cerhu > comp.divers.* > comp.graphisme.pao

lionmarron (04/03/2014, 19h45)
Bonjour,

Sur le site suivant :

[..]

on peut lire qu'il est préférable de travailler avec un écran calibré
avec les valeurs suivantes : gamma 2.2, luminosité 110 cd/m², 5500K.

Le sujet a sans doute été déjà traité, mais je ne sais pas trop, pas
exactement en tout cas, quel type d'appareils il faut utiliser pour
faire ça.

Si ceux qui en savent un peu plus peuvent apporter leurs lumières merci
d'avance.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle (04/03/2014, 23h59)
Le 04/03/14 18:47, lionmarron a écrit :
> Bonjour,
> Sur le site suivant :
> [..]
> on peut lire qu'il est préférable de travailler avec un écran calibré
> avec les valeurs suivantes : gamma 2.2, luminosité 110 cd/m², 5500K.
> Le sujet a sans doute été déjà traité, mais je ne sais pas trop, pas
> exactement en tout cas, quel type d'appareils il faut utiliser pour
> faire ça.


Une sonde de calibration. Spyder, on-one eye. Ça coûte entre 100 et 200
? à la louche.
On peut se contenter d'en emprunter une de temps en temps, les moniteurs
modernes ne dérivent pas trop vite.
Le gamma 2.2, de toutes façon il n'y a plus que ça depuis longtemps.
La luminosité de 110 cd/m2, je ne suis pas certaine, pour moi l'optimal
est un peu en dessous (quand je suis les indications du logiciel de la
sonde). Quand à la température de couleur, c'est pire que de parler de
religion. Mais comme tu peux faire plusieurs profils d'écran selon
l'usage, pour faire réaliser des tirages tu peux adopter la religion du
prestataire en matière de TC, c'est comme ça que le résultat sera le
plus fidèle à ta prévisualisation.

Noëlle Adam
lionmarron (05/03/2014, 20h36)
Le 04/03/2014 22:59, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

> Une sonde de calibration. Spyder, on-one eye. Ça coûte entre 100 et 200
> ? à la louche.


D'après

[..]

il semble que la marque X-Rite soit peut être un aussi bon choix.

Quoiqu'il en soit pour l'instant je suis sous Linux et je n'ai pas
l'impression qu'une de ces marques puissent marcher sous cet OS. Donc,
sachant qu'il me faudrait un second ordinateur je suppose qu'il me
faudra peut-être changer d'OS.

Enfin si toutefois le calibrage est vraiment utile, puisque ce que je
voudrais faire est seulement du graphisme et pas de la photo.

> On peut se contenter d'en emprunter une de temps en temps, les moniteurs
> modernes ne dérivent pas trop vite.
> Le gamma 2.2, de toutes façon il n'y a plus que ça depuis longtemps.
> La luminosité de 110 cd/m2, je ne suis pas certaine, pour moi l'optimal
> est un peu en dessous (quand je suis les indications du logiciel de la
> sonde). Quand à la température de couleur, c'est pire que de parler de
> religion.


En fait les paramètres qui m'intéressent sont a priori le contraste et
le gamut, et je ne suis pas sûr de savoir exactement de quoi il dépendent.

> Mais comme tu peux faire plusieurs profils d'écran selon
> l'usage, pour faire réaliser des tirages tu peux adopter la religion du
> prestataire en matière de TC, c'est comme ça que le résultat sera le
> plus fidèle à ta prévisualisation.


Le plus simple sera peut-être de les contacter alors.

Quoiqu'il en soit merci pour ces précisions.
Tardigradus (05/03/2014, 22h04)
lionmarron <etzel> wrote:

> Enfin si toutefois le calibrage est vraiment utile, puisque ce que je
> voudrais faire est seulement du graphisme et pas de la photo.


