cerhu > misc.* > misc.securite.routiere

Topinambour (23/04/2020, 00h24)
Marrant. ça fait des décennies qu'il est impossible d'étendre le réseau
cyclable et tout d'un coup, paf, 300 millions d'euros et une création
immédiate de pistes.

Elle est pas belle la vie?

[..]

Les unes après les autres, les collectivités locales de la région
adaptent leur voirie pour inciter aux déplacements à vélo et à pied à
partir du 11 mai.

A chaque jour son annonce. Mardi 21 avril, Christian Favier, le
président communiste du conseil départemental du Val-de-Marne, «
s?engage à créer des pistes cyclables pour répondre à l?urgence
sanitaire ». Mercredi, Valérie Pécresse (ex-Les Républicains) se dit
prête à mobiliser 300 millions d?euros pour que l?Ile-de-France, la
région qu?elle préside, crée enfin un vrai réseau régional cyclable, en
commençant par des voies provisoires adaptées au déconfinement. Jeudi,
la Mairie de Paris devrait préciser ses projets en la matière.

Les unes après les autres, les collectivités locales d?Ile-de-France se
préparent à adapter leur voirie pour faciliter le déplacement des vélos
et des piétons lors de la sortie du déconfinement.

L?enjeu est clair. Au-delà du 11 mai, il sera a priori nécessaire de
maintenir durant plusieurs mois des mesures de distanciation afin
d?éviter le rebond de la pandémie de Covid-19. Un exercice ardu dans le
métro, le RER, le bus ou le tram, les modes de déplacement privilégiés
des habitants de Paris et de sa banlieue. Comment faire pour que, dans
un wagon, les passagers ne croisent personne à moins d?un ou deux
mètres, si ce n?est en limitant le nombre de personnes ?

L?application stricte des nouvelles règles « réduirait de 80 % les
capacités des transports en commun », évalue Christian Favier, le patron
du Val-de-Marne. Conclusion : « A l?échelle de l?Ile-de-France, 4
millions d?usagers devraient opter pour d?autres moyens de déplacement. »
Paul Aubrin (23/04/2020, 09h31)
Le Thu, 23 Apr 2020 00:24:01 +0200, Topinambour a écrit :

> A chaque jour son annonce. Mardi 21 avril, Christian Favier, le
> président communiste du conseil départemental du Val-de-Marne, «
> s?engage à créer des pistes cyclables pour répondre à l?urgence
> sanitaire ». Mercredi, Valérie Pécresse (ex-Les Républicains) se dit
> prête à mobiliser 300 millions d?euros pour que l?Ile-de-France, la
> région qu?elle préside, crée enfin un vrai réseau régional cyclable, en
> commençant par des voies provisoires adaptées au déconfinement. Jeudi,
> la Mairie de Paris devrait préciser ses projets en la matière.


Il faut des mois pour construire une nouvelle piste cyclable (sans parler
des études préliminaires, du choix du tracé, de l'appel d'offre, etc.).
Les parties du Val-de-Marne que je connais étaient piètrement équipées en
pistes cyclables.
Le temps de trajet moyen domicile travail d'un francilien dépasse 50
minutes, dans 35% des cas il dépasse une heure et dans 16% des cas 1H30
(dans chaque sens). Dans la pratique, même les parisiens pour lesquels le
maillage de transports en commun est très serré ont des temps de trajets
de l'ordre de 45 minutes au moins. Une heure permet de se rendre de Saint-
Maur (Val de Marne) à Saint-Denis en train, en vélo, comptez 1H35.
kw (23/04/2020, 10h40)
On 22-04-2020, Topinambour wrote:
> Marrant. ça fait des décennies qu'il est impossible d'étendre le réseau
> cyclable et tout d'un coup, paf, 300 millions d'euros et une création
> immédiate de pistes.
> Elle est pas belle la vie?


Malgré les milliards qui viennent d'être offerts sans contrepartie aux
industries automobiles et à l'aviation pour bien s'enraciner dans le
retour en arrière il nous restera bien quelques miettes pour aller de
l'avant !

Pas étonnant du coup que ce pognon de dingue incite l'état à faire appel
aux généreux donateurs que l'on peut trouver sur fmsr.

