cerhu > sci.* > sci.physique

Yanick Toutain (20/02/2008, 21h27)
LES CRETINS SONT PARTOUT AU POUVOIR
NE LES LAISSER PAS PERTURBER VOS ENFANTS AVEC LEURS ANERIES
Je découvre la prose de Darcos-la-gifle, le principal soutien de
l'agresseur de ce malheureux élève, fils de gendarme, bien élevé !

[..]

================================================== ==
MONTREZ 3 DOIGTS A VOTRE ENFANT
demandez lui de faire "pareil" avec ses doigts sans prononcer les
chiffres)

La conscience arithmétique consiste à montrrer ces 3 doigts, sans
penser à 2, ni à 1
IL NE FAUT PAS PENSER A DEUX QUAND ON PENSE A TROIS
IL NE FAUT PAS PENSER A SIX - QUAND ON PENSE A HUIT
Seules les pauvres crétins de la méthode syllabique croient à leurs
âneries !!
Un enfant dont on aura interdit à son entourage (oncles tantes grands-
parents ) de lui faire ANONNER la SUITE des nombres...
progressera tellement vite qu''il REINVENTERA lui-même la
multiplication
(et aura un bac S !!!)

Les pauvres crétins qui ont pris le pouvoir dans l'éducation font
autant de mal en arithmétique que pour la lecture !!!

L'APPROCHE ORDINALE est la vision de crétins
L'APPROCHE GLOBALE EST LA VISION CARDINALE
Lisez la prose des imbéciles : relevez le nombre de fois où est
employé le mot "suite"

Leur logique imbécile (antiglobale) va à l'encontre de l'apprentissage
de la multiplciation ... qui est une approche GLOBALE
6 c'est TROIS groupes de DEUX
6 c'est DEUX groupes de TROIS

celui qui a été obligé par les crétins à penser à CINQ quand il voit
SIX aura autant de difficultés que les centaines de malheureux enfants
de primaire qui n'arrivent plus à lire sans faire boucher leur langue

révolution!
Yanick Toutain
==========================
==================

Approcher les quantités et les nombres
L'école maternelle constitue une période décisive dans l'acquisition
de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans
les procédures de quantification. Les enfants y découvrent et
comprennent
les fonctions du nombre, en particulier comme représentation
de la quantité et moyen de repérer des positions dans une liste
ordonnée d'objets.
Les situations proposées aux plus jeunes enfants (distributions,
comparaisons,
appariements...) les conduisent à dépasser une approche
perceptive globale des collections. L'accompagnement qu'assure
l'enseignant en questionnant (comment..., pourquoi...) et en
commentant ce qui est réalisé avec des mots justes, dont les
motsnombres,
aide à la prise de conscience. Progressivement, les enfants
acquièrent la suite des nombres au moins jusqu'à 30 et apprennent à
l'utiliser pour dénombrer.
Dès le début, les nombres sont utilisés dans des situations où ils ont
un sens et constituent le moyen le plus efficace pour parvenir au
but :
jeux, activités de la classe, problèmes posés par l'enseignant de
comparaison,
d'augmentation, de réunion, de distribution, de partage.
La taille des collections, le fait de pouvoir agir ou non sur les
objets
sont des variables importantes que l'enseignant utilise pour adapter
les situations aux capacités de chacun.
À la fin de l'école maternelle, les problèmes constituent une
première entrée dans l'univers du calcul mais c'est le cours
préparatoire qui installera le symbolisme (signes des opérations,
signe "égal" ) et les techniques.
La suite écrite des nombres est introduite dans des situations
concrètes
(avec le calendrier par exemple) ou des jeux (déplacements sur
une piste portant des indications chiffrées). Les enfants établissent
une première correspondance entre la désignation orale et l'écriture
chiffrée ; leurs performances restent variables mais il importe que
chacun ait commencé cet apprentissage. L'apprentissage du tracé
des chiffres se fait avec la même rigueur que celui des lettres.
titeuf (20/02/2008, 21h42)
Yanick Toutain a écrit :
> LES CRETINS SONT PARTOUT AU POUVOIR
> NE LES LAISSER PAS PERTURBER VOS ENFANTS AVEC LEURS ANERIES
> Je d?couvre la prose de Darcos-la-gifle, le principal soutien de
> l'agresseur de ce malheureux ?l?ve, fils de gendarme, bien?lev? !
> [..]
> ================================================== ==
> MONTREZ 3 DOIGTS A VOTRE ENFANT
> demandez lui de faire "pareil" avec ses doigts sans prononcer les
> chiffres)
> [...]


