cerhu > sci.* > sci.philo

Malatesta (15/11/2007, 15h53)
Misères du présent , Richesse du possible est le dernier ouvrage
d'André GORZ , philosophe et sociologue , il a été adressé par
l'auteur à Marie-Louise DUBOIN de la façon dont la Grande Relève le
relate : Misères du présent . Richesse du possible tout juste terminé
et adressé avec ces mots : "À Marie-Louise DUBOIN qui m'a fait faire
beaucoup de chemin . Avec mon amitié .

La voici :Reprise d'un article paru dans "La fin de quel Travail ?"
Grande relève n° 972 (Décembre 1997)

" Malgré les bouleversements qu'il a connus , on continue aujourd'hui
à vouloir associer au travail :

*Une fonction éducative , parce qu'il apparaît comme le moyen
d'exprimer sa personnalité ; c'est pourquoi *les chômeurs* en arrivent
à PERDRE TOUTE CONFIANCE EN EUX ,

*une fonction *économique* , parce que le *salaire* versé en échange
d'un travail est un moyen d'autonomie ,

*une fonction sociale , un moyen d'insertion , celui de *participer
avec d'autres* à la vie de la cité , d'éprouver son utilité sociale ..

EN REALITE , CES TROIS FONCTIONS FONDAMENTALES NE SONT PAS
AUTOMATIQUEMENT LIES À UN EMPLOI .

C'est ce que montre très clairement André Gorz :

LE VERITABLE TRAVAIL N' EST PLUS DANS LE "TRAVAIL" :

Ce que Jeremy Rifkin appelle "la fin du travail" annonce la fin de ce
que tout le monde a l'habitude d'appeler "TRAVAIL" , il ne s'agit PAS
du travail au sens anthropologique ou au sens philosophique.

Il ne s'agit PAS du travail de la parturiente , ni celui du sculpteur
ou du poète.

Il ne s'agit PAS du travail comme "ACTIVITE AUTONOME DE
TRANSFORMATION DE LA MATIERE" , ni du travail comme "activité
praticosensorielle" par laquelle le sujet s'extériorise en produisant
un objet qui est son oeuvre.

Il S' AGIT sans équivoque du "travail" spécifique *PROPRE AU
CAPITALISME INDUSTRIEL* : du travail dont il est question lorsqu'on
dit qu'une femme "n'a pas de travail" lorsqu'elle consacre son temps à
élever ses enfants et qu'elle "a du travail" lorsqu'elle consacre ne
serait-ce qu'une fraction de son temps à élever les enfants d'autrui
dans une crèche ou une école maternelle [...]

Partie 2 (message 2 suivant)
Malatesta (15/11/2007, 17h15)
On 15 nov, 14:53, Malatesta <fredericso> wrote:
[..]
> un objet qui est son oeuvre.
> Il S' AGIT sans équivoque du "travail" spécifique *PROPRE AU
> CAPITALISME INDUSTRIEL* : du travail dont il est question lorsqu'on
> dit qu'une femme "n'a pas de travail" lorsqu'elle consacre son temps à
> élever ses enfants et qu'elle "a du travail" lorsqu'elle consacre ne
> serait-ce qu'une fraction de son temps à élever les enfants d'autrui
> dans une crèche ou une école maternelle [...]
> Partie 2 (message 2 suivant)


Que s'est-il passé sur le titre du sujet ?

Question posée aux "modérateurs et responsables du "bon fonctionnement
du forum" .

Suite du sujet :Société du Travail :.../..La fin de quel travail ? ,
le véritable travail n'est plus dans le "Travail" .

../...Les milions d'employés ou de techniciens "travaillant" sur écran
de visualisation ne "réalisent" rien de tangible.

Leur activité praticosensorielle est réduite à une pauvreté extrème ,
leur corps , leur sensibilité mis entre parenthèses.

Leur "travail" n'est en rien une "mise en forme appropriative du monde
objectifs". [...]

Pour les "travailleurs" de l'immatériel comme pour une majorité de
fournisseurs de services , les "produits" de leur travail sont
évanescents, consommés dans même où ils sont accomplis.