Qu'importe, cela ne fait que montrer une fois de plus que les retours en
arrière coûtent beaucoup plus cher que les bons en avant.
kw (23/04/2020, 10h50)
On 23-04-2020, Paul Aubrin wrote:
> Le Thu, 23 Apr 2020 00:24:01 +0200, Topinambour a écrit :
> Il faut des mois pour construire une nouvelle piste cyclable


Quand on arrête de se mettre des bâtons dans les roues, c'est
le cas de le dire, on y arrive très bien, de plus en plus de villes y
arrivent en un temps record en ce moment.

> (sans parler
> des études préliminaires, du choix du tracé, de l'appel d'offre, etc.).
> Les parties du Val-de-Marne que je connais étaient piètrement équipées en
> pistes cyclables.
> Le temps de trajet moyen domicile travail d'un francilien dépasse 50
> minutes, dans 35% des cas il dépasse une heure et dans 16% des cas 1H30
> (dans chaque sens). Dans la pratique, même les parisiens pour lesquels le
> maillage de transports en commun est très serré ont des temps de trajets
> de l'ordre de 45 minutes au moins. Une heure permet de se rendre de Saint-
> Maur (Val de Marne) à Saint-Denis en train, en vélo, comptez 1H35.


Vive l'étalement urbain ! Qu'il fait bon vivre dans son petit
pavillon... Heu plutôt dans sa carcasse de ferraille.

Les trajets à vélo leur permettront au moins de s'aérer un peu.
Paul Aubrin (23/04/2020, 11h05)
Le Thu, 23 Apr 2020 08:50:07 +0000, kw a écrit :

>> Il faut des mois pour construire une nouvelle piste cyclable

> Quand on arrête de se mettre des bâtons dans les roues, c'est le cas de
> le dire, on y arrive très bien, de plus en plus de villes y arrivent en
> un temps record en ce moment.


La municipalité d'ici a transformé un tronçon de sente piétonne de 500m
en piste cyclable mixte l'an passé. Des affiches sont apparues pour
l'annoncer six mois avant le début des travaux, donc les travaux avaient
été décidés et l'appel d'offre était fait. Ensuite, la sente a été
interdite pendant près d'un an : abattage des arbres (cerisiers et
pruniers sauvages principalement), creusement, empierrement, bordure en
ciment, revêtement goudronné... Le résultat est très bien. Désormais, on
peut emprunter la sente même en hiver et la nuit.
Gloops (23/04/2020, 15h01)
Le 23/04/2020 à 11:05, Paul Aubrin a écrit :
> Le Thu, 23 Apr 2020 08:50:07 +0000, kw a écrit :
> en piste cyclable mixte l'an passé. Des affiches sont apparues pour
> l'annoncer six mois avant le début des travaux, donc les travaux avaient
> été décidés et l'appel d'offre était fait. Ensuite, la sente a été
> interdite pendant près d'un an : abattage des arbres (cerisiers et
> pruniers sauvages principalement), creusement, empierrement, bordure en
> ciment, revêtement goudronné... Le résultat est très bien. Désormais, on
> peut emprunter la sente même en hiver et la nuit.

Ah bon, avant on ne pouvait pas ?
Paul Aubrin (23/04/2020, 15h10)
Le Thu, 23 Apr 2020 15:01:17 +0200, Gloops a écrit :

> Le 23/04/2020 à 11:05, Paul Aubrin a écrit :
> Ah bon, avant on ne pouvait pas ?


Avant, on pouvait essayer.
jmh (23/04/2020, 15h23)
Après mûre réflexion, Paul Aubrin a écrit :
> Le Thu, 23 Apr 2020 15:01:17 +0200, Gloops a écrit :
>> Avant, on pouvait essayer.


Il y en a qui ont essayé??
Thalie (23/04/2020, 15h38)
Paul Aubrin a exprimé avec précision :
> été décidés et l'appel d'offre était fait. Ensuite, la sente a été
> interdite pendant près d'un an : abattage des arbres (cerisiers et
> pruniers sauvages principalement), creusement, empierrement, bordure
> en ciment, revêtement goudronné...


dommage de dégommer la nature pour si peu :-(
Topinambour (23/04/2020, 16h18)
Le 23/04/2020 à 10:50, kw a écrit :
> On 23-04-2020, Paul Aubrin wrote:
> Quand on arrête de se mettre des bâtons dans les roues, c'est
> le cas de le dire, on y arrive très bien, de plus en plus de villes y
> arrivent en un temps record en ce moment.


