cerhu > linux.debian.user.french

list (30/06/2019, 21h30)
Hello.

Depuis 1000 ans maintenant, firefox et la Moz-fondation ont décidé que
le son avec firefox = pulseaudio.

[..]

J'ai donc viré firefox et installé Chrome qui ne me pose pas de problème
- j'utilise ALSA + JACK - et je ne souhaite pas utiliser pulseaudio.

N'ayant pas trop suivi l'évolution du bug (feature ?) celui-ci a-t-il
trouvé une solution ?

Qu'elles sont les vôtres ?
humbert.olivier.1 (30/06/2019, 22h40)
Bonsoir/bonjour.

> Depuis 1000 ans maintenant, firefox et la Moz-fondation ont décidé que
> le son avec firefox = pulseaudio.
> [..]


C'est pas si vrai que ça.
Voir [..]

Encouragement à y ajouter ta voix.

Olivier
list (06/07/2019, 18h30)
Bonjour.

Merci pour votre réponse.

Mais je cherche une solution, pas un prêche dans le desert avec quatre
pèlerins et Dieu qui s'en fout.

Cordialement.

Le 2019-06-30 22:38, humbert.olivier.1 a écrit :
[..]
humbert.olivier.1 (06/07/2019, 20h00)
Si tu as lu les infos, alors tu as du voir que le support jack dans firefoxest possible, simplement il n'est pas activé par défaut dans le firefox de Debian.
Tu as donc une solution.

D'autre part, la réponse que tu as produite est maladroite car :
1) on est pas chez un gros fournisseur commercial ici, c'est du logiciel libre, tu ne peux donc pas t'attendre à ce que tout fonctionne comme tu l'imaginerais
2) je t'ai donné une solution, et j'ai reçu 4 mots de remerciement, et 20 mots de râlage de frustration, ça ne va pas encourager à t'aider plus en avant (ni moi, ni d'autres lecteurs de la liste)
3) si tu souhaites que le bogue Debian demandant l'intégration du support jack dans firefox soit moins "désertique", ajoutes-y ta voix, probable qu'avec davantage d'utilisateurs montrant leur intérêt et demandant cette fonctionnalité, Dieu s'en occupera un peu plus vite
4) en fait, c'est pas vraiment Dieu qui s'occupe de Debian, ce sont des humains pour la plupart bénévole, ça aurait mérité d'être pris en compte dans ta réponse, et méritera d'êtrepris en compte dans ta future réponse

Cordialement aussi

----- Mail original -----
De: list

Bonjour.

Merci pour votre réponse.

Mais je cherche une solution, pas un prêche dans le desert avec quatre
pèlerins et Dieu qui s'en fout.

Cordialement.

Le 2019-06-30 22:38, humbert.olivier.1 a écrit :
[..]
Basile Starynkevitch (06/07/2019, 20h10)
On 7/6/19 7:50 PM, humbert.olivier.1 wrote:
> Si tu as lu les infos, alors tu as du voir que le support jack dans firefox est possible, simplement il n'est pas activé par défaut dans le firefox de Debian.
> Tu as donc une solution.
> D'autre part, la réponse que tu as produite est maladroite car :
> 1) on est pas chez un gros fournisseur commercial ici, c'est du logiciel libre, tu ne peux donc pas t'attendre à ce que tout fonctionne comme tu l'imaginerais
> 2) je t'ai donné une solution, et j'ai reçu 4 mots de remerciement, et 20 mots de râlage de frustration, ça ne va pas encourager à t'aider plus en avant (ni moi, ni d'autres lecteurs de la liste)
> 3) si tu souhaites que le bogue Debian demandant l'intégration du support jack dans firefox soit moins "désertique", ajoutes-y ta voix, probable qu'avec davantage d'utilisateurs montrant leur intérêt et demandant cette fonctionnalité, Dieu s'en occupera un peu plus vite
> 4) en fait, c'est pas vraiment Dieu qui s'occupe de Debian, ce sont des humains pour la plupart bénévole, ça aurait mérité d'être pris en compte dans ta réponse, et méritera d'être pris en compte dans ta future réponse


Bravo pour cette méta-reponse. Je plussoie fortement. Le logiciel libre
n'est pas gratuit, il est libre.

