cerhu > sci.* > sci.physique

Korben Dallas (05/01/2020, 20h50)
Bonjour, Bonsoir...

Est ce que une réaction chimique peux provoquer une réaction nucléaire ?
jc_lavau (05/01/2020, 21h55)
Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
> Bonjour, Bonsoir...
> Est ce que une réaction chimique peux provoquer une réaction nucléaire ?


C'est même comme ça que fonctionnent les bombes atomiques.
Python (05/01/2020, 21h56)
Le 05/01/2020 à 20:55, jc_lavau a écrit :
> Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
>> Bonjour, Bonsoir...
>> Est ce que une réaction chimique peux provoquer une réaction nucléaire ?

> C'est même comme ça que fonctionnent les bombes atomiques.


mouais, oui mais non.
robby (05/01/2020, 21h59)
Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
> Est ce que une réaction chimique peux provoquer une réaction nucléaire ?


non, du moins pas directement.

le chimique se passe hors du noyau, le nucléaire dans le noyau.

le noyau change soit spontanément, soit bombardé par les fragments
d'autres noyau.

par contre une explosion chimique peut permettre de rapprocher tres fort
les éléments radioactifs, faisant s'emballer l'effet d'avalanche
radioactif des noyaux voisins brisés.
Korben Dallas (05/01/2020, 23h04)
Le 05/01/2020 à 21:00:02, robby a écrit :
> Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
> non, du moins pas directement.
> le chimique se passe hors du noyau, le nucléaire dans le noyau.
> le noyau change soit spontanément, soit bombardé par les fragments
> d'autres noyau.
> par contre une explosion chimique peut permettre de rapprocher tres fort
> les éléments radioactifs, faisant s'emballer l'effet d'avalanche
> radioactif des noyaux voisins brisés.

si il faut un explosion alors tous ces alchimistes qui essai de changer
le plomb en or sont utopique... la transmutation des métaux vil en noble
notamment le plomb en or est une métaphore ou une analogie qui
s'applique dans la symbolique pas dans la matière atomique mais
philosophique et spirituelle...
ciel (05/01/2020, 23h20)
Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
> Bonjour, Bonsoir...
> Est ce que une réaction chimique peux provoquer une réaction nucléaire ?

oui c'est le principe d'une explosion nucléaire qui est amorcée
par une explosion chimique
la gravité aussi peut provoquer une réaction nucléaire ( Soleil )
la lumière aussi ( laser megajoule de Bordeaux )
l'électricité aussi ( accélérateur de particule , éclair )

question Par curiosité :dans un gaz la répartition des vitesses est
donnée par la statistique de Boltzmann . Même si la probabilité est
faible certaines particules devraient avoir une quantité de mvt assez
grande pour provoquer une réaction nucléaire ? Est ce que cela a déjà
été mesuré ?
ciel (05/01/2020, 23h23)
Le 05/01/2020 à 22:20, ciel a écrit :
> Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
>     oui    c'est le principe d'une explosion nucléaire qui est amorcée
> par une explosion chimique
>      la gravité aussi peut provoquer une réaction nucléaire ( Soleil )
>      la lumière aussi ( laser megajoule de Bordeaux )
>      l'électricité  aussi ( accélérateur de particule , éclair )
> donnée par la  statistique de Boltzmann  .  Même si la probabilité est
> faible  certaines particules devraient avoir une quantité de mvt assez
> grande pour provoquer une réaction nucléaire ?   Est ce que cela a déjà
> été  mesuré ?


un oubli donc j'ajoute : Est ce que cela a déjà été mesuré à
température ambiante ?( le taux de réaction nucléaire )
robby (06/01/2020, 00h25)
Le 05/01/2020 à 22:04, Korben Dallas a écrit :
> si il faut un explosion alors tous ces alchimistes qui essai de changer
> le plomb en or sont utopique...


