cerhu > linux.debian.user.french

Olivier (25/05/2020, 18h40)
Bonjour,

Je souhaite remplacer une disque rotatif de 1 To par un SSD de 512 Go.
Le disque appartient à un PC portable Lenovo sous Windows 10 (ça existe,
malheureusement).

J'ai démonté le disque d'origine et l'ai installé dans un double lecteur
SATA sur port USB.
J'ai aussi installé le disque cible sur ce double lecteur SATA sur port USB.

En lançant l'appli Disque de mon PC sous Debian, j'ai été unpeu surpris de
voir que le disque rotatif avait un partitionnement via GPT et "assez
complexe" avec 7 partitions:
1 EFI (273 MB) FAT (32 bits)
2 Réservé Microsoft (17 MB) Inconnu
3 Windows (951 GB) NTFS
4 Lenovo (27 GB) NTFS
5 Restauration Windows (1 GB) NTFS
6 Lenovo part (20 GB) NTFS
7 LRS ESP (1 GB) FAT) (32 bits)

Il faut aussi savoir que la partition 3, qui contient les données
personnelles est très peu utilisée (<50 GB).

Je dispose sur ma machine de ntfsclone

Comment dois-je procéder pour cloner ce disque ?

Slts
NoSpam (25/05/2020, 18h50)
Bonjour

Le 25/05/2020 à 18:31, Olivier a écrit :
[..]
> 5  Restauration Windows (1 GB) NTFS
> 6  Lenovo part (20 GB) NTFS
> 7  LRS ESP (1 GB)  FAT) (32 bits)
> Il faut aussi savoir que la partition 3, qui contient les données
> personnelles est très peu utilisée (<50 GB).
> Je dispose sur ma machine de ntfsclone
> Comment dois-je procéder pour cloner ce disque ?


Avant tout, comment te vois tu poser 951GB dans 512 GB ? Tu peux tenter
de diminuer la partition Windows d'origine, je doute fort toutefois que
tu arrives à la réduire jusqu'à 512. Sans compter que dans les 512, il y
a aussi quelques MB déjà utilisés.
ajh-valmer (25/05/2020, 19h30)
On Monday 25 May 2020 18:31:10 Olivier wrote:
[..]
> 2 Réservé Microsoft (17 MB) Inconnu
> 3 Windows (951 GB) NTFS
> 4 Lenovo (27 GB) NTFS
> 5 Restauration Windows (1 GB) NTFS
> 6 Lenovo part (20 GB) NTFS
> 7 LRS ESP (1 GB) FAT) (32 bits)
> Il faut aussi savoir que la partition 3, qui contient les données
> personnelles est très peu utilisée (<50 GB).
> Je dispose sur ma machine de ntfsclone
> Comment dois-je procéder pour cloner ce disque ?


J'ai eu le même problème en 2019 avec un portable Lenovo neuf,
et M$-windows-10 imposé sur tout le DD.
Impossible de tenter la création d'une partition Linux + swap,
en tentant de diminuer les partitions FAT et NTFS existantes.
Tout a foiré.
J'ai donc tout effacé, acheté une licence W10 (à prix très modeste),
repartionné le DD avec gparted live,
installé windows-10 téléchargé sur clé USB,
puis cloné Linux Buster depuis mon ordinateur de bureau avec rsync,
via un cdrom linux live.
Tout fonctionne très bien.

(Lenovo, pas terrible, suis déçu je déconseille).

Hope it helps.
hamster (25/05/2020, 19h40)
Le 25/05/2020 à 18:31, Olivier a écrit :
> Comment dois-je procéder pour cloner ce disque ?


Voici ce que je tenterait, mais je suis pas du tout sur que ca soit la
meilleure méthode. En fait je suis meme pas sur que ca marche.

Je ne connait pas ntfsclone, mais j'ai déjà cloné des disques en NTFS
avec la commande dd, ca marche très bien.
Ici, il ne suffit pas de cloner les partitions NTFS, il faut tout
cloner, meme la table des partitions. Il faut aussi que les partitions
clonées aient le meme UUID que les partitions d'origine, en bref quand
tu clones les partitions il faut cloner le contenu ET le contenant, pas
juste le contenu.

En fait la plus grande difficulté c'est la réduction de volume de 1 To a
500 Go et c'est la que je suis pas du tout sur que ma méthode
fonctionne. Pour moi la première étape c'est de réduire de moitié ce qui
est sur le disque rotatif, avant de chercher a écrire sur le SSD. Comme
je suis pas sur que ca marchera toujours après réduction, je commence
par faire une sauvegarde.

- Dans un terminal, devenir root avec :
su -

- Brancher les 2 disques rotatifs de 1 To. Si ils sont automatiquement
montés par le système, les démonter avec la commande umount.

