cerhu > linux.debian.user.french

Eric Degenetais (09/07/2019, 09h20)
Bonjour,
j'avais bien compris l'explication avancée, merci. Elle ne me convaincpas.
Encore une fois les intensités lumineuses en jeu sont très différentes.
Quand les habitants des pays nordiques souffrent de dépression liée au
manque de ce signal lumineux on leur prescrit de s'exposer à des lampes de
forte puissance, pas à des écrans à LED. En ce qui concerne l'effet d'une
utilisation nocturne d'écran, l'explication par le fait que l'intérêt de
l'activité en cours fait oublier l'envie de dormir et dépasser laphase
d'endormissement naturelle est plus simple, et de ce fait plus plausible à
mes yeux jusqu'à preuve (scientifique, et indépendante des fabriquants de
filtres) du contraire.

Cordialement

Éric Dégenètais

Le lun. 8 juil. 2019 21:09, Yann Serre <debian-user-french> a
écrit :
[..]
toto (09/07/2019, 16h20)
Rebonjour à tous !.

J'ai bien noté :

F.Lux et Redshift :
[..]

Je regarde cela desuite !

Pour info : je pose cette question car lorsque je travaille devant mon écran
tft lcd 19 pouces toute la journée je n'ai aucune irritation aux yeuxpar
contre devant mon écran led de portable qui a à peu près 4 ans j'ai les yeux
un peu irrités même après seulement deux ou trois heures d'utilisation.
Pourtant je baisse la luminosité mais cela ne change pas grand chose. Il
faudrait peut être que je fasse mesurer la lumière provenant de cet écran
led pour savoir s'il n'a pas un problème ???????

Encore merci pour les infos.
Pierre L. (09/07/2019, 22h10)
Hello,
peut-etre pas le même emplacement ? (une fenêtre derrière,reflet...)
Ou l'habitude d'utiliser le portable en fin de journée, avec des yeux
déjà un peu fatigués...?
Un écran de portable plus petit, avec une police de caractères plus
petits aussi que la version bureau, donc les yeux travaillent un peu plus?

Le 09/07/2019 à 15:59, toto a écrit :
[..]
Basile Starynkevitch (09/07/2019, 22h50)
On 7/9/19 3:59 PM, toto wrote:
> Rebonjour à tous !.
> J'ai bien noté :
> F.Lux et Redshift :
> [..]
> Je regarde cela desuite !
> Pour info : je pose cette question car lorsque je travaille devant mon écran
> tft lcd 19 pouces toute la journée je n'ai aucune irritation aux yeux par
> contre devant mon écran led de portable qui a à peu près 4 ans j'ai les yeux
> un peu irrités même après seulement deux ou trois heures d'utilisation.


Ca peut être dû à un microtremblement visuuel de chaque pixel. Par
expérience, ça donne la migraine. Et RedShift n'arrangera rien.

Librement
Christophe Moille (10/07/2019, 15h30)
Le lundi 08 juil. 2019 à 10:47:47 (+0000), nicolas.patrois a écrit :
> Le 08/07/2019 09:40:01, Nicolas Dobigeon a écrit :
> Vous avez des boutons sur votre écran pour régler la luminosité et les couleurs.
> Vous pouvez utiliser un thème sombre pour vous reposer les yeux mais une chose est sûre la lumière bleue de l?écran n?est pas assez forte pour abîmer vos yeux.


L'Anses confirme la toxicité de la lumière bleue émises par les lumières
led
C'est le titre d'un article de batiactu:
[..]

"Les systèmes utilisant des diodes électroluminescentes (led) ont connu
une expansion considérable suite à la Directive européenne sur
l'éco-conception (2007) qui a conduit au retrait des lampes
traditionnelles, jugées trop énergivores. Depuis, ces dispositifs sont
partout,
des éclairages domestiques, publics ou encore dans les jouets des
enfants. Cependant, la lumière bleue émise par ces systèmes a des effets
nocifs sur l'acuité visuelle, le sommeil et l'environnement, selon un
avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), publié ce
mardi 14 mai 2019. "

+

« Si vous continuez à écouter les médias, vous allez finir par vous
battre entre pauvres »
- Malcom X
BERTRAND Joël (10/07/2019, 15h40)
Christophe Moille a écrit :
[..]
> nocifs sur l'acuité visuelle, le sommeil et l'environnement, selon un
> avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), publié ce
> mardi 14 mai 2019. "


Il y a tout de même un truc qu'il faudra que l'on m'explique un jour.
Je suis physicien de formation et, justement, je me suis penché un petit
peu sur l'éclairage de panneaux par leds.

