cerhu > misc.* > misc.transport.rail

PX (06/04/2020, 17h44)
En ce moment, ce ne sont pas les sillons qui manquent, et il doit bien
trainer une Sybic au minimum pour tirer un train spécial, plutôt que de
s'enquiquiner à charger les patients couchés et tout leur attirail dans les
salles inférieures de Duplex ? Les VU ambulances 76 et 80 semblent plus
appropriées au chargement et au déchargement des brancards. A moins qu'elles
aient été vendues aux Roumains ?
Ulf.Kutzner (06/04/2020, 17h52)
Bonjour,

Am Montag, 6. April 2020 17:44:19 UTC+2 schrieb PX:
> En ce moment, ce ne sont pas les sillons qui manquent, et il doit bien
> trainer une Sybic au minimum pour tirer un train spécial, plutôt que de
> s'enquiquiner à charger les patients couchés et tout leur attirail dans les
> salles inférieures de Duplex ? Les VU ambulances 76 et 80 semblent plus
> appropriées au chargement et au déchargement des brancards. A moins qu'elles
> aient été vendues aux Roumains ?


Ici, on cite Vu-75 et Vu-80 sans climatisation:
[..]

Salut, ULF
PX (06/04/2020, 18h34)
La climatisation en avril en France, bof...

a écrit dans le message de groupe de discussion :
fb86003e-c990-4ab1-9111-286c1e8a0eec...

Bonjour,

Am Montag, 6. April 2020 17:44:19 UTC+2 schrieb PX:
> En ce moment, ce ne sont pas les sillons qui manquent, et il doit bien
> trainer une Sybic au minimum pour tirer un train spécial, plutôt que de
> s'enquiquiner à charger les patients couchés et tout leur attirail dans
> les
> salles inférieures de Duplex ? Les VU ambulances 76 et 80 semblent plus
> appropriées au chargement et au déchargement des brancards. A moins
> qu'elles
> aient été vendues aux Roumains ?


Ici, on cite Vu-75 et Vu-80 sans climatisation:
[..]

Salut, ULF
Alexandre Kampouris (06/04/2020, 19h54)
On 06.04.20 12:34, PX wrote:
> La climatisation en avril en France, bof...


Bonjour,

J'apprends l'existence de ces transferts avec ce message. On cherche
depuis quelques jours à évacuer les patients de l'est ou de Paris vers
l'Ouest, en Bretagne ou dans la Loire. Les transports concernent
environs 2 douzaines de patients à la fois, mais on parle déjà de
transports approchant les 40 patients.

Ces trajets en ligne classique avec du matériel cartouché à 160 (Corail)
ou pire (trains de pèlerins) représenteraient un calvaire pour des
malades bien mal en point.

L'avantage de la vitesse du TGV dans cette mission me semble évident.
Chaque heure gagnée réduit le stress, sans parler du confort de la LGV
comparée aux lignes classiques.

On parle ici de Strasbourg-Angers en 5 heures :
[..]

"Though it won't be traveling at top speed, the medical TGV will be able
to make the 500-mile trip from Strasbourg, near the border with Germany,
to Angers ? about 200 miles southwest of Paris ? in five hours."

Et pourquoi ressortir du vieux matériel entreposé on ne sait trop où,
qui aura sans doute à être révisé avant sa remise en service, quand on
dispose en ce moment d'un paquet de trains et de sillons?

La flotte TGV est de son cotée active et entretenue en permanence. De
plus dispose de prises de courant, permettant d'alimenter du matériel de
survie. Certaines photos de presse montrent des cas "lourds" en cours de
transfert.

Une rame peut facilement être affectée à ce service pour la durée de la
crise, pour ensuite être soigneusement stérilisée avant son retour en
service commercial.

D'après les quelques articles que j'ai vu, l'alternative est le
transport médical par avion ou par hélicoptère, qui est tout aussi
stressant, mais bien plus coûteux. Et a-t-on suffisamment de ressources,
civiles ou militaires, pour des transferts de masse?

