cerhu > rec.* > rec.cuisine

ChezMoi (17/09/2003, 15h03)
Salut à toutes et à tous !

Après avoir découvert hier votre ng, ce dont je suis vraiment ravi, je
me permets de faire appel à votre gentillesse pour vous demander des
conseils sur une table de cuisson à induction que je voudrais m'acheter.
Donc voilà, après vous avoir lus (il y a eu déjà pas mal de messages là-
dessus), j'aurais quelques questions à vous poser :

1) Vous conseillez, et je crois comprendre pourquoi, des tables avec des
foyers indépendants, mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce
n'est pas le cas des tables de Scholtès, marque pourtant bien prisée.
Regardez, par exemple, à partir du site de Scholtès :
[..] n'importe quel modèle. Si vous
téléchargez le mode d'emploi (attention ça peut être long), c'est
explicitement dit. Ainsi pour le modèle TI754A, le foyer AVD est de
1200W, mais descend à 600W si celui de ARD est boosté à 3000W.
Donc, faut-il en conclure qu'en général les foyers ne sont pas
indépendants, sauf si cela est spécifié ? Car ça ne l'est pas toujours,
sauf pour les modèles de Siemens, Bosch, Miele, Artur Martin,Sauter, De
Dietrich. Auriez-vous un avis sur telle ou telle marque ?

2) Comme j'ai parlé de Scholtès, qu'en est-il de ces "plus" dont la
marque fait éta ? Le système "Cookeye", par exemple, qui est censé
surveiller la cuisson et adapter la puissance en fonction du résultat
souhaité? Est-il vraiment efficace ? Ou le système Hiflux avec des
indicateurs multiples sous chaque foyer, pour une répartition homogène de
la chaleur ? En général, la répartition de la chaleur sur un foyer à
induction pourrait ne pas être optimale ?

3) Quasiment tous les modèles disposent de touches sensitives, mais les
positions de puissance varient beaucoup : de 9 pour Miele à 17 pour
Siemens ou Bosch. Est-ce que cela a une importance ?

4) J'avais cru comprendre que, puisque c'est le récipient qui déclenche
le courant et la chauffe, la taille de celui-ci est automatiquement
détecté et que le foyer s'y adapte. Est-ce le cas ou j'ai tout faux ? Car
certains modèles sont dits équipés d'un détecteur de récipient !!!???,
comme ce modèle de Miele [..], qui a aussi
des zones de cuisson à diamètre variable. Qu'est-ce que ce dernier détail
veut dire ?

Voilà ! Excusez-moi pour la longueur de ce message, mais je vous serais
vraiment reconnaissant de bien vouloir me faire partager votre
expérience ! Enfin, si vous avez d'autres conseils, n'hésitez pas :-))

Merci à toutes et à tous !!!
Bernard H (17/09/2003, 20h09)
On Wed, 17 Sep 2003 15:03:51 +0200, ChezMoi <aa.vous> wrote:

Bonsoir,

>1) Vous conseillez, et je crois comprendre pourquoi, des tables avec des
>foyers indépendants, mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce
>n'est pas le cas des tables de Scholtès, marque pourtant bien prisée.
>Regardez, par exemple, à partir du site de Scholtès :
>[..] n'importe quel modèle. Si vous
>téléchargez le mode d'emploi (attention ça peut être long), c'est
>explicitement dit. Ainsi pour le modèle TI754A, le foyer AVD est de
>1200W, mais descend à 600W si celui de ARD est boosté à 3000W.
>Donc, faut-il en conclure qu'en général les foyers ne sont pas
>indépendants, sauf si cela est spécifié ?


