cerhu > linux.debian.user.french

Pascal Hambourg (28/01/2019, 22h30)
Le 28/01/2019 à 10:34, Stephane Ascoet a écrit :
> Le 27/01/2019 à 09:52, Pascal Hambourg a écrit :
> Pas forcement totalement inutilisable. Sur mes ordinosaures je peux
> avoir jusqu'a environ cinq fois plus d'espace pour l'echange que de RAM,


Ce qui caractérise le "thrashing" n'est pas le volume d'occupation du
swap mais son activité élevée, c'est-à-dire quand le système passe son
temps à lire et écrire dans le swap sans pouvoir faire grand-chose d'autre.

<https://fr.wikipedia.org/wiki/Thrashing>
Basile Starynkevitch (28/01/2019, 22h40)
On 1/28/19 9:14 PM, Pascal Hambourg wrote:
> Le 28/01/2019 à 00:28, Gaëtan Perrier a écrit :
>> Au début d'Unix les SSD n'existaient pas ...

> Les SSD à base de mémoire flash que nous connaissons maintenant, non.
> Mais en ce temps là il existait des SSD au sens littéral "disque
> solide" basés sur d'autres technologies comme la DRAM ou les CCD (oui,
> comme les capteurs des appareils photo numériques et les caméras)
> associées avec une batterie pour la persistance.


C'était extrêmement cher. Je travaille au CEA, et à l'époque (1987)
j'étais richement équipé (une station sun 3/160, coûtant 3 ou 4 ans de
mon salaire) et j'avais juste un disque rotatif (si j'ai bonne mémoire,
de 100Go? ou peut-être 300Go?, ou peut-être que c'était des megaoctets;
la RAM faisait 8Mo upgradé à 12Mo).

A l'époque, j'entendais parler de disque solide, mais c'était juste un rêve.

Et j'insiste, j'avais en ce temps là un équipement exceptionnel, si on
le jauge avec mon salaire.

Cordialement
Pascal Hambourg (29/01/2019, 01h00)
Le 28/01/2019 à 00:31, Sébastien Dinot a écrit :
> Je ne suis pas un spécialiste de ces questions, mais je sais que la
> limite vient de la capacité de chiffrement du processeur (les dernières
> générations ayant fait d'énormes progrès) et l'expérience montre que le
> chiffrement d'un flux est bien plus lent que son déchiffrement. (...)
> Pour la lecture, je copie un gros fichier dans le répertoire /tmp,
> sachant qu'il s'agit d'une partition tmpfs (donc montée en mémoire) :


Note : le contenu d'un tmpfs n'est pas forcément en permanence en
mémoire, il peut aussi aller dans le swap.

> sync ; time ( cp debian-9.7.0-amd64-DVD-1.iso /tmp ; sync )


Note : pas besoin de copier dans un vrai fichier pour le test en
lecture, on peut copier vers /dev/null.

> Pour l'écriture, je duplique ce fichier sur disque :
> sync ; time ( cp /tmp/debian-9.7.0-amd64-DVD-1.iso ~/ ; sync )


J'ai fait des tests similaires sur un PC "récent" (pour moi : 6 ans),
sans SSD mais avec 16 Gio de RAM donc à la place du SSD j'ai utilisé un
ramdisk que j'ai chiffré avec LUKS, options par défaut. J'obtiens un
débit d'environ 1 Go/s aussi bien en lecture qu'en écriture, en accès
direct au volume chiffré ou à travers un système de fichiers ext4.
Gaëtan Perrier (29/01/2019, 02h00)
Le lundi 28 janvier 2019 à 11:26 +0100, hamster a écrit :
[..]
> Quand j'installe linux sur un ordi, la première chose que je fais une
> fois installé c'est de virer tout ce qui est verrouillage de session..
> Quand l'ordi démarre ou se réveille, il ne demande pas de mot de passe :
> c'est idiot et ca sert a rien, sauf peut etre a faire chier les
> utilisateurs pour rien (sauf cas particuliers). D'ailleurs je comprend
> pas que les gens qui font les distros les règlent ainsi par défaut.
> Ce qui m'interesserait c'est que seul les mots de passe des mails soient
> oubliés. Le mieux serait meme un bouton dans thunderbird pour qu'on
> puisse lui demander a la main d'oublier les mots de passe, quand on le veut.


