cerhu > linux.debian.user.french

Basile Starynkevitch (29/11/2018, 19h40)
Bonjour

Je réinitialise mon VPS ovh.starynkevitch.net serveur (de web) chez OVH
pour le domaine starynkevitch.net

J'ai une petite quantité de user sur ce VPS. Par exemple basilexx et
jeanyy et mariezz

Ce serveur VPS n'est *pas* un serveur mail, au sens MX du DNS (Je loue
des boites méls chez Gandi pour ça). Il ne devrait donc pas recevoir de
connexion SMTP. Le MX de starynkevitch.net est bien

@ 10800 IN MX 10 spool.mail.gandi.net.
@ 10800 IN MX 50 fb.mail.gandi.net.

Donc ovh.starynkevitch.net n'est donc pas destiné à recevoir du vrai mél
SMTP de l'extérieur.

Mais il me faut rediriger les mails internes (principalement crontab) de
ces users vers des adresses externes:

basilexx -> basile (servi chez Gandi)

jeanyy -> jean (servi chez Gandi)

mariezz -> marie (servi chez Gandi)

et faire de root un alias vers basilexx & jeanyy

Quel MTA (mail transfer agent) me conseillez vous? Un exim4? Ou bien un
nullmailer suffit?

Le traffic de mail émis sera bien sûr très faible. Je m'attends en
moyenne à quelques messages par jour de quelques kilo-octets et
probablement moins.

Cordialement
Yves Rutschle (29/11/2018, 20h10)
On Thu, Nov 29, 2018 at 06:35:38PM +0100, Basile Starynkevitch wrote:
> Mais il me faut rediriger les mails internes (principalement crontab) de ces
> users vers des adresses externes:
>> basilexx -> basile (servi chez Gandi)


C'est exactement ce que le Exim de Debian fait de base avec
le fichier /etc/aliases, qui a un format où ça donnerait:

basliexx: baslie
[...]

> Quel MTA (mail transfer agent) me conseillez vous? Un exim4? Ou bien un
> nullmailer suffit?


Le problème qu'ils resolvent est différent: Exim saura
contacter les cibles directement (e.g. tu envoie un mail à
gmail.com et un mail à hotmail.com, il fera une connexion
aux MX de gmail.com et à ceux de hotmail.com) alors que
Nullmailer n'utilise qu'un smarthost (typiquement ton FAI;
dans le cas précédent, il envoie les 2 mails à smtp.free.fr
(ou équivalent local) qui se charge de la livra?son finale).

Après, je ne saurais pas dire si nullmailer saura prendre en
compte /etc/aliases.

Y.
yamo' (29/11/2018, 20h30)
Salut,

Basile Starynkevitch a écrit le 29/11/2018 à 18:40 :

> Je réinitialise mon VPS ovh.starynkevitch.net serveur (de web) chez OVH
> pour le domaine starynkevitch.net
> J'ai une petite quantité de user sur ce VPS. Par exemple basilexx et
> jeanyy et mariezz
> Ce serveur VPS n'est *pas* un serveur mail, au sens MX du DNS (Je loue
> des boites méls chez Gandi pour ça). Il ne devrait donc pas recevoir de
> connexion SMTP. Le MX de starynkevitch.net est bien


Il y a ssmtp qui est pratique pour ton cas. Il utilise un vrai serveur
smtp mais qui n'a pas forcément besoin d'être sur la machine.

<https://wiki.debian.org/sSMTP>
Daniel Caillibaud (29/11/2018, 20h30)
Le 29/11/18 à 18:35, Basile Starynkevitch <basile> a
écrit :
> Quel MTA (mail transfer agent) me conseillez vous? Un exim4? Ou bien un
> nullmailer suffit?


nullmailer c'est juste un truc qui forward sur un smtp distant ? Dans ce
cas j'éviterais car ça gère pas de queue, donc si une alerteimportante
tombe à un moment où le smtp distant répond pas correctement(ça arrive
assez souvent, même pas longtemps, par ex s'il y a un peu trop de monde à
ce moment là il te demande de repasser plus tard).