Mais j'ai une remarque, il me semble qu'un nombre non-négligeable
d'acteurs Debian-istes le font dans le cadre (accessoire) d'une activité
professionnelle. Par exemple, ils sont sysadmins, ou développeurs de
logiciels libres (payés pour ça, et accessoirement ils font un paquet),
etc...

Je suis payé à développer du logiciel libre à temps plein. J'ai
énormément du mal à trouver le financement pour, mais finalement
j'arrive à en trouver (ma page personnelle en dit bien plus). La vision
implicite selon laquelle le logiciel libre est fait par des bénévoles me
fait vomir, car je crois qu'en 2019 elle est mensongère: pour la plupart
des utilisateurs de Linux que moi je connais -tous en milieu
professionnel- elle est complétement fausse (par exemple, presque tous
mes collègues ont comme moi une machine Linux, et beaucoup développent
comme moi du logiciel libre dessus en étant payé pour).

La vision selon laquelle Linux et le logiciel libre c'est fait par des
bénévoles est en 2019 ou 2020 complètement dépassée. Il suffit en France
de voir, par exemple parmi tant d'autres,
[..] et toutes les
entreprises (des PMEs à CapGéméni ou Google ou IBM) qui vivent et
prospèrent avec et grâce au logiciel libre.

Par exemple, j'ai contribué à GCC il y a quelques années. Je ne connais
aucun développeur de GCC qui fasse ça de manière bénévole. Tous le font
professionnellement. Et on pourrait probablement en dire autant du noyau
Linux, de FireFox, de LibreOffice etc (et tous ces logiciels libres
dépassent le million de lignes de code source).

Il faut affirmer avec force et vigueur que le logiciel libre, c'est
l'avenir proche de l'informatique (et dans pas mal de cas, son présent),
mais ce n'est plus du tout du bénévolat et en France, le logiciel libre
concerne une bonne centaines de milliers d'emplois en 2019.

Alors de grâce, cessons d'affirmer que Debian est fait par des bénévoles
amateurs. Dieu merci, ce sont des informaticiens professionnels pour la
plupart, et ils contribuent à Debian avec l'accord de leur hiérarchie et
souvent sur leur temps de travail.

Car des amateurs bidouilleurs qui "ferait Debian", ça craindrait. Ce
n'est pas le cas aujourd?hui. Ça l'a peut-être été au siècle dernier. On
est bientôt en 2020 tout de même.

Librement
list (06/07/2019, 20h20)
Amen !

Le 2019-07-06 19:50, humbert.olivier.1 a écrit :
[..]
Basile Starynkevitch (06/07/2019, 20h30)
On 7/6/19 8:08 PM, Basile Starynkevitch wrote:
[..]
> 2019.
> Alors de grâce, cessons d'affirmer que Debian est fait par des
> bénévoles amateurs. Dieu merci, ce sont des informaticiens
> professionnels pour la plupart, et ils contribuent à Debian avec
> l'accord de leur hiérarchie et souvent sur leur temps de travail.
> Car des amateurs bidouilleurs qui "ferait Debian", ça craindrait. Ce
> n'est pas le cas aujourd?hui. Ça l'a peut-être été au siècle dernier.
> On est bientôt en 2020 tout de même.


Sur la liste Debian French, je pense, moi Basile, que l'anonymat est une
lâcheté, sauf rares exceptions, tel par exemple un hypothétique
Debianiste d'Afrique ou du Moyen Orient qui risquerait la prison pour
son utilisation de Debian: il y a eu un Linuxien Iranien qui a été pendu
pour ça, mais ces cas tragiques sont Dieu merci exceptionnels.

