cerhu > sci.* > sci.astronautique

Yannix (13/10/2018, 13h38)
[Copie fsc + fsa]

Bonjour,

Après l'histoire du "coup de perceuse" dans le Soyouz amarré à l'ISS
actuellement, voilà l'échec du lancement de Soyouz jeudi matin !

Les conséquences sont que, à ce jour, les gugus dans la station ISS ne
peuvent pas redescendre sur terre ni qu'on puisse aller les chercher
faute de lanceur puisque Soyouz est cloué sur terre en attendant les
conclusions de l?enquête...

Ça commence à puer du bec cette histoire !

X.
Gloops (13/10/2018, 18h42)
Le 13 Octobre 2018 à 13:38, Yannix a écrit
(<5bc1d929$0$3738$426a74cc> dans
fr.soc.complots,fr.sci.astronautique) :
> [Copie fsc + fsa]
> Bonjour,
> Après l'histoire du "coup de perceuse" dans le Soyouz amarré à l'ISS
> actuellement, voilà l'échec du lancement de Soyouz jeudi matin !
> Les conséquences sont que, à ce jour, les gugus dans la station ISS ne
> peuvent pas redescendre sur terre ni qu'on puisse aller les chercher
> faute de lanceur puisque Soyouz est cloué sur terre en attendant les
> conclusions de l?enquête...
> Ça commence à puer du bec cette histoire !
> X.

Hello Houston ? We have a problem.
Yannix (13/10/2018, 21h40)
Le 13/10/2018 à 18:42, Gloops a écrit :
[..]
> Hello Houston ? We have a problem.386a74cc> dans
> fr.soc.complots,fr.sci.astronautique) :
> Hello Houston ? We have a problem.


Sergueï Krikaliov !

[..]

X.
bilou (14/10/2018, 17h19)
Yannix a formulé ce samedi :
> [Copie fsc + fsa]
> Bonjour,
> Après l'histoire du "coup de perceuse" dans le Soyouz amarré à l'ISS
> actuellement, voilà l'échec du lancement de Soyouz jeudi matin !
> Les conséquences sont que, à ce jour, les gugus dans la station ISS ne
> peuvent pas redescendre sur terre ni qu'on puisse aller les chercher faute de
> lanceur puisque Soyouz est cloué sur terre en attendant les conclusions de
> l?enquête...
> Ça commence à puer du bec cette histoire !
> X.


Merci de l'info. Mieux vaut tard que jamais
A en croire France 24:
"Après une défaillance au décollage, la fusée Soyouz atterrit d'urgence
au Kazakhstan"
La totalité de la fusée a réussit a se reposer.
Ils sont vraiment forts les Russes.
Gloops (14/10/2018, 18h48)
Le 14 Octobre 2018 à 17:19, Bilou a écrit
(<5bc35e80$0$15081$426a74cc> dans
fr.soc.complots,fr.sci.astronautique)
(Suivi à fr.sci.astronautique) :
> Yannix a formulé ce samedi :
> Merci de l'info. Mieux vaut tard que jamais
> A en croire France 24:
> "Après une défaillance au décollage, la fusée Soyouz atterrit d'urgence
> au Kazakhstan"
> La totalité de la fusée a réussit a se reposer.
> Ils sont vraiment forts les Russes.


Ça veut dire qu'ils avaient prévu des parachutes, pas vrai ?
Volkin (14/10/2018, 20h33)
Gloops wrote:
[..]
> Ça veut dire qu'ils avaient prévu des parachutes, pas vrai ?
> 0816a74cc> dans
> fr.soc.complots,fr.sci.astronautique)
> (Suivi à fr.sci.astronautique) :
> Ça veut dire qu'ils avaient prévu des parachutes, pas vrai ?


Soyouz est conçu de sorte à ce que l'équipage soit sauvé
quel que soit le moment quand l'accident arrive.
C'est relativement simple. Puisque la capsule est conçue pour
une rentrée atmosphérique, il suffit de la detacher et éloigner du
lanceur en perdution. Au moment du décollage c'est le système "SAS",
plus tard c'est juste des boulons explosif (ce qui fut le cas).

