cerhu > misc.* > misc.securite.routiere

Paul Aubrin (15/11/2019, 12h20)
Le Fri, 15 Nov 2019 10:03:12 +0100, Topinambour a écrit :

> Et pourtant, avec la quantité de conneries qu'il raconte, ça nous purge!
> LOL


Si je me souviens bien, le Topinambour sévit en Alsace. Il n'a pas pu
contempler le magnifique travail de génération de pagaille de l'économie
parisienne réussi par Mme Hidalgo. Les bouchons se sont embellis,
multipliés et étendus dans le temps et l'espace. Je lui conseille
d'essayer de se rendre avec enfants et valises à l'heure de pointe en RER
B+A à la gare TGV de Chessy. L'alternative en Rosalie sur des dizaines de
kilomètres n'est pas forcément envisageable. Les quelques vélo-pousse qui
avaient tenté leur chance il y a quelques années n'ont jamais assuré
d'autres dessertes que les quartiers touristiques.
Paul Aubrin (15/11/2019, 12h29)
Le Fri, 15 Nov 2019 09:17:33 +0000, kw a écrit :

>>> Tu ne peux pas éviter la congestion vu que tu es toi-même la
>>> congestion.

>> Non.

> Tu peux tourner le problème dans tous les sens, si tu es dans
> l'embouteillage c'est que tu en fais partie.


Pendant des années, en combinant son trajet convenablement on arrivait à
échapper à l'aller et au retour à l'embouteillage. Mais en créant
habilement des rétrécissements et des zones de travaux un peu partout, il
n'est plus possible de rejoindre les sections à contre-trafic sans
bénéficier plus ou moins des efforts écologiques de la mairie de Paris.
Les premiers sacrifiés ont été les petits restaurants situés sur le
trajet où nous nous faisions halte avant les trains du début d'après-
midi. Mais, depuis quelque temps, même les premiers trains du matin ne
permettent plus d'éviter quelques kilomètres au moins d'embouteillages.
Pour les prochaines fois, je vais envisager les trajets aériens.
kw (15/11/2019, 12h45)
On 15-11-2019, Paul Aubrin wrote:
> Le Fri, 15 Nov 2019 09:17:33 +0000, kw a écrit :
> Pendant des années, en combinant son trajet convenablement on arrivait à
> échapper à l'aller et au retour à l'embouteillage. Mais en créant
> habilement des rétrécissements et des zones de travaux un peu partout, il
> n'est plus possible de rejoindre les sections à contre-trafic sans
> bénéficier plus ou moins des efforts écologiques de la mairie de Paris.
> Les premiers sacrifiés ont été les petits restaurants situés sur le
> trajet où nous nous faisions halte avant les trains du début d'après-
> midi. Mais, depuis quelque temps, même les premiers trains du matin ne
> permettent plus d'éviter quelques kilomètres au moins d'embouteillages.
> Pour les prochaines fois, je vais envisager les trajets aériens.


Ca ne change rien au fait que tu constitues toi-même l'embouteillage dans
lequel tu te trouve.

C'est le principe du colibri, faut assumer...
[..]

Les automobilistes, ce sont tous ces individus qui roulent,
s'agglutinent et coopèrent concrètement, pour bâtir des
embouteillages en commun
Paul Aubrin (15/11/2019, 14h06)
Le Fri, 15 Nov 2019 10:45:11 +0000, kw a écrit :

> Ca ne change rien au fait que tu constitues toi-même l'embouteillage
> dans lequel tu te trouve.


Ca ne change rien au fait que ce sont les travaux fait par la mandature
Hidalgo qui créent des embouteillages où il n'y en avait aucun. Pendant
quelques temps, il était possible de les éviter, cela devient mission
impossible. Les couvreurs, plombiers, climaticiens, livreurs, taxis,
constituent l'essentiel de ces embouteillages et une perte économique
pour la région Ile de France.
pipin (15/11/2019, 15h36)
Paul Aubrin avait écrit le 15/11/2019 :

> Ca ne change rien au fait que ce sont les travaux fait par la mandature
> Hidalgo qui créent des embouteillages où il n'y en avait aucun. Pendant
> quelques temps, il était possible de les éviter, cela devient mission
> impossible. Les couvreurs, plombiers, climaticiens, livreurs, taxis,
> constituent l'essentiel de ces embouteillages et une perte économique
> pour la région Ile de France.


Et avec tout le temps que vous passez sur usenet à vos actions de
lobbying, vous arrivez à trouvez du temps pour sortir dans le monde
réel ?
Vous ne devez rester longtemps dans les bouchons .......
Topinambour (15/11/2019, 15h41)
Le 15/11/2019 à 14:36, pipin a écrit :
> Paul Aubrin avait écrit le 15/11/2019 :
> Et avec tout le temps que vous passez sur usenet à vos actions de
> lobbying, vous arrivez à trouvez du temps pour sortir dans le monde réel ?
> Vous ne devez rester longtemps dans les bouchons .......


Il est juste branleur. Mais il a besoin de se déplacer dans Paris. Pour
quoi faire? ;-)
Topinambour (15/11/2019, 15h43)
Le 15/11/2019 à 14:36, pipin a écrit :
> Paul Aubrin avait écrit le 15/11/2019 :
> Et avec tout le temps que vous passez sur usenet à vos actions de
> lobbying, vous arrivez à trouvez du temps pour sortir dans le monde réel ?
> Vous ne devez rester longtemps dans les bouchons .......