Je suis utilisateur de la TI754A et j'en suis satisfait.
Tu peux utiliser tous les feux en même temps à leur puissance maxi,
sans problème. C'est seulement si tu "Booste" un ou deux feux que la
puissance des autres est limitée. C'est une fonction qui n'est
utilisée que pour faire monter en température rapidement un grand
volume (par exemple, faire bouillir de l'eau rapidement). Considère
cela comme un plus.
Je ne reproche qu'une seule chose à cette table, qui a par ailleurs
des avantages certains comme sa surface par rapport aux dimensions
d'encastrement, c'est le panneau de cde qui pour économiser les
boutons sensitifs met en commun le réglage de puissance. Je veux dire
que les boutons plus et moins sont communs à tous les feux, cela
oblige à sélectionner d'abords le feux que l'on veut régler et ensuite
à agir sur ces boutons. C'est une habitude à prendre, mais, je me
trompe souvent...
>2) Comme j'ai parlé de Scholtès, qu'en est-il de ces "plus" dont la
>marque fait éta ? Le système "Cookeye", par exemple,


désolé, connais pas
>3) Quasiment tous les modèles disposent de touches sensitives, mais les
>positions de puissance varient beaucoup : de 9 pour Miele à 17 pour
>Siemens ou Bosch. Est-ce que cela a une importance ?


Les 9 positions de la mienne me suffisent, ce n'est pas le Kamasoutra
;-)
>4) J'avais cru comprendre que, puisque c'est le récipient qui déclenche
>le courant et la chauffe, la taille de celui-ci est automatiquement
>détecté et que le foyer s'y adapte. Est-ce le cas ou j'ai tout faux ? Car
>certains modèles sont dits équipés d'un détecteur de récipient !!!???,
>comme ce modèle de Miele [..], qui a aussi
>des zones de cuisson à diamètre variable. Qu'est-ce que ce dernier détail
>veut dire ?

Il faut utiliser le foyer adapté à la taille du récipient, je ne pense
pas que les générateurs se déplacent sous la table.
Ou alors, ils sont hachement intelligents.

>Voilà ! Excusez-moi pour la longueur de ce message, mais je vous serais
>vraiment reconnaissant de bien vouloir me faire partager votre
>expérience ! Enfin, si vous avez d'autres conseils, n'hésitez pas :-))


C'est un achat que tu ne regretteras pas, même s'il t'oblige à
remplacer quelques casseroles. Attention cependant à ne pas tomber
dans le piège des vendeurs de gamelles de luxe "spéciales induction" à
les en croire, indispensable au fonctionnement correct.

J'ai personnellement fait l'essai comparatif de chronométrer le temps
nécessaire pour faire bouillir un même volume d'eau sur le même foyer
dans une casserole induction et dans une boite de conserve posée
(bancale sur son bourrelet de sertissage) à même la plaque : gagnante
la boite de conserve (je suppose que l'inertie de celle-ci était moins
importante).

Bernard
ChezMoi (18/09/2003, 11h06)
Bernard H <bernard.henrique-SPAM->, le mer. 17 sept.
2003 08:09:58p, écrivait ceci:

Merci beaucoup, Bernard, d'avoir répondu :)))

>>Ainsi pour le modèle TI754A, le foyer AVD est de
>>1200W, mais descend à 600W si celui de ARD est boosté à 3000W.
>>Donc, faut-il en conclure qu'en général les foyers ne sont pas
>>indépendants, sauf si cela est spécifié ?

> Je suis utilisateur de la TI754A et j'en suis satisfait.


Ça tobme bien ;-)

> Tu peux utiliser tous les feux en même temps à leur puissance maxi,
> sans problème. C'est seulement si tu "Booste" un ou deux feux que la
> puissance des autres est limitée. C'est une fonction qui n'est
> utilisée que pour faire monter en température rapidement un grand
> volume (par exemple, faire bouillir de l'eau rapidement). Considère
> cela comme un plus.


Ok, c'est clair, puisque tu parles en connaissance de cause. En fait, je
suppose qu'il suffit de considérer la puissance des foyers en fonction de
la puissance totale installée, et là on voit plus clair.

> Je ne reproche qu'une seule chose à cette table, qui a par ailleurs
> des avantages certains comme sa surface par rapport aux dimensions
> d'encastrement, c'est le panneau de cde qui pour économiser les
> boutons sensitifs met en commun le réglage de puissance. Je veux
> dire que les boutons plus et moins sont communs à tous les feux,
> cela oblige à sélectionner d'abords le feux que l'on veut régler et
> ensuite à agir sur ces boutons. C'est une habitude à prendre, mais,
> je me trompe souvent...


