cerhu > comp.os.* > comp.os.mac-os.x

pehache (11/01/2019, 18h52)
Le 11/01/2019 à 15:12, JPP a écrit :
> Question : est-il bien opportun de passer un disque externe à plateaux
> (HDD) destiné à des backups CCC en APFS ?


Pour ce que je comprends du fonctionnement d'APFS, d'une manière
générale j'éviterais de l'utiliser sur un HDD : il me semble que le
copy-on-write peut conduire très rapidement à une fragmentation énorme.
ca doit être la raison pour laquelle Apple ne le recommande pas sur les
HDD.

Pour un disque de backup le problème n'est peut-être pas critique, ceci
dit.
pehache (11/01/2019, 19h25)
Le 11/01/2019 à 17:23, Patrick a écrit :
> On 2019-01-11 14:04:42 +0000, JPP said:
>> Mes tuyaux n'étaient donc pas percés comme le suggère un certain pehhache

> ;-)


Je ne crois pas avoir suggéré que l'Utilitaire de disque ne savait pas le
faire...

> l'époque de partitionner le volume en une seule opération. Et même avec
> seulement deux partitions tu indiques au système, en choisissant
> "Partitionner", l'espace de stockage que tu comptes allouer à chacune
> des partitions, c'est une déclaration d'intention en quelque sorte. Le
> choix fait au départ peut être très important par la suite en cas
> d'ajout d'une partition ou de réorganisation du volume.
> Apple a beau clamer que APFS est sécurisé, il me semble que plus
> l'espace partagé par les partitions est réduit et mieux c'est. Parce
> que si un virus corrompt l'espace commun, je crains que toutes les
> partitions soient affectées.


Dans un fonctionnement avec des volumes logiques, à priori il n'y a pas
d'espace partagé mais de l'espace non alloué. Vu que cet espace ne
contient par définition aucune information, il n'y a rien à corrompre.
Le Moustique (11/01/2019, 21h31)
Le 11/01/2019 à 18:25, pehache a écrit :
> Je ne crois pas avoir suggéré que l'Utilitaire de disque ne savait pas le
> faire...


Moi je n'ai vu qu'un peu d'ironie. Me suis-je gouré? :-D
JPP (11/01/2019, 21h59)
In article <1o18ytv.1ip9tkwxal6f4N%g4fleurot>,
g4fleurot (Fleuger) wrote:

> JPP aimerait obtenir une réponse à sa question :
> > Question : est-il bien opportun de passer un disque externe à plateaux
> > (HDD) destiné à des backups CCC en APFS ?

> <https://bombich.com/fr/kb/ccc5/preparing-your-backup-disk-backup-os-x>
> paragraphe : Effacer le disque de sauvegarde
> Choix d'un format pour votre volume de destination


Enfin un qui a lu le manuel !!! :-)
Ceci dit, en l'occurence, je faisais joujou avec ces outils de
conversion alors que mes disques de sauvegarde (USB/HDD) sont bien en
HFS+.

Merci quand même pour le lien !
JPP (11/01/2019, 22h08)
In article <1o18yq6.vjj52c9ilfkgN%mv>,
mv (MV) wrote:

> SbM <someone> n'a pas hésité à écrire :
> > SYNOPSIS
> > apfs_hfs_convert [-D] [-g] [-e] [-v] [-i] [-S path] [-n] [-f] [-F
> > index] [-M mount_path] [-o nx-apfs-format] <device-path> MV dit


>Š il y a l'option [-g] qui ne figure pas :
> SYNOPSIS
> apfs_hfs_convert [-D] [-e] [-v] [-i] [-S path] [-n] [-f] [-F index]
> [-M mount_path] [-o nx-apfs-format] <device-path>


Mais 'diskutil apfs convert' utilise une option -x qui n'existe dans
aucune de vos descriptions .

i27:~ jpp$ diskutil apfs convert disk5s2
Š
Starting conversion from HFS to APFS
Performing apfs_hfs_convert -x --verbose=0x400 --efi
/usr/standalone/i386/apfs.efi /dev/disk5s2
Š
Patrick (12/01/2019, 09h05)
On 2019-01-11 17:25:26 +0000, pehache said:

> Dans un fonctionnement avec des volumes logiques, à priori il n'y a pas
> d'espace partagé mais de l'espace non alloué. Vu que cet espace ne
> contient par définition aucune information, il n'y a rien à corrompre.


Une fois de plus tu racontes des bétises, l'espace libre est bien
partagé. Dans sa documentation à l'usage des développeurs Apple indique
clairement, je cite « Free Space Is Shared Between Volumes ».

