cerhu > linux.debian.user.french

ajh-valmer (18/02/2020, 21h30)
Je suis bien d'accord avec l'opinion désastreuse sur des "nouveaux juges"
décrite dans les mails précédents.

Ça a toujours existé, mais depuis 2017, ça prend des proportions
plus qu'inquiétantes.

En 1ère instance, bien des justiciables requérants se présentent
avec un dossier solide, et ils sont déboutés "en dernier ressort",
(pas d'appel possible sauf ruineuse cassation) et "aux dépens",
ruinant des justiciables et leur famille.
"L'objectif est souvent d'éviter des jurisprudences qui pourraient
ruiner des banques et autres organismes financiers (tendance escrocs),
et aussi, de désengorger les affaires dans les tribunaux".
Propos (sic) tenus par la greffière...
Singulières méthodes... Merci Mme Belloubet !

Parmi bien d'autres affaires subies, il faut envoyer ses pièces
2 mois avant l'audience, écrit en caractères gras dans la convocation.
Et bien le défendeur (la CNAV) envoie ses pièces la veille de l'audience.
Malgré mes véhémentes protestations de la reporter,
niet, elle a lieu comme si de rien n'était.

Bonne soirée.
Yoann LE BARS (18/02/2020, 23h40)
Salut à tous?!

Le 18/02/2020 à 22:25, BERTRAND Joël a écrit :
> Franchement, en France, il n'y a pas grand'chose à garder du système
> judiciaire.


[?]

> Le problème du système US, c'est l'élaboration de la loi qui se fait
> principalement par jurisprudence et la présence des juries.


Je ne conteste pas l?expérience personnelle, mais je ne vois pas en
quoi cela est pertinent vis-à-vis de la loi Avia.

À bientôt.
Haricophile (19/02/2020, 01h20)
Le mardi 18 février 2020 à 20:29 +0100, ajh-valmer a écrit :
> Je suis bien d'accord avec l'opinion désastreuse sur des "nouveaux juges"
> décrite dans les mails précédents.
> Ça a toujours existé, mais depuis 2017, ça prend des proportions
> plus qu'inquiétantes.


Tu me copiera 100 fois «Nous somme dans une grande démocratie et au pays des
droits de l'homme»
Philippe (19/02/2020, 14h30)
Salut la liste !

> En plaidoirie, j'ai proposé à une collégialité (donc devant une cour
> d'appel) de directement demander à rajouter une banane sur le blanc du
> drapeau français. Ce serait au moins plus clair et cela permettrait de
> comprendre pourquoi en première instance et devant cette cour, il était
> permis de fouler au pied les 5, 11, 54, 59, 32, 122, 648 et 960 du CPC
> impunément.
> Il y eut comme un blanc dans la salle aussi.


Il y a toujours un blanc derrière une république bananière ;-)

Ph. Gras
ajh-valmer (19/02/2020, 18h30)
On Wednesday 19 February 2020 08:18:58 BERTRAND Joël wrote:
> > Le mardi 18 février 2020 à 20:29 +0100, ajh-valmer a écrit :
> >> Je suis bien d'accord avec l'opinion désastreuse sur des "nouveaux juges"
> >> décrite dans les mails précédents.
> >> Ça a toujours existé, mais depuis 2017, ça prend des proportions
> >> plus qu'inquiétantes.


> > > Haricophile a écrit :

> > Tu me copiera 100 fois «Nous somme dans une grande démocratie
> > et au pays des droits de l'homme» :


Misère, ça me rappelle l'école primaire et le collège,
faudrait mieux le demander aux juges et à leur ministre(tte)
:-)

> En plaidoirie, j'ai proposé à une collégialité (donc devant une cour
> d'appel) de directement demander à rajouter une banane sur le blanc du
> drapeau français. Ce serait au moins plus clair et cela permettrait de
> comprendre pourquoi en première instance et devant cette cour, il était
> permis de fouler au pied les 5, 11, 54, 59, 32, 122, 648 et 960 du CPC
> impunément. Il y eut comme un blanc dans la salle aussi.
> JKB


Ce que dit Joël est parfaitement vrai et même pas exagéré,
je l'ai vécu côté requérant. Bravo, il est un avocat courageux.
Une avocate m'a dit (sic) : "je ne crois pas en la justice,
c'est pourquoi j'ai choisi ce métier".