Oui, ça peut être embêtant. Et comme je suis un peu étourdi, c'est bien
de le savoir :-))
>>2) Comme j'ai parlé de Scholtès, qu'en est-il de ces "plus" dont la
>>marque fait éta ? Le système "Cookeye", par exemple,

> désolé, connais pas


C'est peut-être un truc tout récent...

>>3) Quasiment tous les modèles disposent de touches sensitives, mais
>>les positions de puissance varient beaucoup : de 9 pour Miele à 17
>>pour Siemens ou Bosch. Est-ce que cela a une importance ?

> Les 9 positions de la mienne me suffisent, ce n'est pas le
> Kamasoutra ;-)


:-) En effet ! Je suppose d'ailleurs qu'on s'y habitue et que l'on sait
très vite choisir la bonne position.
>>4) J'avais cru comprendre que, puisque c'est le récipient qui
>>déclenche le courant et la chauffe, la taille de celui-ci est
>>automatiquement détecté et que le foyer s'y adapte. Est-ce le cas ou
>>j'ai tout faux ? Car certains modèles sont dits équipés d'un
>>détecteur de récipient !!!???, comme ce modèle de Miele
>>[..], qui a aussi des zones de cuisson à
>>diamètre variable. Qu'est-ce que ce dernier détail veut dire ?


> Il faut utiliser le foyer adapté à la taille du récipient, je ne
> pense pas que les générateurs se déplacent sous la table.
> Ou alors, ils sont hachement intelligents.


Ahahaha ! Sait-on jamais ? Oui c'est vrai que j'attends sans doute trop
d'une pauvre table à induction :-)) Quant aux foyers à diamètre varaible
de Miele, je suppose que l'on doit pouvoir régler soi-même le diamètre.
>> C'est un achat que tu ne regretteras pas, même s'il t'oblige à

> remplacer quelques casseroles. Attention cependant à ne pas tomber
> dans le piège des vendeurs de gamelles de luxe "spéciales induction"
> à les en croire, indispensable au fonctionnement correct.


C'est en effet un peu embêtant, car j'ai testé avec un aimant et certains
de mes ustensiles fonctionnent pas :(( Mais j'ai lu qu'avec une plaque
quelconque posée à même le foyer on résout le problème. Donc en attendant
de les renouveler, je me débrouillerai comme ça.
> J'ai personnellement fait l'essai comparatif de chronométrer le
> temps nécessaire pour faire bouillir un même volume d'eau sur le
> même foyer dans une casserole induction et dans une boite de
> conserve posée (bancale sur son bourrelet de sertissage) à même la
> plaque : gagnante la boite de conserve (je suppose que l'inertie de
> celle-ci était moins importante).


Je n'ai aucun mal à te croire, en plus ça m'arrange :-)) Je me suis
d'ailleurs déjà renseigné auprès de quelques vendeurs de gamelles de
luxe, comme tu dis, et ils n'ont su susciter que ma méfiance. Donc
prudence, en effet, et hâtons nous-lentenment !

Un grand merci pour tes explications et conseils

Bien à toi
Michele Morin (18/09/2003, 23h57)
ChezMoi <annon>a écrit :

> Bernard H <bernard.henrique-SPAM->, écrivait ceci
>d'ailleurs déjà renseigné auprès de quelques vendeurs de gamelles de
>luxe, comme tu dis, et ils n'ont su susciter que ma méfiance. Donc
>prudence, en effet, et hâtons nous-lentenment !


Ben ... oui-mais-non ! J'en parle en connaissance de cause car ma
casserolerie actuelle est de 3 types :
- fonte d'acier émaillée ou non : chauffe lente mais rissolage comme
mijotage sont parfaits
- inox induction de chez Cristel donc très cher mais garantie de 25 ans,
impeccable pour tous types de cuisson et en particulier pour les 2
extrêmes : grillades et "bain-marie sans bain-marie" et ... les poignées
amovibles, keskeçébien !
- et ...et ... 3 petites casseroles et 3 poêles en ferraille de base donc
en tôle, achetées en dépannage pour "3 francs 6 sous"et le tout avec
revêtement antiadhésif s'iou plait !

