cerhu > misc.droit.all.* > misc.droit

en voiture simone (22/12/2006, 14h06)
Bonjour,

J'aimerais savoir, suite à la grève scolaire de lundi 18 décembre
dernier, si il n'y a pas obligation de prévenir les parents des
absences des professeurs.

En effet, je constate à chaque fois un "j'em foutisme" assez étonnant
de la part du système scolaire. C'est 'débrouillez vous, tant pis si
vous n'êtes pas au courant. Je pense ici aux parents qui travaillent
toute une journée et qui apprenent que leur(s) enfant(s) est resté en
dehors de l'établissement... Avec les risques que cela peut apporter.

Bien sûr, il y a des accords de sorties donnés en début d'année pour
chaque élève. Mais néanmoins, le moindre des respects, je pense,
serait de permettre d'éventuels gardes ou permanences...

Le problème est que pour chaque cours, il y a bien souvent un
professeur différent et que ceux ci font ou ne font pas grève.

N'empêche que pour le principe, et c'est une question de respect vis à
vis des familles, il serait bon qu'un mot dans les carnets de
correspondances soit écrit...

De plus, lors d'une absence d'élève, là, il faut suivre toute une
procédure de signalement, ce qui est normal en soi.

Alors pourquoi pas une réciproque ? Problème de gestion ? n'y a t-il
pas des bureaux administratifs ? Si des obligations de justifications
existent pour les parents, alors il faut qu'il y en ait également pour
les enseignants, normal, je crois que ça s'appelle un petit peu de
démocratie sociale...

Mais bon, ma question reste : peut-on demander à être prévenu des
absences des professeurs ?

Merci
gaetan.denise (22/12/2006, 14h08)
Toute grève -en non le droit de retrail qui peut être immédiat- doit être
précédé d'un préavis d'un minimum de cinq jours déposé auprès de l'autorité
hiérarchique. Libre à cette dernière ou aux enseignants de prévenir les
parents. C'est tout...

Gaëtan

<en voiture simone> a écrit dans le message de news:
mqhno2tdrkaanfcf8bga1eclpfgkk9reqc...
[..]
fabrice57 (22/12/2006, 15h43)
> Toute grève -en non le droit de retrail qui peut être immédiat- doit être
> précédé d'un préavis d'un minimum de cinq jours déposé auprès de l'autorité
> hiérarchique. Libre à cette dernière ou aux enseignants de prévenir les
> parents. C'est tout...
> Gaëtan
>> <en voiture simone> a écrit dans le message de news:

> mqhno2tdrkaanfcf8bga1eclpfgkk9reqc...


Préavis de 5 jours ouvrés, soit 7 jours calendrier,
comme dans toute administration. L'info n'a pas été divulgué assez tot,
comme d'habitude
gaetan.denise (22/12/2006, 15h45)
Cela va dépasse même l'administration puisque, en ce domaine, le droit
administratif n'a fait qu'étendre à l'administration une dispsition du code
du travail. Cette règle est donc applicable même dans le privé.

Merci pour ma précision des jours ouvrés;

Gaëtan

"fabrice57" <fabriced31> a écrit dans le message de news:
mn.b3737d6cbaa8b7a7.41433...
[..]
Xavier Hugonet (22/12/2006, 15h56)
"gaetan.denise" <gaetan.denise> wrote in
news:458be196$0$25915$ba4acef3:
> Cela va dépasse même l'administration puisque, en ce domaine, le droit
> administratif n'a fait qu'étendre à l'administration une dispsition du
> code du travail. Cette règle est donc applicable même dans le privé.


Aucune obligation de préavis de grève dans le code du travail.
Dans le privé, la seule obligation est de déposer ses revendications avant
le déclenchement du mouvement. Et ça peut être immédiatement avant.
LE TROLL (22/12/2006, 16h02)
Exact, c'est la direction qui est en cause, et d'ailleurs ça fonctionne
partout comme ça dans la fonction publique, les usagers sont surpris des
grèves, alors que souvent, ce n'est même pas 5, mais 10 jours avant que la
direction le sait, car il y a parfois des préavis aux préavis, de facto
cette conduite est constante depuis une bonne trentaine d'années, les hauts
fonctionnaires ont pour jurisprudence de ne pas aviser des grèves qui vont
arriver...
fabrice57 (22/12/2006, 16h14)
> Exact, c'est la direction qui est en cause, et d'ailleurs ça fonctionne
> partout comme ça dans la fonction publique, les usagers sont surpris des
> grèves, alors que souvent, ce n'est même pas 5, mais 10 jours avant que la
> direction le sait, car il y a parfois des préavis aux préavis, de facto cette
> conduite est constante depuis une bonne trentaine d'années, les hauts
> fonctionnaires ont pour jurisprudence de ne pas aviser des grèves qui vont
> arriver...


