cerhu > sci.* > sci.philo

Maxime (31/12/2011, 15h09)
> Dieu <dieupurre> wrote:
>> « Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole » (Victor Hugo, Les

> Misérables, 1862)
> <http://fr.wikipedia.org/wiki/Calembour>
> suivi approprié vers la restitution de la vérité et occasion de la
> rappeler :
> .


Follow-up vers zététique pour restituer la vérité :-))))))))))))))

Soit vous avez de l'humour soit vous êtes complètement stupide.

Les sciences n'ont pas besoin de la zététique pour exister- La zététique,
par contre, a un furieux besoin des sciences pour se créditer d'une
quelconque existence :-)

En quoi les délires d'interprétation de "Purée" ont-ils leur place sur le
groupe zététique ? ? ? S'il y avait un seul homme à avertir de sa folie, ce
serait lui. Les zététiciens (quel terme ! En rapport des critiques de Navis
sur l'invention de mot pour créditer n'importes quelles pseudosciences :-)
ont déjà bien à faire avec leur réductions matérialistes. Laissez "Purée" à
sa purée et les zététiciens à leur ."zététique" :-)

Max

Ps : Pas besoin de zététique - La zététique n'est par elle-même ni une
science, ni une méthode scientifique. Elle est avant tout un parti prit
épistémologique fait d'emprunts disparates. Elle ne se propose pas d'étudier
mais de systématiquement objecter. C'est oublier que toute description
structurelle de la vie et de la matière ne peut dépasser la contingence des
progrès de sa propre époque. Or, la zététique veut offrir un point final à
une description de la vie et de la matière et n'objecter que sur ce point
"final". C'est là où se situe le problème. La zététique dit vouloir étudier
alors qu'elle ne se donne comme moyens que ceux de la réfutation
systématique. Les sciences servant d'alibi à un partisanisme
épistémologique. Mais la VERITE est là : Les sciences n'ont pas besoin de
la zététique pour progresser (la zététique, par contre, a un furieux besoin
des sciences pour exister :-)

La zététique n'est qu'un surcouche déformée des sciences ; surcouche
inefficace qui ne vie que sur des principes détournés à la science - la
zététique est un mouvement social sans réelle consistance, rien de plus :-)

Max
François Guillet (31/12/2011, 15h33)
"Maxime" <opode.gaster> a écrit dans le message de news:
jdn1ip$7sj$1...
....
| Ps : Pas besoin de zététique -
| La zététique n'est par elle-même...
| Elle est avant tout un parti prit...
| Elle ne se propose pas d'étudier...
| la zététique veut offrir un point final...
| La zététique n'est qu'un surcouche déformée...

Le fond de la diatribe, révélé par le titre, est stupide, puisque le fait
que les sciences n'auraient pas besoin de la zététique, ne dit rien sur
l'intérêt de la zététique qui peut être tout autre. Et le fait que la
zététique aurait besoin de la science, ne discrédite en rien la zététique,
au contraire.

Max assène, il répète, il tranche, il radote, il décrète... mais sur le
fond, celui de la démonstration et de l'argumentation, le dossier est
complètement vide. En voilà un qui promulgue au nom de sa science infuse et
prend ses lubies biaisée pour des vérités.
Maxime (31/12/2011, 16h06)
"François Guillet" <guillet.francois> a écrit dans le message de
news:34cc
[..]
> Le fond de la diatribe, révélé par le titre, est stupide, puisque le fait
> que les sciences n'auraient pas besoin de la zététique, ne dit rien sur
> l'intérêt de la zététique qui peut être tout autre.


L'intérêt de la zététique est nul. Les seules sciences suffisent.

> Et le fait que la
> zététique aurait besoin de la science, ne discrédite en rien la zététique,
> au contraire.