D'accord pour le test de rapidité de chauffe mais le refroidissement est
aussi très rapide : problème d'inertie thermique effectivement.
Mais il y a aussi et surtout le problème de déformation !
Et de "conservation" !!! C'est comme ça que la grande poêle en tôle est
partie à la poubelle après moins de 5 utilisations : d'abord, bombage
du fond à la chauffe et puis, phénomène inattendu, avec une puissance
de chauffe assez forte mais pas au max, le revêtement extérieur, sous
la poêle, a commencé à fondre sur la vitrocéramique. Depuis, j'utilise
les poêles en dépannage pour réchauffer et les casseroles toujours en
dépannage ou pour des utilisations du genre faire bouillir de l'eau pour
ébouillanter des tomates.

Bien évidemment entre l'inox des Cristel et la tôle, il y a tout un choix
mais la qualité du fond des ustensiles est une garantie de bon
fonctionnement des inducteurs donc de leur longévité.

C'était mon grain de sel ... de Guérande tout de même :o)))

Michèle
Alain Plouviez (19/09/2003, 00h09)
"ChezMoi" <aa.vous> a écrit dans le message de
news:i75e
> Salut à toutes et à tous !
>> Après avoir découvert hier votre ng, ce dont je suis vraiment ravi, je

> me permets de faire appel à votre gentillesse pour vous demander des
> conseils sur une table de cuisson à induction que je voudrais m'acheter.
> Donc voilà, après vous avoir lus (il y a eu déjà pas mal de messages là-
> dessus), j'aurais quelques questions à vous poser :


bonjour,
je vais avoir du mal à répondre à tes questions parce que je ne m'y connais
pas assez...
je suis toutefois utilisateur d'une plaque à induction Sauter depuis 5 ans,
et je ne peux que te parler de mon expérience.
tout d'abord, je te confirme que c'est un achat que tu ne regretteras pas !
aujourd'hui, je ne pourrais plus m'en passer, et quand je suis en location
en vacances et que je veux faire de la cuisine, je pleure !!!

ma plaque est une mixte gaz/induction, ce que personnellement je n'ai jamais
regretté : je n'utilise pas indifféremment les 2 et je préfère l'induction,
c'est sûr, mais le gaz me rend des services.
pour le reste, elle est pratique d'emploi, avec ses touches digitales à 9
positions (7 "normales" et 2 de "boost" qui font réduire la puissance de la
plaque d'à côté), et je trouve que cela suffit pour avoir un réglage
extrèmement précis. j'imagine que 17, c'est plus perturbant qu'autre chose
!!!
très pratique aussi un minuteur sur l'une des plaques...

côté casseroles, j'utilise de très vieilles casseroles dont le fond n'est
sans doute pas très plat, et ça marche très bien, sauf que parfois, comme
dit dans un post d'il y a quelques jours, à pleine puissance, elles
vibrent...
j'ai aussi une sauteuse spéciale induction récente, qui, elle, fonctionne
très bien... et je l'ai achetée en promo à Auchan, pas dans un truc très
design et très cher... ;o)

voili voilà... en espérant que ça te soit utile...
al1
Michele Morin (19/09/2003, 00h20)
"Alain Plouviez" <alain_NOSPAM>a écrit :

>ma plaque est une mixte gaz/induction, ce que personnellement je n'ai jamais
>regretté : je n'utilise pas indifféremment les 2 et je préfère l'induction,
>c'est sûr, mais le gaz me rend des services.


.... que l'induction ne pourrait pas te rendre ??? Lesquels ?

A part te permettre d'utiliser tes casseroles non magnétiques et flamber sans
allumette, je vois pas !

