cerhu > rec.media.* > rec.tv.series

RVG (16/02/2013, 16h21)
Uen série sur les gens intelligents qui vise un public de cons.
LeLapin (18/02/2013, 09h51)
Le Sat, 16 Feb 2013 15:21:37 +0100
RVG <not.here> a écrit :

> Uen série sur les gens intelligents qui vise un public de cons.


Toi t'as regardé la VF....!
RVG (18/02/2013, 11h51)
Le 18/02/2013 08:51, LeLapin a écrit :
> Le Sat, 16 Feb 2013 15:21:37 +0100
> RVG <not.here> a écrit :
>> Uen série sur les gens intelligents qui vise un public de cons.

> Toi t'as regardé la VF....!


Jamais, par principe.
Jean Toulet (18/02/2013, 12h01)
"RVG" <not.here> a écrit dans le message de news:
kfstic$va9$2...
>> Toi t'as regardé la VF....!

> Jamais, par principe.


Et peut-on connaître l' énoncé de ce principe?

Jean Toulet - D'AvanceMerci
Eric Demeester (18/02/2013, 14h45)
dans (in) fr.rec.tv.series, "Jean Toulet" <jtoulet1> ecrivait
(wrote) :

Bonjour Jean,

> "RVG" <not.here> a écrit dans le message de news: [VO par principe]


> Et peut-on connaître l' énoncé de ce principe?


Je ne peux pas répondre à la place de RVG, mais pour ce qui me concerne,
je préfère systématiquement regarder les VO, en m'aidant de sous-titres
en français ou en anglais.

Lorsque la VO est dans une langue que je maîtrise correctement
(l'anglais et l'allemand dans une moins mesure), ça me permet de saisir
des subtilités pas forcément retranscrites en vf, voir d'apprendre des
mots ou des expressions.

Mon espagnol étant plus que rudimentaire, les sous-titres en français
sont incontournables, mais là aussi entre la VO me permet de faire des
associations, d'apprendre de nouveaux mots, etc.

Quant aux VO en langues exotiques, j'aime les entendre même si je n'y
comprend rien. Un exemple, le suédois dans la série Äkta Människor (real
humans) :
[..]

que je conseille vivement, au passage, si on aime les trucs déjantés
(coucou LeLapin, tu devrais aimer :)

Une exception qui confirme la règle : Stargate SG1. Je suis tellement
habitué à la VF et je la trouve tellement bien, tant au du rerendu de la
tatruction qu'au choix des voies, que je n'irais pas de la la regarder
en VO (j'ai essayé).

Voila, juste mon avis.
Jean Toulet (18/02/2013, 15h19)
"Eric Demeester" <eric+usenet> a écrit dans le message de news:
si74i81j1jeuileod89tal0381lvb327o0...

> Une exception qui confirme la règle : Stargate SG1. Je suis tellement
> habitué à la VF et je la trouve tellement bien, tant au du rerendu de la
> tatruction qu'au choix des voies, que je n'irais pas de la la regarder
> en VO (j'ai essayé).
> Voila, juste mon avis.


Bien, OK, tu expliques les raisons de tes choix, et il n'y a rien à redire,
selon moi.

Mais tu n'exposes aucun "principe", c'est-à-dire que tu n'es pas dogmatique
et ça me convient parfaitement.

Ma question ne portait évidemment pas sur les préférences de tel ou tel mais
sur le fait que le choix de la VO procède d'un "principe", donc d'une règle
quasiment absolue.

Je demande donc simplement à RVG d'expliciter ce principe, rien d'autre.

Jean Toulet - EnAttente
LeLapin (18/02/2013, 16h24)
Le Mon, 18 Feb 2013 11:01:39 +0100
"Jean Toulet" <jtoulet1> a écrit :

> "RVG" <not.here> a écrit dans le message de
> news:va92
> >> Toi t'as regardé la VF....!

> > Jamais, par principe.

