cerhu > rec.* > rec.philatelie

mic54 (01/06/2019, 09h43)
Bonjour,

La lettre du jour en ce 1er juin, est partie de Paris pour Villers-Agron dans l?Aisne.
On remarquera la spécialisation de l?assureur.
L?Etoile avec le 1 au centre spécifique au bureau place de la Bourse annule le timbre au type Napoléon, le Lauré aujourd?hui, ici c?est le type I, numéroté N°29A dans le catalogue Yvert & Tellier. Les points qui entourent POSTES sont petits...

[..]

@+

Michel
mic54 (02/06/2019, 12h04)
Bonjour,

La lettre du jour en ce 2 juin, est partie de Paris, du bureau 22, rue de
Provence, pour Oloron Ste Marie.
Le timbre au type Sage est un 30 centimes, signalant un double port, marqué
par la banque expéditrice, le CIC, puisque c'est une perforation CIC que
nous retrouvons sur le timbre.
C'est le N°80 du catalogue Yvert & Tellier, émis depuis janvier 1881...

[..]

@+

Michel
mic54 (03/06/2019, 18h45)
Bonsoir,

La lettre du jour en ce 3 juin, est un entier postal parti de Paris, du
bureau de la gare de l'Est, pour la ville de Vienne en Autriche.
Le 5 juin la lettre est prise en charge par le bureau de la ville de Vienne.
L'entier est repiqué par la société Ashbee & Arnold, le numéro 747 signifie
que c'est une fabrication de 1897, la 47e semaine exactement...

[..]

@+

Michel
mic54 (04/06/2019, 17h55)
Bonsoir,

La lettre du jour en ce 4 juin, est partie de Paris, du bureau 48 rue Sainte
Cécile pour Colombe.
C'était en 1923, nous sommes en présence d'un timbre au type Semeuse, le 25
centimes bleu.
Ce timbre est perforé par la société Comptoir National d'Escompte, qui
pratiquera ainsi jusqu'à la fin d'autorisation du marquage des timbres...

[..]

@+

Michel
mic54 (05/06/2019, 18h06)
Bonsoir,

La lettre du jour en ce 5 juin, est partie de Lectoure dans le Gers, pour la
même commune.
Il est amusant de constater la précision dans l'intitulé de la personne,
quand à l'adresse.

L'affranchissement est composé des timbres de la période, les types Sage, 15
centimes pour la lettre (4 centimes auraient peut-être suffit pour cette
expédition sous bande, en imaginant qu'il n'y avait pas 20 grammes et plus
de 15 grammes) + 25 centimes pour la recommandation...

[..]

@+

Michel
mic54 (06/06/2019, 20h07)
Bonsoir,

La lettre du jour en ce 6 juin, est partie de La Ferté Vidame en Eure et
Loire pour Charleville dans les Ardennes.
Au vu du timbre à date, il semble qu'il y ait eu un loupé, en effet un petit
point se trouve sous un P, nous aurions dû y voir un R pour EURE-ET-LOIR au
lieu de EURE-ET-LOIP.
Le timbre à date au type 18E m'est connu de 1882 à 1890 (probable
amélioration à venir)...

[..]

@+

Michel
mic54 (07/06/2019, 18h18)
Bonsoir,

La lettre du jour en ce 7 juin, est une carte postale partie du bureau de la
Gare de Saumur en Maine et Loire pour Dijon en Côte-d'Or.
Cette carte nous permet de voir la première marque d'utilisation de la
machine Daguin pour ce bureau, mais aussi une empreinte mécanique dans le
bureau de Dijon en arrivée en 1911, Dreyfuss indique 1916...

[..]

@+

Michel
mic54 (08/06/2019, 09h48)
Bonjour,

La lettre du jour en ce 8 juin, est une carte postale précurseur, partie de
Reims dans la Marne pour Charleville dans les Ardennes.
Charleville est connu pour ses courriers concernant la Banque Lafontaine, et
notamment ses timbres marqués.
Ici nous sommes en présence d'une carte repiquée par la Banque, destinée à
ses clients, pour en quelque sorte, servir d'avis de réception...

[..]

@+

Michel
bc92 (08/06/2019, 12h40)
Bonjour Michel,

Le 08/06/2019 à 09:48, mic54 a écrit :

> Charleville est connu pour ses courriers concernant la Banque Lafontaine, et
> notamment ses timbres marqués.
> Ici nous sommes en présence d'une carte repiquée par la Banque, destinée à
> ses clients, pour en quelque sorte, servir d'avis de réception...
> [..]


Intéressant. Je suppose que ce type de carte repiquée était affranchi
par les correspondants de la banque Lafontaine (donc en timbres non
marqués) ?

Curieusement la banque n'a pas prévu de case à remplir (à la main ou
avec un cachet) pour que le correspondant s'identifie. Ici elle devra se
contenter de déchiffrer la signature pour identifier son client rémois.