Idem si le smtp distant fait du greylisting (demander de repasser
dans 5 min justement pour virer les smtp expéditeurs pas capable de gérer
ça)

Pour ce genre d'usage je met du postfix, je le connais et donc le met
partout, même pour si peu (ça permet aussi d'avoir des config homogènes).

Pour 3 mail / j c'est peut-être pas nécessaire, mais c'est pas gourmand, et
facile à configurer, par rapport à la configuration par défaut tu ne
devrais avoir qu'à préciser

# on n'écoute pas sur le port 25 de l'ip publique
inet_interfaces = loopback-only

Pour rediriger les mails des users locaux vers l'extérieur c'est
dans /etc/aliases, avec par ex

postmaster: root
root: ton.adresse

(lancer `newaliases` après une modif)

tester avec

echo 'Ça marche ?'|mail -s 'un petit test' root

(mais c'est probablement aussi simple avec n'importe quel autre MTA)
Ph. Gras (30/11/2018, 02h10)
Salut la liste,

>> Quel MTA (mail transfer agent) me conseillez vous? Un exim4? Ou bien un
>> nullmailer suffit?


> Ce n'est pas en continuant de faire ce que l'on connait
> que l'on pourra faire ce que l'on ne connait pas.


tirant parti du fait que nous sommes vendredi, j'en profite pour poser une question
saugrenue. À quoi bon s'arracher les cheveux à monter un service de mail sur son
serveur dans le seul but qu'il passe la main à un autre qu'il faudrait louer ?

Au plaisir,

Ph. Gras
Basile Starynkevitch (30/11/2018, 04h00)
On 11/30/18 1:05 AM, Ph. Gras wrote:
> Salut la liste,
> tirant parti du fait que nous sommes vendredi, j'en profite pour poser une question
> saugrenue. À quoi bon s'arracher les cheveux à monter un service de mail sur son
> serveur dans le seul but qu'il passe la main à un autre qu'il faudrait louer ?


Ce n'est pas un vrai serveur de mail. Cest juste un truc qui redirige le
mél /local/ (celui envoyé par crontab, at, ou la commande mail -du
paquet mailutils- vers un user local, etc...).

Et finalement, exim4 configuré pour lire le SMTP sur localhost
uniquement marche bien.

Cordialement
Basile Starynkevitch (30/11/2018, 04h20)
On 11/30/18 2:50 AM, Basile Starynkevitch wrote:
>> On 11/30/18 1:05 AM, Ph. Gras wrote:
>> Ce n'est pas un vrai serveur de mail. Cest juste un truc qui redirige

> le mél /local/ (celui envoyé par crontab, at, ou la commande mail -du
> paquet mailutils- vers un user local, etc...).
>> Et finalement, exim4 configuré pour lire le SMTP sur localhost

> uniquement marche bien.


Par ailleurs, en tant qu'utilisateur, mail veut aussi dire /webmail/
pour moi (donc SMTP+HTTP+IMAP+...). Autrefois, j'avais une solution
roundcube. Mais en pratique, roundcube est compliqué à installer (quand
on fait ça une fois tous les cinq ans) et semble instable ou gourmand
(des membres de ma famille ont perdu des méls importants, çàd ne les ont
jamais reçus).

J'ai préféré passer mon mél chez gandi, car ce n'est pas cher, ce n'est
pas gmail, et ça marche bien.

L'une de mes filles (je suis grand père 7 fois, donc tous mes enfants
sont adultes) a préféré protonmail (elle aussi voulait se débarasser de
gmail).

Il y aussi autre chose: à 60 ans -dans quelques mois-, administrer un
service mail ne m'amuse plus (et le mél est devenu plus compliqué
qu'avant). Mais c'est vrai qu'à 30 ans j'avais trouvé passionante la
configuration d'un service sendmail. On peut d'ailleurs trouver sur le
web quelques messages (en 1990-93) signés de moi en l'adresse
basile ; à l'époque j'avais configuré
soleil.serma.cea.fr qui était un gros serveur Sun.