Les premiers transports avaient un caractère urgent et artisanal, mais
je suppose qu'on aura rapidement retiré les sièges sur des voitures
d'une rame sélectionnée pour y placer des lits ou des civières. Mais la
civière sur les sièges a l'avantage de faciliter l'accès au patient.

Cet article mentionne que la SNCF a disposé de seulement 48 heures pour
organiser le premier train:
[..]

D'après l'article, la SNCF avait un plan d'urgence dans ses cartons
depuis les attentats de 2015, et qui a fait l'objet d'une répétition
générale en 2019, avec 100 comparses "évacués" de Paris à Metz par
l'opération "Chardon".

Après m'être informé, je suis assez impressionné.

Alexandre
Erwan David (07/04/2020, 19h05)
Alexandre Kampouris <Xelax> écrivait :

> D'après l'article, la SNCF avait un plan d'urgence dans ses cartons
> depuis les attentats de 2015, et qui a fait l'objet d'une répétition
> générale en 2019, avec 100 comparses "évacués" de Paris à Metz par
> l'opération "Chardon".
> Après m'être informé, je suis assez impressionné.


Par ailleurs tous les PN sont gardés sur le trajet pour éviter un
freinage d'urgence, voire pire, qui ne ferait pas de bien aux malades transportés.
Le passage sur LGV permet d'avoir moins de PN.
PX (08/04/2020, 15h11)
Mouais... Il y avait bien des Baygon vert et jaune sur LGV; une circulation
à 160 km/h sur LGV en ce moment ne compliquerait pas beaucoup le graphique.

"Erwan David" a écrit dans le message de groupe de discussion :
87v9mb8bvp.fsf...

Alexandre Kampouris <Xelax> écrivait :

> D'après l'article, la SNCF avait un plan d'urgence dans ses cartons
> depuis les attentats de 2015, et qui a fait l'objet d'une répétition
> générale en 2019, avec 100 comparses "évacués" de Paris à Metz par
> l'opération "Chardon".
> Après m'être informé, je suis assez impressionné.


Par ailleurs tous les PN sont gardés sur le trajet pour éviter un
freinage d'urgence, voire pire, qui ne ferait pas de bien aux malades
transportés.
Le passage sur LGV permet d'avoir moins de PN.
Alexandre Kampouris (09/04/2020, 12h08)
On 08.04.20 09:11, PX wrote:
> Mouais... Il y avait bien des Baygon vert et jaune sur LGV; une
> circulation à 160 km/h sur LGV en ce moment ne compliquerait pas
> beaucoup le graphique.


À part quelques photos inusitées sur LGV, quel avantage concret aurait
été obtenu avec ces vieilleries? Je n'en vois aucun.

La mission est en cours. Bon, négocier le couloir, l'escalier, et les
portes avec un brancard est peut-être plus délicat, mais par rapport au
reste du bazar (ambulances, bouteilles d'oxygène, personnel, protection
contre la contagion, etc...), ce n'est qu'un détail.

La civière retenues par des sangles sur les sièges? Tant que les
dossiers peuvent soutenir 50-60kg, pas de problème.

Et n'oublions-pas, le matériel TGV était *immédiatement* disponible.

Quatre civières par salle de Duplex semble offrir une densité moins
élevée, mais il s'agit de cas de soins intensifs, avec beaucoup
d'accompagnants, et on ne veut/peut pas nécessairement les empiler comme
des soldats blessés qu'on fait remonter en masse du front vers
l'arrière. (C'est bien à ça qu'étaient destinées les voitures-ambulance,
non?)

La présence de clim ne semble pas avoir été rhédibitoire pour les
médecins. La chute de pression dans un transport aérien est sans doute
bien plus grave pour des patients en détresse respiratoire. Le
respirateur sert à compenser la défaillance des poumons. La réduction de
la pression partielle ambiante en oxygène en altitude est défavorable,
les cabines sont pressurisées à une pression d'environs 80kpa, au lieu
des ~100 au niveau du sol.