Et pour l'anonyme liste qui râle, ma réponse est toute
faite. Il suffit qu'il paie quelqu'un pour améliorer son Debian. Que cet
individu liste -dont l'anonymat est méprisable ici, sauf
exceptions qui méritent une explication- propose donc ici de payer un
Debianiste pour résoudre son problème. Il pourrait d'ailleurs faire une
offre sur cette même liste, du genre : "j'ai tel problème, j'habite à
tel endroit, et je suis prêt à payer 50? pour qu'on me résolve ce
problème". Moi je ne saurais y répondre, mais plein d'autres se feront
un plaisir de le faire.

Librement
ajh-valmer (06/07/2019, 21h20)
On Saturday 06 July 2019 20:08:05 Basile Starynkevitch wrote:
[cut]
> Bravo pour cette méta-reponse. Je plussoie fortement.
> Le logiciel libre n'est pas gratuit, il est libre.


Le logiciel Libre est gratuit,
et le logiciel Opensource peut être payant.

La gratuité n'est pas une liberté,

La frontière entre Libre et Opensource,
n'est pas si simple.

Antoine V.
Basile Starynkevitch (06/07/2019, 22h10)
On 7/6/19 9:14 PM, ajh-valmer wrote:
> On Saturday 06 July 2019 20:08:05 Basile Starynkevitch wrote:
> [cut]
>> Bravo pour cette méta-reponse. Je plussoie fortement.
>> Le logiciel libre n'est pas gratuit, il est libre.

> Le logiciel Libre est gratuit,


Non. Le logiciel libre que je développe n'est pas du tout gratuit. Une
chose gratuite (comme l'air que l'on respire) n'a pas de valeur
marchande, et dans nos sociétés est hélas méprisable. Car quelqu'un me
paie indirectement pour ce logiciel libre (je suis payé plusieurs fois
le SMIC), et paie mon employeur pour ça. Et je ne suis pas prêt
d'entendre que mon travail soit aussi méprisable que celui d'un esclave
(celui-ci a un travail qui ne vaut presque rien, mais un peu quand même).

*Le logiciel libre est *toujours*une **externalité
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Externalit%C3%A9>**positive* sauf de très
rares et insignifiantes exceptions près (que je ne connais pas sous
Debian, mais je puis imaginer qu'on pourrait y trouver des exceptions).
Donc *ce logiciel libre a de la valeur économique. Donc il a un prix non
nul.* Donc il n'est */pas/ gratuit*.

Le logiciel libre qui serait gratuit, c'est le logiciel libre fait
entièrement par un amateur, ex nihilo, et sans aucun espoir d'en tirer
un quelconque avantage (peut-être seulement sa réputation), même futur
(par exemple, une embauche ou un contrat). Sous Debian, je n'en connais
guère (qui soit empaqueté). Si vous en connaissez, faites moi signe, je
serais intéressé. Notez qu'un universitaire, un ingénieur chez RedHat ou
Canonical ou CapGemini, un administrateur système -et même un retraité-
qui contribue à un paquet Debian sont tous (peut-être indirectement)
payés pour ce faire. S'ils n'étaient pas payés du tout, ils ne le
feraient pas. Car tous ont besoin de manger, et la nourriture qu'ils
mangent, ils doivent la payer. Même l'étudiant en informatique qui
contribue à un paquet Debian en espère une rétribution ou un avantage
(par exemple, d'être embauché dans deux ans à un poste plus intéressant
que son camarade qui n'a rien fait de tel).

L'analyse macro-économique du logiciel libre a été excellemment faite
par J.Tirole <https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Tirole> (un prix Nobel
récent d'économie, et français de surcroît). Si vous souhaitez des
références bibliographiques, voyez celles dans ce brouillon de rapport
<http://starynkevitch.net/Basile/bismon-chariot-doc.pdf> (en ligne, en
CC-BY-SA) que je suis en train d'écrire.

