cerhu > sci.* > sci.zetetique

robby (24/04/2020, 12h33)
[..]
Pierre www.aribaut.com (24/04/2020, 12h41)
Le 24/04/2020 à 12:33, robby a écrit :
> [..]


Bah déjà la population est assez jeune, peu d'obèses il me semble, et il
y a du soleil, un facteur qui serait peut-être préjudiciable contre le
virus, ce serait peut-être une mauvaise alimentation, des carences.
Mais bon, entre les USA et l'Afrique, je ne suis pas sûr de savoir qui
mange le plus mal ;)
Christophe Dang Ngoc Chan (25/04/2020, 09h46)
Le 24/04/2020 à 12:41, Pierre [..] a écrit :
> Bah déjà la population est assez jeune,


mais ravagée par la tuberculose

> peu d'obèses il me semble,


je n'y mettrai pas ma main à couper, on est passé de problèmes de
sous-nutrition à des problèmes de malnutrition (même si on a encore des
famines).
François Guillet (27/04/2020, 21h57)
Il se trouve que robby a formulé :
> [..]


"Une étude préliminaire du NHS (National Health Service) et de King's
College montre une corrélation négative entre les pays affectés par la
malaria et ceux touchés par le Covid-19, qu'elle explique par un
possible effet protecteur des traitements prophylactiques pour la
malaria comme la chloroquine contre le coronavirus."

Dans ton autre article du même site :
[..]

"[La pharmacocinétique] démontre que l'hydroxychloroquine ne peut pas
être efficace contre le Covid-19.
"Les doses qu'il faudrait utiliser pour atteindre l'efficacité supposée
de l'hydroxychloroquine sont tellement énormes, qu'elle tuerait les
patients à coup sûr", indique le professeur Mathieu Molimard."

La mèdecine, ce n'est pas un science dure. Elle est même bien molle
avec Molimard.
robby (28/04/2020, 10h33)
Le 27/04/2020 à 21:57, François Guillet a écrit :
> "Une étude préliminaire du NHS (National Health Service) et de King's
> College montre une corrélation négative entre les pays affectés par la
> malaria et ceux touchés par le Covid-19, qu'elle explique par un
> possible effet protecteur des traitements prophylactiques pour la
> malaria comme la chloroquine contre le coronavirus."


j'avais vu passer, mais la phrase est surprenante, sachant a priori que
les locaux ne sont pas ceux qui y utilisent la chloroquine (plutôt les
expat).

c'est du moins ce que me dit un proche expat pendant des années:

> "Cette article me laisse un peu sceptique sur son sérieux, car il

semble ignorer qu'en Afrique tropicale on ne prend pas d'antipaludéen.
la maladie est immunisante (partiellement) après 3 à 4 années (sont donc
à risques les très jeunes enfants et les visiteurs étrangers) . On
constate que cette immunisation se perd après un long séjour hors zone
c'est pourquoi il est recommandé aux expatriés africains de faire
attention quand ils reviennent au pays.
> Il n'y a pas de paludisme en Afrique du Sud
> Dans une grande métropole comme Lagos le trafic aéroportuaire est

important vers l'Europe et les US et l'Asie mais pas de noria de
charters avec ses cohortes de touristes, c'est surtout à mon avis le
manque d'attractivité touristique qui sauve le Nigéria et d'autres pays
africains."
Olivier Miakinen (28/04/2020, 11h05)
Le 27/04/2020 21:57, qeulqu'un que je ne nommerai pas a écrit :
> La mèdecine [...] est même bien molle avec Molimard.


Quelqu'un d'autre(¹) que je ne nommerai pas non plus ne cesse de
rappeler cette citation de Jules Romains (lui, je peux bien le
nommer sans me faire reprocher de l'ad hominem) : « Les esprits
d'élite discutent des idées, les esprits moyens discutent des
événements, les esprits médiocres discutent des personnes. »

Je laisse à chacun se faire sa propre opinion sur le type « d'esprit »
qu'est quelqu'un faisant des jeux de mots dépréciateurs sur le nom
d'une personne qu'il critique.
Marc SCHAEFER (28/04/2020, 12h37)
In fr.bio.medecine robby <me> wrote:
> j'avais vu passer, mais la phrase est surprenante, sachant a priori que
> les locaux ne sont pas ceux qui y utilisent la chloroquine (plutôt les
> expat).