La zététique est un mouvement matérialiste fallacieux complètement construit
sur un postulat mal compris des sciences : La zététique récupère les
sciences ; Les sciences ne récupèrent pas la zététique. C'est simple comme
"bonjour". Et si tu veux glose la-dessus, dis-moi ce que la zététique a
apporté au sciences. Néant, avant, maintenat et toujours. La zététique est
le combat mal compris des sciences - C'est un récupérat de partisans
coincés, beauf et complexés. Sans la zététique, les sciences progresserons
pareil. Le cas échéant, avec la zététique, les sciences progresserons moins
pareil :-) C'est pour cela que les vrais scientifiques, eux, se foutent
royalement de la zététique :-)

> Max assène, il répète, il tranche, il radote, il décrète... mais sur le
> fond, celui de la démonstration et de l'argumentation, le dossier est
> complètement vide. En voilà un qui promulgue au nom de sa science infuse
> et
> prend ses lubies biaisée pour des vérités.


La zététique est en plus prétentieuse et castratrice. Je décrète que la
zététique est un mouvement social castrateur dont la plupart des tenants
(pas tous - Il est possible qu'à l'origine, ses buts étaient sincères) sont
complexés, bêtes, récupérateurs, beaufs, rigoristes, psycho-rigides, de peu
d'intelligence et . infantiles.

Les sciences ne servant que d'alibi à celle-ci.

La zététique se proposant de démêler le faux du vrai ?

En quoi les SCIENCES n'en seraient pas capables ; La zététique n'étant
qu'une sous-couche partisane ne se récupérant qu'aux branches des sciences.

CLAIR, PAS CLAIR ?

Les sciences n'ont pas besoin de la zététique pour exister.

La zététique, par contre, elle, a grand besoin des sciences pour s'inventer
du scientisme.

Le mouvement zététique est de partie prit et sans aucun intérêt autre que
social, sans aucun résultats (si ce n'est celui d'un parisianisme
anti-scientifique). Les zétéciciens ne sont pas des chercheurs, ils sont des
contradicteurs à la petite semaine.

Et si tu veux continuer à gloser là-dessus, c'est que vraiment, tu n'es
partisan que de ta propre bêtise.

Sur ce .

Max
François Guillet (31/12/2011, 16h25)
"Maxime" <opode.gaster> a écrit dans le message de news:
jdn4ss$foi$1...
| "François Guillet" <guillet.francois> a écrit dans le message
de
| news:34cc
| >
| > "Maxime" <opode.gaster> a écrit dans le message de news:
| > jdn1ip$7sj$1...
| > ...
| > | Ps : Pas besoin de zététique -
| > | La zététique n'est par elle-même...
| > | Elle est avant tout un parti prit...
| > | Elle ne se propose pas d'étudier...
| > | la zététique veut offrir un point final...
| > | La zététique n'est qu'un surcouche déformée...
| >
| > Le fond de la diatribe, révélé par le titre, est stupide, puisque le
fait
| > que les sciences n'auraient pas besoin de la zététique, ne dit rien sur
| > l'intérêt de la zététique qui peut être tout autre.
|
| L'intérêt de la zététique est nul...
| La zététique est un mouvement matérialiste fallacieux...
| La zététique récupère les sciences...
| C'est un récupérat de partisans coincés, beauf et complexés...

Et rebelotte

Max assène, il répète, il tranche, il radote, il décrète... mais sur le
fond, celui de la démonstration et de l'argumentation, le dossier est
complètement vide. En voilà un qui promulgue au nom de sa science infuse et
prend ses lubies biaisée pour des vérités.
Maxime (31/12/2011, 17h16)
"François Guillet" <guillet.francois> a écrit dans le message de
news:34cc
[..]
> | C'est un récupérat de partisans coincés, beauf et complexés...
> Et rebelotte
> Max assène, il répète, il tranche, il radote, il décrète... mais sur le
> fond, celui de la démonstration et de l'argumentation, le dossier est
> complètement vide. En voilà un qui promulgue au nom de sa science infuse
> et
> prend ses lubies biaisée pour des vérités.


La zététique est un faux succedané de sciences. Les sciences seules
suffisent à affirmer du bien fondé ou du mal fondé de n'importe quelle
théorie. C'est en ce sens que la zététique est un surajout total et
inefficace aux sciences (sans en oublier son parti prit)

La zététique se démarque des sciences en ce seul sens qu'elle est partisane
et sans fondement (si ce n'est quelques récupérats scientifique) La ztétique
n'est pas d'ordre scientifique. Elle est INVISIBLE par rapport aux sciences.
Les sciences seules suffisent. A quoi bon avoir créé ce mouvement qui pèche
par son amateurisme et son partisanisme materialiste réducteur. Si les
sciences avaient eues besoin de la zététique, ça se serait su depouis
longtemps.

