cerhu > comp.* > comp.text.tex

François Patte (01/04/2019, 11h35)
Bonjour,

Si j'écris : "deux fois le dernier terme diminué de deux" que comprenez-vous

2x(d-2) ou 2xd-2 ?

Et pour faire la distinction et comprendre la deuxième alternative,
faut-il écrire: "deux fois le dernier terme, diminué de deux" ou: "deux
fois le dernier terme diminués de deux"?

Merci

PS. Rien à voir avec LaTeX, mais je sais qu'il y des experts en
linguisterie ici...
Richard Hachel (01/04/2019, 11h42)
Le 01/04/2019 à 11:35, François Patte a écrit :
> Bonjour,
> Si j'écris : "deux fois le dernier terme diminué de deux" que
> comprenez-vous
> 2x(d-2) ou 2xd-2 ?
> Et pour faire la distinction et comprendre la deuxième alternative,
> faut-il écrire: "deux fois le dernier terme, diminué de deux" ou: "deux
> fois le dernier terme diminués de deux"?
> Merci
> PS. Rien à voir avec LaTeX, mais je sais qu'il y des experts en
> linguisterie ici... 2d-2


Dans l'autre cas on pourrait dire : et, préalablement diminué de deux,
deux fois le dernier terme.

Le mieux est encore, quand on peut, d'introduire l'équation dans le
texte. Soit ici : (2d-2).

R.H.
François Patte (01/04/2019, 12h03)
Le 01/04/2019 à 11:42, Richard Hachel a écrit :
> Le 01/04/2019 à 11:35, François Patte a écrit :
> 2d-2
> Dans l'autre cas on pourrait dire : et, préalablement diminué de deux,
> deux fois le dernier terme.
> Le mieux est encore, quand on peut, d'introduire l'équation dans le
> texte. Soit ici : (2d-2).


Oui, bien sûr... mais là n'est pas ma question et puis pourquoi ne pas
-- de temps en temps -- suivre Jean-Jacques:

"La première fois que je trouvai par le calcul que le carré d'un binôme
était composé du carré de chacune de ses parties et du double produit de
l'une par l'autre, malgré la justesse de ma multiplication, je n'en
voulus rien croire jusqu'à ce que j'eusse fait la figure. "

C'est-y pas plus joli que d'écrire sèchement: (a+b)^2 =a^2 + b^2+2ab?
Richard Hachel (01/04/2019, 12h12)
Le 01/04/2019 à 12:04, François Patte a écrit :
> Le 01/04/2019 à 11:42, Richard Hachel a écrit :
> Oui, bien sûr... mais là n'est pas ma question et puis pourquoi ne pas
> -- de temps en temps -- suivre Jean-Jacques:
> "La première fois que je trouvai par le calcul que le carré d'un binôme
> était composé du carré de chacune de ses parties et du double produit de
> l'une par l'autre, malgré la justesse de ma multiplication, je n'en
> voulus rien croire jusqu'à ce que j'eusse fait la figure. "
> C'est-y pas plus joli que d'écrire sèchement: (a+b)^2 =a^2 + b^2+2ab?


C'est bô.

R.H.
Denis Bitouzé (01/04/2019, 12h20)
Le 01/04/19 à 11h35, François Patte a écrit :

> Si j'écris : "deux fois le dernier terme diminué de deux" que comprenez-vous
> 2x(d-2) ou 2xd-2 ?


Les opérations × et ÷ étant prioritaires sur + et ?, il faut comprendre
« 2×d ? 2 ».
Vincent Belaïche (01/04/2019, 23h31)
Denis Bitouzé <dbitouze> writes:

> Le 01/04/19 à 11h35, François Patte a écrit :
>> Si j'écris : "deux fois le dernier terme diminué de deux" que comprenez-vous
>> 2x(d-2) ou 2xd-2 ?

> Les opérations × et ÷ étant prioritaires sur + et ?, il faut comprendre
> « 2×d ? 2 ».


Je comprends la même chose que Denis, là où ça devient coton c'est quand
on dit « x divisé par y fois z ».

Dans ce cas la convention du langage C donne (x/y)×z, mais par exemple
dans Emacs Calc ça fait x/(y×z) ? mais bon on peut aussi configurer les
précédences par défaut d'Emacs Calc pour que ça fasse comme en C.
Denis Bitouzé (02/04/2019, 07h33)
Le 01/04/19 à 23h31, Vincent Belaïche a écrit :

> Je comprends la même chose que Denis, là où ça devient coton c'est
> quand on dit « x divisé par y fois z ».
> Dans ce cas la convention du langage C donne (x/y)×z, mais par exemple
> dans Emacs Calc ça fait x/(y×z)


Emacs Calc est fou dans sa tête !
Lucas Levrel (02/04/2019, 09h28)
Bonjour,

Le 1 avril 2019, à 11:35, François Patte a écrit :
> Si j'écris : "deux fois le dernier terme diminué de deux" que comprenez-vous
> 2x(d-2) ou 2xd-2 ?