Il est juste branleur. Mais il a besoin de se déplacer en voiture dans
Paris. Pour quoi faire? ;-)
kw (15/11/2019, 15h50)
On 15-11-2019, Paul Aubrin wrote:
> Le Fri, 15 Nov 2019 10:45:11 +0000, kw a écrit :
> Ca ne change rien au fait que ce sont les travaux fait par la mandature
> Hidalgo qui créent des embouteillages


Ben non, s'il n'y avait pas de voitures à ces endroits, travaux ou pas
il n'y aurait pas d'embouteillage.

> où il n'y en avait aucun.


Qu'est-ce que tu racontes là ? ça fait des décennies qu'il y a des
embouteillages, c'est justement pour y pallier qu'il y a des
aménagements. Et c'est parce qu'ils sont encore trop anecdotiques que
l'effet n'est pas encore là.
Mais comme l'étude l'a montré c'est en phase de changer, la réduction
de l'usage des constituants des embouteillage ne peut être qu'une bonne
chose.
Une ville c'est un lieu de vie, pas un échangeur autoroutier.

> Pendant
> quelques temps, il était possible de les éviter, cela devient mission
> impossible. Les couvreurs, plombiers, climaticiens, livreurs, taxis,
> constituent l'essentiel de ces embouteillages et une perte économique
> pour la région Ile de France.


D'où l'intérêt de continuer à renforcer les alternatives au constituant
même de ces embouteillages.
kw (15/11/2019, 15h54)
On 15-11-2019, Topinambour wrote:
> Le 15/11/2019 à 14:36, pipin a écrit :
> Il est juste branleur. Mais il a besoin de se déplacer en voiture dans
> Paris. Pour quoi faire? ;-)


Peut-être qu'il poste de sa voiture, coincé dans l'embouteillage qu'il
est entrain de créer.
Paul Aubrin (15/11/2019, 16h07)
Le Fri, 15 Nov 2019 13:50:14 +0000, kw a écrit :

>> Ca ne change rien au fait que ce sont les travaux fait par la mandature
>> Hidalgo qui créent des embouteillages

> Ben non, s'il n'y avait pas de voitures à ces endroits, travaux ou pas
> il n'y aurait pas d'embouteillage.


Il se trouve que Paris est une ville avec une certaine activité
économique, et qu'il y a des flux de voitures pratiquement en permanence.
C'était d'ailleurs déjà le cas à l'époque "pré-industrielle". En limitant
systématiquement les débits, la ville de Paris a créé des congestions qui
ne se résorbent que la nuit et reprennent tôt le matin.
Paul Aubrin (15/11/2019, 16h10)
Le Fri, 15 Nov 2019 14:36:12 +0100, pipin a écrit :

> Paul Aubrin avait écrit le 15/11/2019 :
> Et avec tout le temps que vous passez sur usenet à vos actions de
> lobbying, vous arrivez à trouvez du temps pour sortir dans le monde réel
> ?
> Vous ne devez rester longtemps dans les bouchons .......


Cela vous dérangerait-il de discuter des faits ou des idées plutôt que de
débiter des sophismes plus ou moins fallacieux. Cessez de réciter votre
propagande moisie. A Paris, dans la journée, on voit beaucoup de
camionnettes et de voitures blanches de société.

PS: je n'ai aucune activité de lobbying. Contrairement à vous, je donne
mon avis libre sur des questions qui me concernent.
Paul Aubrin (15/11/2019, 16h11)
Le Fri, 15 Nov 2019 13:54:44 +0000, kw a écrit :

>> Il est juste branleur. Mais il a besoin de se déplacer en voiture dans
>> Paris. Pour quoi faire? ;-)

> Peut-être qu'il poste de sa voiture, coincé dans l'embouteillage qu'il
> est entrain de créer.


Il m'arrive de déposer les membres de ma famille dans les gares
parisiennes à des heures où les transports en commun ne sont pas une
option.
Topinambour (15/11/2019, 16h30)
Le 15/11/2019 à 14:54, kw a écrit :
> On 15-11-2019, Topinambour wrote:
> Peut-être qu'il poste de sa voiture, coincé dans l'embouteillage qu'il
> est entrain de créer.


LOL
kw (15/11/2019, 16h50)
On 15-11-2019, Paul Aubrin wrote:
> Le Fri, 15 Nov 2019 13:50:14 +0000, kw a écrit :
>>>> Ca ne change rien au fait que ce sont les travaux fait par la mandature
>>> Hidalgo qui créent des embouteillages

>> Ben non, s'il n'y avait pas de voitures à ces endroits, travaux ou pas
>> il n'y aurait pas d'embouteillage.

> Il se trouve que Paris est une ville avec une certaine activité
> économique, et qu'il y a des flux de voitures pratiquement en permanence.


C'est bien pour ça qu'il faut éviter d'en rajouter inutilement pour
fluidifier cette activité.

L'étude est claire comme toutes les autres, la majorité des trajets font
moins de 3km, les gens sont seuls dans leur voiture, la vente des SUV
est en augmentation etc... Tout ça constitue les embouteillages et
pénalise l'activité de la ville. Arrête ton char Ben-Hur !
C'est pas les quelques travaux anecdotiques en cours qui y changent
grand chose pour le moment.
pschit (15/11/2019, 17h06)
Dans son message précédent, Paul Aubrin a écrit :
> Le Fri, 15 Nov 2019 13:54:44 +0000, kw a écrit :
> Il m'arrive de déposer les membres de ma famille dans les gares
> parisiennes à des heures où les transports en commun ne sont pas une
> option.


une pirouette improbable :)))

Discussions similaires
marque ce cette voiture ?

Disparition des marque-pages, historique...de mozilla!

Recherche site sur l'historique d'une marque...

Historique d'une voiture


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h41. | Privacy Policy