cerhu > sci.* > sci.techniques.energies

cscr7co6tvthuft5 (19/09/2011, 04h56)
Bonjour,

on trouve ici ou là mention de surrégimes pour les
chaudières (GDF...) les pompes à chaleur
sous-dimensionnées et même les radiateurs
électriques, mais je n'ai jamais eu d'explication
claire d'aucun de ces phénomènes de
surconsommation, tendant à surdimensionner
bien sûr le choix.

Dans ce forum j'ai seulement trouvé mention
de pompes a chaleur qu'on fait fonctionner a
haute t° et je le comprends bien mais le
sous-dimentionnement est autre chose.

Merci pour vos explications si vous en avez.

Ernest
Ernest (20/09/2011, 00h26)
On 19 sep, 18:02, "o.gehaime" <ogeha> wrote:
> Le 19/09/2011 04:56, cscr7co6tvthu...@jetable.net a crit :
> Une pompe chaleur sous-dimensionn e, cela impose de tirer plus sur la
> machine qui n'est pas faite pour, et donc en cons quence de baisser le COP.


J'aimerais avoir des explications plus techniques, genre graphes ou
autres,
parce que je suis de l'avis contraire, amha le meilleur COP s'obtient
en
fonctionnement continu car ce sont les cycles marche arrêt qui
pénalisent
le rendement global, et non pas les phases de fonctionnement continu.
Avez-vous des sources pour étayer cet argument ?

> Concernant les radiateurs lec, si trop petits pour le local chauffer,
> La source de chaleur tr s localis e devra chauffer fond.
> C e qui veut dire forts grandients de temp rature dans la pi ce, d'une
> part pr judiciable une bonne sensation de confort thermique, et
> d'autre part qui g n ra des courants de convection, consommateurs
> d' nergie.


En quoi les courants de convection sont consommateurs d'énergie ?
La convection c'est un tranfert de chaleur à l'intérieur de la pièce,
tranférer la chaleur du radiateur vers le volume de la pièce c'est
justement le but recherché.

>On tendra par ailleurs surchauffer la zone localis e
> proximit du radiateur, ce qui g n rera des pertes accrues au travers
> des parois directement contigues.


Les parois peuvent être isolées et donc ces pertes sont minimes, non ?

> En fait, la cl de compr hension, ce sont les gradients de temp ratures.
> Plus ils seront lev s, plus ce sera pr judiciable un bon rendement
> nerg tique global.


Et là pareil, connaissez-vous des sources documentées à ce sujet ?

>Pas pour rien qu'on fait des chauffages au sol et
> des radiateurs basse temp rature.


C'est pas évident, le chauffage au sol ca peut aussi être pour
libérer
la place des radiateurs, question pratique et esthétique, et les
radiateurs
basse température, pour fonctionner avec des pacs dont le cop baisse
si la pac fonctionne à haute température ou encore pour les
chaudières
à condensation afin qu'elles condensent mieux les produits de
combustion...

Et dommage pour les chaudières, là non plus je ne trouve aucune
explication.

Parce que par exemple pour les pacs, personne ne remet en doute
que le cop baisse si on fait fonctionner la pac à haute température,
parce qu'on voit ca sur les graphes des constructeurs, mais pour
les sous-dimentionnement on ne trouve que des paroles pour
la surconsommation annoncée.

Ernest
o.gehaime (20/09/2011, 11h48)
Le 20/09/2011 00:26, Ernest a écrit :
> On 19 sep, 18:02, "o.gehaime"<ogeha> wrote:
> autres,
> parce que je suis de l'avis contraire, amha le meilleur COP s'obtient
> en
> fonctionnement continu car ce sont les cycles marche arrêt qui
> pénalisent
> le rendement global, et non pas les phases de fonctionnement continu.
> Avez-vous des sources pour étayer cet argument ?


Une PAC sur-dimensionnée génèrera aussi des sur-consommations, je suis
d'accord.
ce qui n'élude pas la question de la surconsommation en cas de
sous-dimensionnement.
En fait une PAC doit être correctement dimensionnée et en rapport aux
besoins effectifs, voilà tout.

> En quoi les courants de convection sont consommateurs d'énergie ?
> La convection c'est un tranfert de chaleur à l'intérieur de la pièce,
> tranférer la chaleur du radiateur vers le volume de la pièce c'est
> justement le but recherché.


Ordre, désordre, entropie.

>> On tendra par ailleurs surchauffer la zone localis e
>> proximit du radiateur, ce qui g n rera des pertes accrues au travers
>> des parois directement contigues.

> Les parois peuvent être isolées et donc ces pertes sont minimes, non ?


Elles peuvent. Mais l'isolation parfaite n'existe pas de toute façon.
Donc...

>> En fait, la cl de compr hension, ce sont les gradients de temp ratures.
>> Plus ils seront lev s, plus ce sera pr judiciable un bon rendement
>> nerg tique global.

> Et là pareil, connaissez-vous des sources documentées à ce sujet ?


Le second principe de la thermodynamique.

>> Pas pour rien qu'on fait des chauffages au sol et
>> des radiateurs basse temp rature.

