cerhu > bio.* > bio.medecine

Le très gentil Luciole135 (04/06/2020, 23h01)
Le professeur Philippe Brouqui, directeur du pôle des maladies
infectieuses et tropicales à l'AP-HM explique la différence entre soin
et recherche.
Il explique aussi pourquoi l'IHU n'a pas fait de recherche randomisées.

14?088 vues?4 juin 2020
[..]
(5'52")
Christophe Dang Ngoc Chan (05/06/2020, 11h40)
Le 04/06/2020 à 23:01, Le très gentil Luciole135 a écrit :
> Il explique aussi pourquoi l'IHU n'a pas fait de recherche randomisées.


Le problème n'est pas qu'il fasse des recherches non-randomisées.
Le problème est qu'il en tire des conclusions (et qu'il le fasse sans le
consentement éclairé des patients, y compris sur des mineurs).
MH (05/06/2020, 11h48)
Christophe Dang Ngoc Chan a pensé très fort :
> Le 04/06/2020 à 23:01, Le très gentil Luciole135 a écrit :
>> Il explique aussi pourquoi l'IHU n'a pas fait de recherche randomisées.


> Le problème n'est pas qu'il fasse des recherches non-randomisées.
> Le problème est qu'il en tire des conclusions (et qu'il le fasse sans le
> consentement éclairé des patients, y compris sur des mineurs).


Ca fait 70 ans que l'on demande l'autorisation des patients pour les
soigner à la chloroquine ou ses dérivés?

MH
Bruno (05/06/2020, 12h30)
MH a exposé le 05/06/2020 :
> Christophe Dang Ngoc Chan a pensé très fort :
> Ca fait 70 ans que l'on demande l'autorisation des patients pour les
> soigner à la chloroquine ou ses dérivés?
> MH


comme antivirus ?
Alabenne (05/06/2020, 13h02)
Le 05/06/2020 à 11:40, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> Le 04/06/2020 à 23:01, Le très gentil Luciole135 a écrit :
>> Il explique aussi pourquoi l'IHU n'a pas fait de recherche randomisées.

> Le problème n'est pas qu'il fasse des recherches non-randomisées.
> Le problème est qu'il en tire des conclusions (et qu'il le fasse sans le
> consentement éclairé des patients, y compris sur des mineurs).


Les patients qu'on met en "réanimation" ont donné leur consentement
éclairé, tu crois ?
La "réanimation" est la salle d'attente de la chambre funéraire, la
plupart du temps.
Les Bario (la Piste aux étoiles) (05/06/2020, 13h50)
Le 05/06/2020 à 12:30, Bruno a écrit :
> MH a exposé le 05/06/2020 :
> comme antivirus ?


Si demain on découvre que l'hydroxycholorquine fait repousser les
cheveux de Fabius et Juppé, il faudra à nouveau la tester pour voir que
ça ne rend pas impuissant ?
Les Bario (la Piste aux étoiles) (05/06/2020, 13h58)
Le 05/06/2020 à 13:02, Alabenne a écrit :
> Le 05/06/2020 à 11:40, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> Les patients qu'on met en "réanimation" ont donné leur consentement
> éclairé, tu crois ?
> La "réanimation" est la salle d'attente de la chambre funéraire, la
> plupart du temps.


C'est surtout la ventilation. Une réanimation avec juste une sachet
d'eau sucrée attachée à un mât et reliée au bras, plus quelques
instruments de mesure avec un écran qui font "bip bip", ça peut
permettre à la nature de faire son oeuvre. Mais bousiller les alvéoles
pulmonaires en les faisant éclater, ça ne pardonne pas.
Bebert (05/06/2020, 14h14)
Vous oubliez peu-être que IUMarseille est un "truc" mis en place par
Sarkozy, et que c'est une fondation totalement indépendante de
l'administration parisienne.
Donc Raoult peut leur dire....ce qu'il veut et ne s'en prive pas.
Il y a donc une frustration de la part des "pontes" centralistes qui ne s'en
remettent pas.
Comment faire chier quelqu'un qui échappe à leur dicta, vous avez pu voir
comment, quitte à être complètement ridicule...
B.
PS: la qualité et efficacité des traitements, cela passe au second plan.

B.
Bruno (05/06/2020, 14h59)
Les Bario (la Piste aux étoiles) a formulé ce vendredi :
> Le 05/06/2020 à 12:30, Bruno a écrit :
> Si demain on découvre que l'hydroxycholorquine fait repousser les cheveux de
> Fabius et Juppé, il faudra à nouveau la tester pour voir que ça ne rend pas
> impuissant ?