Si on veut une température de couleur précise, quelle que soit la
manière de l'obtenir, on aura un spectre donné. Si on ne veut pas mettre
de bleu dans le spectre d'une ampoule halogène, on aura un résultat
salement rougeâtre. Je veux bien que l'on dise que le bleu empêche la
sécrétion de certaines hormones (mélatonine), mais de là à dire que le
bleu est nocif, il y a un pas que je franchirai pas.

Avec une led blanche, la puissance dans le bleu est plus ramassée
qu'avec une lampe à incandescence. Ça, je veux bien l'accepter. Mais
quand vous regardez le ciel bleu, le spectre est à peu près identique à
celui d'une led (dans la même bande de fréquence en raison de ce petit
coquin de Rayleigh qui fait que le soleil blanc hors atmosphère apparaît
jaunâtre parce que le bleu est diffusé dans l'atmosphère). Or en
exposition normale, personne n'est jamais devenu aveugle en regardant le
ciel bleu.

Les leds bleues sont souvent agressives, mais non pas parce qu'elles
sont bleues, mais parce qu'elle sont de forte puissance (pour des
raisons trop compliquées à expliquer ici) par rapport aux leds classiques.

JKB
hamster (10/07/2019, 16h30)
Le 10/07/2019 à 15:34, BERTRAND Joël a écrit :
> Si on veut une température de couleur précise, quelle que soit la
> manière de l'obtenir, on aura un spectre donné.


Vrai dans l'absolu, mais les LED blanches ont un spectre très éloigné
d'un rayonnement de corps noir : un grand pic de bleu très étroit et un
large bosse dans les jaune-orange. Du coup quand on parle de température
de couleur d'une LED, ca designe pas du tout un spectre de corps noir,
c'est un abus de langage qui designe un spectre de LED donnant a peu
près la meme impression visuelle qu'un corps noir a cette température.

> Mais
> quand vous regardez le ciel bleu, le spectre est à peu près identique à
> celui d'une led


Alors la non, radicalement pas. Et puis s'éclairer avec le bleu du ciel
le soir après le coucher du soleil provoquerait exactement les mêmes
problèmes de déréglage de l'horloge biologique.
BERTRAND Joël (10/07/2019, 16h50)
hamster a écrit :
>> Mais
>> quand vous regardez le ciel bleu, le spectre est à peu près identique à
>> celui d'une led

> Alors la non, radicalement pas. Et puis s'éclairer avec le bleu du ciel
> le soir après le coucher du soleil provoquerait exactement les mêmes
> problèmes de déréglage de l'horloge biologique.


Ah ben si. Faites le calcul du spectre. C'était un exo d'opto classique.

Je n'y reviendrai pas, ce n'est pas le lieu.

JKB
k6dedijon (11/07/2019, 03h10)
Bonjour Bertrand,
J'ai de vagues souvenirs concernant l'éclairage des locaux.
Dans les années 1970, lorsque j'ai eu des locaux à éclairer,nous prenions en compte les LUX et la température de couleur en KELVIN.
Les mesures se faisaient en lumière réfléchie sur le plan detravail.
Ainsi selon que c'était une salle à manger, une chambre, un atelier, un bureau d'études, ... nous n'appliquions pas les mêmes valeurs.
Pour un bureau d'études il fallait de 300 à 500 LUX avec une température de couleur de 4000 à 5000°K
Pour une chambre 50 à 100 LUX et 2800 à 3200°K, ce qui est suffisant pour un éclairage d'ambiance reposant et clair. (Ce n'est pasune veilleuse, c'est un éclairage d'ambiance)
De mémoire, une bougie fait 1 LUX à 2600°K on y voit mais ona du mal à lire.
Selon que l'on doivent lire, voir ce que l'on mange ou bricole, l'éclairage doit être adapté.
Un peintre qui veut choisir ses nuances de couleur avec précision devra avoir un éclairage assez puissant avec une température proche des 5000°K qui est considérée comme la température de couleur la plus neutre. Pour information, un ciel nuageux très clair peut atteindre 11000°K et est limite éblouissant.