> C'est pas évident, le chauffage au sol ca peut aussi être pour
> libérer
> la place des radiateurs,


Ah ouais, tiens, on ne le l'a jamais fait, celle-là.
Ernest (20/09/2011, 14h21)
On 20 sep, 06:48, "o.gehaime" <ogeha> wrote:
> Une PAC sur-dimensionn e g n rera aussi des sur-consommations, je suis
> d'accord.
> ce qui n' lude pas la question de la surconsommation en cas de
> sous-dimensionnement.


Ca ne l'élude peut être pas mais ca ne l'explique pas non plus
(le but du thread).

> > Les parois peuvent tre isol es et donc ces pertes sont minimes, non ?

> Elles peuvent. Mais l'isolation parfaite n'existe pas de toute fa on.
> Donc...


Donc oui... ces pertes peuvent être minimes et donc négligeables

Merci beaucoup pour votre dérangement.

<----------------------->

Quelqu'un d'autre aurait des explications moins laconiques svp ?
o.gehaime (20/09/2011, 16h58)
Le 20/09/2011 14:21, Ernest a écrit :
> On 20 sep, 06:48, "o.gehaime"<ogeha> wrote:
>> Une PAC sur-dimensionn e g n rera aussi des sur-consommations, je suis
>> d'accord.
>> ce qui n' lude pas la question de la surconsommation en cas de
>> sous-dimensionnement.

> Ca ne l'élude peut être pas mais ca ne l'explique pas non plus
> (le but du thread).


C'est une question de compromis.

>>> Les parois peuvent tre isol es et donc ces pertes sont minimes, non ?

>> Elles peuvent. Mais l'isolation parfaite n'existe pas de toute fa on.
>> Donc...

> Donc oui... ces pertes peuvent être minimes et donc négligeables


Bah non, justement.

> Merci beaucoup pour votre dérangement.


C'est vous qui êtes dérangé.

> <----------------------->
> Quelqu'un d'autre aurait des explications moins laconiques svp ?


Quelqu'un d'autre aurait des questions moins idiotes que la votre, svp?
Ernest (29/09/2011, 16h01)
On 20 sep, 11:58, "o.gehaime" <ogeha> wrote:
[..]
> C'est vous qui êtes dérangé.
>> Quelqu'un d'autre aurait des questions moins idiotes que la votre, svp?


Allez dire ca au président de l'AFPAC, association francaise
pour les pompes à chaleur, regroupant fabricants, installateurs,
bureaux d’études et EDF pour qui il n'y a pas de surconsommation
et le surrégime n'existe pas.

Je cite :
"Le sous-dimensionnement (si il est significatif) si il n’a pas de
caractère préjudiciable, ni sur le rendement intrinsèque de la
PAC, ni sur sa durée de vie, peut handicaper le bilan technico-
économique en faisant intervenir un peu trop prématurément l’appoint.
" ... ...

En d'autres termes :
1) le surrégime et la surconsommation de la pac en cas de sous-
dimentionnement N'EXISTE PAS...
peu importe comme vous dites laconiquement :
>Ordre, désordre, entropie [...] Le second principe de la thermodynamique[...]
>Une pompe à chaleur sous-dimensionnée, cela impose de tirer plus sur la
>machine qui n'est pas faite pour, et donc en conséquence de baisser le COP

AU NIVEAU DE LA PAC, IL N'Y A DONC PAS SURCONSOMMATION NI DE BAISSE DE
COP.

2) l'argument fréquemment avancé par les vendeurs, comme quoi une
pompe à chaleur sous-dimentionnée aurait une durée
de vie plus limitée est EGALEMENT FAUX.
Jacques (04/10/2011, 22h45)
Bonjour,

le plupart des pompes à chaleur sont surtout des pompes à fric
je connais plusieurs personnes qui en sont très décus car aucune
installation ne tient les promesses des installateurs
sans parler du bruit !

personnellement j'ai un chauffage au bois et tant que je pourrais en
faire (du bois) je n'en changerais pas

salutations
o.gehaime (08/10/2011, 17h08)
Le 29/09/2011 16:01, Ernest a écrit :

> Allez dire ca au président de l'AFPAC,


Vos histoires avec ce lobbyiste ne me regardent pas.

> AU NIVEAU DE LA PAC, IL N'Y A DONC PAS SURCONSOMMATION NI DE BAISSE DE
> COP.


ce n'est pas en criant que vous arriverez à convaincre.

> 2) l'argument fréquemment avancé par les vendeurs, comme quoi une
> pompe à chaleur sous-dimentionnée aurait une durée
> de vie plus limitée est EGALEMENT FAUX.


Puisque vous le dites d'un ton si péremptoire.
Je vous laisse donc avec vos certitudes.

tchao.
Ernest (12/10/2011, 18h59)
On 8 oct, 12:08, "o.gehaime" <ogeha> wrote:
> Le 29/09/2011 16:01, Ernest a crit :
> Vos histoires avec ce lobbyiste ne me regardent pas.
>> ce n'est pas en criant que vous arriverez convaincre.

> Puisque vous le dites d'un ton si p remptoire.
> Je vous laisse donc avec vos certitudes.
> tchao.


Et donc toi avec les tiennes... illuminé !
Discussions similaires
Si comme vous dites que vous etes aussi virile que cela

Même si ce que vous dites est vrai, vous êtes loin de LA vérité !

Dites où vous voulez aller, le site vous dit où vous pouvez vous poser.

Dites moi dans quoi vous travaillez je vous dirais ou j'irais..


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h27. | Privacy Policy