Il est rare que ces "travailleurs" puissent dire : "Voici ce que j'ai
fait. Voici mon ouvrage . Ceci est mon ouvre."

À vouloir nier "la fin du travail" au nom de sa nécessité et de sa
permanence au sens antrhopologique ou philosophique , on démontre le
contraire de ce qu'on voulait prouver : c'est précisément au sens de
réalisation de soi , au sens de "polèsis" , de crétion d'une oeuvre ou
d'un ouvrage que le travail disparaît le plus rapidement dans les
réalités virtualisées de l'économie de l'immatériel .

Si on désire sauver et perpétuer ce "véritable travail" .Il est urgent
de reconnaître que le véritable travail n'est plus dans le "travail" :
le travail, au sens de polèsis , qu'on fait , n'est plus (ou n'est que
de plus en plus rarement) dans le "travail" au sens social , qu'on a.

Ce n'est pas en invoquant son caractère anthopologiquement nécessaire
qu'on démontrera la pérennité nécessaire de la "SOCIETE DU TRAVAIL*.

Au contraire : il nous faut sortir du "travail" , et de la "société du
travail" pour retrouver le goût et la possibilité du travail
"véritable" .|...]
(la fin de toutes les formes de rapports dominants/dominés , y
compris , donc , celui du *salariat* ). La fin du travail au sens
capitaliste du terme et qui implique des contraintes imposées par la
classe dominante donc .(cette remarque pour mieux faire comprendre la
pensée du philosophe et le constat du sociologue qu'était A. GORZ .

suite partie 3
Malatesta (15/11/2007, 17h48)
On 15 nov, 16:15, Malatesta <fredericso> wrote:
[..]
> "véritable" .|...]
> (la fin de toutes les formes de rapports dominants/dominés , y
> compris , donc , celui du *salariat* ). La fin du travail au sens
> capitaliste du terme et qui implique des contraintes imposées par la
> classe dominante donc .(cette remarque pour mieux faire comprendre la
> pensée du philosophe et le constat du sociologue qu'était A. GORZ .
> suite partie 3- Masquer le texte des messages précédents -
> - Afficher le texte des messages précédents -


Le "travail"que le *capitalisme* en sa phase ultime abolit massivement
est *une construction sociale* ; et c'est pour cela précisemment qu'il
peut être aboli.

Pourquoi dit-on qu'une femme a un "travail" quand elle enseigne dans
une maternelle et qu'elle n'en a pas quand elle élève ses propres
enfants ?

Parce que la première *est payée* pour ce qu'elle fait et *non* la
seconde ?

Mais la mère au foyer n'aurait toujours pas un "travail" quand même
elle toucherait une allocation sociale égale au salaire d'une
puéricultrice .Elle n'aura toujours pas un "travail" quand même elle
aurait un diplôme d'éducatrice .

Et pourquoi cela ?

Parce que le "travail" est *défini* au départ *comme une activité
sociale , destinée à s'inscrire dans le flux des échanges sociaux à
l'échelle de la société entière*.

Sa *rémunération* atteste cette insertion mais n'est pas non plus
essentielle : *l'essentiel* est que le "travail" remplit une fonction
socialement *identifiée* et *normalisée* dans *la production et la
reproduction du tout social*.

Et pour remplir une fonction socialement identifiable , il doit lui-
même être identifiable par les compétences socialement *définies*
qu'il met en oeuvre selon des *procédures* socialement déterminées .

Il doit , en d'autres termes , être un "métier" , une "profession"
c'est-à-dire la mise en oeuvre de compétences institutionnellement
certifiées selon des procédures *homologuées.

Aucune de ces conditions n'est remplie par la mère au foyer...

Bref il ne se situe pas dans la sphère publique , il ne répond pas *à
des besoins socialement définis , socialement codifiés*.

Pas plus que le travail de *l'esclave* ou du *serviteur personnel au
service des désirs personnels de son maître* .

Pas plus que le travail de création , artidtique ou théorique .

Partie 4 -message suivant )
Malatesta (15/11/2007, 18h24)
On 15 nov, 16:48, Malatesta <fredericso> wrote:
[..]
> des besoins socialement définis , socialement codifiés*.
> Pas plus que le travail de *l'esclave* ou du *serviteur personnel au
> service des désirs personnels de son maître* .
> Pas plus que le travail de création , artidtique ou théorique .
> Partie 4 -message suivant )- Masquer le texte des messages précédents -
> - Afficher le texte des messages précédents -


Partie 4- ../...

