cerhu > sci.* > sci.psychologie

@raphaelradogna (09/03/2020, 10h14)
J?ai fait des sondages et interviewé des personnes âgées en quatre pays différents.
Toutes m?ont répondu d?avoir une bonne assistance sociale. Mais, dès qu?il y a des problèmes, elles se retrouvent souvent face à des Organismes concernés qui se renvoient la balle. Cela, portant à des situations assez graves.

J?ai insisté pour en savoir plus en faisant des recherches dans le secteur.
Les responsables d?associations en défense des Seniors et les Maisons de Retraite m?ont informé sur beaucoup de situations graves non résolues.

J?ai fait cadeau de mon dernier livre ??Le rocambolesque voisinage du vieux Marcello?? (une histoire vraie) présentant les mésaventures de Marcello un vieil homme harcelépar ses voisines, à différents représentants de la ma villedont un prêtre et des professionnels de divers secteurs.
Ensuite, je leur ai demandé un avis sur la situation grave du vieux Marcello présentée dans le livre.
?Je n?ai pas eu de réponses.
Les personnes qui avaient reçu le livre, dans un mutisme de gens trop bien, voire dans une évidente omerta, ont démontré leur déni face à une telle situation sociale qui reste à résoudre?Pendant que la société et les Media investissent beaucoup d?attentions et d?argent pour sauver, par ex., des fauves en extinction.

J?ai aussi recueilli les témoignages de différentes personnes âgées auprès desquelles on trouve des situations inquiétantes.
Par exemple, une amie, Danielle, âgée de soixante-cinq ans qui rêvait depuis longtemps de faire un voyage en Asie. Lorsqu?ellea reçu un héritage, a acheté son voyage au Japon contre l?avis de ses deux enfants.
En retournant en France, suite aux insistances de ses enfants, Danielle s?est retrouvée accusée d?être ??incapable d?entendre et de vouloir?? et internée en hôpital psychiatrique. Toute contestation face à cette décision a été rejetée dans un contexte social qui souvent stigmatise de façon généralisée les défaillances de la sénilité où l?on ne reconnait pas les Seniors actifs.
?D?après cette stigmatisation, les personnes âgées seraient toutes défaillantes.
C?est une situation à résoudre !!

Je souhaite présenter un débat en faveur des seniors dans des différentes villes France en documentant les situations recueillies : descirconstances étranges, des événements contestables, des cas alarmantes, des témoignages diversifiés de Seniors qui souffrent, des épisodes hallucinants, ainsi que tous les éléments réunis pour mieux comprendre le déni des Institutions et de la société vis-à-vis des problèmes des Seniors.
Avec ce débat, je souhaite sensibiliser davantage les Institutions afin qu?elles résolvent les manques et les défaillances existantes.

J?ai rencontré aussi qui m?a reporté des cas différents, voire d?une personne âgée se plaignant de son voisin, ce qui n?était pas totalement vrai. Un autre qui m?a informé d?un vieil homme qui dénonçait d?être maltraité en exagérant sur la réalité.
Oui, c?est vrai qu?il y a des dérives et des abus,?comme d?ailleurs partout dans la société et dans tout domaine.
Mais, il ne faut pas généraliser pour éviter de résoudre les vrais problèmes? si comme font certains qui utilisent ces exceptions pour éviter de s?engager et résoudre des cascompliqués,?ou, d?Avocats qui aiment stigmatiser les défaillances de la sénilité pour mettre en défaut la personne âgée de la partie adverse? afin de gagner leur plaidoirie, même s?ils sont du côté du coupable.

D?ailleurs, Marcello, le vieil homme cité dans le livre, lors de deux jugements contre des jeunes qui le harcelaient et qui étaient en Tribunal suite à l?intervention du 17 Police Secours, avec les accusations de la Police qui avait documenté les faits, les deux avocats, alternés pour défendre les jeunes accusés, ont attaqué Marcello, en l?accusant de ?fort délire de paranoïa?, ?de délire de persécution constante?, ? de harcèlement aux Organismes et aux Responsablespouvant intervenir en défense?, d?un ?comportement agressif et menaçant?, coupable de troubles de voisinage?, et encore ?de délire de persécution?, de ?misogynie??, de ??délire de persécution?? et de ??fragilité?? : afin d?avoir raison sur lui et disculper les deux jeunes.

