l'air d'avoir vu suffisamment d'enfant pour avoir
remarqué que la notion même de mensonge n'est pas tellement définie, en
tout cas pas au point de lui coller un sentiment de culpabilité; si vous
connaissez un enfant de 4 ans qui a eu "un mensonge sur le coeur qui pèse
très lourd", dites. La collection vise 0-7 ans.

> Si vous préférez Edwige Antier,


Monde de frappés où les bouquins pour enfants sont écrits par des psys et
pas par des Perrault, que d'ailleurs des Bettelheim se chargent de rendre
inquiétants.

Vu récemment dans une revue une BD en trois pages: "papa et maman se
séparent". Zéro intrigue, pas de scénario. Toute l'histoire est là,
élaborée par le psy de service. Ils se séparent, on ne dit pas pourquoi,
Toto pourrait être triste mais ça va aller mieux; plein de phrases
creuses, trois pages. Où sont Quick et Flupke?

> Mais bon, y'a pire, en ce moment, y'a un irrascible qui délire grave
> et qui est ministre de l'Intérieur dans notre beau pays...


Vivi. Il y a un truc: chaque fois que quelqu'un a fait de l'ombre à
certain, il lui est arrivé une embrouille. Ça ne date pas d'hier.
[..]. Si Sarko avait été
ministre de l'agriculture, je suppose que les agriculteurs en colère
foutraient le feu. C'est curieux le destin.
Charles (07/11/2005, 02h17)
"hynapak" <hynapak> a écrit dans le message de news:
436e624b$0$7862

> Allez, le dernier pour la route :
> "Allo maman Dolto" de Guy Baret, éd. Régine Desforges, collection "coup de
> gueule".


oui car Dolto = bobo, puisque bobo = coup de gueule.
Dolto = gueule
donc Dieu existe, surtout vers l'infini.

Charles
Patrick Bruant (07/11/2005, 06h11)
jr <jqs> wrote:

> Des baratins de quatre ou cinq lignes écrits petit pour expliquer qu'on a
> bien le droit d'être jaloux


Sans doute préconisez-vous plutôt de mettre les bambins, lorsqu'ils
éprouvent ce sentiment, sous une douche froide?
Patrick Bruant (07/11/2005, 06h11)
jr <jqs> wrote:

> comptez 70% de banalités et 30% de conneries en barre selon
> les titres. Le "Jaloux, pas jaloux" vaut son pesant de cacahuètes quand
> on pense à la tranche d'âge cible.


Ne désespérez pas, on apprend à tout âge.

Discussions similaires
recherche dolto

La spécialité de Françoise Dolto

dolto, l'inceste ?

F. Dolto, le style


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h49. | Privacy Policy