Le créateur , théoricien ou artiste ne "travaille" (n'a un travail)
que lorsqu'il donne des cours ou des leçons répondent à une demande
publiquement et socialement détermibée ; ou lorsqu'il exécute une
*commande*.

Il en va de même de toutes les activités artistiques , sportives ,
philosophiques , etc..., dont le *but* est la *création de sens* , la
création *de soi* (de subjectivité) , la création de connaissance
[...]

Par l'homologation des compétences , des procédures et des besoins
qu'il implique , le "travail" est *un puissant moyen de
sociabilisation , de normalisation , de standadisation , REPRIMANT ou
LIMITANT *l' INVENTION* , la *CREATION* , *l' AUTODETERMINATION*
INDIVIDUELLES ou COLLECTIVES de normes , de besoins et de compétences
nouveaux.

C'est pourquoi la reconnaissance sociale de nouvelles activitées et
compétences répondant à de *nouveaux besoins* a TOUJOURS dû être
imposée PAR DES LUTTES SOCIALES .

IL S' AGIT DE DECONNECTER du "TRAVAIL" le droit d'avoir des droits
et notamment le droit à ce qui est produit et ce qui est productible
sans travail , ou avec de moins en moins de travail.

Il s'agit de PRENDRE ACTE de ce que *ni le DROIT à UN REVENU , ni
la CITOYENNETE PLENIERE , ni l' EPANOUISSEMENT et l'IDENTITE de
CHACUN-E ne peuvent plus être centrés sur et dépendre de l'occupation
d'un emploi.

Et de CHANGER LA SOCIETE en conséquence .

ANDRE GORZ .
François Guillet (15/11/2007, 18h30)
"Malatesta" <frederic.sodar> a écrit dans le message de news:
761d8dca-f2c8-4cc9-86a4-bc5ea55a1422...
....
| LE VERITABLE TRAVAIL N'EST PLUS DANS LE "TRAVAIL" :

Super !
Dixgit (15/11/2007, 22h08)
"Malatesta" <frederic.sodar> a écrit dans le message news:
68a0bf65-7c5a-49b6-a63a-7653133c70c6...

> Que s'est-il passé sur le titre du sujet ?


Tu as du utiliser un autre lecteur de news ou tu as posté ton second message
à partir d'un site qui ne prend pas en compte de façon "native" les
caractères accentués. Le code envoyé dans le titre n'est pas du texte pur
mais du html mal formé avec changement de table de code à la volée
(référence "ISO-8859-1" au milieu du texte du sujet).

Wikipédia France présente ces mêmes problèmes lorsque on en transmet
certains liens - code américain imparfaitement adapté.

Dixgit
Malatesta (16/11/2007, 16h42)
On 15 nov, 21:08, "Dixgit" <di> wrote:
> "Malatesta" <fredericso> a écrit dans le message news:
> 68a0bf65-7c5a-49b6-a63a-7653133c7...@a28g2000hsc.googlegroups.com...
> à partir d'un site qui ne prend pas en compte de façon "native" les
> caractères accentués. Le code envoyé dans le titre n'est pas du texte pur
> mais du html mal formé avec changement de table de code à la volée
> (référence "ISO-8859-1" au milieu du texte du sujet).
> Wikipédia France présente ces mêmes problèmes lorsque on en transmet
> certains liens - code américain imparfaitement adapté.
> Dixgit


salut , merci pour l'info , normalement c'est Windows média 11 par
défaut qui doit prendre en charge (c'est mon lecteur principal ) , que
faut-il faire pour corriger ces gros défauts ?
Dixgit (16/11/2007, 18h08)
> "Malatesta" <frederic.sodar> a écrit dans le message news: e64f4ac6-e9c2-> 4623-8b0f-d673b7f17ff3...
> On 15 nov, 21:08, "Dixgit" <di> wrote:
> salut , merci pour l'info , normalement c'est Windows média 11 par
> défaut qui doit prendre en charge (c'est mon lecteur principal ) , que
> faut-il faire pour corriger ces gros défauts ?