Entre-temps, la permanence de Marcello dans l?immeuble a reçu du boycottage par le syndic et par la propriétaire de l?appartement dont le vieux Marcello paye ponctuellement son loyer avec l?assurance : pendant les derniers neuf mois, la cuisinette, l?interphone avec l?ouverture de la porte en bas de l?immeuble, la lumière dans les escaliers, les radiateurs électriques n?ont pas été réparés ou Marcello a dû attendre beaucoup de temps pour qu?il y ait une intervention. Cela, malgré ses insistances?.Entre-temps, le bureau de la gestion des loyers n?a pas enregistré la transmission par mail du certificat de l?assurance habitation payée afin de le mettre en défaut.

?Cette situation concerne nous tous,? lorsque plus âgés, nous aurons à faire respecter nos droits et ne pas être maltraités.
Il faut donc réagir, nous tous, en tant que représentants de la société, afin que les droits des Seniors ne soient bafoués davantage en les stigmatisant comme s?ils étaient tous coupablesd?être âgés.

?J?accepte toute proposition concernant ce combat en faveurdes Seniors
Emplacement libre (10/03/2020, 23h57)
Le 9/03/20 à 09:14, @raphaelradogna a écrit :
[..]
> D?ailleurs, Marcello, le vieil homme cité dans le livre, lors de deux jugements contre des jeunes qui le harcelaient et qui étaient en Tribunal suite à l?intervention du 17 Police Secours, avec les accusations de la Police qui avait documenté les faits, les deux avocats, alternés pour défendre les jeunes accusés, ont attaqué Marcello, en l?accusant de ?fort délire de paranoïa?, ?de délire de persécution constante?, ? de harcèlement aux Organismes et aux Responsables pouvant intervenir en défense?, d?un ?comportement agressif et menaçant?, coupable de troubles de voisinage?, et encore ?de délire de persécution?, de ?misogynie??, de ??délire de persécution?? et de ??fragilité?? : afin d?avoir raison sur lui et disculper les deux jeunes.
> Entre-temps, la permanence de Marcello dans l?immeuble a reçu du boycottage par le syndic et par la propriétaire de l?appartement dont le vieux Marcello paye ponctuellement son loyer avec l?assurance : pendant les derniers neuf mois, la cuisinette, l?interphone avec l?ouverture de la porte en bas de l?immeuble, la lumière dans les escaliers, les radiateurs électriques n?ont pas été réparés ou Marcello a dû attendre beaucoup de temps pour qu?il y ait une intervention. Cela, malgré ses insistances?.Entre-temps, le bureau de la gestion des loyers n?a pas enregistré la transmission par mail du certificat de l?assurance habitation payée afin de le mettre en défaut.
> ?Cette situation concerne nous tous,? lorsque plus âgés, nous aurons à faire respecter nos droits et ne pas être maltraités.
> Il faut donc réagir, nous tous, en tant que représentants de la société, afin que les droits des Seniors ne soient bafoués davantage en les stigmatisant comme s?ils étaient tous coupables d?être âgés.
> ?J?accepte toute proposition concernant ce combat en faveur des Seniors


y'a un droit d'entrée dans l'organisation ?
vous voulez une prévente en viager de notre container pour la payement
a-vie de la maison de retraire, on sera foncedés aux antidépresseurs à
midi et comateux de 18h à 6h captagon tranxene haldol ? vous prévoyez
du pain de mie ou des biscottes pour le lunch grasse-matinal hebdomadaire ?
Discussions similaires
!!! Sondage : Selon vous, la crise financière actuelle est elle ?

!!! Sondage : Selon vous, la crise financière actuelle est elle ?

Une société peut-elle refuser leschèques de société ?

La société Microsoft est-elle suicidaire ? ou bien veut-elle que l'on migre tous vers Unix Linux !!!


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h30. | Privacy Policy