Or aujourd'hui nous ne trouvons plus la valeur en LUX, les industriels ont réussi à imposer la valeur de flux lumineux qui décroîtavec le carré de la distance et qui ne tient pas compte de la couleurdu fond.
Le public est donc en possession d'éléments ne pouvant lui permettre de comprendre, donc de choisir.
Si vous regardez les professionnels, photographes, cinéastes, éclairagistes, ..., ils utilisent tous un luxmètre et non un fluxmètre. Ils ont aussi un indicateur de température de couleur qui donne des mesure en degré KELVIN.
Lorsque les spécifications indiquaient la valeur en LUX, cette valeur était donnée pour l'éclairage d'une surface blanche à 1mètre du centre de la source lumineuse. Sachant que pour tout mètre supplémentaire la valeur diminue du quart, il était facile decalculer la puissance d'éclairage à installer.
Il y a donc un travail à faire dans ce domaine.

Bon courage
Cassis

----- Mail d'origine -----
De: BERTRAND Joël <joel.bertrand>
À: Debian user french <debian-user-french>
Envoyé: Wed, 10 Jul 2019 15:34:13 +0200 (CEST)
Objet: Re: [HS] Re : Lumière bleue des moniteurs led ?

Christophe Moille a écrit :
[..]
> nocifs sur l'acuité visuelle, le sommeil et l'environnement, selon un
> avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), publié ce
> mardi 14 mai 2019. "


Il y a tout de même un truc qu'il faudra que l'on m'explique un jour.
Je suis physicien de formation et, justement, je me suis penché un petit
peu sur l'éclairage de panneaux par leds.

Si on veut une température de couleur précise, quelle que soitla
manière de l'obtenir, on aura un spectre donné. Si on ne veut pasmettre
de bleu dans le spectre d'une ampoule halogène, on aura un résultat
salement rougeâtre. Je veux bien que l'on dise que le bleu empêche la
sécrétion de certaines hormones (mélatonine), mais de là à dire que le
bleu est nocif, il y a un pas que je franchirai pas.

Avec une led blanche, la puissance dans le bleu est plus ramassée
qu'avec une lampe à incandescence. Ça, je veux bien l'accepter. Mais
quand vous regardez le ciel bleu, le spectre est à peu près identique à
celui d'une led (dans la même bande de fréquence en raison de ce petit
coquin de Rayleigh qui fait que le soleil blanc hors atmosphère apparaît
jaunâtre parce que le bleu est diffusé dans l'atmosphère). Or en
exposition normale, personne n'est jamais devenu aveugle en regardant le
ciel bleu.

Les leds bleues sont souvent agressives, mais non pas parce qu'elles
sont bleues, mais parce qu'elle sont de forte puissance (pour des
raisons trop compliquées à expliquer ici) par rapport aux leds classiques.

JKB
contact (11/07/2019, 07h40)
Bonjour, dans le domaine de l'éclairagisme il existe des règles très claires concernant l'installation des points lumineux. En effet en fonction de l'utilisation du lieu, des couleurs des locaux desapports de lumière naturelle et du type de luminaire il est aisé de déterminer le nombre à installer.
Il existe un logiciel assez efficace
[..]
Qui permet aussi de voir le résultat de l'étude en 3D et exploité un nombre impressionnant de luminaires de fabriquants différents.
F
Le Jeudi, Juillet 11, 2019 03:06 CEST, k6dedijon a écrit:
 Bonjour Bertrand,
J'ai de vagues souvenirs concernant l'éclairage des locaux.
Dans les années 1970, lorsque j'ai eu des locaux à éclairer, nous prenions en compte les LUX et la température de couleur en KELVIN.
Les mesures se faisaient en lumière réfléchie sur le plan de travail.
Ainsi selon que c'était une salle à manger, une chambre, un atelier, un bureau d'études, ... nous n'appliquions pas les mêmes valeurs.
Pour un bureau d'études il fallait de 300 à 500 LUX avec une température de couleur de 4000 à 5000°K
Pour une chambre 50 à 100 LUX et 2800 à 3200°K, ce qui est suffisant pour un éclairage d'ambiance reposant et clair. (Ce n'est pas une veilleuse, c'est un éclairage d'ambiance)
De mémoire, une bougie fait 1 LUX à 2600°K on y voit mais on a du mal à lire.
Selon que l'on doivent lire, voir ce que l'on mange ou bricole, l'éclairage doit être adapté.
Un peintre qui veut choisir ses nuances de couleur avec précision devra avoir un éclairage assez puissant avec une température proche des 5000°K qui est considérée comme la température de couleur la plus neutre. Pour information, un ciel nuageux très clair peut atteindre 11000°K et est limite éblouissant.