<https://developer.apple.com/documentation/foundation/file_system/about_apple_file_system>

Et au cas ou tu n'aurrais toujours pas compris, dans le même article il
est précisé « Each volume in the container can use the shared free
space, so they all include that amount when reporting the available
free space. »

Parle de linux autant que tu veux puisque c'est ton seul centre
d'intérêt mais par pitié, évites-nous tes explications définitives sur
le fonctionnement de macOS, HFS ou APFS auxquels tu ne comprends
strictement rien.
pehache (12/01/2019, 11h08)
Le 12/01/2019 à 08:05, Patrick a écrit :
> On 2019-01-11 17:25:26 +0000, pehache said:
> partagé. Dans sa documentation à l'usage des développeurs Apple indique
> clairement, je cite « Free Space Is Shared Between Volumes ».
> <https://developer.apple.com/documentation/foundation/file_system/about_apple_file_system>
> est précisé « Each volume in the container can use the shared free
> space, so they all include that amount when reporting the available free
> space. »


Donc si tu interprètes *littéralement* "Free Space Is Shared Between
Volumes", ça veut dire que chaque volume a accès *au même moment* à un
bloc quelconque de cet espace ? Bien évidemment que non ! Un bloc
quelconque de l'espace libre peut être attribué à la demande au volume
(au singulier!) qui en a besoin, les volumes ne peuvent pas accéder aux
blocs qui n'ont pas encore été attribués, et une fois un bloc attribué à
un volume il n'est (heureusement!) plus accessible aux autres.

Donc je reprends par rapport à ton affirmation initiale (dans laquelle
soit-dit en passant tu parles de "partition" là où il s'agit de
"volume", et tu le fait régulièrement) :
"si un virus corrompt l'espace commun, je crains que toutes les
partitions soient affectées. "

Un virus peut bien aller écrire tant qu'il veut dans l'espace libre ça
n'a aucune raison de corrompre quoi que ce soit, puisque par définition
il n'y a strictement RIEN dans cet espace libre ! Si le virus écrit dans
un bloc libre, quand ce bloc va être attribué à ce volume le contenu de
ce volume va écraser ce qu'avait écrit le virus, et fin de l'histoire.

> Parle de linux autant que tu veux puisque c'est ton seul centre
> d'intérêt


Ah ? C'est la deuxième fois que tu me dis ça : c'est une marotte ? Je
t'ai d'ailleurs déjà demandé où je parlais tant de Linux que ça et je
n'ai pas eu de réponse... En même temps je ne vois pas trop ce que tu
aurais pu répondre vu que je n'en parle quasiment jamais ici.

> mais par pitié, évites-nous tes explications définitives sur
> le fonctionnement de macOS, HFS ou APFS auxquels tu ne comprends
> strictement rien.


Ca me fait penser que tu ne m'as toujours pas présenté tes excuses pour
m'avoir pourri sur le sujet des données SMART en USB, alors que j'avais
raison.
JPP (13/01/2019, 05h53)
In article <5c38c308$0$3554$426a74cc>,
Patrick <patrick> wrote:

> Apple a beau clamer que APFS est sécurisé, il me semble que plus
> l'espace partagé par les partitions est réduit et mieux


Je ne comprends pas bien pourquoi tu parles de partitions à propos de
APFS.
Dans ce système de fichiers, il n'y a plus de partitions sinon une seule.
De Utiliiare de disque/bouton Partitioner
"Les volumes APFS partagent l¹espace de stockage dans un conteneur,
occupant une seule partition".
Et, sans en avoir aucune preuve ou documentaion sûre, je pense que les
blocs appartenant à l'un ou l'autre des volumes sont répartis/mélangés
dans l'espace partagé (le container) sans aucune notion de contiguité
contrairement aux volumes/partitions HFS+.
JPP (13/01/2019, 05h58)
In article <caddcbaeb2c70f17ca48a96da8a75498bb840c66>,
pehache <pehache.7> wrote:

> Le 11/01/2019 à 15:12, JPP a écrit :
> Pour ce que je comprends du fonctionnement d'APFS, d'une manière
> générale j'éviterais de l'utiliser sur un HDD : il me semble que le
> copy-on-write peut conduire très rapidement à une fragmentation énorme.
> ca doit être la raison pour laquelle Apple ne le recommande pas sur les
> HDD.

Oui et M. Bombich non plus.
JPP (13/01/2019, 06h05)
In article <5c386d81$0$15515$426a74cc>,
Patrick <patrick> wrote:

> On 2019-01-11 07:04:28 +0000, pehache said:
> > Le 11/01/2019 à 07:56, Patrick a écrit :
> >> On 2019-01-10 20:51:36 +0000, JPP said:
> >>> J'essaie de convertir un disque HFS+ en APFS, sans succès,
> >>> Que ce soit le disque entier ou l'un des deux volumes qu'il contient.
> >> Après avoir effectué les sauvegardes qui s'imposent, tente de
> >> reformater les partitions existantes en APFS, c'est possible en théorie.