> Et peut-on connaître l' énoncé de ce principe?
> Jean Toulet - D'AvanceMerci


John AllUgly aurait plus de classe. ;)
LeLapin (18/02/2013, 16h42)
Le Mon, 18 Feb 2013 13:45:39 +0100
Eric Demeester <eric+usenet> a écrit :

> dans (in) fr.rec.tv.series, "Jean Toulet" <jtoulet1> ecrivait
> (wrote) :
> Bonjour Jean,
> [VO par principe]
> Je ne peux pas répondre à la place de RVG, mais pour ce qui me
> concerne, je préfère systématiquement regarder les VO, en m'aidant de
> sous-titres en français ou en anglais.


Jusque là +1.
> Lorsque la VO est dans une langue que je maîtrise correctement
> (l'anglais et l'allemand dans une moins mesure), ça me permet de
> saisir des subtilités pas forcément retranscrites en vf, voir
> d'apprendre des mots ou des expressions.


Je suis malheureusement teutonnophobe (et c'est finalement pas plus mal
sachant que mon petit frère, qui a pris teuton en LV1, "uniquement
pour lire Kant dans le texte" comme le notait cyniquement notre commun
de géniteur ce Noël), ne s'en souvient plus. Enfin, bon, fallait bien
un philosophe dans la famille.

Mais en plus je (d'où le "phobe") déteste cette langue, et si on
excepte une poignée de films, je pense qu'elle n'a pas apporté grand
chose au monde de l'audiovisuel.

> Mon espagnol étant plus que rudimentaire, les sous-titres en français
> sont incontournables, mais là aussi entre la VO me permet de faire des
> associations, d'apprendre de nouveaux mots, etc.


Alors là tu rates un truc qui est dommage. D'autant que la langue est
très accessible. Si tu as des bases, je te conseille les colonies, qui
la parlent en fait bien mieux que le pays (quoique ça s'améliore un
peu).
Un Almodovar sans tentative de traduction, c'est assez divin par la
richesse et la diversité des sens des mots, là où l'anglais permet
cette richesse par les formulations.

En fait c'est deux langues qui me semblaient naturellement
complémentaires quand j'étais gosses, et a posteriori il est vraique
ça donne des façons de penser très complémentairement enrichissantes.

> Quant aux VO en langues exotiques, j'aime les entendre même si je n'y
> comprend rien. Un exemple, le suédois dans la série Äkta Människor
> (real humans) :


J'avoue que je n'aurais pas eu le courage de voir Borgen en VO. :(
(oui, je sais, c'est pas du suédois)

> [..]
> que je conseille vivement, au passage, si on aime les trucs déjantés
> (coucou LeLapin, tu devrais aimer :)


Oulàààà, déjà que je me suis paluché, sur ton conseil, le début de
Andromeda....

Bon, en tous cas c'est stocké dans ma ToDo et je verrai bien. M'enfin
du suédois....! :/

> Une exception qui confirme la règle : Stargate SG1. Je suis tellement
> habitué à la VF et je la trouve tellement bien, tant au du rerendu de
> la tatruction qu'au choix des voies, que je n'irais pas de la la
> regarder en VO (j'ai essayé).


Et Columbo ? ;)
> Voila, juste mon avis.


Je le partage assez. Mais il estvrai qu'on peut avoir un historique
particulier avec une série/un film qui fait que.

Le Prisonnier, j'en ai tenté un morceau en VO et je n'y arrive pas. Les
Mystères de l'Ouest idem. Les Simpsons n'en parlons pas. J'en ai des
dizaines comme ça.