Or aujourd'hui nous ne trouvons plus la valeur en LUX, les industriels ont réussi à imposer la valeur de flux lumineux qui décroît avec le carré de la distance et qui ne tient pas compte de la couleur du fond.
Le public est donc en possession d'éléments ne pouvant lui permettre de comprendre, donc de choisir.
Si vous regardez les professionnels, photographes, cinéastes, éclairagistes, ..., ils utilisent tous un luxmètre et non un fluxmètre. Ils ont aussi un indicateur de température de couleur qui donne des mesure en degré KELVIN.
Lorsque les spécifications indiquaient la valeur en LUX, cette valeur était donnée pour l'éclairage d'une surface blanche à 1 mètre du centre de la source lumineuse. Sachant que pour tout mètre supplémentaire la valeur diminue du quart, il était facile de calculer la puissance d'éclairage à installer.
Il y a donc un travail à faire dans ce domaine.

Bon courage
Cassis

----- Mail d'origine -----
De: BERTRAND Joël <joel.bertrand>
À: Debian user french <debian-user-french>
Envoyé: Wed, 10 Jul 2019 15:34:13 +0200 (CEST)
Objet: Re: [HS] Re : Lumière bleue des moniteurs led ?

Christophe Moille a écrit :
[..]
> nocifs sur l'acuité visuelle, le sommeil et l'environnement, selon un
> avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), publié ce
> mardi 14 mai 2019. "


Il y a tout de même un truc qu'il faudra que l'on m'explique un jour.
Je suis physicien de formation et, justement, je me suis penché unpetit
peu sur l'éclairage de panneaux par leds.

Si on veut une température de couleur précise, quelle que soit la
manière de l'obtenir, on aura un spectre donné. Si on ne veutpas mettre
de bleu dans le spectre d'une ampoule halogène, on aura un résultat
salement rougeâtre. Je veux bien que l'on dise que le bleu empêche la
sécrétion de certaines hormones (mélatonine), mais de là à dire que le
bleu est nocif, il y a un pas que je franchirai pas.

Avec une led blanche, la puissance dans le bleu est plus ramassée
qu'avec une lampe à incandescence. Ça, je veux bien l'accepter. Mais
quand vous regardez le ciel bleu, le spectre est à peu près identique à
celui d'une led (dans la même bande de fréquence en raison dece petit
coquin de Rayleigh qui fait que le soleil blanc hors atmosphère apparaît
jaunâtre parce que le bleu est diffusé dans l'atmosphère). Or en
exposition normale, personne n'est jamais devenu aveugle en regardant le
ciel bleu.

Les leds bleues sont souvent agressives, mais non pas parce qu'elles
sont bleues, mais parce qu'elle sont de forte puissance (pour des
raisons trop compliquées à expliquer ici) par rapport aux leds classiques.

JKB

 

 
Eric Degenetais (11/07/2019, 08h50)
Il va falloir que je retourne à mes références, mais de mémoire le circuit
nerveux qui ajuste les biorythmes en fonction de la photopériode n'est
alimenté que par les bâtonnets, par conséquent il est peut-être plus
sensible au bleu qu'au reste, mais il se contrefout de la composition
spectrale, puisqu'il n'est pas à même de la mesurer. Qu'un fort éclairage
tard dans la soirée soit néfaste c'est possible mais à mon avis il pourrait
être vert et faire le même effet si l'intensité est assez grande. Et les
écrans éclairent beaucoup moins fort que le soleil.
J'ai eu des endormissements perturbés par des bouquins, étaient ils aussi
surpuissants dans la composante bleue ?

Par contre je pense que le risque d'un problème lié à une trop forte
émission d'UV pourrait exister (l'écran étant souvent àmoins d'un
mètre...) mais là bonne chance pour s'en protéger par des réglages...

Éric Dégenètais

Le jeu. 11 juil. 2019 07:30, contact <
contact> a écrit :
[..]
Pierre L. (11/07/2019, 09h30)
Joliment dit :)

Le 11/07/2019 à 07:29, contact a écrit :
hamster (11/07/2019, 11h10)
Le 11/07/2019 à 08:47, Eric Degenetais a écrit :
> Il va falloir que je retourne à mes références, mais de mémoire le
> circuit nerveux qui ajuste les biorythmes en fonction de la
> photopériode n'est alimenté que par les bâtonnets


Non, par des recepteurs spécifiques (ni les cones ni les batonnets) qui
ne sont sensibles qu'au bleu. C'est d'ailleurs pourquoi certains
aveugles sont quand même calés sur la photoperiode malgré qu'ils ne
voient pas.

Discussions similaires
[HS] anti lumière bleue

Optique - Lumière bleue

Moniteurs lcd

Vitesse de la lumière et etat de la lumière


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h23. | Privacy Policy