La capsule suit à peu près le même plan de vol que si ellerentrait
depuis l'orbite. Freinage athmosphèrique, parachutes etc.
Volkin (14/10/2018, 20h43)
Yannix wrote:
> [Copie fsc + fsa]
> Bonjour,
> Après l'histoire du "coup de perceuse" dans le Soyouz amarré à l'ISS
> actuellement, voilà l'échec du lancement de Soyouz jeudi matin !
> Les conséquences sont que, à ce jour, les gugus dans la station ISS ne
> peuvent pas redescendre sur terre ni qu'on puisse aller les chercher
> faute de lanceur puisque Soyouz est cloué sur terre en attendant les
> conclusions de l?enquête...
> Ça commence à puer du bec cette histoire !
> X.


Il y a 7 Souyz déjà fabriqués. Je pense que s'il fallait en envoyer un
d'urgence pour une mission de sauvetage ça ne prendrait pas plus de 10
jours.

Mais ce n'est même pas nécessaire. Les habitants actuels de l'ISS y sont
monté dans un Soyuz (sinon quoi ?). Ce Soyouz est toujours attaché à la
station et peut être utilisé au tout moment.

A la différence des américains qui ont conçu un système de navettes
à la fois performant et inutilisable, le système russe est cohérent.
Yannix (14/10/2018, 21h22)
Le 14/10/2018 à 20:43, Volkin a écrit :
> Il y a 7 Souyz déjà fabriqués. Je pense que s'il fallait en envoyer un
> d'urgence pour une mission de sauvetage ça ne prendrait pas plus de 10
> jours.


Avec ou sans trous vos 7 Soyouz ? L'homme à la perceuse aurait-il
récidivé sur les boosters ? La question se pose !

> Mais ce n'est même pas nécessaire. Les habitants actuels de l'ISS y sont
> monté dans un Soyuz (sinon quoi ?). Ce Soyouz est toujours attaché à la
> station et peut être utilisé au tout moment.


Oui, c'est vrai, mais dans ce cas l'ISS devient inhabité, ce qui n'est
pas le but du programme.

> A la différence des américains qui ont conçu un système de navettes
> à la fois performant et inutilisable, le système russe est cohérent.


Sans compter la navette Hermès qui était supposée être lancée par Ariane
V...

X.
Yannix (14/10/2018, 21h33)
Le 14/10/2018 à 17:19, bilou a écrit :

> Merci de l'info. Mieux vaut tard que jamais
> A en croire France 24:
> "Après une défaillance au décollage, la fusée Soyouz atterrit d'urgence
> au Kazakhstan"
> La totalité de la fusée a réussit a se reposer.
> Ils sont vraiment forts les Russes.


Ils ont du confondre Roscosmos avec SpaceX :)

X.
Yannix (14/10/2018, 21h41)
Le 14/10/2018 à 20:33, Volkin a écrit :

> Soyouz est conçu de sorte à ce que l'équipage soit sauvé
> quel que soit le moment quand l'accident arrive.
> C'est relativement simple. Puisque la capsule est conçue pour
> une rentrée atmosphérique, il suffit de la detacher et éloigner du
> lanceur en perdution. Au moment du décollage c'est le système "SAS",
> plus tard c'est juste des boulons explosif (ce qui fut le cas).


Votre "SAS" c'est la tour de sauvetage, non?

> La capsule suit à peu près le même plan de vol que si elle rentrait
> depuis l'orbite. Freinage athmosphèrique, parachutes etc.


Et même un flingue en cas de rencontre avec des ours après l'atterrissage :)

X.
Volkin (14/10/2018, 23h51)
Yannix wrote:
> Le 14/10/2018 à 20:43, Volkin a écrit :
>> Il y a 7 Souyz déjà fabriqués. Je pense que s'il fallait en envoyer un
>> d'urgence pour une mission de sauvetage ça ne prendrait pas plus de 10
>> jours.

> Avec ou sans trous vos 7 Soyouz ? L'homme à la perceuse aurait-il
> récidivé sur les boosters ? La question se pose !


Le vaisseau Soyouz MS-09 c'est ammaré à la station le 8/06 et la fuite
n'a survenu que le 30/08, pratiquement 3 mois après, il est largement
plus probable que le trou soit percé à bord de ISS.

Par qui ou par quoi er pourquoi reste à découvrir, bien sûr.

Je ne pense pas que les filtres à air que les russes ont redescendu sur
Terre la semaine dernière puissent apporter une réponse mais onle saura
tôt ou tard.

>> Mais ce n'est même pas nécessaire. Les habitants actuels de l'ISS y sont
>> monté dans un Soyuz (sinon quoi ?). Ce Soyouz est toujours attaché à la
>> station et peut être utilisé au tout moment.