Windows média 11 n'est pas un lecteur de news.

Le défaut vient d'une non-concordance de page de code.

fsp n'est pas réglé pour résoudre du code html. Dans l'idéal (lis la
charte), il n'est prévu que pour accepter du texte brut. Fais donc attention
lorsque tu fais un copier-coller à partir d'une page html. La meilleure
solution est que tu retape par toi-même le texte du champ "objet" et que tu
relises attentivement ce que fait un copier coller dans le corps du sujet.

Sauf si tu croies en la magie.

:-)

Dixgit
Malatesta (16/11/2007, 20h20)
On 16 nov, 17:08, "Dixgit" <di> wrote:
[..]
> solution est que tu retape par toi-même le texte du champ "objet" et quetu
> relises attentivement ce que fait un copier coller dans le corps du sujet.
> Sauf si tu croies en la magie.
> :-)
> Dixgit- Masquer le texte des messages précédents -
> - Afficher le texte des messages précédents -


Pour moi , qui ne suis pas de la "génération internet" c'est très dur
d'autant que je n'en connais pas le langage ni les codes , lorsque je
copie un texte , je le retranscris moi-même mot à mot sur l'espace que
google met pour répondre aux messages .

Je ne sais pas utiliser le copier-coller qui n'a jamais fonctionner et
là où j'habite , il n'y a personne qui puisse me le montrer , ni de
boutique informatique d'ailleurs .

Et puisque je le dactilographie moi-même directement sur le forum , ça
m'étonne que cela puisse se produire ainsi. Si tu entends par texte
brut le fait d'écrire directement , c'est donc un texte brut que j'ai
mis (me contentant de copier le texte d'André GORZ du Journal
(papier ) sur le forum et non à partir d'un site internet autre ou par
quelque technique que ce soit .

Par ailleurs , seules les pages en http s'ouvrent sur mon ordi qui
rejette les autres "formats" .

PS : J'utilise un ordi portable en raison de mon état de santé et non
un ordi de bureau et suis connecté par une live-box .

Je suis auusi desservie dans l'une des deux régions les plus males
loties sur ce plan : le Comminges et à la campagne . Pour
l'informatique c'est très très dur pour nous .Aussi bien le réseau que
les services et techniciens peu nombreux surtout les honnêtes et qui
ne vont pas dans les campagnes .

Alors , merci pour le coup de pouce pour m'aider à comprendre et à
résoudre ce problème , n'ayant pas d'autres moyens à disposition .

Pour mon vendeur , l'ordi est "OK" comme il dit . Il n'a fait que
mettre 3pilotes à jours et le DivX 9 0c .

Pour "TuneUp" 2007 , tout est OK aussi .

Quand au pare-feu de la live-box , je ne peut pas y toucher .

C'est aussi près d'un tiers des liens (essentiellement les longs) que
mon navigateur n'ouvre pas (???) .

Quand , à mon compte , lorsque je veux m'y rendre , Internet explorer
me dit "qu'il se peut que la page ai été détournée vers un autre site"
et recommande de ne pas ouvrir et de fermer les applications (???)
(compte de google pour accéder à ces forums - que j'ouvre par "mes
favoris" .).

Je suis vraiment perdu dans tout cela .

Avant le mois de Novembre dernier , je n'avais jamais eu un seul
problème technique avec ces forums et puis , surtout pendant et après
Noêl dernier , les problèmes de ce type sont apparu dont
l'avertissement sur le compte ) .

Je vais voir ce que propose la charte à ce sujet , mais apparemment le
problème est d'ordre technique .

La réponse que je te fais là est écrite de la même façon que j'ai
écris mon sujet , par mon clavier et directement sur le forum sans
utiliser les copier-coller dont je ne sais pas me servir (ça n'a
jamais fonctionner sur quelque forums ou blogd que ce soit .).
Ambassador Kraag (20/11/2007, 15h19)
Superbe analyse!
Claire, précise, sans bavure.

Je ne connaissais pas cet André Gorz, mais il m'avait l'air d'être un
homme remarquable, d'une espèce en voie de disparition. QUels sont les
philosophes qui savent encore penser aujourd'hui?

