cerhu > misc.droit.all.* > misc.droit.immobilier

nestordata75004 (01/07/2017, 22h32)
Bonjour,

j'ai reçu des pressions d'un copropriétaire (mail en dessous) qui s'est servi de sa fonction publique (adjoint au maire) est-ce légale..
quelqu'un sait quelle est la procédure ou la loi qui s'applique dans ce cas
en vous remerciant par avance pour ceux qui ont eu affaire a ce genre de situation.

Copie du mail de Benjamin MALLO:

Bonjour Monsieur,

Je fais suite aux échanges que vous avez eu avec le syndic de copropriété en tant que copropriétaire de l'immeuble situé au 51 rue Pierre Demours mais aussi en tant qu'Adjoint à la Mairie du 17ème arrondissment.

J'ai pris contact avec la DLH (Direction du Logement et de l'Habitat) de laMairie de Paris afin d'accéder à la demande d'autorisation en cours d'étude.

Plusieurs éléments montrent que vous êtes en infraction vis-à-vis de la Loi puisque :

- tout d'abord vous avez fourni une récépissé de la demande et non du document officiel d'autorisation et étant donné les éléments cadastraux, je vois mal la Mairie de Paris vous donnez une autorisation sauf déclaration d'informations érronées mais j'aurai les informations sous peu

- vous avez déclaré la location pour une personne maximale alors que nous n'avons vu que des couples se présentant et mon locataire de la chambre de service peut le confirmer et témoigner. Il a pû, enoutre, constater que vous donnez des consignes aux locataires saisonniers quand au fait de répondre aux personnes qu'ils croiseraient

En outre, ce matin, des personnes sont descendues à 06h30 avec des valises. Des travaux de réfection de la cage d'escalier de service sont prévus mais je ne suis pas favorable à la réfection de la cage de l'escalier de service tant que vous n'aurez pas mis fin à ce manège car les personnes qui montent et descendent avec de grosses valises détériorent les parties communes et j'ai pu le vérifier cematin. Je serai même d'avis de vous faire payer les dégradationsque nous ferons constater.

Je vous demande expréssement de mettre fin à vos agissements en tant copropriétaire de l'immeuble cité en référence maisaussi en tant qu'élu de la République et je me réserve le droit personnel de mettre en place toutes procédures adminsitratives à votre encontre (les élus sollicitent directement, de part leur statut, le Procureur de la République et j'ai déjà fait condamné, très rapidement, des propriétaires de l'immeuble qui ont depuis quitté les lieux) pour que la Loi soit respectée et le calme revenu dans notre résidence.

C'est votre droit de vouloir vous lancer dans l'ubérisation des locations saisonnières mais c'est notre droit en tant que copropriétaires de faire respecter la Loi en conformément avec la destination prévue dans le réglement de copropriété des chambres de service. Et je vous invite à cet effet à bien relire le réglement de copropriété de l'immeuble cité en référence.

Nous aurons une discussion prochainement avec le Conseil syndical et nous aurons j'espère une discussion de vive voix lors de la prochaine assemblée des copropiéraires puisque je n'ai pas eu malheureusement l'occasion de vous rencontrer lors des dites assemblées mis à part l'été 2015 lorsque vous avez déposé un lavabo usagéà l'angle de notre immeuble et que je vous ai demandé de bien vouloir le récupérer et le jeter en décharge comme le fait toute entreprise de travaux de ce nom.

Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ma raquête et je reste à votre disposition pour tout complément d'information.

Je serai ravi de vous recevoir à mon bureau de la Mairie du 17èmearrondissement courant du mois de juillet si vous le souhaitez.

Cordialement.

Benjamin MALLO

Adjoint au Maire du 17ème arrondissement

Délégations Vie Associative, Economie et Emploi

Le recyclage d'une pile de papier journal d'un mètre de hauteur peut sauver un arbre !
tuladanlcu (02/07/2017, 08h32)
nestordata75004 a écrit :

> j'ai reçu des pressions d'un copropriétaire (mail en dessous) qui s'est
> servi de sa fonction publique (adjoint au maire) est-ce légale. quelqu'un
> sait quelle est la procédure ou la loi qui s'applique dans ce cas en vous
> remerciant par avance pour ceux qui ont eu affaire a ce genre de situation.
> Copie du mail de Benjamin MALLO:
> Bonjour Monsieur,


divulgation de la correspondance privée
puni par la loi
enplus il y a le nom et la fonction du mec
tuladanlcu!
yves (02/07/2017, 11h44)
Le Sun, 02 Jul 2017 08:32:28 +0200, tuladanlcu a écrit:

> divulgation de la correspondance privée


Est-ce opposable au destinataire de la correspondance en question ?