Et d'autant plus que la chloroquine a été délaissée pour d'autres
traitements du paludisme plus efficaces (résistances!)
François Guillet (28/04/2020, 16h17)
Le 28/04/2020, Olivier Miakinen a supposé :
> Le 27/04/2020 21:57, qeulqu'un que je ne nommerai pas a écrit :
>> La mèdecine [...] est même bien molle avec Molimard.

> Quelqu'un d'autre(¹) que je ne nommerai pas non plus ne cesse de
> rappeler cette citation de Jules Romains (lui, je peux bien le
> nommer sans me faire reprocher de l'ad hominem) : « Les esprits
> d'élite discutent des idées, les esprits moyens discutent des
> événements, les esprits médiocres discutent des personnes. »


Tu places cette citation à tort et à travers, et je vais t'expliquer
pourquoi.

Parler des gens publics n'a jamais été l'oeuvre des esprits médiocres
puisqu'étant publics, ils sont eux-même l'objet de débats, comme ici
Raoult ou Molimard.

Dans un débat, parler des autres intervenants, c'est là qu'est l'oeuvre
des esprits médiocres au sens de Jules Romains. Ce sont les médisances,
les ragots, les affabulations, sans rapport avec le sujet, comme ton
"troll volontaire" lancé à mon encontre.
Car les autres intervenants ne sont pas le sujet du fil de discussion.
Seulement leur argumentation fait l'objet du débat, pas leur personne.
Sinon il s'agit d'argumentum ad personam, sophisme ou paralogisme
suivant le cas, oeuvre d'esprits médiocre dans les deux. Désolé de
devoir préciser ces bases de la rhétorique à ceux qui ont déjà cette
culture.
robby (28/04/2020, 17h36)
Le 28/04/2020 à 16:17, François Guillet a écrit :
> Dans un débat, parler des autres intervenants, c'est là qu'est l'oeuvre
> des esprits médiocres au sens de Jules Romains. Ce sont les médisances,
> les ragots, les affabulations, sans rapport avec le sujet, comme ton
> "troll volontaire" lancé à mon encontre.
> Car les autres intervenants ne sont pas le sujet du fil de discussion.
> Seulement leur argumentation fait l'objet du débat, pas leur personne.
> Sinon il s'agit d'argumentum ad personam, sophisme ou paralogisme
> suivant le cas, oeuvre d'esprits médiocre dans les deux. Désolé de
> devoir préciser ces bases de la rhétorique à ceux qui ont déjà cette
> culture.


Mais par contre pour toi le concept de sophisme ou de paralogisme n'a
jamais été licite pour signaler qu'il s'en produit au cours d'une
conversation.

Donc, pour ne pas être un "médiocre", on doit s'en servir uniquement
pour s'en plaindre à autrui *après* une conversation ?
Ou uniquement dans le vague, en général, appliqué à rien ?
François Guillet (28/04/2020, 18h09)
Dans son message précédent, robby a écrit :
> Le 28/04/2020 à 16:17, François Guillet a écrit :
> Mais par contre pour toi le concept de sophisme ou de paralogisme n'a jamais
> été licite pour signaler qu'il s'en produit au cours d'une conversation.
> Donc, pour ne pas être un "médiocre", on doit s'en servir uniquement pour
> s'en plaindre à autrui *après* une conversation ?
> Ou uniquement dans le vague, en général, appliqué à rien ?


"Licite" ? Un concept est toujours licite, alors n'affirme pas que pour
moi il ne le serait pas !
Mais un sophisme n'est pas un argument admissible dans un débat, et
notamment pas en zététique.