En pratique aussi, sans problème avec Utilitaire de disque qui ne détuit
rien du contenu des volumes.
> >> Si cela ne marche pas, Š


Pourquoi voudrais-tu que ça ne marche pas ? :-
Utilitaire de disque ou Terminal/<diskutil apfs convert> le font très
bien.
JPP (13/01/2019, 06h37)
In article <5c38c308$0$3554$426a74cc>,
Patrick <patrick> wrote:

> Apple a beau clamer que APFS est sécurisé, il me semble que plus
> l'espace partagé par les partitions est réduit et mieux Š


Je ne comprends pas bien pourquoi tu parles de partitions à propos de
APFS.
Dans ce système de fichiers, il n'y a plus de partitions sinon une seule.
De Utiliiare de disque/bouton Partitioner :
"Les volumes APFS partagent l¹espace de stockage dans un conteneur,
occupant une seule partition".
La notion d'espace partagé "réduit" n'a pas lieu.

Malgré ce que montrent les schémas qui suivent "Free Space Is Shared
Between Volumes" dans la doc Apple,
<[..]
?dl=0>
il me semble que les blocs appartenant à l'un ou l'autre des volumes
sont répartis/mélangés dans l'espace partagé (le container) sans aucune
notion de contiguité contrairement aux volumes/partitions HFS+.
S'il en était comme sur le schéma, on ne voit pas comme Volume 1
pourrait croitre alors qu'aucune taille n'est spécifiée par défaut à sa
création. La limite en taille est seulement une option, "Taille quota".

Entre ce schéma et les non concordances dans les doc apfs_hfs_convert,
on a le sentiment que chez Apple, on n'a plus le temps de bien s'occuper
de la doc.
C'est ce qui ressort aussi des articles ou conférences de ceux qui ont
dû se frotter à APFS.
Patrick (13/01/2019, 11h54)
On 2019-01-13 04:37:59 +0000, JPP said:

[..]
> "Les volumes APFS partagent l¹espace de stockage dans un conteneur,
> occupant une seule partition".
> La notion d'espace partagé "réduit" n'a pas lieu.


Certes, avec APFS il n'y a plus qu'un « container » et les partitions
semblent avoir disparu mais il y a à la place des « volumes » qui ont
une taille minimum qui leur est réservée et qui n'est jamais partagée
(taille de réserve dans Utilitaire de disque). Au delà de cette taille
minimum, le système peut aller piocher dynamiquement dans l'espace
commun, du moins ce qu'il en reste.

Apple parle de "Volume" mais c'est un terme générique, parce que
l'approche est théorique. Derrière tout volume, il y a un disque, une
partition, un NAS ou tout ce que tu voudras qui gère concrètement
l'espace physique. Tu ne pourras jamais sur un disque de 1 Go créer un
container APFS qui contient trois volumes de 400 Mo.

L'avantage d'APFS est que tu pourras par contre créer trois volumes de
200 Mo qui pourront partager l'espace restant de 400 Mo sans qu'il soit
nécessaire de repartitionner le disque parce qu'il faudrait agrandir un
volume.

C'est promis, je ne parlerai plus de partition à l'avenir mais de
volume pour respecter les nouvelles règles du marketing ;-)
Patrick (13/01/2019, 11h56)
On 2019-01-12 09:08:05 +0000, pehache said:

> Donc si tu interprètes [...]


Plonk !
JPP (13/01/2019, 16h36)
In article <5c3b0ae5$0$20326$426a34cc>,
Patrick <patrick> wrote:

> Certes, avec APFS il n'y a plus qu'un « container » et les partitions
> semblent avoir disparu mais il y a à la place des « volumes » qui ont
> une taille minimum qui leur est réservée et qui n'est jamais partagée
> (taille de réserve dans Utilitaire de disque).


Ceci n'est qu'une option.
Par défaut, il n'y a aucune spécification de taille d'un volume.
"La taille de réserve FACULTATIVE permet de garantir un espace de
stockage minimum pour ce volume"
" la taille de quota FACULTATIVE limite quant à elle l'espace de
stockage pouvant être allouée par ce volume".

Le "par" est intéressant : on n'alloue pas un espace au volume, c'est
lui qui se l'alloue tout seul :-)
J'ai vérifié le texte original en anglais, et c'est bien une traduction
acceptable de "how much storage this volume can allocate".

Conclusion : avec APFS, il nous faut oublier tous nos concepts liés aux
systèmes de fichiers ancestraux conçus pour les disques à plateaux et ne
plus lier nos fichiers à une quelconque représentation/localisation
physique.
pehache (13/01/2019, 18h15)
Le 13/01/2019 à 10:56, Patrick a écrit :
> On 2019-01-12 09:08:05 +0000, pehache said:
>> Donc si tu interprètes [...]

> Plonk !


Ca c'est de l'argumentation.

Discussions similaires
APFS ou HFS+ ?

APFS ?

APFS et partitionnement

Conversion d'un disque dur


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h32. | Privacy Policy