@+
Claude (03/07/2017, 10h21)
Il se trouve que tuladanlcu a formulé :

> divulgation de la correspondance privée
> puni par la loi


Ben non puisque la correspondance "divulguée" est adressée au posteur.

> enplus il y a le nom et la fonction du mec


Il n'y a rien de secret. De plus, si on veut rester anonyme, on
n'occupe pas une fonction publique.

> tuladanlcu!


Non, c'est toi.
Pierre www.zetrader.info (24/11/2017, 10h37)
Le 02/07/2017 à 08:32, tuladanlcu a écrit :
> nestordata75004 a écrit :
>> divulgation de la correspondance privée

> puni par la loi
> enplus il y a le nom et la fonction du mec
> tuladanlcu!


Il fallait mettre un pseudo "Ben J el Malo" ;)
klezip (02/07/2019, 16h59)
Le vendredi 24 novembre 2017 09:37:36 UTC+1, Pierre [..] a écrit :
> Le 02/07/2017 à 08:32, tuladanlcu a écrit :
> Il fallait mettre un pseudo "Ben J el Malo" ;)
> --
> [..] & [..]
> [..] - [..]


jelaidanlecu sans vaseline mais ça risque de venir vite chez le voisin

en tout cas un adieu touchant d'une startup française a cause de quelque centaine de trouduc qui coule (Bnbsitter) VIVE LA FRANCE PARASITE et desPARASITEE

Cher(e)s tou(te)s,

Après six ans ensemble, j?ai le regret de vous annoncer que Bnbsitter arrive au bout de son aventure.

Malgré la passion de toute notre équipe, la fidélité indéfectible de milliers d?utilisateurs et le dévouement decentaines de Sitters partout en France, Italie et Belgique, nous ne sommespas arrivés à survivre aux nouvelles réglementations qui, depuis janvier 2019, subjuguent le marché de la location touristique enFrance.

Pendant ces six magnifiques années, nous avons bâti une plateforme technologique hyper-innovante à partir de rien (et oui, nous avons été les pionniers de la conciergerie en ligne !), nous avons mis à disposition de nos utilisateurs un site simple et pratique, nous avons acquis un savoir-faire envié, avons imaginé des procédés performants et smart et soigné une marque chargée d?un capital sympathie unique.

Tout cela a été possible grâce à la collaboration dans le temps de plusieurs personnes : une équipe vouée à la réussite de chaque prestation, des partenaires professionnels et des investisseurs compétents et responsables. A toutes ces personnes va aujourd?hui ma plus grande reconnaissance. C?est grâce àeux que Bnbsitter a été cette aventure exceptionnelle que vous tous connaissez.

Année après année, nous étions en croissance, certes, mais pas encore suffisamment forts pour amortir les attaques portées ces derniers mois contre les plateformes internationales de location touristique. Bnbsitter n?a pas d?autre choix donc que fermer son service.

Avec Bnbsitter, c?est une partie de l? ?économie collaborative made in France? qui déclare sa faillite, miseau tapis par la guerre aveugle et sans merci menée contre la ?sharing economy made aux US?. Mais l?une (la française, plus sensible aux facteurs humain et/ou environnement) n?est pas forcement l?autre (l?américaine, plutôt axée pure business), et l?amalgame créé entre les deux a paradoxalement pénalisé pour le moment une startup 100% française et a eu peu d?effets sur les mastodontes internationaux.

Car, dans le but d?occuper vite la scène politique en s?assurant que tout le monde voie bien qu?on est en train de brandir l?épée contre les plateformes internationales, certains responsables publics ont juste tué un service qui avait été conçu, dessiné et financé entièrement en France.

Nous sommes fiers d?avoir été les pionniers de ce marché et nous ne regrettons pas une seule des choses réalisées car nous l?avons toujours fait avec beaucoup d?intelligence et une attention extrême à l?humain.

Mais nous sommes, au même temps, tristes de devoir vous quitter ici. Et après plusieurs centaines de milliers d? « au revoir » souhaités, nous avons vraiment du mal à vous dire adieu.

Nous préférons vous réserver plutôt notre plus chaleureux, dernier? Au revoir !

Piero Cipriano (Président) et l?équipe de Bnbsitter
Discussions similaires
L'association Paris -SansFil déclaré parasite pour la Mairie de Paris

La Mairie de Paris veux construire des logements (sociaux ?) en zone boisée et inondable en plein Paris

Abus de pouvoir et abus de biens sociaux dans une asso

abus de position dominante/mairie ?


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h47. | Privacy Policy