Mais TBBT en VF, même la Souris elle est limite nauséeuse.
C'est pire que le Marsu de Chabat, ou Andomeda...
LeLapin (18/02/2013, 16h59)
Le Mon, 18 Feb 2013 14:19:59 +0100
"Jean Toulet" <jtoulet1> a écrit :

[..]
> dogmatique et ça me convient parfaitement.
> Ma question ne portait évidemment pas sur les préférences de tel ou
> tel mais sur le fait que le choix de la VO procède d'un "principe",
> donc d'une règle quasiment absolue.
> Je demande donc simplement à RVG d'expliciter ce principe, rien
> d'autre.
> Jean Toulet - EnAttente


Quand il s'agit juste de suivre des dialogues de base, la narration, et
toussa, la VF est un outil intéressant, et la trad peut être plutôt
réussie (cf. Les Nuls avec Wayne's World). Mais TBBT est totalement
intraduisible.
RVG (18/02/2013, 18h11)
Le 18/02/2013 11:01, Jean Toulet a écrit :
> "RVG" <not.here> a écrit dans le message de
> news:va92
>>> Toi t'as regardé la VF....!

>> Jamais, par principe.

> Et peut-on connaître l' énoncé de ce principe?


Le jeu de l'acteur dans tous les cas, les nuances des dialogues dans les
langues que je comprends tout ou partie. Également un soucis de
réalisme: un cowboy qui parle comme un type des faubourgs de Ménilmuche,
ça ne le fait pas. Raison pour laquelle par exemple j'ai acheté
l'édition canadienne de Friday Night Lights (le film) pour apprendre le
vocabulaire québécois du foot US. La VF sur Any Given Sunday était
catastrophique.
En tant qu'amateur de rugby, je pense que vous serez sensible à cet
argument. ;)
RVG (18/02/2013, 18h14)
Le 18/02/2013 17:11, RVG a écrit :
> Le 18/02/2013 11:01, Jean Toulet a écrit :
> Le jeu de l'acteur dans tous les cas, les nuances des dialogues dans
> les langues que je comprends tout ou partie. Également un soucis de
> réalisme: un cowboy qui parle comme un type des faubourgs de
> Ménilmuche, ça ne le fait pas. Raison pour laquelle par exemple j'ai
> acheté l'édition canadienne de Friday Night Lights (le film) pour
> apprendre le vocabulaire québécois du foot US*. La VF sur Any Given
> Sunday était catastrophique. En tant qu'amateur de rugby, je pense
> que vous serez sensible à cet argument. ;)

* La VO est indispensable pour savourer l'accent Sud profond de Lucas
Black, découvert dans la série fantastique American Gothic (et hop!
retour en charte).
RVG (18/02/2013, 18h21)
Le 18/02/2013 15:42, LeLapin a écrit :

> Je suis malheureusement teutonnophobe (et c'est finalement pas plus
> mal sachant que mon petit frère, qui a pris teuton en LV1,
> "uniquement pour lire Kant dans le texte" comme le notait cyniquement
> notre commun de géniteur ce Noël), ne s'en souvient plus. Enfin, bon,
> fallait bien un philosophe dans la famille.
> Mais en plus je (d'où le "phobe") déteste cette langue, et si on
> excepte une poignée de films, je pense qu'elle n'a pas apporté grand
> chose au monde de l'audiovisuel.


Leni Riefenstahl ?
[..].

Sinon, de Metropolis et M le Maudit aux Ailes du Désir je pense que le
cinéma germanique a donné de belles choses, si on y ajoute l'opéra et le
roman (Kafka, Hesse, Thomas Mann...).

Si l'anglais est un outil trop précieux pour le laisser aux Américains,
l'allemand doit être restitué à ceux qui en ont fait un outil au service
de l'Europe et de l'humanité. Je comprends assez bien l'allemand et,
pour des raisons également psychologiques liées à l'histoire de ma
famille, ça bloque pour arriver à former des phrases.
J'ai eu un collègue israélien venu en France préparer son master
d'allemand, on a eu des conversations intéressantes qui m'ont aidé à
débloquer. Par exemple sur la raison pour laquelle c'est en France et
pas en Allemagne qu'il a voulu obtenir son diplôme.
Jean Toulet (18/02/2013, 18h50)
"RVG" <not.here> a écrit dans le message de news:
kftjq3$l4j$1...
> Le 18/02/2013 11:01, Jean Toulet a écrit :


> En tant qu'amateur de rugby, je pense que vous serez sensible à cet
> argument. ;)


Argument, oui, sans problème et j'abonde... Mais ça ne ressemble pas à l'
énoncé d'un principe ( Et je m'en réjouis car, du principe au dogme, il n'y
a qu'un pas)

Pour le rugby, l'arbitre non français qui me convient le mieux est Monsieur
Rolland, l'irlandais: il parle et utilise les deux langues pour se faire
bien comprendre...