De même, même par snobisme et "complexe universitaire", il n'est toujours
pas sur que les science aient besoin de Guillet :-)

Max
Patoultan (31/12/2011, 19h26)
"Maxime" a écrit dans le message de groupe de discussion : jdn1ip$7sj$1...

Ps : Pas besoin de zététique - La zététique n'est par elle-même ni une
science, ni une méthode scientifique. Elle est avant tout un parti prit
épistémologique fait d'emprunts disparates. Elle ne se propose pas d'étudier
mais de systématiquement objecter. C'est oublier que toute description
structurelle de la vie et de la matière ne peut dépasser la contingence des
progrès de sa propre époque. Or, la zététique veut offrir un point final à
une description de la vie et de la matière et n'objecter que sur ce point
"final". C'est là où se situe le problème. La zététique dit vouloir étudier
alors qu'elle ne se donne comme moyens que ceux de la réfutation
systématique. Les sciences servant d'alibi à un partisanisme
épistémologique. Mais la VERITE est là : Les sciences n'ont pas besoin de
la zététique pour progresser (la zététique, par contre, a un furieux besoin
des sciences pour exister :-)

--------------------------------------------------------------------------------
La zététique ne prétend pas être une science ; elle n'a pas non plus
la prétention d'être un moyen de faire progresser les sciences, ni
celle d'apporter des réponses définitives à quelque domaine que ce
soit.

Son propos est, à l'aide d'un raisonnement scientifique, de démystifier
des phénomènes prétendument surnaturels, et, grâce à des protocoles
rigoureux, de tester les prétentions d'individus se disant doués de
pouvoirs paranormaux ou extrasensoriels.

Pas besoin de zététique, dites-vous ?
Si, pour apporter la contradiction à de pseudo-sciences dont les tenants
et partisans, malgré leurs continuelles prétentions à l'objectivité et à
la rigueur, bafouent les règles élémentaires de la méthode scientifique.
Maxime (31/12/2011, 19h39)
"Patoultan" <patoultan> a écrit dans le message de
news:74cc
[..]
> épistémologique. Mais la VERITE est là : Les sciences n'ont pas besoin de
> la zététique pour progresser (la zététique, par contre, a un furieux
> besoin
> des sciences pour exister :-)
> --------------------------------------------------------------------------------
> La zététique ne prétend pas être une science ; elle n'a pas non plus
> la prétention d'être un moyen de faire progresser les sciences, ni
> celle d'apporter des réponses définitives à quelque domaine que ce
> soit.


Me voilà rassuré :-)

> Son propos est, à l'aide d'un raisonnement scientifique, ...
> ...


Comme si les sciences avaient besoin d'un aide succédané pour refléchir.
Refléchissez déjà un peu par vous-même : La zététique est un mouvement
partisan créé de toute pièce sur un support artificiel scientifique. Vous
avez déjà vu un chercheur scientifique de haut niveau se dire ...
"zététicien" ?

Evidemment qu'elle a envie de vivre, la zététique ; puisque son existence
non fondée est créée sur du vide. Enlevez la zéttique à la science, il en
restera la science dans toute sa force. Enlevez la science à la zététique,
où plutôt, ce que la zététique veut faire de la science, il en restera du
néant. Je le répête ENCORE : La "zététique", mouvement créé de toute pièce
sur on ne sait quel partisanisme scientifique rationaliste faussement
empirique n'est qu'un mouvement social vide de sens, plein d'un
detrournement des sciences. Ce qui est faux n'a pas besoin de la
...."zététique" pour être démontré comme tel. D'où, le caractère douteux,
factice et emprunté aux sciences de ce soi-disant "nouveau domaine de
recherche" qui s'est appelé lui-même "zététique" :-)))))))))

Max
Patoultan (31/12/2011, 20h36)
"Maxime" a écrit dans le message de groupe de discussion : jdnhco$dll$1...