Merci pour ce beau texte, Malatesta. Hélas je n'aurai jamais le loisir
de comprendre comment tu peux bien raccorder ces considérations de
haute volée avec tes obsessions de revanche du prolétariat. Ce qui
transparaît de façon éclatante dans ce texte (entre autres choses)
c'est que la plus-value au sens marxiste n'est qu'une illusion
paralysante. Ce sont les créateurs qui réalisent la plus-value d'un
produit ou d'un service.

Pour ma part, j'ai suivi il y a peu, à toutes fins utiles, un
"accompagnement" (lire: coaching de masse) censé me donner des outils
des outils d'auto-évaluations censés m'aider à me "réinsérer
efficacement dans le monde du travail" (sans raconter ma vie, j'étais
face à 3 possibilités). J'ai été révolté de l'entreprise
d'endoctrinement pur et simple que constituaient ces cours. Je n'ai
pas le temps de développer ici, mais sur 5 séances il y a eu deux
clashes avec le formateur, un freluquet issu d'une école marketing
_mais_ de gauche et anti-autoritaire, et s'arrangeait pour envoyer les
signaux visuels adéquats (mal rasé, jeans-baskets-t.shirt), en accord
avec ses cours de gestion des compétences.
Bref, j'ai préféré arrêter les frais, mais j'ai beaucoup appris sur le
programme de formatage des mentalités mis cyniquement en place par
Claude Allègre pour "rapprocher l'école de l'entreprise", en un mot,
former de braves petits soumis convaincus de devoir investir leurs
valeurs personnelles dans leur vie d'employé. UNE PUTASSERIE SANS NOM.
Heureusement, dans l'éducation, les choses paraissent avoir quelque
peu évolué; par contre, en ce qui concerne le recrutement et le
management, les responsables des ressources humaines continuent à
appliquer bestialement les mêmes recettes de gestion des performances
en provenance des USA, mais elles sont mâtinées de notions dégénérées
issues de l'éducation (les compétences relationnelles, rebaptisées
"savopir-être"), voire de la psychananyse ("psychodynamique du
travail")! Et quand on vous demande une lettre manuscrite et votre
photo, il y a des chances pour que vous soyez soumis à un "test" de
graphologie, voire de morphopsychologie!!!
Étonnez-vous après cela que les gens compétents aillent tenter leur
chance à l'étranger, quand les décisions importantes sont entre les
mains d'imbéciles dont le premier souci est d'écarter des dissidents
et les concurrents potentiels.
C'est pourquoi j'ai acquis la certitude que le monde du "travail" est
foncièrement étranger à mes valeurs, et que j'ai choisi de façon ferme
et définitive la voie de la paresse active.
Ambassador Kraag (20/11/2007, 15h41)
> rebaptisées
> "savopir-être"), voire de la psychananyse


Lire "savoir-être".

> L'Ecole n'a plus à transmettre des contenus, des savoirs - seuls
> garants d'émancipation - mais des compétences utilitaristes. Les
> réformes engagées en Europe (France, Belgique...) vont dans le même sens
> d'une atomisation de l'enseignement, avec un abandon de savoirs de haut-
> niveau au profit de multiples compétences garantissant
> "l'adaptabilité", la "flexibilité" du futur employé.

(...)
[..]
> et son détournement permet de mettre de côté la mission d'instruction
> et, cela, au nom d'une certaine "conception de l'éducabilité" : on met
> en avant les compétences (savoir-faire) et la "citoyenneté" (savoir-
> être) seules garants de "l'employabilité". C'est donc bien au nom de la
> volonté patronale (camouflée derrière l'idée de pratiques pédagogiques
> recentrées sur l'élève afin de lutter contre "l'échec scolaire") que
> les objectifs cognitifs sont relégués à l'arrière-plan. Ainsi les
> enseignants sont invités à inculquer les compétences réclamées par les
> entreprises : moins de connaissances générales, de culture et plus de
> compétences "adaptatives". (...)