ça s'est un effet secondaire... normalement, sauf effet rarissime, ils
sont connus.
Marc SCHAEFER (05/06/2020, 16h37)
In fr.bio.medecine Alabenne <bienvenueauspam> wrote:
> La "réanimation" est la salle d'attente de la chambre funéraire, la
> plupart du temps.


Cette affirmation semble fausse en général, et également dans le
cas du covid-19.

Il me semble qu'en Suisse on appelle la "réa" les soins intensifs.

Il semblerait que même en Italie du Nord, le taux de mortalité après les soins
intensifs soit d'environ un quart, si je lis bien [1].

On trouve aussi d'autres chiffres pour avril en France [2], ventilés entre
sexe, âge, etc, qui sont proches, avec évidemment un taux de décès entre 23 et
37% suivant les classes d'âge.

Evidemment, cela signifie souvent une longue rééducation, mais de dire que
c'est la salle d'attente de la chambre funéraire semble exagéré, si 75% s'en
sortent en général.

[1] [..]
[2] [..]
Paul Aubrin (05/06/2020, 16h42)
Le Fri, 05 Jun 2020 11:40:23 +0200, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :

> Le 04/06/2020 à 23:01, Le très gentil Luciole135 a écrit :
>> Il explique aussi pourquoi l'IHU n'a pas fait de recherche randomisées.

> Le problème n'est pas qu'il fasse des recherches non-randomisées.
> Le problème est qu'il en tire des conclusions (et qu'il le fasse sans le
> consentement éclairé des patients, y compris sur des mineurs).


La prescription hors AMM est parfaitement encadrée par le code de la
santé. Dans le cas des mineurs, ce sont les représentants légaux qui sont
informés. D'ailleurs les mineurs ne sont que exceptionnellement affectés
par le covid-19.
L'erreur est humaine. L'obstination est diabolique.
Marc SCHAEFER (05/06/2020, 16h58)
In fr.bio.medecine Paul Aubrin <PaulAubrin> wrote:
> L'erreur est humaine. L'obstination est diabolique.


Oui, cela s'applique bien à un certain professeur.
Marc SCHAEFER (05/06/2020, 16h59)
In fr.bio.medecine Alabenne <bienvenueauspam> wrote:
> La "réanimation" est la salle d'attente de la chambre funéraire, la
> plupart du temps.


Cette affirmation semble fausse en général, et également dans le
cas du covid-19.

Il me semble qu'en France on appelle la "réa" les soins intensifs.

Il semblerait que même en Italie du Nord, le taux de mortalité après les soins
intensifs soit d'environ un quart, si je lis bien [1].

On trouve aussi d'autres chiffres pour avril en France [2], ventilés entre
sexe, âge, etc, qui sont proches, avec évidemment un taux de décès entre 23 et
37% suivant les classes d'âge.

Evidemment, cela signifie souvent une longue rééducation, mais de dire que
c'est la salle d'attente de la chambre funéraire semble exagéré, si 75% s'en
sortent en général.

[1] [..]
[2] [..]
Zulu (05/06/2020, 17h38)
On 6/5/20 6:40 AM, Christophe Dang Ngoc Chan wrote:
> Le 04/06/2020 à 23:01, Le très gentil Luciole135 a écrit :
>> Il explique aussi pourquoi l'IHU n'a pas fait de recherche randomisées.

> Le problème n'est pas qu'il fasse des recherches non-randomisées.
> Le problème est qu'il en tire des conclusions (et qu'il le fasse sans le
> consentement éclairé des patients, y compris sur des mineurs).


Les résultats permettent de tirer des conclusions.

Comment crois-tu que la pénicilline fut employée comme premier
antibiotique ou la quinine recommandée pour traiter le palu?

Par des études en double aveugle?

La médecine traditionnelle, dont les bigpharmas pillent les recettes
sans vergogne, n'est pas autre chose que l'application de résultats
empiriques d'essais réussite-échec qui remontent à la nuit des temps.
Zulu (05/06/2020, 17h45)
On 6/5/20 7:30 AM, Bruno wrote:
> MH a exposé le 05/06/2020 :
> comme antivirus ?


L'effet antivirus s'est révélé in vitro, de là à l'essayer in vivo il
n'y a avait qu'un pas à franchir.

Et hop!

Et puis ça s'est vérifié sur 4000 patients au grand dam du producteur du
Remdesivir qui, lui, n'a encore rien prouvé du tout alors que ce produit
a encore de fervents adeptes qui cumulent une fâcheuse tendance à
critiquer Raoult.

Discussions similaires
Versions US et FR quelles différences ?

Quelles différences ?

quelles différences ?

Quelles différences ?


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h29. | Privacy Policy