Michèle
Alain Plouviez (19/09/2003, 00h38)
"Michele Morin" <minoumorin> a écrit dans le message de
news:0661
> "Alain Plouviez" <alain_NOSPAM>a écrit :
> >ma plaque est une mixte gaz/induction, ce que personnellement je n'ai jamais
> >regretté : je n'utilise pas indifféremment les 2 et je préfère l'induction,
> >c'est sûr, mais le gaz me rend des services.

> ... que l'induction ne pourrait pas te rendre ??? Lesquels ?
> A part te permettre d'utiliser tes casseroles non magnétiques et flamber sans
> allumette, je vois pas !


et bien ceux-là, déjà, qui étaient l'idée de départ (ne pas remplacer toute
smes casseroles)
et aussi d'être moins chère à l'achat (à l'époque, ça comptait pour moi)

sinon, je n'ai pas dit que l'induction ne pouvait pas en faire autant : j'ai
dit que je pouvais quand même les utiliser sans regretter mon achat du
départ, car pour certaines choses, le gaz va très bien.
si je devais recommencer aujourd'hui et que j'en avais les moyens, bien sûr,
je préfèrerais une tout induction... mais il faut aussi faire comme ça qu'on
peut...
al1, éternellement fauché ;o)
Peter Meyer (19/09/2003, 08h36)
Salut,
> A part te permettre d'utiliser tes casseroles non magnétiques et flamber sans
> allumette, je vois pas !
> Michèle

Eh bien, je vois une très banale : les deux feux induction sont déjà
utilisés et j'ai besoin de chauffer encore quelquechose...Et puis, le gaz
revbient tout de même un peu moins cher que le nucléaire (je pense au
stérilisateur p.e.)
peter
Marie-Odile (19/09/2003, 10h12)
Michele Morin wrote:
> "Alain Plouviez" <alain_NOSPAM>a écrit :
> ... que l'induction ne pourrait pas te rendre ??? Lesquels
> ?
> A part te permettre d'utiliser tes casseroles non
> magnétiques et flamber sans allumette, je vois pas !


Et en cas de panne de courrant, tu vois pas ;o)
christian (19/09/2003, 11h20)
"Peter Meyer" <peo.meyer> a écrit dans le message de
news:54ce
> Salut,
> sans
> Eh bien, je vois une très banale : les deux feux induction sont déjà
> utilisés et j'ai besoin de chauffer encore quelquechose...Et puis, le gaz
> revbient tout de même un peu moins cher que le nucléaire (je pense au
> stérilisateur p.e.)
> peter


Ben je ne pense pas... Le rendement d'une table induction c'est énorme
comparé aux autres méthodes de cuisson, Sholtess dit même que c'est moitié
moins d'énergie qu'avec le gaz pour le même rendement thermique.

Cela s'explique par le fait qu'il n'y a pratiquement pas de perte thermique.

Attention pour les futurs acquéreurs à leur installation électrique. La
mienne de table pour info a une absorption max de 6600 watts!!!

Donc raccordement direct sur disjoncteur 32A !

Pour les « pastille » d'ustensile la « norme » qui ce détache c'est 18/10
inox magnétiques et on trouve tout ça pour pas cher dans les GS. Et aucun
souci de compatibilité.

Autre info, mon couscoussier n'est pas magnétique, et l'autre fois j'ai
testé en le posant dans une grande sauteuse compatible induction juste pour
voir, ben ça marche plutôt bien !

Le plus gros soucis effectivement c'est la panne électrique ! Mais en ce qui
me concerne je suis privilégié ;) ma cuisine d'été est encore au gaz J
MimiVillain (20/09/2003, 08h14)
Bonjour,

"Alain Plouviez" écrivait :
> côté casseroles, j'utilise de très vieilles casseroles dont le fond n'est
> sans doute pas très plat, et ça marche très bien, sauf que parfois, comme
> dit dans un post d'il y a quelques jours, à pleine puissance, elles
> vibrent...
> j'ai aussi une sauteuse spéciale induction récente, qui, elle, fonctionne
> très bien... et je l'ai achetée en promo à Auchan, pas dans un truc très
> design et très cher... ;o)