> Oui, c'est vrai, mais dans ce cas l'ISS devient inhabité, ce qui n'est
> pas le but du programme.


En termes de vivres actuellement les habitants de l'ISS ont de quoi
tenir quelques mois.

En fait si un vaisseau de remplacement n'est pas lancé dans l'immédiat
c'est uniquement pour avoir le temps d'inspecter les lanceurs qui font
partie du même lot que celui qui a échoué.

>> A la différence des américains qui ont conçu un système de navettes
>> à la fois performant et inutilisable, le système russe est cohérent.

> Sans compter la navette Hermès qui était supposée être lancée par Ariane
> V...


J'aime bien le concept d'un vaisseau ailé. Mais dans le futur. Pour le
moment, hélàs (l'accident du dernier Soyouz le démontre), le niveau
technologique des lanceurs est tel qu'une capsule est préférable
pour la survie de l'équipage.
Volkin (15/10/2018, 00h09)
Yannix wrote:
> Le 14/10/2018 à 20:33, Volkin a écrit :
> Votre "SAS" c'est la tour de sauvetage, non?


"SAS" est une abbréviation de "Sistema Avarijnogo Spaseniya", Systeme de
Sauvetage en cas d'Avarie en français.

Que les moteurs fusée utilisés pour éloigner la capsule soient montés
en haut du lanceur et que ce dispositif est plus haut que large
pour qu'il puisse être nommé "tour" n'est que hasard.

>> La capsule suit à peu près le même plan de vol que si elle rentrait
>> depuis l'orbite. Freinage athmosphèrique, parachutes etc.

> Et même un flingue en cas de rencontre avec des ours après
> l'atterrissage :)


Il me semble que c'est fini, il n'y a plus d'armes à feu, même si
Roskosmos n'a jamais fait d'annonce officielle dans ce sens.
Volkin (15/10/2018, 12h54)
Gloops wrote:
[..]
> Ça veut dire qu'ils avaient prévu des parachutes, pas vrai ?0816a74cc> dans
> fr.soc.complots,fr.sci.astronautique)
> (Suivi à fr.sci.astronautique) :
> Ça veut dire qu'ils avaient prévu des parachutes, pas vrai ?


Ici (accident 1983) on voit la séparation de la capsule
puis le déploiement du parachute :

[..]
Gloops (16/10/2018, 15h12)
Le 14 Octobre 2018 à 21:22, Yannix a écrit
(<5bc39759$0$20339$426a74cc> dans
fr.soc.complots,fr.sci.astronautique) :
> Le 14/10/2018 à 20:43, Volkin a écrit :
>> Il y a 7 Souyz déjà fabriqués. Je pense que s'il fallait en envoyer un
>> d'urgence pour une mission de sauvetage ça ne prendrait pas plus de 10
>> jours.

> Avec ou sans trous vos 7 Soyouz ?


Après il y a des gens qui cherchent des balles dedans ...
[..]
Yannix (17/10/2018, 14h31)
Le 15/10/2018 à 00:09, Volkin a écrit :
> Yannix wrote:
> "SAS" est une abbréviation de "Sistema Avarijnogo Spaseniya", Systeme de
> Sauvetage en cas d'Avarie en français.
> Que les moteurs fusée utilisés pour éloigner la capsule soient montés
> en haut du lanceur et que ce dispositif est plus haut que large
> pour qu'il puisse être nommé "tour" n'est que hasard.


Mouais, en tout cas, ce ne serait pas ce système de secours qui a été
activé ici. Selon certains, la tour d'éjection/sauvetage aurait déjà été
larguée à ce stade du vol...

>>> La capsule suit à peu près le même plan de vol que si elle rentrait
>>> depuis l'orbite. Freinage athmosphèrique, parachutes etc.

>> Et même un flingue en cas de rencontre avec des ours après
>> l'atterrissage :)

> Il me semble que c'est fini, il n'y a plus d'armes à feu, même si
> Roskosmos n'a jamais fait d'annonce officielle dans ce sens.


Vu que la capsule peut atterrir à peu près n'importe où sur le globe,
fusil de chasse et répulsif anti-requin sont de rigueur :o)

X.

Discussions similaires
Echec lancement OE6

feed lancement soyouz

echec du lancement

Claudie Haigneré - Réussite du lancement du vaisseau Soyouz ...


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h03. | Privacy Policy