cerhu > comp.os.* > comp.os.mac-os.x

Gerald (04/10/2018, 09h24)
Tout change, hein, et de manière pas si documentée que ça quand même
(dans la communication générale de la marqu)e. Par exemple avec le
format APFS on est désormais invité à oublier le partitionnement des
disques !

Du coup ça s'appelle désormais "Partage d'espace"... ah la rhétorique !
Je cite :

"Les volumes APFS partagent l'espace de stockage dans un conteneur,
occupant une seule partition. Il est plus simple et plus rapide
d'ajouter et de supprimer des volumes APFS que de modifier une table de
partition. Voulez-vous ajouter un volume au conteneur, ou créer des
partitions sur l'appareil ?"

ET, et, et... effet de bord quand on choisit de suivre le conseil
"Ajouter un volume" :

"Option de taille : Les volumes APFS partagent l'espace de stockage
disponible au sein de leur conteneur. La taille de réserve facultative
permet de garantir un espace de stockage minimum pour ce volume. La
taille de quota facultative limite, quant à elle, l'espace de stockage
pouvant être alloué par ce volume".

Ça n'a rien d'un scandale, c'est peut-être même pratique (je ne sais pas
ce que ça donne quand on a des volumes de sauvegarde qui, eux, sont
fixes...), mais ÇA CHANGE !
Bernd (04/10/2018, 09h57)
Gerald <voir_le_reply-to> wrote:

> Ça n'a rien d'un scandale, c'est peut-être même pratique (je ne sais pas
> ce que ça donne quand on a des volumes de sauvegarde qui, eux, sont
> fixes...), mais ÇA CHANGE !


Oui mais au final de ce beau discours poétique d'Apple, je n'ai pas
réussi à créer 2 "espaces de stockage".
Si bien que sur un DD de 500 Go que je voulais diviser en 2 espaces de
250 Go chacun (un pour le clone du mac et l'autre pour des données), je
n'ai pu en faire qu'un ! Donc le clone occupe les 500 Go dont la moitié
ne sert pas.
Si quelqu'un poyvait me dire (en prose et pas en vers) comment faire, je
l'en remercierais par avance.
Gilbert OLIVIER (04/10/2018, 10h04)
Gerald <voir_le_reply-to> wrote:

> Tout change, hein, et de manière pas si documentée que ça quand même
> (dans la communication générale de la marqu)e. Par exemple avec le
> format APFS on est désormais invité à oublier le partitionnement des
> disques !


Tu as du louper quelques épisodes ;-)) ,
il y a bien longtemps que le partionnement d'un disque dur est
"déconseillé/plus préconisé" par Apple.

Pour ma part, il y a longtemps que je ne partionne plus un disque (je
l'ai fait, je te rassure) et je n'éprouve aucun regret d'avoir arrété.

Il y a peut être quelques cas très particulier qui pourraient le
necessiter mais lesquels ???
Le Moustique (04/10/2018, 11h28)
Le 04/10/2018 à 10:04, Gilbert OLIVIER a écrit :
> Il y a peut être quelques cas très particulier qui pourraient le
> necessiter mais lesquels ???


Par exemple, créer une partition BootCamp pour y installer Windows.
Gerald (04/10/2018, 12h15)
Gilbert OLIVIER <gilbert.olivier> wrote:

> il y a bien longtemps que le partionnement d'un disque dur est
> "déconseillé/plus préconisé" par Apple.


Pour des raisons liées à APFS ? C'est pourtant assez récent !
Bernd (04/10/2018, 13h21)
Gilbert OLIVIER <gilbert.olivier> wrote:

> Gerald <voir_le_reply-to> wrote:
> il y a bien longtemps que le partionnement d'un disque dur est
> "déconseillé/plus préconisé" par Apple.
> Pour ma part, il y a longtemps que je ne partionne plus un disque (je
> l'ai fait, je te rassure) et je n'éprouve aucun regret d'avoir arrété.
> Il y a peut être quelques cas très particulier qui pourraient le
> necessiter mais lesquels ???