Y a pas qu'eux.

Nous avions posé il y a quelques années un préavis 30 jours avant la
date prévue. Préavis que nous avions aussi transmis à l'AFP.
Et ben la nouvelle est tombée aux infos la veille au soir
Djeel (22/12/2006, 17h28)
en voiture simone wrote:

> J'aimerais savoir, suite à la grève scolaire de lundi 18 décembre
> dernier, si il n'y a pas obligation de prévenir les parents des
> absences des professeurs.


Pas popur le secondaire, puisqu'il y existe une administration (principal ou
proviseur, surveillant, conseillers, ...) supposée pouvoir accueillir les
élèves avec des permanences.
A la différence de l'école maternelle ou primaire ou les enseignants
préviennent toujours les familles, l'école pouvant être fermée si tous sont
grévistes.
Mais ton propos amène une autre question :
cet appel à la grève (avec une unité syndicale assez rare) ayant fait
l'objet d'infos dans les média avant, il est très étonnant que tu n'en aies
pas entendu parler, ni tes enfants !
Quel consigne leur donnes-tu alors ? Les autorises-tu par écrit à quitter
leur établissement en cas d'absence de profs ? Parce que sinon, si ils y
sont rentrés, ils ne peuvent en sortir ! Alors à qui la faute si tes enfants
étaient dehors ? A l'établissement ou à toi ?
en voiture simone (22/12/2006, 17h46)
On Fri, 22 Dec 2006 16:28:45 +0100, "Djeel" <djeel> wrote:

[..]
>leur établissement en cas d'absence de profs ? Parce que sinon, si ils y
>sont rentrés, ils ne peuvent en sortir ! Alors à qui la faute si tes enfants
>étaient dehors ? A l'établissement ou à toi ?


Mes enfants n'étaient pas dehors. Ils ont les consignes qu'il faut.

Seulement, j'en fais une question de principes... On nous demande des
justificatifs en cas d'absences et rien en retour. Beaucoup de gens se
moquent de ces marques de considération, mais je pense qu'ils sont
importants. Il ne faut pas s'enfermer dasn des attitudes égocentriques
sous prétexte que cela ne nous concerne pas. D'où les syndicats de
parents, qui sont d'ailleurs forts discrets en général, du moins par
ici...

D'aucuns diront, de quoi tu te plains ? tu étais au courant ! c'est
vrai, mais je me sens quelque peu méprisé dans des cas comme cela.
C'est une tendance dans mon collège en tous les cas.
Rakotomandimby (R12y) (22/12/2006, 18h57)
> :
> Seulement, j'en fais une question de principes...


Dans ce cas, l'égocetrique c'est toi!

> On nous demande des
> justificatifs en cas d'absences et rien en retour.


Ben oui, si l'enfant a fait l'école buissonière, les justificatif
d'absences sont un bon moyen de le détecter.

> Beaucoup de gens se
> moquent de ces marques de considération, mais je pense qu'ils sont
> importants. Il ne faut pas s'enfermer dasn des attitudes égocentriques
> sous prétexte que cela ne nous concerne pas. D'où les syndicats de
> parents, qui sont d'ailleurs forts discrets en général, du moins par
> ici...


Alors mets sur pied ton syndicat et revendique ce que tu veux, tu verras
bien si tu arrives à fédérer beaucoup de monde.
Tu prendras alors conscience de la raison de ton point de vue.

> D'aucuns diront, de quoi tu te plains ? tu étais au courant ! c'est
> vrai, mais je me sens quelque peu méprisé dans des cas comme cela.