attention aussi à ne pas se tromper de doigt en allant toujours dans
le bon sens:

1 = index
2 = index + majeur
3 = index + majeur + anulaire (et non le pouce)
4 = index + majeur + anulaire + auriculaire
5 = tous les doigts de la main

en fait, index + majeur + pouce représente un chiffre qui n'existe
pas,
de même que le majeur seul ne représente pas le chiffre 1.
Herve (20/02/2008, 22h04)
Avez vous lu ceci ?
[..]
Jean-marc (20/02/2008, 22h42)
Herve wrote:
> Avez vous lu ceci ?
> [..]


Si il le lit, il te dira que l'auteur fait partie des
"crétins" et des vendus, suppôts du capitalisme
et de l'impérialisme américain, esclaves du tout
puissant dollar et bien sur, valets de la bourgeoisie.

Et toi qui a osé relayer cette information contre-
révolutionnaire, tu es donc de fait un ennemi du
peuple et à ce titre, mérite la déportation pour toi
et ta famille...

Cheveux longs, idées courtes... CQFD.
Yanick Toutain (20/02/2008, 23h16)
On 20 fév, 21:04, "Herve" <Herve> wrote:
> Avez vous lu ceci ?[..]


Je viens d'y jeter un oeil
J'ai enseigné 17 ans en primaire et en collège.
Je n'ai jamais fait deux années de suite la même chose sans améliorer
ce qui pouvait l'être.
Ce furent 17 années de recherche pédagogique.
En 1985, en CM2 le rapport d'IDEN (JM Danvy : détail ailleurs)
attestait que mes élèves "traitaient " 10 puissance moins 12
C'étaient des petits jeux de fin d'année, sans évaluation : toute la
classe ne pigeait pas ... mais ... vous imaginez ...
Ils savaient calculer racine quatrième de 16.
Le logarithme de 25 en base cinq.

On avait, en deux ans, repris toutes les bases, depuis le CP..
ET un logiciel TABMUL que j'avais écrit en faisait les champions du
calcul mental (13 fois 17 etc ...)

Alors un mec qui regarde dans les crânes, il a intérêt à ce que ses
conclusions corroborent les miennes (je pense que Piaget et ses
"expériences " est un petit rigolo qui a fait comme Freud : extrapoler
sur des échantillons limité des préjugés qu'il avait avant de
commencer:
Je suis sûr que mes méthodes (musculaires !!)
marcheraient avec des singes !!!

Quand j'avais vu (Pour la science ?) un article là-dessus, j'avais
rapidement renoncé à prendre contact avec lui :

Il n'est absolument pas sérieux de ne pas commencer par étudier la
différence entre représentation arithmétique et représentation à base
de continuité et d'infini.
L'une a un fond concret et logique, l'autre est pseudologique
théologique.
Les dérivées sont des ESCALIERS !!!
IL faut commencer par détecter la zone de la croyance en l'infini...
Quiconque ne commence pas par ça est un petit rigolo !

La deuxième chose (mais il l'a peut être faite) c'est de ne pas
scanner seulement le cerveau (j'ai encore les doigts qui bougent pour
les retenues - séquelles de primaire)
Il fait faire comme W Reich et "scanner" les miliampères des muscles.

L e dernier truc, c'est le fait que cette bande d'imbéciles n'a pas
encore compris qu'il fallait connaitre les logarithmes à cinq ans
(précondition de la retenue)

L'Etat a agréé mes méthodes (versant informatique) en Octobre 1987
(j'avais serré la main de Monory) : ils n'ont pas cessé de me faire
ch.... depuis !!
En réalité, ils s'en foutent complètement ! tout n'est que baratin !!!