Sur un disque de 500 Go, je fais 2 partitions : une pour un clone du mac
(actuellement 157 Go) et l'autre pour des photos et films par ex qui
sont trop gros pour être dans le système.
pehache (04/10/2018, 14h42)
Le 04/10/2018 à 10:04, Gilbert OLIVIER a écrit :
> Gerald <voir_le_reply-to> wrote:
> il y a bien longtemps que le partionnement d'un disque dur est
> "déconseillé/plus préconisé" par Apple.
> Pour ma part, il y a longtemps que je ne partionne plus un disque (je
> l'ai fait, je te rassure) et je n'éprouve aucun regret d'avoir arrété.
> Il y a peut être quelques cas très particulier qui pourraient le
> necessiter mais lesquels ? ? ?


Disque externe de 2To, 1To en HFS pour time-machine, 1To en exFAT pour les
films.

C'est si bizarre que ça ? ?
Gilbert OLIVIER (04/10/2018, 19h10)
Le Moustique <ze.mosquito> wrote:

> Le 04/10/2018 à 10:04, Gilbert OLIVIER a écrit :
> > Il y a peut être quelques cas très particulier qui pourraient le
> > necessiter mais lesquels ???

> Par exemple, créer une partition BootCamp pour y installer Windows.


J'ai juste essayé bootcamp à ses débuts alors je ne sais plus trop,
mais, c'est pas bootcamp qui s'occupe de tout ?
Gilbert OLIVIER (04/10/2018, 19h10)
Gerald <voir_le_reply-to> wrote:

> Gilbert OLIVIER <gilbert.olivier> wrote:
> > il y a bien longtemps que le partionnement d'un disque dur est
> > "déconseillé/plus préconisé" par Apple.

> Pour des raisons liées à APFS ? C'est pourtant assez récent !


Non, avant l'APFS.
Gilbert OLIVIER (04/10/2018, 19h10)
Bernd <romer> wrote:

> Sur un disque de 500 Go, je fais 2 partitions : une pour un clone du mac
> (actuellement 157 Go) et l'autre pour des photos et films par ex qui
> sont trop gros pour être dans le système.


En DD externe, je pense. Pour ce genre de manip, j'ai pris l'option d'un
disque pour chaque usage monté dans un dock.
Gilbert OLIVIER (04/10/2018, 19h10)
pehache <pehache.7> wrote:

> Disque externe de 2To, 1To en HFS pour time-machine, 1To en exFAT pour les
> films.


Et tu as une sauvegarde de tes films ;-) ?

Parce que je pense que c'est time-machine qui "utilise" le plus le
disque et j'aurai peur de perdre mes films sans trop de symptomes
précurseurs identifiés comme tel.
> C'est si bizarre que ça ? ?


Non en effet, mais ma pensée était quand j'ai répondu axée sur le disque
interne de la machine. La partition bootcamp évoquée par Le Moustique
est en effet une très bonne raison.

Dans ton cas, si je comprends bien, la partition en exFAT est dans ce
format pour pouvoir brancher le disque sur une machine avec un système
autre que mac OS X ?
Mais cela reste-t-il possible avec un disque en APFS ???
pehache (04/10/2018, 21h11)
Le 04/10/2018 à 19:10, Gilbert OLIVIER a écrit :
> pehache <pehache.7> wrote:
>> Disque externe de 2To, 1To en HFS pour time-machine, 1To en exFAT pour les
>> films.

> Et tu as une sauvegarde de tes films ;-) ?


Eh oui !

> Parce que je pense que c'est time-machine qui "utilise" le plus le
> disque et j'aurai peur de perdre mes films sans trop de symptomes
> précurseurs identifiés comme tel.
> Non en effet, mais ma pensée était quand j'ai répondu axée sur le disque
> interne de la machine. La partition bootcamp évoquée par Le Moustique
> est en effet une très bonne raison.
> Dans ton cas, si je comprends bien, la partition en exFAT est dans ce
> format pour pouvoir brancher le disque sur une machine avec un système
> autre que mac OS X ?


Principalement, oui.

> Mais cela reste-t-il possible avec un disque en APFS ???


De formater un volume en exFAT ou autre ? Je suppose que oui.
Le Moustique (04/10/2018, 21h37)
Le 04/10/2018 à 19:10, Gilbert OLIVIER a écrit :
> J'ai juste essayé bootcamp à ses débuts alors je ne sais plus trop,
> mais, c'est pas bootcamp qui s'occupe de tout ?