Tandis que les défauts du vieux matériel, s'il existe encore, sont
indéniables.

Voici quelques appréciations que j'ai glanées sur les wagons-ambulance
de différentes générations:

===========================

[..]

Un journaliste suit les malades qui se rendent à Lourdes : ?Ces
wagons-ambulance datent de 1940!?
....

(Dans les commentaires:)
....
La SNCF comprend dans son parc de voitures voyageurs, 27 voitures type
?So? VU 75 et VU 80, mise en service de 1976 à 1983.

Contrairement aux autres voitures Corail, ces voitures particulièrement
inconfortables n?ont pas été climatisées, ce sont les derniers véhicules
mis en service, dans le par SNCF
===========================
Le dernier paragraphe se rapporte aux VU, et non au matériel ancien.

ou encore:
===========================
LES VOITURES AMBULANCE DU TYPE So

Une présentation des voitures Ambulances du parc de la SNCF.

Dans le programme de construction des voitures Corail, la SNCF en
profite pour renouveller son parc de voitures ambulances, issues encore
des anciennes compagnies. 27 exemplaires sont construites : 17 dans le
cadre du programme VU75, 10 dans le cadre du programme VU 80.

Ces voitures sont à double utilisation : Elles assurent la fonction de
voitures sanitaire dans les trains de Pèlerins avec une configuration 40
places, mais peuvent également être utilisées en voiture "dortoir" pour
l'acheminement de groupes de jeunes vacanciers en version 60 places.
Elles sont équipées de construction d'un chauffage mixte électrique et
vapeur.

La partie voyageurs est constituée de deux compartiments, séparés par
une plateforme centrale équipée de portes de grande ouverture. Les
couchages sont disposés en long, parallèlement aux fenetres. Une rangée
est disposée contre les fenetre, la seconde en milieu de compartiment.
Les voitures sont non-climatisées et équipée d'une tisanerie à l'extrémité.

Ces voitures parcourent toute la France, incorporée dans les trains de
Pelerins. Elles sont également utilisées sur les trains de Pelerins
venant des Pays-Bas, de Belgique, de Suisse, d'Italie. Dans les années
2000, elles sont également utilisées sur des trains neige commerciaux,
ouvert à tout type de clientièle sur des trains de neige durant les
pointes de février. A partir de décembre 2001, à l'occasion de leur
passage en révision, elle perdent leur équipement chauffage vapeur et
leur livrée d'origine basée sur le vert pour la livrée "nuit", bleu et
blanche, avec porte peinte en bleu, à la façon des voitures AcBcux VU
84. Ces voitures restent peu appreciée par la clientèle Pelerins, en
particulier du fait de l'absence de climatisation. Leur réforme débute à
la fin des années 2000. Elles assurent leurs derniers trains de Pèlerins
en 2014.
===========================

Noter le dernier paragraphe, en particulier ses 3 dernières phrases...
Est-ce qu'il y en a même encore? Si on s'est ingénié à faire disparaître
les trains de nuit, je doute que le sort de ce matériel de réserve ait
été beaucoup meilleur.

Curieusement, je ne trouve pas beaucoup de photos de ces VU, sinon sur
des forums de modélisme.

J'ai appris ailleurs l'existence de cars aménagés pour les trains de
pèlerins.

Ici on donne l'inventaire du parc , sans indiquer de dates de radiation.

[..]

Bonne journée,

Alexandre
Ulf.Kutzner (09/04/2020, 16h56)
Am Mittwoch, 8. April 2020 15:11:59 UTC+2 schrieb PX:
> Mouais... Il y avait bien des Baygon vert et jaune sur LGV; une circulation
> à 160 km/h sur LGV en ce moment ne compliquerait pas beaucoup le graphique.


Il y a quelles locos pour les LGV en question?