Julie Amadis, payée 534 euros par mois, reprend et développe
("clandestinement") mes méthodes : il y a un quartier entier où les
petits enfants de maternelle (Varlin) commence à apprendre - en dehors
de l'école - les tecnhiques de "lecture globale de nombres" aux plus
jeunes qu'eux

CELA VA JUSQU'A
des enfants de 4 ans et demie (moyens grands) qui apprennent à des
enfants de deux ans !!!
Cela a commencé chez les plus grands
"Sabrya 5 ans cette année
"Le jeu des doigts je l'ai appris à ma soeur,
- Elle a quel âge ta soeur ?
- 2 ans
- Comment ça se passe ? elle y arrive ?
- Oui elle arrive à faire les même doigts que moi
et puis maintenant, je vais lui apprendre les co
- tu as réflechi ? comment tu vas lui apprendre ?

- Bah oui, je vais lui montrer des crayons avec des couleurs
différentes.

Ce projet a été confirmé par Sabrya la semaine suivante .

Les autres y jouaient avec leurs parents, leurs cousins, c'est Sabrya
qui a initié le fait de le faire avec des plus petits
Elle est suivie par les autres maintenant

(VOUS LISEZ BIEN: j'interroge Julie pour avoir des données précises en
même temps que j'écris !!!)

Maintenant, si vous avez le mail de ce monsieur, je peux allez lui
poster mon texte (pas plus : trop de trucs à faire) pour lui demander
s'il est responsable de cette aberration qui consiste à privilégier
l'ordinal sur le cardinal ...

Sinon que quelqu'un lui demande ce qui se passe dans le cerveau quand
un crétin se demande sérieusement si aleph 1 est bien égal à deux
puissance aleph zéro...

S'il voulait commencer à travailler sérieusement en foutant l'infini
et les maths continuistes par dessus bord, j'en ai de pleins paniers
de trucs à tester dans ce genre là...

J'en ai même en physique : quand un crétin veut vous faire croire
qu'il croit que lorsqu'il fait un tour complet sur lui-même, c'est
pareil que l'univers qui tourne autour de lui....
C'est peut être un détecteur de mensonge qu'il faudra pour tester les
crétins (menteurs) relativistes qui "croietn " au lire choix du
référentiel !!

IL ME VIENT (j'y songe à la seconde) EN CONCLUSION
[..]
BRANCHER DES CAPTEURS SUR UN CRETIN RELATIVISTE FAISANT LA MEME
EXPERIENCE POUR ESSAYER DE CONTINUER A TOURNER EN ROND !!!
Les conclusions de Dehaene ...
J'en rigole d'avance !!!!
----------------------------------------------------
Yanick Toutain

La révolution soldera les comptes !!!
Yanick Toutain (20/02/2008, 23h20)
On 20 fév, 20:42, titeuf <lorel> wrote:
> Yanick Toutain a écrit :
> le bon sens:
> 1 = index
> 2 = index + majeur
> 3 = index + majeur + anulaire (et non le pouce)
> 4 = index + majeur + anulaire + auriculaire
> 5 = tous les doigts de la main
> en fait, index + majeur + pouce représente un chiffre qui n'existe
> pas,
> de même que le majeur seul ne représente pas le chiffre 1.


Est-ce une blague "ordinale" ou êtes vous sérieux ?
Je vérifie : si je vous montre mon anNulaire, cela fait bien UN
doigt ?

YT
Yanick Toutain (20/02/2008, 23h21)
On 20 fév, 21:42, "Jean-marc" <NO_SPAM_jean_marc...@yahoo.fr.invalid>
wrote:
[..]
> Cheveux longs, idées courtes... CQFD.
> --
> Jean-marc


Centralien ?
Sal Khalbar (20/02/2008, 23h32)
"titeuf" <lorelyn2> a écrit dans le message de
news:87ca
........SNIP........
de même que le majeur seul ne représente pas le chiffre 1.
=========

En effet, brandir le *majeur seul*, bien tendu
a une signification autre qu'un chiffre... :-)
Yanick Toutain (21/02/2008, 00h00)
On 20 fév, 22:32, "Sal Khalbar" <salkhal> wrote:
> "titeuf" <lorel> a écrit dans le message denews:87ca
> .......SNIP........
> de même que le majeur seul ne représente pas le chiffre 1.
> =========
> En effet, brandir le *majeur seul*, bien tendu
> a une signification autre qu'un chiffre... :-)


OUI mais ça vaut UN quand même !!!

