cerhu > rec.media.* > rec.cinema.discussion

Mehmet Alparslan Saygin (03/08/2005, 15h29)
Je viens de voir Requiem for a Dream.

Et je me sens pas très bien...
Franck Guillaud (03/08/2005, 15h37)
Mehmet Alparslan Saygin a écrit :
> Je viens de voir Requiem for a Dream.
> Et je me sens pas très bien...


Pourquoi ?
Ta mère passe son temps devant la télé ?

Franck,e-
Mehmet Alparslan Saygin (03/08/2005, 15h42)
Franck Guillaud :

> Mehmet Alparslan Saygin :


>> Je viens de voir Requiem for a Dream.


>> Et je me sens pas très bien...


> Pourquoi ?
> Ta mère passe son temps devant la télé ?


Non, parce que je viens de jeter la télé -- que je regarde
pas -- par la fenêtre. C'est que ça rend violent, ce genre
de films.
ventolin (03/08/2005, 18h58)
Mehmet Alparslan Saygin wrote:
> Je viens de voir Requiem for a Dream.
> Et je me sens pas très bien...
> --
> MAS


Eh ouais, il y a de quoi. Il est vraiment mauvais.
zarak (03/08/2005, 19h50)
Non, il est excellent.

Je sais, c'est dur à accepter, mais c'est comme ça.
J'y suis pour rien moi...
Mehmet Alparslan Saygin (03/08/2005, 22h17)
Mehmet Alparslan Saygin :

(...)

Et, dans la foulée, j'ai -- enfin ! -- vu The Truman Show.

Tout simplement é-pous-tou-flant, je suis bien d'accord avec
toi, Sacha !

(C'était "Je raconte ma vie sur frcd", jour 2894.)
joye (04/08/2005, 00h00)
Mehmet Alparslan Saygin écrivit :

> Et, dans la foulée, j'ai -- enfin ! -- vu The Truman Show.


Et moi, hier soir, /Before Night Falls/. Bardem, exquis ! Et Johnny
Depp dans deux rôles... Ce sont des acteurs. Jim Carrey aussi,
lorsqu'il ne fait pas le guignol.

Il y a trois jours, j'ai enfin vu /Mar adentro/ .

Et ce soir, /La Flor de mi secreto/. J'adore Almodóvar. /La Mala
educación/ était impec, à mon avis -- presqu'aussi bon que /Hable con
ella/ .
Filipe (04/08/2005, 01h15)
joye a formulé ce jeudi :
> Mehmet Alparslan Saygin écrivit :
> Et moi, hier soir, /Before Night Falls/. Bardem, exquis ! Et Johnny
> Depp dans deux rôles... Ce sont des acteurs. Jim Carrey aussi,
> lorsqu'il ne fait pas le guignol.
> Il y a trois jours, j'ai enfin vu /Mar adentro/ .
> Et ce soir, /La Flor de mi secreto/. J'adore Almodóvar. /La Mala
> educación/ était impec, à mon avis -- presqu'aussi bon que /Hable con
> ella/ .


Bon bah puisqu'on y est, j'en profite pour dire que j'ai un peu profité
de la retro Bergman au Saint André des Art, et que finalement Bergman
c'est pas qu'un délire de pseudo intellectuels d'élitistes. Ca déchire
réellement sa race, impressionant.

Filipe
niconews (04/08/2005, 17h48)
Mehmet Alparslan Saygin a écrit :
> Je viens de voir Requiem for a Dream.
> Et je me sens pas très bien...
> --
> MAS


prends un rail, ca ira mieux ...
Yannick Rolandeau (05/08/2005, 00h31)
On Wed, 03 Aug 2005 18:58:18 +0200, ventolin <v_e_ntolin>
wrote:

>Eh ouais, il y a de quoi. Il est vraiment mauvais.