Salut, ULF
PX (09/04/2020, 17h19)
EH bien - à moins qu'elles n'aient déjà été ferraillées ou garées à
Sotteville - il y avait les 22200 équipées TVM qui tiraient les fameux
Baygon vert et jaune plus celles avec les câblots les reliant aux voitures
d'essai , soit selon Wikipedia, les BB 22378, 22379, 22387, 22386, 22399,
22401, 22403, 22405.

a écrit dans le message de groupe de discussion :
83a38381-60a9-4830-8161-a5fc3c9215d9...

Am Mittwoch, 8. April 2020 15:11:59 UTC+2 schrieb PX:
> Mouais... Il y avait bien des Baygon vert et jaune sur LGV; une
> circulation
> à 160 km/h sur LGV en ce moment ne compliquerait pas beaucoup le
> graphique.


Il y a quelles locos pour les LGV en question?

Salut, ULF
PX (09/04/2020, 17h27)
J'oubliais que dans les riches heures de ce forum il y a... ...ouuuhh très
longtemps, le grand Rémy91 nous régalait de ses tournées avec une de ces
machines, tant sur LGV que sur voie classique. Quelle nostalgie... Aber du
warst schon da, Ulf !

a écrit dans le message de groupe de discussion :
83a38381-60a9-4830-8161-a5fc3c9215d9...

Am Mittwoch, 8. April 2020 15:11:59 UTC+2 schrieb PX:
> Mouais... Il y avait bien des Baygon vert et jaune sur LGV; une
> circulation
> à 160 km/h sur LGV en ce moment ne compliquerait pas beaucoup le
> graphique.


Il y a quelles locos pour les LGV en question?

Salut, ULF
Alexandre Kampouris (09/04/2020, 17h38)
On 09.04.20 11:27, PX wrote:
> J'oubliais que dans les riches heures de ce forum il y a... ...ouuuhh
> très longtemps, le grand  Rémy91 nous régalait de ses tournées avec une
> de ces machines, tant sur LGV que sur voie classique. Quelle
> nostalgie... Aber du warst schon da, Ulf !


J'allais le mentionner. Et aussi en photos sur un autre lieu, très
tranquille depuis un moment.

Il y avait aussi des Sybic 26000 sur ce service, mais il me semble que
les reportages concernaient toujours les mêmes 22000 spéciales.
Ulf.Kutzner (09/04/2020, 18h38)
Am Donnerstag, 9. April 2020 17:27:41 UTC+2 schrieb PX:
> J'oubliais que dans les riches heures de ce forum il y a... ...ouuuhh très
> longtemps, le grand Rémy91 nous régalait de ses tournées avec une de ces
> machines, tant sur LGV que sur voie classique. Quelle nostalgie... Aber du
> warst schon da, Ulf !


Je me souviens de BB 2220 sur LGV PSE, oui.

Je ne suis pas sûr pour LGV A, peutêtre
Avec des Talgos?

Par contre, j'ignorais les BB 22200 jaunes
de SNCF Infra, même s'il pourrait s'agir des
mêmes machines.

Il n'y aurait pas de pb pour le frein d'urgence?

Salut, ULF
Cthulhu (09/04/2020, 19h19)
Le 09/04/2020 à 17:19, PX a écrit :
> EH bien - à moins qu'elles n'aient déjà été ferraillées ou garées à
> Sotteville - il y avait les 22200 équipées TVM  qui tiraient les fameux
> Baygon vert et jaune plus celles avec les câblots les reliant aux
> voitures d'essai , soit selon Wikipedia, les BB 22378, 22379, 22387,
> 22386, 22399, 22401, 22403, 22405.


La 22399 (au moins) existe toujours. Elle était en PACA en janvier 2019
en livrée INFRA toute neuve et effectivement équipée TVM.
Discussions similaires
pourquoi peu de Covid en Afrique ? qq pistes

Pollution : pourquoi les voitures les plus récentes sont-elles les plus polluantes ?

Quelles sont les polices utilisées par X11 ?

quelles sont les requêtes utilisées?


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 01h14. | Privacy Policy