Jean Toulet - JohnAllMilk,ILike...
Eric Demeester (18/02/2013, 20h15)
dans (in) fr.rec.tv.series, LeLapin
<ipub-enlever> ecrivait (wrote) :

> Eric Demeester <eric+usenet> a écrit :
> Alors là tu rates un truc qui est dommage. D'autant que la langue est
> très accessible. Si tu as des bases, je te conseille les colonies, qui
> la parlent en fait bien mieux que le pays (quoique ça s'améliore un
> peu).


Je me suis mal exprimé, je suppose. Je ne suis, loin de là, pas assez
bon en espagnol pour regarder quoi que ce soit dans cette langue sans la
béquille des sous-titres, mais il n'est pas question de regarder en VF !

> > [..]
> > que je conseille vivement, au passage, si on aime les trucs déjantés
> > (coucou LeLapin, tu devrais aimer :)

> Oulàààà, déjà que je me suis paluché, sur ton conseil, le début de
> Andromeda....


Pour Andromeda, j'avais prévenu que c'était un remake de Star Trek en
carton-pâte plein de gros clichés, hein ; jamais dit que c'était
inoubliable.

Et rappelle-toi que tu as découvert Continuum grace à Bibi :)

> Bon, en tous cas c'est stocké dans ma ToDo et je verrai bien.


On m'en a dit du bien. Je regarde le premier épisode quand j'ai le temps
et je reviens raconter ce que j'en pense dans fr.rec.tv.series.sf (car
c'est de la SF).

> M'enfin du suédois....! :/


Je me suis mangé les 3 premiers films de Millenium en suédois
sous-titrés en anglais. En plus, j'ai été obligé de recaler les
sous-titres :)

> Et Columbo ? ;)


Bien sûr.

> Je le partage assez. Mais il estvrai qu'on peut avoir un historique
> particulier avec une série/un film qui fait que.


Vala.
Eric Demeester (18/02/2013, 20h25)
dans (in) fr.rec.tv.series, RVG <not.here>
ecrivait (wrote) :

Bonjour,

> ça ne le fait pas. Raison pour laquelle par exemple j'ai acheté
> l'édition canadienne de Friday Night Lights (le film) pour apprendre le
> vocabulaire québécois du foot US. La VF sur Any Given Sunday était
> catastrophique.


Pour l'apprentissage du vocabulaire québecois en général et du joual en
particulier ([..]), je ne saurais trop
conseiller la série « Les Bougon » :
[..]!

méconnue en France malgré la tentative de réécriture par M6 dans un
contexte français, laquelle n'a eu aucun succès.

Si on n'a pas longuement séjourné au Québec comme j'en ai eu la chance,
c'est souvent difficile à comprendre, mais on trouve des sous-titres.

J'ai rarement vu quelque chose d'aussi drôle et impolitiquement correct.
Les Québecois osent des choses qui ne passeraient pas en France. On
devrait prendre un peu de recul, se rappeler Coluche à sa grande époque
et en prendre de la graine.

Discussions similaires
Why String Theory Is the Leading Candidate for Theory of Everything

EMISSION THEORY, ETHER THEORY, EINSTEIN'S 1905 CENTAUR

Ach, sabotache ! dousse vusillés à l'aupe, bang bang bang !

RITZ'S THEORY AND EINSTEIN'S THEORY


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h27. | Privacy Policy