"Patoultan" <patoultan> a écrit dans le message de
news:74cc

> La zététique ne prétend pas être une science ; elle n'a pas non plus
> la prétention d'être un moyen de faire progresser les sciences, ni
> celle d'apporter des réponses définitives à quelque domaine que ce
> soit.


Me voilà rassuré :-)

> Son propos est, à l'aide d'un raisonnement scientifique, ...
> ...


Comme si les sciences avaient besoin d'un aide succédané pour refléchir.

--------------------------------------------------------------------------------
Personne ne dit ça, et je viens d'ailleurs d'écrire le contraire.
Manifestement, vous suivez votre idée - et comme c'est une idée fixe,
vous n'êtes pas près d'avancer...
Christian Navis (31/12/2011, 21h17)
On 31 déc, 18:39, "Maxime" <opodegas> wrote:

> Enlevez la zéttique à la science, il en
> restera la science dans toute sa force. Enlevez la science à la zététique,
> où plutôt, ce que la zététique veut faire de la science, il en restera du
> néant.


La zététique (au sens moderne) est consubstantielle
de la démarche scientifique.
La plupart des recherches, d'où surgiront parfois
des découvertes, commencent par la remise en cause
de tout ou partie d'une théorie.
Et pour les plus ambitieux d'une démolition-reconstruction
paradigmique.

Ensuite la progression et l'articulation des nouveaux théorèmes
utiliseront la méthode cartésienne pour l'analyse des faits,
la pratique expérimentale pour la reproductibilité des phénomènes,
et l'outil mathématique pour en contrôler la cohérence.

Cette méthodologie du scepticisme critique, avec expertises et
contre-expertises à toutes les étapes, s'applique à l'ensemble
des domaines de la connaissance.
Elle n'a pas été imaginée uniquement pour embêter les prétendus
sujets psi !
Cela a dû échapper à votre sagacité mais déjà au Moyen Age
la Sorbonne avait posé les principes de l'évaluation collective.
Et depuis Pascal et Claude Bernard, tous les chercheurs
ont fait de la zététique sans le savoir.
Lavau (31/12/2011, 21h24)
On 31 déc, 18:26, "Patoultan" <patoul> wrote:

> Pas besoin de zététique, dites-vous ?
> Si, pour apporter la contradiction à de pseudo-sciences dont les tenants
> et partisans, malgré leurs continuelles prétentions à l'objectivité et à
> la rigueur, bafouent les règles élémentaires de la méthode scientifique.


Il y a plein de domaines qui sont enseignés comme faisant partie
intégrante des sciences, qui n'ont jamais pris les moyens de devenir
scientifiques, qui n'ont jamais admis par écrit quelque épreuve de
réalité qui serait au dessus de leurs coutumes. Carencés en épreuves
de réalité, il leur reste l'intimidation et la violence directe pour
demeurer caïds coutumiers en dépit de leurs violations flagrantes du
contrat social du scientifique.
[..]

Les meutes de zététiciens, qu'il s'agisse de l'OZ, ou des SdQ, ne font
pas exception, en tout cas pas dans le sens de la rigueur. Eux aussi
pratiquent l'intimidation et la violence directe si l'on met en doute
une de leurs croyances, un de leurs dogmes infondés. Exemple :
[..]
L'essentiel pour eux demeure de rester caïds : "Nous sommes les seuls
intellectuels autorisés ! Ailleurs ce n'est pas légal !".

A Jean Dausset par exemple, découvreur des incompatibilité HLA,
puisqu'on ne pouvait plus le supprimer directement, on lui a opposé
successivement les trois stratégies suivantes :
1. "C'est nouveau, donc ça n'est pas vrai."
2. "Bon d'accord c'est vrai, mais ce n'est pas nouveau : on le savait
déjà."
3. "Bon d'accord on ne le savait pas avant, mais ce n'est pas lui qui
l'a découvert, c'est un autre !"...