C'est ce que la bande Darcos-la-gifle n'a pas compris !!!

YT
quintal (21/02/2008, 00h12)
In article <a7705ecb-c777-42fe-a404-2fac3966a767
@q78g2000hsh.googlegroups.com>, YanickToutain says...
[..]
> 6 c'est TROIS groupes de DEUX
> 6 c'est DEUX groupes de TROIS
> celui qui a été obligé par les crétins à penser à CINQ quand il voit
> SIX aura autant de difficultés que les centaines de malheureux enfants
> de primaire qui n'arrivent plus à lire sans faire boucher leur langue
> révolution!
> Yanick Toutain
> ==========================


marxiste...
c'est la méthode globale qui est une cata.
et il n'y a que les petits marxistes formés par le parti pour défendre
le contraire.

la méthode syllabique a fait ses preuves, pendant quelques millénaires,
abruti.
[..]
quintal (21/02/2008, 00h15)
In article <47bc8649$0$864$ba4acef3>, Herve122
says...
> Avez vous lu ceci ?
> [..]


"Ce livre paraît au moment où le débat sur les méthodes d'apprentissage
de la lecture bat son plein. L'auteur y démontre que la méthode globale,
inspirée par les idées généreuses d'un certain abbé de Radonvilliers, au
XVIIIe siècle, ne peut pas être assimilée par le cerveau. Au contraire,
les circuits corticaux doivent reconnaître les lettres, puis leurs
assemblages, avant de les traduire en sons et en sens. «Une mécanique
neuronale admirable de précision et d'efficacité», conclut Stanislas
Dehaene, qui y voit un des premiers domaines culturels éclairés par la
science."

pas besoin de pseudo science, les faits suffisent.
la méthode globale produit des générations d'illettrés.
il n'y a que les fanatiques lobotomisés par les IUFM pourla défendre.
personne n'en veut, ni parents, ni politiques, ni profs (ceux qui se
préoccupent des enfants et pas de leur prestige au parti)
quintal (21/02/2008, 00h17)
In article <47bc90ba$0$2950$ba620e4c>,
NO_SPAM_jean_marc_n2lid says...
> Herve wrote:
> > Avez vous lu ceci ?
> > [..]

> Si il le lit, il te dira que l'auteur fait partie des
> "crétins" et des vendus, suppôts du capitalisme
> et de l'impérialisme américain, esclaves du tout
> puissant dollar et bien sur, valets de la bourgeoisie.


rigolo parce que l'abrutissement programmé pruduit par l'éducation
nationale est conceptualisée d'abord en angleterre et mis en pratique
aux usa.

voir [..]
[..]
Yanick Toutain (21/02/2008, 02h56)
On 20 fév, 23:12, quintal <quin...@francom.esoterisme> wrote:
[..]
> la méthode syllabique a fait ses preuves, pendant quelques millénaires,
> abruti.
>> --

> l'alchimie pour les nuls:[..]


Moi qui suit un scientifique, je serais prèt à examiner des protocoles
expérimentaux d'utilisation de la méthode syllabique.
A essayer de comprendre pour quelle raison ces résultats - meilleurs -
seraient en contradiction avec tout mon vécu, avec toute mon
expérience .
Je peux changer d'avis : je suis devenu anti einsteinien à l'approche
de la cinquantaine....
Seulement voilà .... ces tests en faveur de la syllabique ... ils
n'existent pas !

YT
Yanick Toutain (21/02/2008, 03h44)
On 20 fév, 21:04, "Herve" <Herve> wrote:
> Avez vous lu ceci ?[..]