Le CEA, LIST -mon employeur-, facture environ 15k? chaque mois que je
travaille. Le logiciel libre que je développe (et qui n'a pas encore été
"released" -je ne sais comment traduire cet anglicisme, peut-être par
"fourni" ou "déployé") a son code source disponible sous GPLv3+ en
[..] et le client est légalement (d'après
le contrat, hélas confidentiel, qui définit le travail que je dois
fournir) "l'Union Européenne, représenté par la Commission Européenne,
représenté par...." le reste, je ne suis pas autorisé à vous le dire,
mais en cherchant bien se devine très facilement. Le financement de mon
bismon, c'est via deux projets H2020 <http://www.horizon2020.gouv.fr/>
du CEA, LIST: CHARIOT <https://www.chariotproject.eu/> -un projet
chiant, avec une coordination insupportable au quotidien- & DECODER
<https://www.decoder-project.eu/> -un projet passionnant, que j'ai
contribué à monter avec deux autres collègues sur des idées que je porte
depuis presque dix ans; voir ma page web pour les détails.

> La gratuité n'est pas une liberté,


Là tout le monde est d'accord, au moins je l'espère, sur cette liste
Debian French.

Mais *qu'on cesse* -au moins sur la liste Debian French- *de dire que le
logiciel libre est gratuit*. Chaque fois que j'entends ça, *en tant que
développeur de logiciel libre, je me sens profondément insulté* par des
ignares qui n'y comprennent rien (ou peut-être qui parlent mal le
français et n'ont pas ouvert leur dictionnaire, et alors, honte à eux!).
*Mon travail a de la valeur, même si je suis payé à faire du logiciel
libre. *Le logiciel libre n'est pas plus gratuit, il est libre.

------------------------------------------------------------------------

Je rappelle la définition du dictionnaire Larousse
<https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/gratuit/38001?q=gratuit#37942>
du mot */gratuit/*:

> Qui est fait ou donné sans qu'il en coûte rien,

*Je peux vous assurer que le logiciel libre **bismon
<http://github.com/bstarynk/bismon/>**que je développe en GPLv3+ me
coûte plein d'/efforts/ *!!! Comme /tous/ les logiciels libres auxquels
j'ai eu l'honneur de contribuer.... Je n'ai jamais contribué à un
quelconque logiciel libre sans qu'il m'en coûte (car même mon temps
libre a de la valeur, selon l'adage américain /time is money/)

Une autre définition de /gratuit/, dans le même dictionnaire:

> Qui est accordé d'une manière désintéressée

Mais si, *je développe ce logiciel libre de manière intéressée, très
intéressée; on me _paie_ pour ça *(et même tout à fait correctement:
plus de trois fois le salaire minimum mensuel en France)
**

*
*

Et la dernière définition de /gratuit/, toujours dans le même dictionnaire
**

> Qui n'est ni motivé ni justifié


Mais si, *je suis très motivé pour çe faire, et j'ai dû rédiger plus
d'une dizaine de pages de motivations et de justifications entières* ...
Dans le jargon H2020 <http://www.horizon2020.gouv.fr/>, c'est la partie
/Impacts Économiques/ des soumissions de projets, et c'est la plus
pénible à rédiger. La partie /Excellence scientifique et technique/ est
la plus facile à rédiger pour moi (Basile).

S'il vous plait, *avant d'utiliser un mot fortement polysémique comme
"**/gratuit/**", vérifiez son sens au dictionnaire....* Si vous ne
l'avez pas fait, vous êtes ridicules, ou bien vous parlez mal le
français (et alors, vous êtes incultes).

Librement
steve (07/07/2019, 07h30)
Le 06-07-2019, à 22:07:47 +0200, Basile Starynkevitch a écrit :

> Le CEA, LIST -mon employeur-, facture environ 15k? chaque mois que je
> travaille. Le logiciel libre que je développe (et qui n'a pas encore été
> "released" -je ne sais comment traduire cet anglicisme, peut-être par
> "fourni" ou "déployé") a son code source disponible sous GPLv3+ en


par « publié » peut-être ?

Bon dimanche.