[..]
Dixgit (23/11/2007, 01h42)
> "Malatesta" <frederic.sodar> a écrit dans le message news: c9c4c41b-bd12-> 4da9-b2d5-1f08f787ed85...
> On 16 nov, 17:08, "Dixgit" <di> wrote:

texte
attention
> > lorsque tu fais un copier-coller à partir d'une page html. La meilleure
> > solution est que tu retape par toi-même le texte du champ "objet" et que tu
> > relises attentivement ce que fait un copier coller dans le corps du sujet.
> > Sauf si tu croies en la magie.
> > :-)
> > Dixgit- Masquer le texte des messages précédents -
> > - Afficher le texte des messages précédents -


> Pour moi , qui ne suis pas de la "génération internet" c'est très dur
> d'autant que je n'en connais pas le langage ni les codes , lorsque je
> copie un texte , je le retranscris moi-même mot à mot sur l'espace que
> google met pour répondre aux messages .


Salut Malatetsa.

Je réponds très en retard (tu vois, c'est aussi un plaisir des jeunes).

> Je ne sais pas utiliser le copier-coller qui n'a jamais fonctionner et
> là où j'habite , il n'y a personne qui puisse me le montrer , ni de
> boutique informatique d'ailleurs .


Mis à part ce petit problème, tu semble très bien te débrouiller (cependant,
n'utilise pas google comme moyen exclusif de répondre aux news. C'est avant
tout un excellent outils de recherche).

> Et puisque je le dactilographie moi-même directement sur le forum , ça
> m'étonne que cela puisse se produire ainsi. Si tu entends par texte
> brut le fait d'écrire directement , c'est donc un texte brut que j'ai
> mis (me contentant de copier le texte d'André GORZ du Journal
> (papier ) sur le forum et non à partir d'un site internet autre ou par
> quelque technique que ce soit .


Certes.

> Par ailleurs , seules les pages en http s'ouvrent sur mon ordi qui
> rejette les autres "formats" .


? ? ? Pas trop compris. L'ordinateur est un meta-outil (dans ce cas, un
outil servant à fabriquer des outils de communnication)

> PS : J'utilise un ordi portable en raison de mon état de santé et non
> un ordi de bureau et suis connecté par une live-box .


Livebox ? Bel instrument mais sujet à beaucoup d'améliorations.

> Je suis auusi desservie dans l'une des deux régions les plus males
> loties sur ce plan : le Comminges et à la campagne .


Aïe !

> Pour
> l'informatique c'est très très dur pour nous .Aussi bien le réseau que
> les services et techniciens peu nombreux surtout les honnêtes et qui
> ne vont pas dans les campagnes .
> Alors , merci pour le coup de pouce pour m'aider à comprendre et à
> résoudre ce problème , n'ayant pas d'autres moyens à disposition .


Un service sur place ne fait pas parti des prestations proposées pa Orange.

> Pour mon vendeur , l'ordi est "OK" comme il dit . Il n'a fait que
> mettre 3pilotes à jours et le DivX 9 0c .


Laisse tomber. C'est un service que tu t'es offert toi-même (le capitalisme
à suivi :-).

> Pour "TuneUp" 2007 , tout est OK aussi .


Alleluia !

> Quand au pare-feu de la live-box , je ne peut pas y toucher .


Si, tu peux (:-)

> C'est aussi près d'un tiers des liens (essentiellement les longs) que
> mon navigateur n'ouvre pas (???) .


Ca, c'est pas normal. Serait-il possible que tu donne référence ici des
liens que ton "navigateur" ne peut pas ouvrir ?

> Quand , à mon compte , lorsque je veux m'y rendre , Internet explorer
> me dit "qu'il se peut que la page ai été détournée vers un autre site"
> et recommande de ne pas ouvrir et de fermer les applications (???)
> (compte de google pour accéder à ces forums - que j'ouvre par "mes
> favoris" .).


Haouch

> Je suis vraiment perdu dans tout cela .


Le système est simple. Il faut le dépareiller de son aura technologique.

> Avant le mois de Novembre dernier , je n'avais jamais eu un seul
> problème technique avec ces forums et puis , surtout pendant et après
> Noêl dernier , les problèmes de ce type sont apparu dont
> l'avertissement sur le compte ) .


C'est quoi "l'avertissement sur ton compte" ? ? ?