Ben oui et j'ai du mal à comprendre comment un te film aussi grossier dans
le moralisme (à part le côté clipesque) puisse passer. Là, on est à
vraiment le côté cible de jeunes entre 15-20 ans genre "Attention la tv,
c'est mal et quand on se drogue, c'est aussi très très mal et pas bien du
tout et pis faut faire attention, tu risques de perdre un bras"....
Benjamin FRANCOIS (05/08/2005, 01h02)
Yannick Rolandeau s'est exprimé en ces termes:
> Ben oui et j'ai du mal à comprendre comment un te film aussi grossier dans
> le moralisme (à part le côté clipesque) puisse passer. Là, on est à
> vraiment le côté cible de jeunes entre 15-20 ans genre "Attention la tv,
> c'est mal et quand on se drogue, c'est aussi très très mal et pas bien du
> tout et pis faut faire attention, tu risques de perdre un bras"....


Alors que tout le monde sait que c'est faux: on voit plein de trucs
rigolos et on se marre comme un fou, je l'ai vu dans Las Vegas Parano.
Neoli (05/08/2005, 08h28)
Yannick Rolandeau wrote:
> On Wed, 03 Aug 2005 18:58:18 +0200, ventolin <v_e_ntolin>
> wrote:
> le moralisme (à part le côté clipesque) puisse passer. Là, on est à
> vraiment le côté cible de jeunes entre 15-20 ans genre "Attention la tv,
> c'est mal et quand on se drogue, c'est aussi très très mal et pas bien du
> tout et pis faut faire attention, tu risques de perdre un bras"....


Faut-il forcément interpréter un film où ça se passe mal pour des
drogués comme une campagne anti-drogue ?
Francois Kahn (05/08/2005, 10h03)
Neoli <non@rien2rien> wrote:

> Faut-il forcément interpréter un film où ça se passe mal pour des
> drogués comme une campagne anti-drogue ?


Le scénario est quand même très forcé de ce côté-là. J'ai été assez
surpris de voir la disproportion entre le soin et l'inventivité du film
et le message, quand même assez plan plan, de la fin, avec une moralité
simpliste qui est lourdement imposée. Pour les trois personnages
principaux, c'est : "Si tu prends de la drogue, tu perdras
respectivement la santé, la raison et ton honneur" Et là, la mise en
scène adopte un point de vue on ne peut plus banal et matérialiste pour
illustrer leurs malheurs.

Ce n'est pas que le film se passe mal pour les principaux personnages,
c'est surtout que tout le film tend à montrer que la drogue, c'est mal
parce que ça fait du mal.

Pour la petite histoire, je tiens à signaler que le film est moyennement
efficace de ce côté-là. Le type qui m'avait prêté le DVD (ce n'est pas
quelqu'un qui a écrit sur frcd) insistait bien sur le fait que c'était
génial et que c'était un film très fort (enfin bon, moi, j'avais surtout
un faible pour Jennifer Connelly). Six mois après, j'ai coupé tout
contact avec le mec, et un ami commun est en passe de faire la même
chose, après plusieurs rencontres où le type était complètement bourré
et avait fait des menaces ou tenu des propos inconvenants.
Mais c'est pas ça qui m'a fait arrêter la bière pour autant...
Fin de la petite histoire.
Raymond Delhaye (05/08/2005, 10h17)
> De : Neoli <non@rien2rien>
> Société : Guest of ProXad - France
> Groupes : fr.rec.cinema.discussion
> Date : Fri, 05 Aug 2005 08:28:10 +0200
> Objet : Re: Désarroi
> Yannick Rolandeau wrote:
> Faut-il forcément interpréter un film où ça se passe mal pour des
> drogués comme une campagne anti-drogue ?


....ou "trainspotting" pour un film prosélyte?
Yannick Rolandeau (05/08/2005, 13h03)
On Fri, 05 Aug 2005 08:28:10 +0200, Neoli <non@rien2rien> wrote:

>Faut-il forcément interpréter un film où ça se passe mal pour des
>drogués comme une campagne anti-drogue ?


C'est le cas tellement c'est appuyé et grossier, esthétisant au possible
(avec de la vraie musique pour djeunz) et avec des personnages dont on a
bien du mal à sentir leur implication dans le film... Encore faut-il être
être un bon metteur en scène... Et on ne le répétera jamais assez sur un
sujet assez simlilaire : voir Panique à Needle park de Jerry Schatzberg.

[..]

Quand on a vu celui-ci, l'autre est à jeter à la poubelle...

Discussions similaires
Désarroi

Interview radio avec un ouvrier de la zone 51 en plein désarroi quand brusquement la station radio est mise hors service


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h40. | Privacy Policy