Si des gens te méprisient, tu as des alternatives. Plusieurs même.
michele (22/12/2006, 21h05)
<en voiture simone> a écrit dans le message de news:
mqhno2tdrkaanfcf8bga1eclpfgkk9reqc...
[..]
> Alors pourquoi pas une réciproque ? Problème de gestion ? n'y a t-il
> pas des bureaux administratifs ? Si des obligations de justifications
> existent pour les parents, alors il faut qu'il y en ait également pour
> les enseignants, normal, je crois que ça s'appelle un petit peu de
> démocratie sociale...
> Mais bon, ma question reste : peut-on demander à être prévenu des
> absences des professeurs ?
> Merci


Bizarre que tes enfants n'étaient pas au courant, mes eleves m'ont signalée
que plusieurs radios pour jeunes les avaient prevenu de cette greve depuis
longtemps ... certains eleves etaient meme au courant avant les profs
alors ...
Ensuite comment prevenir à l'avance qu'un prof malade va etre absent,
explique moi ... c'est la meme situation quelque part
Legi-Roll (22/12/2006, 21h05)
<en voiture simone> a écrit dans le message news:
mqhno2tdrkaanfcf8bga1eclpfgkk9reqc...
> Bonjour,


itou

> J'aimerais savoir, suite à la grève scolaire de lundi 18 décembre
> dernier, si il n'y a pas obligation de prévenir les parents des
> absences des professeurs.


L'administration d'un établissement sait sans doute qu'une grève est prévue mais
comment pourrait-elle savoir quel professeur fera cette grève et quel autre ne
la fera pas ?

> N'empêche que pour le principe, et c'est une question de respect vis à
> vis des familles, il serait bon qu'un mot dans les carnets de
> correspondances soit écrit...


Chaque professeur doit-il s'engager à faire ou ne pas faire grève ? Combien de
jours à l'avance ?

> De plus, lors d'une absence d'élève, là, il faut suivre toute une
> procédure de signalement, ce qui est normal en soi.
> Alors pourquoi pas une réciproque ?
> Problème de gestion ? n'y a t-il
> pas des bureaux administratifs ? Si des obligations de justifications
> existent pour les parents, alors il faut qu'il y en ait également pour
> les enseignants, normal,


Il y en a : les enseignants doivent justifier leurs éventuelles absences...
auprès de leur hiérarchie pas auprès des élèves ou des parents d'élèves.

> Mais bon, ma question reste : peut-on demander à être prévenu des
> absences des professeurs ?


Vous pouvez toujours le demander mais, s'agissant des absences pour fait de
grève, la demande risque de se heurter à une impossibilité matérielle.
Bonne soirée.
Djeel (22/12/2006, 21h44)
Legi-Roll wrote:

> Chaque professeur doit-il s'engager à faire ou ne pas faire grève ?
> Combien de jours à l'avance ?


J'avoue ne pas comprendre (en dehors du fait que l'élève du secondaire est
TOUJOURS accueilli, l'établissement ne pouvant être fermé) pourquoi les
instits préviennent toujours les familles 3 jours à l'avance et pas les
profs du secondaire.
Je pense que les profs se grandiraient en le faisant (et je suis sûr que
certains le font).
Djeel (22/12/2006, 21h46)
en voiture simone wrote:

> Mes enfants n'étaient pas dehors. Ils ont les consignes qu'il faut.


OK, j'avais lu trop vite le passage suivant : "Je pense ici aux parents qui
travaillent
toute une journée et qui apprenent que leur(s) enfant(s) est resté en
dehors de l'établissement... Avec les risques que cela peut apporter..."

Sur le fond j'apprécierai que les profs, comme les instits, préviennent les
familles.
en voiture simone (23/12/2006, 00h04)
On Fri, 22 Dec 2006 20:05:55 +0100, "michele" <no> wrote:

><en voiture simone> a écrit dans le message de news:
>mqhno2tdrkaanfcf8bga1eclpfgkk9reqc...
>que plusieurs radios pour jeunes les avaient prevenu de cette greve depuis
>longtemps ... certains eleves etaient meme au courant avant les profs
>alors ...
>Ensuite comment prevenir à l'avance qu'un prof malade va etre absent,
>explique moi ... c'est la meme situation quelque part

Apparemment non, puisque dans le forum droit, on m'indique que les
préavis de grève sont établis à l'avance... Quand tu es malade, les
microbes ne te donnent pas de préavis !

Discussions similaires
Windows a effacer sans m'avertir 3tb de donner.

Les gendarmes font aussi leur rentrée scolaire: plusieurs dizaine de parents verbalisés dans l'Isère

Quels actions juridiques contre un hébergeur qui ferme ses portes sans avertir ses abonnées ?

sans parents


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h36. | Privacy Policy