Sauf à n'utiliser sa session que pour le mail j'ai du mal à comprendre ton
point de vue. De mon côté je n'ai pas envie que l'on puisse allerfouiller dans
mes documents, consulter mon historique de navigation internet, etc.

Pour les cas que tu indiques, donner accès à la machine à n'importe qui, je
préfère mettre à dispo un compte invité qui lui est sans mot de passe.
Sébastien Dinot (30/01/2019, 23h00)
Bonsoir,

Pascal Hambourg a écrit :
> Note : le contenu d'un tmpfs n'est pas forcément en permanence en
> mémoire, il peut aussi aller dans le swap.


En effet, cette information se vérifie dans la doc du noyau Linux :

[..]

Je ne le savais pas et cela explique probablement la variabilité des
résultats que j'obtenais et que je ne m'expliquais pas (le test étant
effectué sur une machine non chargée).

> Note : pas besoin de copier dans un vrai fichier pour le test en
> lecture, on peut copier vers /dev/null.


Exact. C'est encore mieux.

> J'ai fait des tests similaires sur un PC "récent" (pour moi : 6 ans),
> sans SSD mais avec 16 Gio de RAM donc à la place du SSD j'ai utilisé
> un ramdisk que j'ai chiffré avec LUKS, options par défaut. J'obtiens
> un débit d'environ 1 Go/s aussi bien en lecture qu'en écriture, en
> accès direct au volume chiffré ou à travers un système de fichiers
> ext4.


J'en suis surpris car cela voudrait dire que la forte dégradation des
performances en écriture est essentiellement due à un volume de données
à écrire bien plus important (ce que peut expliquer un chiffrement par
bloc). Je n'en ai pas le temps sur l'instant, mais je ferai le même test
chez moi ce week-end pour voir ce qu'il donne.

Et en conclusion, je te le confirme, tu es bien plus intéressant à lire
quand tu fournis une réponse argumentée que lorsque tu réponds
« Absurde ».

Bonne soirée,

Sébastien
Gaëtan Perrier (31/01/2019, 02h00)
Le mercredi 30 janvier 2019 à 21:53 +0100, Sébastien Dinot a écrit :
[..]
> Exact. C'est encore mieux.
> J'en suis surpris car cela voudrait dire que la forte dégradation des
> performances en écriture est essentiellement due à un volume dedonnées
> à écrire bien plus important (ce que peut expliquer un chiffrement par
> bloc). Je n'en ai pas le temps sur l'instant, mais je ferai le même test
> chez moi ce week-end pour voir ce qu'il donne.


Ne pas oublier que pas mal de SSD récents ont une zone tampon beaucoupplus
rapide que le reste du SSD. Tant que les transferts ont une taille plus petite
que cette zone tout va bien ça boost par contre quand ça déborde les perf
diminuent fortement...
Pascal Hambourg (31/01/2019, 08h20)
Le 31/01/2019 à 00:58, Gaëtan Perrier a écrit :
> Le mercredi 30 janvier 2019 à 21:53 +0100, Sébastien Dinot a écrit :
> Ne pas oublier que pas mal de SSD récents ont une zone tampon beaucoup plus
> rapide que le reste du SSD. Tant que les transferts ont une taille plus petite
> que cette zone tout va bien ça boost par contre quand ça déborde les perf
> diminuent fortement...


Dans ce cas la même dégradation devrait être observable avec et sans
chiffrement.

Discussions similaires
[DISQUE) lion et création d'une partition Snow-Léopard sur le même disque

sauver sur disque la page 4 uniquement dans le classeur existantsur disque

Insérer pièce jointe : Disque C.lnk (impossibilité de parcourir l'arborescence de mon disque)

[Win2000] transférer disque system C vers nouveau disque D et renommer D en C


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h28. | Privacy Policy