- Sauvegarder le disque rotatif 1 To en l'état, sur un autre disque
rotatif 1 To :
dd bs=4M if=/dev/sdx of=/dev/sdy
Bien sur, il faut remplacer x et y par les bonnes lettres pour désigner
tes disques, par exemple sdb pour le disque a sauvegarder et sdc pour
l'autre. if veut dire "input file", c'est la ou la commande va lire, il
faut que ca designe le disque a sauvegarder. of veut dire "output file",
c'est la ou la commande va écrire, il faut que ca désigne le disque
vierge sur lequel tu va sauvegarder.

Attention a ne pas te tromper dans ces lettres : si tu inverse tu va
copier le disque vide sur le disque a sauvegarder, en écrasant tout ce
qui s'y trouve, donc en gros tu va tout perdre. Fais attention aussi a
ne pas mettre de lettre designant le disque qui sert a faire la copie
(typiquement sda). Il ne faut ni écraser ce disque, ni le sauvegarder.

La commande dd est dangereuse parce qu'il n'y a pas de garde fou, si tu
te trompe ca peut tout casser sans prévenir. Vérifie donc 2 fois ce que
tu a tapé avant de faire "entrée". A bon entendeur salut.

Attention aussi, le disque sur lequel tu va écrire cette sauvegarde sera
totalement écrasé, y compris sa table de partitions et ses partitions,
il faut donc qu'il ne contienne aucune information que tu veux garder.

- Débrancher le disque sur lequel tu a sauvegardé, pour etre sur de pas
y toucher. Il est inutile de le démonter avant de le débrancher vu qu'il
n'était pas monté.

- Avec gparted, réduire la partition 3 de ton disque rotatif pour que le
total des partitions fasse un peu moins que 500 Go. Genre 499 Go, ou 495
Go. Il faut se garder un peu de marge parce qu'il y a quelques trucs
écrits hors des partitions (a commencer par la table des partitions) et
a cause de l'alignement sur secteurs souvent un peu de place vide entre
les partitions.

- Toujours avec gparted, déplacer les partitions qui suivent, pour que
toutes les données soient dans la première moitié du disque et que la
deuxième moitié soit totalement vide (c'est a dire ne contenant aucune
partition, pas meme un bout de partition vide qui dépasse).

A ce stade, il serait malin de tester si c'est toujours fonctionnel, en
remettant le disque rotatif dans son ordi et en bootant. La tu a 2
possibilités :

- Si ca ne marche pas, tu peux restaurer la sauvegarde que tu viens de
faire avec la meme commande dd, simplement en inversant sdx et sdy pour
que ca copie de la sauvegarde vers le disque qui ne marche plus. Ne pas
oublier de démonter éventuellement ce qui s'est monté automatiquement
avant de lancer dd.

- Si ca marche, tu peux tenter une copie sur le SSD, toujours avec la
commande dd comme ci dessus, toujours en faisant bien attention a ce que
tu met dans if et of. Il faut mettre dans if quelque chose qui désigne
le disque rotatif (par exemple /dev/sdb) et dans of quelque chose qui
désigne le ssd (par exemple /dev/sdc). Ne pas oublier de démonter
éventuellement ce qui s'est monté automatiquement avant de lancer dd.

- Mettre le SSD dans l'ordi qui va bien et tester si ca marche. Si ca
marche pas, et bien retour a la case "sauvegarde du disque rotatif
original" pour essayer autre chose.

------------------------------------------

J'ajoute que le montage que tu a fait n'est pas optimal. Copier autant
de données est très long et tu a donc tout interet a ne pas perdre du
temps sur ces copies. En branchant les 2 disques sur USB, les données
vont transiter 2 fois par le bus USB (une fois pour la lecture sur un
disque et une autre fois pour l'écriture sur l'autre disque) et ca va
donc prendre 2 fois plus de temps que nécessaire.

Quand je veux faire une opération du meme genre que ce que tu veux
faire, je laisse le disque dans son ordi, je boote sur un système live
(par exemple SystemRescueCD) et je branche l'autre disque en USB. Ainsi
les données sont lues sur le bus SATA interne a l'ordi et écrites sur le
bus USB, c'est 2 fois plus rapide. En plus ca évite d'avoir a remettre
le disque dans son ordi a chaque fois qu'on veut tester, il suffit de
rebooter.

------------------------------------------

Après un tel bidouillage et si ca marche, je t'encourage a sauvegarder
la table de partitions du SSD :
sgdisk --backup="table-partitions-SSD" /dev/sdx
bien sur, adapter sdx pour que ca désigne le SSD.

Mettre ensuite le fichier "table-partitions-SSD" créé a un endroit sur.