Et quand j'avais lu la doc de roundcube, j'avais trouvé ça compliqué.

Cordialement
Pierre L. (30/11/2018, 09h30)
Bonjour,

Si pas trop le temps, ou l'envie de trop mettre les mains dans le
cambouis... il y a une surcouche à Debian proposée sous le nom de
Yunohost, au cas où tu ne connaisses pas. Si toutefois ;)
[..]

Le 30/11/2018 à 03:11, Basile Starynkevitch a écrit :
[..]
Daniel Caillibaud (30/11/2018, 10h10)
Le 30/11/18 à 03:11, Basile Starynkevitch <basile> a
écrit :
> (des membres de ma famille ont perdu des méls importants, çàd ne les ont
> jamais reçus).


Ça c'est pas la faute de roundcube (qui se contente de t'afficher en mode
web des mails qu'il lit dans une boite, via imap ou localement), c'est
probablement le smtp (ou le serveur imap, mais c'est rarement le cas car en
général c'est systématique et on s'en aperçoit vite).

> Il y aussi autre chose: à 60 ans -dans quelques mois-, administrer un
> service mail ne m'amuse plus (et le mél est devenu plus compliqué
> qu'avant).


Tout à fait d'accord, ça devient vraiment pénible d'administrer un serveur
mail qui marche bien, je pense surtout pour la "délivrabilité desmails
sortant", faut régulièrement s'adapter aux lubies des "gros" fournisseurs
de mails qui appliquent de nouvelles règles sorties de leur chapeau,
contourner les pbs posés par ceux qui blacklistent régulièrement une grosse
range d'ip de ton hébergeur parce que ton voisin en ip a spammé, etc.
Daniel Caillibaud (30/11/2018, 10h20)
Le 30/11/18 à 01:05, "Ph. Gras" <ph.gras> a écrit :
> À quoi bon s'arracher les cheveux à monter un
> service de mail sur son serveur dans le seul but qu'il passe la main à un
> autre qu'il faudrait louer ?


Le pb de Basile était d'envoyer les mails locaux d'une machine vers
l'extérieur (que ce soit un serveur mail loué ou que tu administre), et
c'est très simple à résoudre.

Ce qui est plus compliqué c'est la conf d'un serveur MX, qui va recevoir,
stocker et mettre à disposition les mails d'un domaine, Basile a choisi de
payer qqun qui s'en occupe et je le comprend (même si je continue à
maintenir le mien).

Les 2 pbs sont vraiment distincts (il y a un seul MX pour ton domaine mais
tu peux avoir pleins de serveurs qui lui envoient leurs mails locaux).
Yves Rutschle (30/11/2018, 11h40)
On Fri, Nov 30, 2018 at 09:13:33AM +0100, Daniel Caillibaud wrote:
> > À quoi bon s'arracher les cheveux à monter un
> > service de mail sur son serveur dans le seul but qu'il passe la main à un
> > autre qu'il faudrait louer ?

> Le pb de Basile était d'envoyer les mails locaux d'une machine vers
> l'extérieur (que ce soit un serveur mail loué ou que tu administre), et
> c'est très simple à résoudre.


C'est très simple en passant par un smarthost (cf ton autre
mail sur les gentils grands acteurs qui nous font faire du
saut d'obstacle pour accepter nos mails).

Et en général, la "location" est comprise dans le forfait
Internet de ton FAI: la plupart te fournissent "de base" un
smarthost qui fera l'acheminement du courrier pour toi. Pour
Free, la seule limite est 200 mails par jour, si je me
souviens bien.

Y.
Discussions similaires
Serveur X VNC minimal [Debian]

Serveur POP avec Exim4 ?

nullmailer et aliases mail

Exim4 et mail vers l'extérieur


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 08h04. | Privacy Policy