Je reviens à l'instant de la page Dehaene (Stanislas)
[..]
======================================
Conclusions
*
Au moins trois systèmes distincts contribuent au << sens du nombre >>:
1.
La subitisation pour les ensembles de 1, 2 ou 3 objets
2.
L'estimation de la numérosité, bien au-delà de 3 objets
3.
Le comptage, fondé sur la correspondance terme-à-terme, pour parvenir
à la cardinalité exacte
*
La subitisation et l'estimation sont présents très précocement chez
l'enfant, et existent également chez de nombreuses espèces animales
*
Ces processus numériques confèrent à l'enfant, très précocement, le <<
sens du nombre >> et une capacité de calcul approximatif
*
A l'âge adulte, nous continuons à accéder rapidement à la
représentation analogique des nombres, même lorsque ceux-ci nous sont
présentés sous forme de symboles
=============================

Dans ce fouillis on ne voit pas clairement la différenciation des
diverses stratégies possibles - ordinales ou cardinale - et
l'évaluation de leur efficacité.
On en est au même point qu'avec Piaget : conclusions hâtives
d'expériences bâclées.

Quand il faut mettre en oeuve des STRATEGIES d'appuis pédagogiques
pour transmettre ou faire acquérir les savoirs, les compétences.
CES gens là en sont encore ... à relever les indices d'une espèce
d'innéisme dans la construction du nombre

La courbe de Dehane sur les performances de reconnaissance de 4 ou 5
éléments (chute considérable de la performance) a bien fait rire celle
qui utilise la méthode des doigts avec les élèves : Les siens
reussissent à montrer 5 doigts mieux plus vite et mieux que 3 doigts

Un imbécile dirait (je l'entend au fond )
- oui ?
- mais !!! les cinq doigts , cela fait la main entière c'est plus
facile l !!!

Et alors, espèce de crétin !!!
(on est revenu 50 ans en arrière ! les mêmes idioties que Piaget

En supposant que tous les enfants assimilent 5 plus vite que 3 parce
cela correspond à la main entière (et QU'UN PEDAGOGUE INTELLIGENT LEUR
CONSEILLE DE L'UTILISER !!!)

Quand bien même cela se prolongerait et.... que les enfants toute
leur vie verraient plus facilement un groupe de 5 qu'un groupe dee
3 ...
quelle conséquence cela aurait il ???

Prouver la fausseté des sources de Dehaene ? on s'en fout

La solution passe par la construction d'outils pédagogiques et
l'évaluation de masse de résultats qui en sont obtenus (sans préjuger
du fait que des résultats importants puissent ne pas être perçus)

Yanick Toutain
Je n'envisage que difficilement le fait que quelqu'un qui gagne peut-
être 10 fois 537 euros puisse avoir l'humilité d'aller chercher des
CONSEILS chez ceux qui s'y connaissent (même "connaisseur débutante"
pourvue d'une solide connaissance de la transformation quantité
qualité !)

--------------------------------

PS POUR LES CRETINS : voilà j'AI PUBLIE !

Ca s'appelle "analyse critique des méthodologies innéistes des
successeurs de Piaget"

abstract: Les partisans de Piaget croient qu'il existe une
construction du nombre a-historique et a-pédagogique, indépendament
de la qualité, de la productivité des méthodes et outils mis à la
disposition des apprenants par les chercheurs- constructeurs d'outils
pédagogiques !
Yanick Toutain (21/02/2008, 03h51)
here, I published!

That is called
"Analysis criticizes methodologies inneists of
successors of Piaget "

abstract:
The partisans of Piaget believe that there exists one
construction of the not-history number and not-teaching, independently
of quality, the productivity of the methods and tools placed at the
disposal of those which learn by the researchers manufacturers from
educational tools!

voilà, J'ai publié !

Cela s'appelle
"Analyse critique des méthodologies innéistes des
successeurs de Piaget"

abstract:
Les partisans de Piaget croient qu'il existe une construction du
nombre non-historique et non-pédagogique, indépendament de la
qualité, de la productivité des méthodes et outils mis à la
disposition de ceux qui apprennent par les chercheurs- constructeurs
d'outils pédagogiques !

Discussions similaires
Partout, là où il y a pouvoir

COMMENT CONNAÎTRE NOTRE VITESSE ABSOLUE ? Une méthode simplissime pour comprendre et pour calculer ce que sont les vitesses objectives qui sont la base de l'enseignement de Isaac Newton

Methode syllabique

les vrais faux sceptiques sont partout... un petit antiseptique pour l'été


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h47. | Privacy Policy