------------------------------------------

Je ne suis pas sur qu'il soit une bonne idée de cloner windows d'un
disque rotatif a un SSD : en général il y a dans l'OS des optimisations
pour le fonctionnement sur disque SSD et si tu clone tu va donc utiliser
sur disque SSD un système qui a été installé sur disque rotatif, donc
sans les optimisations qui vont bien. Il serait sans doute plus malin de
te créer une clef USB de restauration de windows, t'en servir pour
installer windows sur le SSD puis rapatrier tes données perso dans ce
nouveau windows.
Fabien R (26/05/2020, 08h40)
On 25/05/2020 19:28, ajh-valmer wrote:
> J'ai eu le même problème en 2019 avec un portable Lenovo neuf,
> et M$-windows-10 imposé sur tout le DD. Je possède un lenovo ideapad (2019) sur lequel était installé win10 (boot EFI) sur toute la partition.
> Impossible de tenter la création d'une partition Linux + swap,
> en tentant de diminuer les partitions FAT et NTFS existantes.
> Tout a foiré.

J'avais simplement lancé l'installer buster.
J'ai diminué la taille de la partition et ça a marché.
> J'ai donc tout effacé, acheté une licence W10 (à prix très modeste),
> repartionné le DD avec gparted live,
> installé windows-10 téléchargé sur clé USB,
> puis cloné Linux Buster depuis mon ordinateur de bureau avec rsync,
> via un cdrom linux live.
> Tout fonctionne très bien.
> (Lenovo, pas terrible, suis déçu je déconseille).

Je suppose que tu n'as pas eu de chance...
Olivier (26/05/2020, 09h20)
En effet, je pense que je vais abandonner l'idée de cloner le disque et
voir si je n'ai pas plutôt intérêt à ré-installer Win10, puis les
applications (MSOffice spécifiquement) puis les données personnelles.
En procédant ainsi, je pourrai au passage isoler ces dernières dans une
partition à part et laisser de la place pour un système d'exploitation
alternatif (Debian) pouvant y accéder.

Comme l'ancien disque fonctionne, j'aurai plus de latitude pour opéreren
séquence, progressivement.

En clonant le disque, je souhaitais :
1. éviter de ré-installer des applications mais, à la réflexion, seules les
payantes me semblent impératives et elles ne sont pas si nombreuses.
2. simplifier les opérations mais la différence de capacité des disques me
semble insurmontable si comme moi, on ne veux pas apprendre les arcanes de
Win10.

Merci à tous pour ces précieux conseils !

Le lun. 25 mai 2020 à 19:35, hamster <hamster> a écrit :
[..]
Erwann Le Bras (27/05/2020, 14h00)
Le 25/05/2020 à 18:31, Olivier a écrit :
> Bonjour,
> Je souhaite remplacer une disque rotatif de 1 To par un SSD de 512 Go.
> Le disque appartient à un PC portable Lenovo sous Windows 10 (ça
> existe, malheureusement).
> J'ai démonté le disque d'origine et l'ai installé dans un double
> lecteur SATA sur port USB.
> J'ai aussi installé le disque cible sur ce double lecteur SATA sur
> port USB.


bonjour

J'ai fait la même opération sur un portable Lenovo (Yoda 300), en
changeant le disque 512G par un  SSD de 256Go

Tu peux facilement copier chaque partition dans l'ordre avec GParted, en
redimensionnant les partitions (ici surtout "WINDOWS" pour que tout
rentre sur le SSD.

Pour que GParted puisse accéder et réduire les partitions NTFS,les
utilisateurs doivent être déconnectés, Windows arrêtés et les disques
défragmentés. Tu peux faire réduire les partitions principales par le
gestionnaire de disque de Windows, la tâche de GParted n'en sera que
plus facile.

Assure-toi que les partitions sont dans le même ordre, ont gardéle même
ID et remets les drapeaux corrects (HIDDEN, BOOT, DATA).

De mémoire l'une des partitions bizzares a occasionné un échec sous
GParted mais c'est passé inaperçu ensuite.

Tu peux ensuite remettre le disque en place.

Ya une manip ensuite à appliquer pour que le boot UEFI démarre sur la
bonne partition (partition LENOVO de mémoire). Elle nécessite un disque
de réparation Windows 10.  Les deux se trouvent facilement sur Internet.

Me concernant, l'opération a été un succès, le PC a redémarré
normalement à la fin. Il se peut que Windows trouve le disque en bazar
et applique une réparation, mais tout s'est bien terminé.

Pense à sauvegarder les données avant sur un disque externe.

bon courage

Erwann
Discussions similaires
Impossible de se faire aider à partitionner le disque dur de 10 TO sur Lenovo Z50-70 pour installer Debian en plus de Windows 8

Installation debian wheezy sur Lenovo en UEFI

Debian Wheezy et Lenovo

installer debian depuis un disque dur USB


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h50. | Privacy Policy