Pourrais-tu t'exprimer en français ?
Qu'essaies-tu de dire ? C'est du vrai jus de boudin ton texte.
robby (28/04/2020, 18h26)
Le 28/04/2020 à 18:09, François Guillet a écrit :
> Mais un sophisme n'est pas un argument admissible dans un débat, et
> notamment pas en zététique.


sauf que quand on pointe tes sophismes et paralogismes à toi, tu hurle
au ad hominem et re-re-cite J.R.
Olivier Miakinen (28/04/2020, 19h17)
Le 28/04/2020 18:26, robby répondait à l'inconnu François Guillet :
>> Mais un sophisme n'est pas un argument admissible dans un débat, et
>> notamment pas en zététique.

> sauf que quand on pointe tes sophismes et paralogismes à toi, tu hurle
> au ad hominem et re-re-cite J.R.


C'est exactement ça.

En fait, si j'ai bien compris, faire un jeu de mots sordide sur le nom
d'un médecin de Bordeaux, c'est discuter des idées parce qu'il ferait
partie des « gens publics » (alors que je suis bien persuadé que
personne ici n'en avait entendu parler avant de lire cet article) ;
mais critiquer des sophismes et paralogismes écrits sur usenet, c'est
discuter des personnes.

C'est très clair.
François Guillet (28/04/2020, 21h07)
robby a émis l'idée suivante :
> Le 28/04/2020 à 18:09, François Guillet a écrit :
>> Mais un sophisme n'est pas un argument admissible dans un débat, et
>> notamment pas en zététique.

> sauf que quand on pointe tes sophismes et paralogismes à toi, tu hurle au ad
> hominem et re-re-cite J.R.


C'est faux sauf en réponse à ad hominem antérieur.

Fournis les références de posts que tu vois comme de l'ad hominem.
François Guillet (28/04/2020, 21h09)
Olivier Miakinen avait prétendu :
> Le 28/04/2020 18:26, robby répondait à l'inconnu François Guillet :
>>> Mais un sophisme n'est pas un argument admissible dans un débat, et
>>> notamment pas en zététique.

>> sauf que quand on pointe tes sophismes et paralogismes à toi, tu hurle
>> au ad hominem et re-re-cite J.R.

> C'est exactement ça.
> En fait, si j'ai bien compris,


Ben non.

> faire un jeu de mots sordide sur le nom
> d'un médecin de Bordeaux, c'est discuter des idées parce qu'il ferait
> partie des « gens publics » (alors que je suis bien persuadé que
> personne ici n'en avait entendu parler avant de lire cet article) ;
> mais critiquer des sophismes et paralogismes écrits sur usenet, c'est
> discuter des personnes.
> C'est très clair.


sophisme de l'épouvantail : "L?épouvantail est un sophisme qui consiste
à présenter la position de son adversaire de façon volontairement
erronée. "
Olivier Miakinen (28/04/2020, 21h29)
Le 28/04/2020 21:09, François Guillet m'a répondu :
>> faire un jeu de mots sordide sur le nom
>> d'un médecin de Bordeaux,


Il s'agissait du professeur Mathieu Molimard, complètement inconnu
du public avant que robby ne cite un article qui en parlait.

> sophisme de l'épouvantail : "L?épouvantail est un sophisme qui consiste
> à présenter la position de son adversaire de façon volontairement
> erronée. "


cit. <5ea83bc6$0$15175$426a74cc>
§
From: François Guillet
Newsgroups: fr.sci.zetetique,fr.bio.medecine
Date: Tue, 28 Apr 2020 16:17:05 +0200

Parler des gens publics n'a jamais été l'oeuvre des esprits médiocres
puisqu'étant publics, ils sont eux-même l'objet de débats, comme ici
Raoult ou Molimard.
§

Robby a raison, tu es incapable de reconnaître tes propres biais. Du coup
il est inutile de continuer à discuter, et je n'interviendrai plus dans le
présent fil de discussion.

Discussions similaires
Pourquoi les voitures ambulances VU ne sont pas utilisées dans les évacuation de patients Covid-19 ?

Pourquoi l'Afrique reste sous-developpe ?...

Pourquoi ce décalage de pistes


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h12. | Privacy Policy