Bruno
mic54 (08/06/2019, 20h52)
Bonsoir Bruno,

> Intéressant. Je suppose que ce type de carte repiquée était affranchi par
> les correspondants de la banque Lafontaine (donc en timbres non marqués) ?
> Curieusement la banque n'a pas prévu de case à remplir (à la main ou avec
> un cachet) pour que le correspondant s'identifie. Ici elle devra se
> contenter de déchiffrer la signature pour identifier son client rémois.
> Bruno
>Merci de ce retour,


Il semble cependant qu'il y a une bande verticale à droite, ne serait-ce pas
une feuille qui était décollée lors de la réception de la commande ?

Sincèrement,

Michel
mic54 (09/06/2019, 10h52)
Bonjour,

La lettre du jour en ce 9 juin, est partie du bureau du Sénat.
Cette lettre est affranchie 65 centimes, tarif du premier échelon du 12
juillet 1937 au 16 novembre 1938.
Le timbre au type Paix correspond au N°365 du catalogue Yvert & Tellier, il
est perforé par le Sénat, référencé S3 dans le catalogue Ancoper avec les
dates d'utilisation comprises en 1938 et 1939...

[..]

@+

Michel
mic54 (10/06/2019, 09h47)
Bonjour,

La lettre du jour en ce 10 juin, est un entier postal parti de Nantes pour
Nantes même.
Le 16 avril 1906, le tarif de la lettre passe de 15 centimes à 10 centimes.
De ce fait, des entiers au type Sage vont ressortir, et pour être utilisés,
ils vont être surchargés TAXE REDUITE A 0f10...

[..]

@+

Michel
mic54 (11/06/2019, 19h03)
Bonsoir,

La lettre du jour en ce 11 juin, est une carte postale partie de Sélestat,
du bureau de la place de la gare.
Le timbre au type Semeuse de 40 centimes constitue le tarif de la carte
postale ordinaire depuis le 9 août 1926.
Mais l'intéressant dans ce document, c'est le timbre à date, il comporte une
erreur, puisque le libellé devrait être SELESTAT-PL DE LA GARE au lieu de ce
SELESTAT-PL LE LA GARE.

[..]

@+

Michel

PS : Il y a quelques mois quand j'ai acquis cette carte, j'en ai parlé à
Laurent Bonnefoy, qui a des contacts à la SPAL, mais il ne connaissait pas
ce défaut, et doutait même de son existence, pensant que l'empreinte était
dû à un défaut de positionnement. Depuis une autre marque prouve son
existence...
Droger Jean-Paul (12/06/2019, 10h15)
Dans son message précédent, mic54 a écrit :
> Bonsoir,


> La lettre du jour en ce 11 juin, est une carte postale partie de Sélestat, du
> bureau de la place de la gare.
> Le timbre au type Semeuse de 40 centimes constitue le tarif de la carte
> postale ordinaire depuis le 9 août 1926.
> Mais l'intéressant dans ce document, c'est le timbre à date, il comporte une
> erreur, puisque le libellé devrait être SELESTAT-PL DE LA GARE au lieu de ce
> SELESTAT-PL LE LA GARE.


> [..]


> @+


> Michel


> PS : Il y a quelques mois quand j'ai acquis cette carte, j'en ai parlé à
> Laurent Bonnefoy, qui a des contacts à la SPAL, mais il ne connaissait pas ce
> défaut, et doutait même de son existence, pensant que l'empreinte était dû à
> un défaut de positionnement. Depuis une autre marque prouve son existence...


Bonjour tout le monde!

Mon ordinateur commence à fonctionner, mais cela a pris du temps!

L'erreur est effective, mais en allement la gare se traduit par der
Bahnhof soit, le gare ... mais m'étonnerait que cela soit la raison!!

Mais étant jeune dans les années 50 y avait des personnes qui se
gouraient sur le genre de certains mots, surtout ceux qui avaient été
en école qu'en allemand ou allemand après peu d'années en français. Je
rappelle que parler français en Alsace-Lorraine annexé par le Reich
entre 09/40 et début 45 pouvait mener en camp de concentration!

Sur ce bonne journée.

JP
mic54 (12/06/2019, 18h58)
Bonsoir Jean-Paul,

> Bonjour tout le monde!
> Mon ordinateur commence à fonctionner, mais cela a pris du temps!
> L'erreur est effective, mais en allement la gare se traduit par der
> Bahnhof soit, le gare ... mais m'étonnerait que cela soit la raison!!
> Mais étant jeune dans les années 50 y avait des personnes qui se gouraient
> sur le genre de certains mots, surtout ceux qui avaient été en école qu'en
> allemand ou allemand après peu d'années en français. Je rappelle que
> parler français en Alsace-Lorraine annexé par le Reich entre 09/40 et
> début 45 pouvait mener en camp de concentration!
> Sur ce bonne journée.
> JP


Un ordinateur qui fonctionne c'est en effet plus pratique.

Pour les erreurs dans les timbres à date, il y en a toujours eu, et il y en
a encore...

A bientôt,

Michel

Discussions similaires
L'insulte du jour (1er juin 2007)

Mise à jour du 10 juin au 17 juin de HANDICAT.com, Handicaps et aides techniques

Mise à jour du 4 juin au 10 juin de HANDICAT.com, Handicaps et aides techniques

lettre de colmar du 9 juin 1871


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h43. | Privacy Policy