J'ai tendance à comprendre 2d-2, mais pas par priorité des opérateurs,
plutôt par associativité temporelle dans la phrase

> Et pour faire la distinction et comprendre la deuxième alternative,
> faut-il écrire: "deux fois le dernier terme, diminué de deux" ou: "deux
> fois le dernier terme diminués de deux"?


Fois est féminin sjnma, mais je préfère la variante avec virgule. Mon
problème serait plutôt de faire passer la première possibilité : « le
dernier terme diminué de deux, deux fois » ? « Deux fois le reste du
dernier terme diminué de deux » ?
Jean-Yves Baudais (02/04/2019, 11h38)
Bonjour,

Le 01/04/2019 à 23:31, Vincent Belaïche a écrit :
> Je comprends la même chose que Denis, là où ça devient coton c'est quand
> on dit « x divisé par y fois z ».


Ben si on dit pas que y'a des parenthèses et ben y'en a pas ! Non ?

À l'oral, y'a des malins qui disent "x divisé par... y fois z" avec
un opérateur multiplié plus court, ou plus rapide, que l'opérateur
divisé. Mais bon, une fois traduit en langage mathématique ça disparaît
ce truc de longueur d'opérateur, ou de dérivée de longueur d'opérateur.
À moins que ce ne soit une profondeur plutôt qu'une longueur. Je ne sais
plus très bien !

Jean-Yves
quark67 (02/04/2019, 12h38)
François Patte <francois.patte> wrote:

> Bonjour,
> Si j'écris : "deux fois le dernier terme diminué de deux" que comprenez-vous
> 2x(d-2) ou 2xd-2 ?
> Et pour faire la distinction et comprendre la deuxième alternative,
> faut-il écrire: "deux fois le dernier terme, diminué de deux" ou: "deux
> fois le dernier terme diminués de deux"?
> Merci
> PS. Rien à voir avec LaTeX, mais je sais qu'il y des experts en
> linguisterie ici...


Je ne suis pas spécialement expert, mais si ce n'est pas trop long,
pourquoi ne pas écrire :
« deux fois le dernier terme, le tout diminué de deux » ?

Sinon si vous tenez à choisir entre vos suggestions, votre première
proposition, avec la virgule (qui se comprendra à l'écrit mais peut-être
moins à l'oral), aura ma préférence.
Vincent Belaïche (03/04/2019, 21h32)
quark67 (quark67) writes:

> François Patte <francois.patte> wrote:
>> Je ne suis pas spécialement expert, mais si ce n'est pas trop long,

> pourquoi ne pas écrire :
> « deux fois le dernier terme, le tout diminué de deux » ?
> Sinon si vous tenez à choisir entre vos suggestions, votre première
> proposition, avec la virgule (qui se comprendra à l'écrit mais peut-être
> moins à l'oral), aura ma préférence.


Pour 2×d-2, je dirais : « deux fois le dernier terme, LE TOUT diminué de
deux »

Le truc c'est de dire « LE TOUT » pour exprimer qu'on fait comme si on
avait appuyé sur la touche = de la calculette.
Vincent Belaïche (03/04/2019, 21h49)
Denis Bitouzé <dbitouze> writes:

> Le 01/04/19 à 23h31, Vincent Belaïche a écrit :
>> Je comprends la même chose que Denis, là où ça devient coton c'est
>> quand on dit « x divisé par y fois z ».
>> Dans ce cas la convention du langage C donne (x/y)×z, mais par exemple
>> dans Emacs Calc ça fait x/(y×z)

> Emacs Calc est fou dans sa tête !


Ça c'est pour quand on entre une formule, mais si on entre opérande par
opérande, Emacs clac utilise la saisie polonaise inverse donc pour
(x/y)*z on fait

x
RET
y
/
z
*

et pour x/(y*z) on fait

x
RET
y
RET
z
*
/

Bon, rien de surprenant si tu connais déjà le langage de bibtex.
j'appelais ça le langage « bibhack » d'après le titre du manuel, mais
j'ai appris que ça s'appelle aussi le BAFLL
[..] sans doute un jeu de
mot avec « baffle »,
[..], qui signifie
« laisser perplexe ».
Discussions similaires
* Mathématiques Théoriques & Mathématiques Appliquées*

Parlons bien, parlons beuh.

Parlons un peu clé USB

Parlons $$$$


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 22h44. | Privacy Policy