cerhu > sci.* > sci.physique

Bruyere (13/04/2004, 15h04)
Bonjour,
Il m'est venu une question.
Le photon est le boson vecteur les forces élecromagnétiques.
Je peux "imaginer" des photons virtuels en action à l'échelle des atomes et
molécules et imaginer ainsi les forces comme des échanges de photons.
Mais si j'ai deux sphères macroscopiques (disons de 1 cm de rayon) distantes
de 5 cm. dans l'air chargées électriquement, là j'ai difficile à imaginer un
échange de photon même virtuels.
Comment expliquer alors l'interaction (électrostatique ici)?
Bruyere (14/04/2004, 22h30)
Personne pour me dire que ma question m'a pas de sens ou qu'elle est
pertinente mais sans réponse ou .....
Ne me laissez pas idiot...
Didier Lauwaert (15/04/2004, 08h09)
"Bruyere" <ph.bruyere.bidon> wrote in message news:5qm1
> Bonjour,
> Mais si j'ai deux sphères macroscopiques (disons de 1 cm de rayon) distantes
> de 5 cm. dans l'air chargées électriquement, là j'ai difficile à imaginer un
> échange de photon même virtuels.


Pourquoi ?
La distance n'as pas d'importance !

> Comment expliquer alors l'interaction (électrostatique ici)?


Si tu es dans le domaine du virtuel :-) et pour faire bref :
(je n'explique pas l'interaction électrostatique mais le problème
de distance que tu soulèves)
l'important c'est de respecter DE*Dt>h/2pi
(D = incertitude).
Pour une énergie deux fois plus faible il est possible d'avoir
une incertitude sur le temps (d'existence du photon virtuel)
deux fois plus grande.
Donc une distance parcourue deux fois plus grande.

Cela implique deux choses :
- l'énergie des photons étant arbitrairement petite, la distance
ne pose pas un problème.
(ce n'est pas le cas d'un vecteur massif comme pour l'interaction
faible où l'énergie est au minimum mc²)
- L'énergie d'interaction doit être (mais un calcul précis
devrait être effectué, ici c'est intuitif) en 1/d
(d = distance)
Et donc la force en 1/d²
(avec un vecteur massif, c'est une décroissance exponentielle)
Bruyere (15/04/2004, 12h54)
Bonjour,
et merci de l'effort... Cela m'éclaire vraiment. J'aurais du y penser...

Philippe.

"Didier Lauwaert" <DLauwaert> wrote in message
news:7f95
| "Bruyere" <ph.bruyere.bidon> wrote in message
news:5qm1
| > Bonjour,
| > Mais si j'ai deux sphères macroscopiques (disons de 1 cm de rayon)
distantes
| > de 5 cm. dans l'air chargées électriquement, là j'ai difficile à
imaginer un
| > échange de photon même virtuels.
|
| Pourquoi ?
| La distance n'as pas d'importance !
|
| > Comment expliquer alors l'interaction (électrostatique ici)?
|
| Si tu es dans le domaine du virtuel :-) et pour faire bref :
| (je n'explique pas l'interaction électrostatique mais le problème
| de distance que tu soulèves)
| l'important c'est de respecter DE*Dt>h/2pi
| (D = incertitude).
| Pour une énergie deux fois plus faible il est possible d'avoir
| une incertitude sur le temps (d'existence du photon virtuel)
| deux fois plus grande.
| Donc une distance parcourue deux fois plus grande.
|
| Cela implique deux choses :
| - l'énergie des photons étant arbitrairement petite, la distance
| ne pose pas un problème.
| (ce n'est pas le cas d'un vecteur massif comme pour l'interaction
| faible où l'énergie est au minimum mc²)
| - L'énergie d'interaction doit être (mais un calcul précis
| devrait être effectué, ici c'est intuitif) en 1/d
| (d = distance)
| Et donc la force en 1/d²
| (avec un vecteur massif, c'est une décroissance exponentielle)
Discussions similaires
Onde electromagnetique sans photon

photon, onde, quantité de mouvement, force de recul

Expérience de Marlan Scully et observation photon par photon

onde électromagnétique et photon


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h20. | Privacy Policy