cerhu > bio.* > bio.medecine

Raymond Schmit (12/10/2009, 21h41)
Que faut-il penser de ces 2 informations contradictoires ?

: [..]
et
: [..]
geme (12/10/2009, 22h56)
Raymond Schmit a écrit :
> Que faut-il penser de ces 2 informations contradictoires ?
> : [..]
> et
> : [..]


a qui profite le crime?
autrement dit, pour juger de l'interet d'une argumentation, se demander
quelle est la position de l'emetteur de l'information: est-il partie
prenante? est-il objectif? manipule t-il l'information? masque t-il les
infos genantes? est-il competent dans le domaine?
donc ecouter les differentes positions et se faire une opinion.
pour completer ton information, regarder les 3 videos dont la 1ere est:
[..]
PAP (13/10/2009, 01h01)
"geme" <geme> a écrit dans le message de news:
4ad39813$0$1009$ba4acef3...
> Raymond Schmit a écrit :
> a qui profite le crime?
> autrement dit, pour juger de l'interet d'une argumentation, se demander
> quelle est la position de l'emetteur de l'information: est-il partie
> prenante? est-il objectif? manipule t-il l'information? masque t-il les
> infos genantes? est-il competent dans le domaine?
> donc ecouter les differentes positions et se faire une opinion.


toute la supercherie vient de là... il ne s'agit pas de "se faire une
opinion", ni de se poser toutes ces questions et notamment de commencer par
"à qui profite le crime" (ce qui sous entend d'emblée qu'il y a crime et le
tour est joué...)
et dans cette dialectique de bazard, il serait intéressant de définir les
mots :
- objectivité
- infos gênantes
- compétent (par définition, un incompétent dans un domaine donné ne peut
pas jugé de la compétence d'un tiers dans ce même domaine)

non, il s'agit de regarder des tableaux de chiffres simples à exploiter en
termes statiqtiques :
nombre de vaccinés : xxxx nombre de sujet ayant contracté la maladie
malgré la vaccination : yyyy nombre d'effets indésirables graves : zzzz
nombre de non vaccinéss : xxxx' nombre de sujets ayant contracté la maladie
: yyyy' nombre de cas identiques aux effets indésirables cités ci-dessus :
zzzz'

et après, les mathématiques statistiques (simples, à portée d'un élève de
terminale) permettent, avec certitude, de tirer des conclusions... qui
seront confimées (ou pas) par une seconde, une troisième comparaison
identique, faites ailleurs et par une autre équipe... Mais toutes ces
conclusions représentent une "vérité absolue" si la collection de chiffres
n'est pas faussée (c'est le boulot des statisticiens de contrôler cela...)

> pour completer ton information, regarder les 3 videos dont la 1ere est:
> [..]


arf... Vercoutere, c'est peut-être Coudray... c'est tout dire...

Les statistiques sont *indiscutables*... Parce que les mathématiques sont
têtues et inaccessibles à la "contestation"... *même* si les vaccins créent
parfois des dommages (et on sait qu'autrefois pour celui de la variole, il y
avait des encéphalites mortelles avec lien de cause à effet démontré, ce qui
n'est pas le cas pour toutes les histoires ici citées) le risque
*statistique* d'effet négatif est sans commune mesure avec le risque si
non-vaccination... Les morts de la rougeole se comptaient en centaines par
an même en France, en plusieurs centaines de milliers dans le monde...
Oreillons même combat... Variole encore bien pire... Rage, n'en parlons
pas... A côté de cela, même si tous les syndromes observés étaient
imputables au vaccin (et encore une fois, sur ces tout petits chiffres, on
démontre souvent qu'il n'y a pas de différence statistique entre une
population vaccinée et une population non vaccinée), le nombre de cas serait
infime par rapport au nombre de morts par "non-vaccination", liées à une
forme grave de la maladie...

de même qu'on pourra toujours trouver *un exceptionnel* cas où la ceinture
de sécurité en voiture a causé la mort qui, peut-être aurait été évitée sans
ceinture... Après, tout le reste n'est qu'affaire d'illuminés *adeptes* de
moult "théories du complot", ou de la théorie "des vilains labos qui ne
pensent qu'à faire du fric au détriment de la santé des gens"...

Mais c'est vrai que quand une maladie grave survient, la relation avec un
vaccin récent est très confortable pour les parents, car il importe de
trouver une cause à la maladie, pour ne pas avoir à se demander si, des
fois, il y aurait une responsabilité parentale... qui dit que l'enfant,
vacciné il y a 8 jours, n'a pas aussi été à la piscine il y a 8 jours, ou
n'a pas mangé du gloubi boulga il y a 8 jours, ou n'a pas subit un choc
physique il y a 8 jours, etc... toutes choses où les parents peuvent se
sentir "en cause"... Alors c'est bien agréable de croire "ces gens" (et dans
le lot, il y a des "diplômés en médecine" qui imputent la maladie au vaccin,
que ce soit son principe actif ou ses adjuvants... [tout ceci dit avec un
grand respect pour la douleur des parents dont l'enfant a une maladie grave
et/ou irréversible]. Je pense que c'est cela entre autre (et en dehors de
tout "mysticisme") qui fait le succès de "ces gens là"...
Discussions similaires
Vaccins

Vaccins

vaccins

Vaccins


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h59. | Privacy Policy