L'assistant bootcamp, en effet. Il crée une partition (en
redimensionnant la partition HFS+, je ne sais pas en APFS) ainsi qu'un
CD de pilotes (ou une clé USB, plus récemment) nécessaires pour Windows.
Je ne sais pas comment installer ce dernier sur un MacBook dénué de
lecteur optique... probablement avec un lecteur externe.
Gerald (04/10/2018, 22h10)
Gilbert OLIVIER <gilbert.olivier> wrote:

> > C'est si bizarre que ça ? ?

> Non en effet, mais ma pensée était quand j'ai répondu axée sur le disque
> interne de la machine. La partition bootcamp évoquée par Le Moustique
> est en effet une très bonne raison.


Tiens, en la matière je vais te fournir du vrai bizarre : la manière
dont j'utilise le partitionnement en 2 de mon SSD interne de 1 To... qui
n'est donc plus un partitionnement mais la création d'un volume distinct
(donc désormais de taille indéterminée et gérée par le système en APFS,
bon) :

La première partition (zut : volume !) contient le système actif, les
logiciels et les documents de base gérés par le système (les dossiers
par défaut, musique, images, documents etc.)

La deuxième partition (zut : volume !) contient non pas mes fichiers de
travail mais leur SAUVEGARDE (via CCC et automatisée à la reconnexion du
volume). Le vrai "travail" se trouve sur un SSD de 500 Go, externe et
désormais particulièrement compact, que j'ai toujours avec moi, branché
soit sur l'ordi de bureau, soit sur l'ordi portable en état "nomade".
Pour info et sans aucune action dans l'affaire :
<http://amzn.eu/d/hJvMBGN> bien comprendre les dimensions : 9,6 x 5 x
0,9 cm, 41g.

Pourquoi ? parce qu'ainsi, entre mon ordi de bureau et mon portable, je
n'ai pas à m'inquiéter du sens des sauvegardes et mises à jour de mes
fichiers de travail : la "bonne" version est toujours celle de ce disque
externe. La rapidité des SSD et de l'USB3 fait que (pour mon
utilisation) c'est parfaitement transparent.

En temps normal, je démonte la partition de sauvegarde interne pour
éviter toute confusion, quand je la remonte, ça sauvegarde, et je
redémonte ensuite.

En cas de besoin (altération de ce disque externe) et indépendamment des
autres clônes hors-site et Time Machine, je dispose bien, sur mon iMac,
de tout mon environnement de travail (au délai de sauvegarde près), ce
qui n'est pas différent de ce qui se passerait dans le sens inverse SAUF
le risque d'écrasement d'un fichier modifié sur l'autre ordi, ici
impossible.

Inhabituel, finalement autorisé par des solutions récentes, pour servir
à ceux que ça tenterait (ou pour discussion du bien fondé de cette
manière de faire si vous voulez, car je ne prétends à aucune vérité
supérieure).

Note que cette manière de faire serait aussi compatible avec un
formatage en ex-FAT, comme décrit ci-dessus par pehache, ce qui
permettrait un partage élégant entre environnements s'il en était
besoin.
Gilbert OLIVIER (05/10/2018, 11h55)
Gerald <voir_le_reply-to> wrote:

[..]
> Inhabituel, finalement autorisé par des solutions récentes, pour servir
> à ceux que ça tenterait (ou pour discussion du bien fondé de cette
> manière de faire si vous voulez, car je ne prétends à aucune vérité
> supérieure).
> Note que cette manière de faire serait aussi compatible avec un
> formatage en ex-FAT, comme décrit ci-dessus par pehache, ce qui
> permettrait un partage élégant entre environnements s'il en était
> besoin.


En effet, utilisation originale mais logique et efficace.

Tu notera que APFS t'apporte un énorme plus dans ton utilisation, tu
n'as plus à estimer la taille de la partition necessaire et de risquer
de te retrouver à l'étroit d'un côté ou de l'autre (sur une des deux
partitions/volume maintenant).
Problème auquel j'avais été confronté du temps ou je partitonnais (et je
ne dois pas être le seul).

Discussions similaires
Conversion disque HFS en APFS ?

APFS ou HFS+ ?

APFS ?

High Sierra et APFS


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h52. | Privacy Policy