Je viens de nettoyer avec succès ma vieille cocotte en fonte "Cousance"
qui était rouillée (entre parenthèses, le lave vaisselle a fait des
miracles).
Avec stupéfaction, j'ai constaté que je ne me souvenais plus que sa base
était "crénelée" et non pas lisse.
Du coup, je me demande si elle pourrait servir malgré tout pour
l'induction puisqu'il n'y aurait contact que par les rayures donc, la
moitié seulement de la surface.
John (20/09/2003, 13h05)
"MimiVillain" <miminepasutiliser> a écrit dans le message
de news:2003
> Bonjour,
> "Alain Plouviez" écrivait :


j'ai acheté ma table de cuisson à induction, et je m'en réjouis chaque
jour.

pour la batterie de cuisine, j'ai pris la gamme complète ou presque de
la série "for you" (4 U) de Tefal, vendue avec revêtement anti adhésif
uniquement en option pour les seules poêles, sauteuses, et Wok.
Tous les éléments sont en inox mat à l'extérieur , et brillant à
l'intérieur pour les non anti adhérents.
j'aime beaucoup leur esthétique, un seul défaut : se lavent très bien au
lave vaisselle, mais très mal à la main...
le résultat de cuisson est excellent.

seulement, il n'y a pas da friteuse dans la gamme. ma vieille friteuse
en émail marche impeccable sur l'induction, ( à moi les joies de vraies
frites à 2 cuissons impeccables comme les faisait ma grand mère, la
deuxième cuisson supporte très bien la fonction "booster" à 3000 W de ma
plus grand plaque, et le résultat est divin) mais je trouve qu'elle a
tendance à rayer la surface en vitro encore toute belle..

auriez vous connaissance d'une friteuse inox forme identique à celles en
émail, et dont le fond serait conçu pour l'induction? ( et pas ruineuse
en plus,)

merci par avance..
petite_planete (20/09/2003, 16h49)
> seulement, il n'y a pas da friteuse dans la gamme. ma vieille friteuse
> en émail marche impeccable sur l'induction, ( à moi les joies de vraies
> frites à 2 cuissons impeccables comme les faisait ma grand mère, la
> deuxième cuisson supporte très bien la fonction "booster" à 3000 W de ma
> plus grand plaque, et le résultat est divin) mais je trouve qu'elle a
> tendance à rayer la surface en vitro encore toute belle..
> auriez vous connaissance d'une friteuse inox forme identique à celles en
> émail, et dont le fond serait conçu pour l'induction? ( et pas ruineuse
> en plus,)
> merci par avance..


ben ,moi j'utile comme friteuse une "bassine"haute a faire les bouillons ,je
trouve plus le nom 8°))
et je sors mes frites avec une araignee,ces especes d'ecumoires en fil de fer
et je trouve cela tres bien car on mets d'enormes quantites de frites et quand
j'ai tous mes petits j'ai pas besoin de faire 36 services de frites
bises
francy
Michele Morin (20/09/2003, 18h26)
"petite_planete" <francy.d>a écrit :

>ben ,moi j'utile comme friteuse une "bassine"haute a faire les bouillons ,je
>trouve plus le nom 8°))


Un faitout ! Donc ... on y fait ... tout !!!

Michèle
John (20/09/2003, 22h24)
"petite_planete" <francy.d> a écrit dans le message de
news:dm72
> ben ,moi j'utile comme friteuse une "bassine"haute a faire les bouillons ,je
> trouve plus le nom 8°))
> et je sors mes frites avec une araignee,ces especes d'ecumoires en fil de fer
> et je trouve cela tres bien car on mets d'enormes quantites de frites et quand
> j'ai tous mes petits j'ai pas besoin de faire 36 services de frites
> bises
> francy

sans doute la meilleure solution..le panier réduit inévitablement la
capacité, le tout est de s'habituer au maniement de l'écumoire...

merci.

Discussions similaires
Objets ferreux sous une table de cuisson à induction

Branchement table de cuisson à induction

Cherche table de cuisson mixte induction/vitroceramique radiant halogène..

table cuisson mixte induction et vitrocéramique


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h47. | Privacy Policy