C'est très simple de faire un piste cyclable.

Il suffit la plupart du temps de faire passer des voies pour voiture en
2X2 voies en 2X1 voie ou de supprimer une partie des stationnement dans
la rue. Pour y procéder, il suffit de modifier les marquages au sol
(très facile) et 9 a passe parfois par de très modestes travaux sur
chaussée, pouvant le cas échéant être remplacés adhoc par la pose de
plot amovibles.

Réalisation possible en quelques semaines grand max, d'autant plus
facile à réaliser quand le trafic est très fluide.

>> (sans parler
>> des études préliminaires, du choix du tracé, de l'appel d'offre, etc.).


Les cyclistes avec juste un peu de peinture et de bonne volonté arrivent
à faire ça en une nuit.
Comme quoi, il n'y a qu'une question de volonté, et ceux qui y voient
des freins sont surtout ceux qui les créent dans leur tête.

> Les trajets à vélo leur permettront au moins de s'aérer un peu.


Toutafé.
Longeville (23/04/2020, 16h51)
Le 23/04/2020 à 16:18, Topinambour a écrit :
> Le 23/04/2020 à 10:50, kw a écrit :
> C'est très simple de faire un piste cyclable.
> Il suffit la plupart du temps de faire passer des voies pour voiture en
> 2X2 voies en 2X1 voie ou de supprimer une partie des stationnement dans
> la rue. Pour y procéder, il suffit de modifier les marquages au sol
> (très facile) et 9 a passe parfois par de très modestes travaux sur
> chaussée, pouvant le cas échéant être remplacés adhoc par la pose de
> plot amovibles.
> Réalisation possible en quelques semaines grand max, d'autant plus
> facile à réaliser quand le trafic est très fluide.
> Les cyclistes avec juste un peu de peinture


Il est vrai que bien protégé par la peinture, les cyclistes se sentent
en sécurité :-D
[..]
kw (23/04/2020, 17h11)
On 23-04-2020, Longeville wrote:
> Le 23/04/2020 à 16:18, Topinambour a écrit :
> Il est vrai que bien protégé par la peinture, les cyclistes se sentent
> en sécurité :-D


N'empêche que les chaussidoux c'est très impressionnant comme effet, on
se demande comment mais ça marche !
[..]
Longeville (23/04/2020, 18h33)
Le 23/04/2020 à 17:11, kw a écrit :
> On 23-04-2020, Longeville wrote:
> N'empêche que les chaussidoux c'est très impressionnant comme effet, on
> se demande comment mais ça marche !


Ca ne peut pas marcher mieux qu'une "piste cyclable" peinte sur la
chaussée: les risques pour le cycliste sont les mêmes surtout si on peut
faire cohabiter vélos, piétons, trottinettes ...sur la chaucidou
[..]
Paul Aubrin (23/04/2020, 18h39)
Le Thu, 23 Apr 2020 16:18:44 +0200, Topinambour a écrit :

> Les cyclistes avec juste un peu de peinture et de bonne volonté arrivent
> à faire ça en une nuit.


Les 500m à proximité (300-400m) de chez moi ont nécessité près d'un an.
Les principaux axes étaient déjà bordés de pistes cyclables depuis
longtemps. Le nouveau tracé empruntait un petit sentier, puis un petit
morceau de rue en impasse puis une large allée piétonne toute droite et
plate. Un peu de peinture n'a visiblement pas suffit. Les piétons doivent
faire un peu plus attention de ne pas empiéter sur la partie désormais
affecté aux cycles (les deux tiers). Dans l'ancien sentier, il ont
intérêt à se garer vivement quand un vélo passe, en dépit du fait qu'ils
ont, en principe, la priorité. Heureusement, il n'y a pas trop de vélos
sur ce parcours.
Gloops (23/04/2020, 22h39)
Le 23/04/2020 à 15:23, jmh a écrit :
>>>> Le résultat est très bien. Désormais,
>>>> on peut emprunter la sente même en hiver et la nuit.
>>> Ah bon, avant on ne pouvait pas ?

>> Avant, on pouvait essayer.

> Il y en a qui ont essayé??


Et ... Ils ont eu des problèmes ?

Il faut dire, si le train ne s'arrête pas à Caen ...

Discussions similaires
les pistes cyclables

cyclistes et pistes cyclables

Pistes cyclables

Pistes cyclables


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h31. | Privacy Policy