La caractérisation d'un écran n'a pas beaucoup de sens dans des
conditions ordinaires d'exploitation. Avant de s'en prendre à l'écran,
il faut s'assurer de travailler dans des conditions nominales et stables
de luminosité. En pratique ça veut dire sans fenêtres et avec un
éclairage "labelisé" lumière du jour, régulièrement contrôlé et changé
dès qu'il donne des signes de faiblesse.
Ensuite, effectivement, il convient de régler l'écran, à condition que
ce dernier soit d'une qualité suffisante pour en mériter l'effort, et
surtout que l'usage auquel on le destine en vaille la peine. Les seules
personnes que j'ai vu pratiquer une vraie discipline à ce sujet et en
retirer un vrai profit de ce processus étaient des photographes et
retoucheurs professionnels, des gens qui travaillaient la photo 8 heures
par jour.
Eux, ils savaient pourquoi ils le faisaient, et comment, en vue de quoi
et à quel prix.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle (07/03/2014, 13h41)
Le 05/03/14 19:37, lionmarron a écrit :
> Le 04/03/2014 22:59, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
> D'après
> [..]
> il semble que la marque X-Rite soit peut être un aussi bon choix.
> Quoiqu'il en soit pour l'instant je suis sous Linux et je n'ai pas
> l'impression qu'une de ces marques puissent marcher sous cet OS.

Ben...Linux c'est bien gentil, mais on tombe vite sur l'absence du
logiciel dont on a besoin. Et pas la peine de crier que c'est gratuit.

> sachant qu'il me faudrait un second ordinateur je suppose qu'il me
> faudra peut-être changer d'OS.
> Enfin si toutefois le calibrage est vraiment utile, puisque ce que je
> voudrais faire est seulement du graphisme et pas de la photo.


La calibration est ce qui permet d'avoir des résultats fiables,
constants et prévisibles en couleur.
Les sondes permettent aussi de créer des profils (qui explicitent la
différence entre la calibration idéale et la calibration obtenue pour un
appareillage) et ça permet le travail à distance.
Après, c'est selon la précision que tu veux.
Si tu veux une précision maximale, dans la mesure où les écrans et les
impressions papiers n'ont jamais le même gamut, il faut imprimer sur
place et rectifier. Mais même des maniaques comme moi arrivent à faire
de l'impression à distance supportable.
Si tu fais du graphique où tu as besoin de couleurs mais sans plus,
genre camenbert, faut pas se fatiguer trop.
Si tu veux des épreuves fiables pour faire valider par un client,
l'exactitude des teintes est importante.
Entre les deux, il y a la création graphique, où les couleurs donnent
une ambiance, mais le réglage matériel de l'écran peut suffire.

> En fait les paramètres qui m'intéressent sont a priori le contraste et
> le gamut, et je ne suis pas sûr de savoir exactement de quoi il dépendent.


En impression ou en quoi ?
Si c'est en impression le gamut c'est très largement une affaire de
papier. (En partant de l'idée que tu imprimes avec 6 ou 8 ou 10 encres).
Avec certaines encres de subtitution du noir, tu peux avoir un noir plus
dense qui augmentera un peu le gamut du coté des couleurs foncées, là où
ça peche le plus avec les imprimantes.

Noëlle Adam
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle (07/03/2014, 13h46)
Le 05/03/14 21:04, Tardigradus a écrit :

> Ensuite, effectivement, il convient de régler l'écran, à condition que
> ce dernier soit d'une qualité suffisante pour en mériter l'effort,

Je ne suis pas d'accord.
Rien que pour son confort personnel, ça vaut le coup de régler son écran
correctement.
Les réglages d'usine des écrans bureautique sont une horreur.
et
> surtout que l'usage auquel on le destine en vaille la peine. Les seules
> personnes que j'ai vu pratiquer une vraie discipline à ce sujet et en
> retirer un vrai profit de ce processus étaient des photographes et
> retoucheurs professionnels, des gens qui travaillaient la photo 8 heures
> par jour.
> Eux, ils savaient pourquoi ils le faisaient, et comment, en vue de quoi
> et à quel prix.