S
aishen (07/07/2019, 07h50)
version finale

Sortie en version finale

Le 07/07/2019 à 07:26, steve a écrit :
[..]
Basile Starynkevitch (07/07/2019, 07h50)
On 7/7/19 7:40 AM, aishen wrote:
> version finale
>> Sortie en version finale


Et quand il y a plusieurs versions de prévues: une v1 et une v2?
[..]
Basile Starynkevitch (07/07/2019, 08h10)
On 7/7/19 7:26 AM, steve wrote:
> Le 06-07-2019, à 22:07:47 +0200, Basile Starynkevitch a écrit :
>>   Le CEA, LIST -mon employeur-, facture environ 15k? chaque mois que je
>>   travaille. Le logiciel libre que je développe (et qui n'a pas
>> encore été
>>   "released" -je ne sais comment traduire cet anglicisme, peut-être par
>>   "fourni" ou "déployé") a son code source disponible sous GPLv3+ en

> par « publié » peut-être ?


Le dictionnaire suggère aussi "sortir".

Mon code est déjà public, sur [..]
exactement (en GPLv3+). C'est bizarre de penser qu'il ne soit pas
publié.... Alors qu'il est disponible depuis plus d'un an sur github.
steve (07/07/2019, 08h20)
Le 07-07-2019, à 07:29:58 +0200, Basile Starynkevitch a écrit :

>On 7/7/19 7:26 AM, steve wrote:
>>Le dictionnaire suggère aussi "sortir".
>>Mon code est déjà public, sur [..]

>exactement (en GPLv3+). C'est bizarre de penser qu'il ne soit pas
>publié.... Alors qu'il est disponible depuis plus d'un an sur github.


Je suggérais « publier » car c'est le terme qu'on utilise au sein de
l'équipe de traduction Debian pour « release ». Mais c'est clair qu'en
utilisant github pour le développement, le programme est de fait déjà
« publié ». Ce n'est pas comme à l'époque antérieur à ce genre de
plateforme où on codait dans son coin et une fois « fini », on le
publiait au grand jour.
k6dedijon (08/07/2019, 05h40)
Bonjour,
La frontière entre Logiciel Libre et Open Source est simple.
Un Logiciel propriétaire peut être Libre mais vous n'avez pas accès aux sources et il peut devenir payant au gré de la volonté du propriétaire.

Pour qu'un logiciel soit Libre et Open source,
il suffit de se reporter aux 4 libertés fondamentales :
la liberté d'utiliser le logiciel
la liberté de copier le logiciel (donc de l'installer)
la liberté d'étudier le logiciel
la liberté de modifier le logiciel et de redistribuer les versionsmodifiées

Si tu sais faire toi-même, alors c'est gratuit.
Si tu ne sais pas faire toi-même, alors tu cherches sur Internet et dans les écrits (revues, livres). Si tu comprends et que tu peux faire toi-même, alors c'est gratuit.
Si tu ne comprends pas ou que tu ne peux faire toi-même, alors c'est payant.

Bon courage
Cassis

----- Mail d'origine -----
De: ajh-valmer <ajh.valmer>
À: debian-user-french
Envoyé: Sat, 06 Jul 2019 21:14:47 +0200 (CEST)
Objet: Re: Firefox et le son

On Saturday 06 July 2019 20:08:05 Basile Starynkevitch wrote:
[cut]
> Bravo pour cette méta-reponse. Je plussoie fortement.
> Le logiciel libre n'est pas gratuit, il est libre.


Le logiciel Libre est gratuit,
et le logiciel Opensource peut être payant.

La gratuité n'est pas une liberté,

La frontière entre Libre et Opensource,
n'est pas si simple.

Antoine V.

Discussions similaires
[Firefox-3.5.1 et Linux] impossible de lancer Firefox a partir dethunderbird

[firefox] question bête : Quel est le site de téléchargement de firefox 3 pour le DAY

[Firefox] Feuille de route pour le futur de firefox...

[Firefox] Firefox 0.8 plante a chaque fois que je visite une page de branchez-vous.com


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h42. | Privacy Policy