C'est scientifique, ces réflexes territoriaux, cette mauvaise foi
première et automatique ?
Qu'on prouve donc scientifiquement que les scientifiques sont des
singes beaucoup plus honnêtes, beaucoup moins teigneux, et bien moins
territoriaux que les autres singes. Bon courage !
Stirn Her (31/12/2011, 22h36)
Maxime a couché sur son écran :
[..]
> n'est pas d'ordre scientifique. Elle est INVISIBLE par rapport aux sciences.
> Les sciences seules suffisent. A quoi bon avoir créé ce mouvement qui pèche
> par son amateurisme et son partisanisme materialiste réducteur. Si les
> sciences avaient eues besoin de la zététique, ça se serait su depouis
> longtemps.
> De même, même par snobisme et "complexe universitaire", il n'est toujours pas
> sur que les science aient besoin de Guillet :-)
> Max


Bonnes fêtes à toi, Max l-)
Tu as tout pigé de ce CON :
Une véritable farce dénuée de tout fond.
Un attrappe-nigaud commme on n'en fait plus.
Un charlatant sans plus de crédibilité.
Vieux-beau de l'esprit sur le retour, etc.,
Tel est le Soufi-grillet, dans toute sa splendeur :')
François Guillet (01/01/2012, 12h26)
"Stirn Her" <Aime.moi> a écrit dans le message de
news:4739
| Maxime a couché sur son écran :
....
| > De même, même par snobisme et "complexe universitaire", il n'est
toujours pas
| > sur que les science aient besoin de Guillet :-)
| >
| > Max
|
| Bonnes fêtes à toi, Max l-)
| Tu as tout pigé de ce CON :
| Une véritable farce dénuée de tout fond.
| Un attrappe-nigaud commme on n'en fait plus.
| Un charlatant sans plus de crédibilité.
| Vieux-beau de l'esprit sur le retour, etc.,
| Tel est le Soufi-grillet, dans toute sa splendeur :')

"Les esprits d'élite discutent des idées, les esprits moyens discutent des
événements, les esprits médiocres discutent des personnes
Jules Romains
François Guillet (01/01/2012, 15h34)
"Maxime" <opode.gaster> a écrit dans le message de news:
jdnhco$dll$1...
|
| "Patoultan" <patoultan> a écrit dans le message de
| news:74cc
....
| > Son propos est, à l'aide d'un raisonnement scientifique, ...
| > ...
|
| Comme si les sciences avaient besoin d'un aide succédané pour refléchir.

Que c'est con ce genre de réflexion d'enfonseur de porte ouverte. Personne
n'avait prétendu le contraire !

[..]
Nietsnie (02/01/2012, 23h20)
Le 31/12/2011 14:09, Maxime a écrit :
>> ...

> Les sciences n'ont pas besoin de la zététique pour exister- La
> zététique, par contre, a un furieux besoin des sciences pour se créditer
> d'une quelconque existence :-)
> ...


Oui, en ajoutant que la zététique avec la science à sa disposition,
c'est un peu comme une poule avec un couteau. C'est à dire que la
science bien utilisée pourrait produire des résultats, mais, entre les
mains d'amateurs dont la seule force est de ne rien connaitre à ce
qu'ils prétendent tester, cela conduit à n'importe quoi.

En science, quel idiot se prendrait à tester les pouvoirs de guérison
d'un guérisseur en lui faisant passer un test au cours duquel il doit
dire si une personne est présente ou pas derrière un paravent ? Aucun
rapport. Or, un zététicien, il le fait... Et il ne comprend pas où est
son erreur...
Nietsnie (02/01/2012, 23h21)
Le 31/12/2011 14:33, François Guillet a écrit :
[..]
> zététique aurait besoin de la science, ne discrédite en rien la zététique,
> au contraire.
>...


Par contre, comment la zététique se sert de la science pour atteindre
ses buts, là, ça la discrédite...

Discussions similaires
Les sciences n'ont pas besoin de la zététique pour exister - La zététique, par contre, a un furieux besoin des sciences pour se créditer d'une quelconque existe

Sciences : Découverte d’une étoile qui ne devrait pas exister

L’évêque d’Orléans nominé pour le prix F d'or 2009 de la zététique pour sa mise en en cause de la fiabilité des préservatifs

Sciences dures vs sciences molles


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 01h06. | Privacy Policy