Dans le contexte, on parlait de faire imprimer à distance.
On ne peut le faire que si on a un fichier correct avec les profils
dedans et des conditions correctes de réglage.

Noëlle Adam
Tardigradus (07/03/2014, 14h38)
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle <FautLaDemander> wrote:

> e ne suis pas d'accord.
> Rien que pour son confort personnel, ça vaut le coup de régler son écran
> correctement.


Entre régler son écran correctement et utiliser une sonde, y'a de la
marge. En outre ton rapport à la couleur n'est peut-être pas celui de
tout le monde.

> Dans le contexte, on parlait de faire imprimer à distance.
> On ne peut le faire que si on a un fichier correct avec les profils
> dedans et des conditions correctes de réglage.


Certes, mais le réglage de l'écran ne concerne que le fait de *voir*
avec une grande précision, ça ne concerne pas la qualité technique du
fichier (notamment le fait qu'il contienne les bons profils). Le nombre
de cas où l'on peut se passer d'une réglage avec sonde et contrôle
rigoureux de l'ambiance lumineuse est bien plus élevé que le contraire.

Par exemple, pour faire un travail avec uniquement des teintes simples,
des Pantone, du texte, ce genre de choses, il suffit d'avoir un écran
"normalement" correct. Mais bien sûr, si tu traites de la photo et que
l'exigence est importante sur la qualité des couleurs, ou si tu veux
voir exactement ce que tu obtiendras sur une machine à imprimer bien
définie, là, c'est autre chose.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle (07/03/2014, 15h35)
Le 07/03/14 13:38, Tardigradus a écrit :
> YouDontNeedToKnowButItsNoëlle <FautLaDemander> wrote:
>> e ne suis pas d'accord.
>> Rien que pour son confort personnel, ça vaut le coup de régler son écran
>> correctement.

> Entre régler son écran correctement et utiliser une sonde, y'a de la
> marge.

Et il n'y a parfois personne dans cette marge ! Au boulot, sur plusieurs
centaines peut-être 500 (un peu plus, en pratique, avec les salles
ouvertes) il y avait 498 écrans en réglage d'usine à 9500° K et
luminosité à fond, et 2 écrans calibrés ( dans la mesure du possible,
pas toujours évident avec du bas de gamme bureautique). Celui de mon
compagnon et le mien, avec ma sonde apportée de la maison.
Une sonde entre 100 et 200? (ce n'est pas rien mais pas infernal non
plus) fait très bien l'affaire.
Rien a voir comme tarif avec les colorimètres, par exemple.

> Certes, mais le réglage de l'écran ne concerne que le fait de *voir*
> avec une grande précision, ça ne concerne pas la qualité technique du
> fichier (notamment le fait qu'il contienne les bons profils). Le nombre
> de cas où l'on peut se passer d'une réglage avec sonde et contrôle
> rigoureux de l'ambiance lumineuse est bien plus élevé que le contraire.

Je suis d'accord. Mais si tu veux un résultat répétable dans le temps et
dans l'espace, il faut en passer par là.
Et comme je disais plus haut, au pire une sonde ça s'emprunte, les
écrans modernes dérivent peu.
> Par exemple, pour faire un travail avec uniquement des teintes simples,
> des Pantone, du texte, ce genre de choses, il suffit d'avoir un écran
> "normalement" correct. Mais bien sûr, si tu traites de la photo et que
> l'exigence est importante sur la qualité des couleurs, ou si tu veux
> voir exactement ce que tu obtiendras sur une machine à imprimer bien
> définie, là, c'est autre chose.

Oui. La question du posteur lelion était en rapport avec la demande de
l'imprimeur photo de lui fournir des fichiers avec un certain réglage
d'écran.

Noëlle Adam
Discussions similaires
Calibre !

Ocr & calibre ?

Calibre...

GPS mal calibré ???


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h30. | Privacy Policy