> Je vais voir ce que propose la charte à ce sujet, mais apparemment le
> problème est d'ordre technique .


J'ai bien l'impression ; mais lis quand même ce que la charte dis à ce sujet
:-))))

> La réponse que je te fais là est écrite de la même façon que j'ai
> écris mon sujet , par mon clavier et directement sur le forum sans
> utiliser les copier-coller dont je ne sais pas me servir (ça n'a
> jamais fonctionner sur quelque forums ou blogd que ce soit .)


touche Controle (Ctrl) C, touche Controle (Ctrl) V, touche Controle (Ctrl) X
ne marche pas sur sur quelque forum que tu soit ? ? ?

:-))))

Qui t'a vendu ton ordi ? (un capitaliste marchant :-)

Dixgit
Malatesta (23/11/2007, 03h29)
On 23 nov, 00:42, "Dixgit" <di> wrote:
[..]
> touche Controle (Ctrl) C, touche Controle (Ctrl) V, touche Controle (Ctrl)X
> ne marche pas sur sur quelque forum que tu soit ? ? ?
> :-))))
> Qui t'a vendu ton ordi ? (un capitaliste marchant :-)
> Dixgit- Masquer le texte des messages précédents -
> - Afficher le texte des messages précédents -


Salut , Abant de voir à quoi correspondent les touches "Ctrl C ,V et
X" , voici ce que dit Internet explorer à propos de mon compte :
Erreur de certificat : navagation bloquée -windows Internet Explorer

"X-Le certificat de sécurité de ce site web présente un problème.

Le certificat de sécurité présenté par ce site web a été émis pour une
autre adresse de site web.

Les problèmes de certificats de sécurité peuvent indiquer *une
tentative de duperie* ou *d'interception* des données que vous envoyez
sur le serveur .

(en gras : Nous vous recommandons de fermer cette page web et de
quitter ce site.

Cliquez pour fermer cette page web

Poursuivre sur ce site web (non recommandé)

Informations

Et suis des recommandations de précautions à prendre dont "consultez
erreurs de certificats" dans l'aide d'Internet Explorer .

Et pour ce qui est du commerçant , oui c'est un vrai capitaliste,
"technicien" aussi mais après, mais j'ai pas le choix , il est seul
pour ça , Toulouse est à 80 km plus au nord et je ne peut pas y
aller .

Il y a trois semaines il avait mon portable pour mettre mes pilotes à
jours et pour mon problème de carte graphique , et bien maintenant ,
ma carte est foutue , je n'ai même plus de pilote NVIDIA non plus pour
ma GeForce GO 7900 GTX . Et comme elle était d'un bloc avec la carte
mère , il dit qu'il va falloir surement tout changé et même relancer
windows XP et donc perdre tous mes courriers dans incrédimail , je n'y
ai rien trouvé pour sauvegarder .

Je t'ai répondu sur le plus important à mes yeux , c'est pas pratique
d'écrire sans le pilote pour faire défiler la page correctement .Pour
les longs liens c'est tous qui ont des "php?-article avec des numéros
et lettres à n'en plus finir..." .

La prochaine fois que j'écrirai , ce sera avec l'ordi de la personne
qui m'aide dans mes actes de la vie courantes , je ne sais donc pas
quand , c'est elle qui emmenera mon ordi chez le vendeur , une fois
qu'elle sera elle-même en capacité de reprendre la voiture (sa maladie
actuelle l'en empêche et avec la suppression de son RMI et de mon AC ,
en octobre , on ne peut pas prendre un taci , car c'est à 25 km d'ici
et c'est le plus proche !)

Par contre je peux quand même lire sur le forum sans trop de
désagréments et écrire des trucs très très courts en attendant , avec
mon ordi qui fonctionne avec "contrôleur vidéo compatible avec VGA " à
la place de la carte graphique et du pilote .
Discussions similaires
Chevauchement arrêt de travail "normal" et arrêt de travail "accident du travail"

Le véritable travail dans une Écoleinitiatique

La fin de quel travail ? : Travail et Activité

La fin de quel travail ? Le véritable travail n'est plus dans le "travail" (André Gorz-chercheur sociologue)


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h27. | Privacy Policy