voila.
robby (06/01/2020, 00h29)
Le 05/01/2020 à 22:20, ciel a écrit :
>  question Par curiosité :dans un gaz  la répartition des vitesses est
> donnée par la  statistique de Boltzmann  .  Même si la probabilité est
> faible  certaines particules devraient avoir une quantité de mvt assez
> grande pour provoquer une réaction nucléaire ?   Est ce que cela a déjà
> été  mesuré ?


les chocs entre molécules touchent essentiellement les couches
electroniques externes.
Pour arracher des électrons externes par choc, il faut déjà des énergies
ionisantes.
Je ne pense meme pas qu'on arrive ainsi a arracher tous les electrons
(dès qu'il y en a plus d'une poignée ).
Pour démolir un noyau, ça prendrait encore des ordres de grandeur
d'energie en +.

( Par contre s'agissant de fusion nucléaire, oui, pousser fort les
noyaux entre eux est là bonne façon de faire ;-) )
robby (06/01/2020, 00h32)
Le 05/01/2020 à 22:23, ciel a écrit :
>  un oubli donc j'ajoute : Est ce que cela a déjà été mesuré à
> température ambiante ?( le taux de  réaction nucléaire  )


je pense que la proba est si astronomiquement faible que je ne pense pas
qu'on puisse le distinguer de la radioactivité naturelle.
Pire: si les rayons cosmiques ont assez d'énergie pour briser un noyau,
ça doit être bien plus fréquent.
robby (06/01/2020, 00h33)
Le 05/01/2020 à 23:32, robby a écrit :
> Pire: si les rayons cosmiques ont assez d'énergie pour briser un noyau,
> ça doit être bien plus fréquent.


tiens, du coup je décale la question: un rayon cosmique peut-il briser
un noyau atomique ?
val4ery (06/01/2020, 11h45)
Le dimanche 5 janvier 2020 23:33:20 UTC+1, robby a écrit :
> Le 05/01/2020 à 23:32, robby a écrit :
> > Pire: si les rayons cosmiques ont assez d'énergie pour briser un noyau,
> > ça doit être bien plus fréquent.

> tiens, du coup je décale la question: un rayon cosmique peut-il briser
> un noyau atomique ?
> --
> Fabrice


Bien sûr, c'est d'ailleurs ainsi que se forment les élémentslégers dans le milieu interstellaire (voir réaction de spallation nucléaire). Sur terre l'énergie d'un seul "rayon" peut être considérable, jusqu'à 10^21 eV !
Sylvain (06/01/2020, 19h50)
Le 05/01/2020 à 19:50, Korben Dallas a écrit :
> Bonjour, Bonsoir...
> Est ce que une réaction chimique peux provoquer une réaction nucléaire ?

Même une réaction mécanique peux provoquer une réaction nucléaire. Le
rapprochement de deux masses sous-critiques en une masse critique
MAIxxxx (07/01/2020, 17h22)
Le 05/01/2020 à 22:23, ciel a écrit :
> Le 05/01/2020 à 22:20, ciel a écrit :
>  un oubli donc j'ajoute : Est ce que cela a déjà été mesuré à
> température ambiante ?( le taux de  réaction nucléaire  )

Je pense que la probabilité de fusion de deux protons en un deuton dans
disons un volume "normal" de 22,4 l de 2g de H² à 300°K 1024 Hp n'est
sans doute pas nulle, mais risque d'être inobservable avec un événement
tous les x secondes en moyenne. Ça doit pouvoir se calculer, mais si
c'est supérieur à l'âge de l'univers ...:-)
Mais l'allumage d'une étoile "nova" prouve que dans d'autres conditions
très différentes le phénomène existe.
Discussions similaires
réaction chimique et double flèche

Il n'existe pas de réaction quantique d'émission qui puisse être séparée de la réaction d'absorption.

Réaction chimique catalysée et compagnie

Reaction nucleaire


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h52. | Privacy Policy