Dormez, dormez braves gens, tout va pour le mieux dans le
meilleur des mondes.

Pour en revenir à la loi Avia, côté USA, des états (pastous),
ne condamnent pas les écrits haineux, c'est l'acte de violence
qui est puni.

Bonne journée,

A. Valmer
Haricophile (19/02/2020, 23h00)
Le mercredi 19 février 2020 à 08:18 +0100, BERTRAND Joël a écrit :
> En plaidoirie, j'ai proposé à une collégialité (donc devant une cour
> d'appel) de directement demander à rajouter une banane sur le blanc du
> drapeau français. Ce serait au moins plus clair et cela permettrait de
> comprendre pourquoi en première instance et devant cette cour, il était
> permis de fouler au pied les 5, 11, 54, 59, 32, 122, 648 et 960 du CPC
> impunément.
> Il y eut comme un blanc dans la salle aussi.
> JKB


Fais attention ne ne pas te faire suicider de 3 balles dans la tête trop
jeune... En tout cas merci infiniment pour ces informations intéressantes et
pour ce que ton combat apporte a la collectivité.

Et les jours ou ça ne va pas, j'aime bien me rappeler de ma citation préférée,
par quelqu'un qui savait de quoi il parlait :

« Un optimiste n?est pas un être satisfait, content de la situation actuelle.
C?est quelqu?un qui pense qu?il peut faire quelque chose qui servira. »
(Raymond Aubrac)
Gaëtan Perrier (21/02/2020, 01h00)
Le mardi 18 février 2020 à 19:30 +0100, BERTRAND Joel a écrit :
> Yoann LE BARS a écrit :
> Ben, entre nous, c'est kif kif, hein. Seuls ceux qui n'ont pas affaire
> à la justice tous les jours peuvent garder quelques illusions. Là, pour
> la petite histoire, je suis en train de démerder une situation bien
> plantée par un avocat et une cour d'appel (alors que les piècessont
> indiscutables). Problème : la décision a la force de la chose jugée avec
> tout ce que ça implique et risque de ruiner plusieurs familles. Au moins
> avec une boîte privée, tu n'as pas ce risque.


Je n'y connais pas grand chose sur le sujet mais en quoi le risque n'existerait
pas avec une boîte privée ? Le but d'une boîte privée c'est de faire du
bénéfice, le respects des régles est secondaire ...

> Le solution est de rendre les magistrats, parquet comme siège,
> responsables devant les électeurs (et directement responsables devant
> leurs pairs parce que seul l'état est responsable de leurs actes, charge
> à lui de lancer une procédure récusatoire, ce qu'il ne fait quasiment
> jamais !).


En quoi ça les fera mieux appliquer la loi ? Ça les incitera surtout à plaire
aux électeurs pour garder leur place ...
elguero eric (21/02/2020, 09h40)
je n'y connais rien non plus mais j'ai envie
de dire qu'il ne faut pas confondre la loi
et la justice.
Avec une "bonne" loi (protectrice des libertés)
on peut certes  tomber sur un mauvais juge,
mais avec une mauvaise loi (liberticide) on
est foutus dès le départ.

e.e.

Le jeudi 20 février 2020 à 23:53:03 UTC+1, Gaëtan Perrier <gaetan.perrier> a écrit :
Le mardi 18 février 2020 à 19:30 +0100, BERTRAND Joel a écrit :
> Yoann LE BARS a écrit :
>     Ben, entre nous, c'est kif kif, hein. Seuls ceux qui n'ont pas affaire
> à la justice tous les jours peuvent garder quelques illusions. Là, pour
> la petite histoire, je suis en train de démerder une situation bien
> plantée par un avocat et une cour d'appel (alors que les piècessont
> indiscutables). Problème : la décision a la force de la chose jugée avec
> tout ce que ça implique et risque de ruiner plusieurs familles. Au moins
> avec une boîte privée, tu n'as pas ce risque.


Je n'y connais pas grand chose sur le sujet mais en quoi le risque n'existerait
pas avec une boîte privée ? Le but d'une boîte privée c'est de faire du
bénéfice, le respects des régles est secondaire ...

Discussions similaires
nombre réel d'élément dans un contrôle list box

Lagardère s'active tous azimuts

Supprimer sans danger tous les Correctifs de XP ?

Autoroutes autorisées aux vélos ( et pas de danger réel )


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h50. | Privacy Policy