cerhu > bio.* > bio.medecine

Damien (04/10/2004, 17h18)
J'ai quelques kilos à perdre (une quinzaine). J'ai entendu dire qu'en
arrêtant les sucres et en mangeant de la viande et des oeufs à la place ça
marchait bien.
J'ai bon ?
RoahLot (05/10/2004, 09h23)
"Damien" <damiennospam> a écrit dans le message news:
1096903009.24042.0...
> J'ai quelques kilos à perdre (une quinzaine). J'ai entendu dire qu'en
> arrêtant les sucres et en mangeant de la viande et des oeufs à la place ça
> marchait bien.
> J'ai bon ?
>oui, ca marche bien....pour se détraquer la santé.
Elie Arié (05/10/2004, 10h05)
"Damien" <damiennospam> a écrit

> J'ai quelques kilos à perdre (une quinzaine). J'ai entendu dire qu'en
> arrêtant les sucres et en mangeant de la viande et des oeufs à la place ça
> marchait bien.
> J'ai bon ? Non, z'avez pas bon.


En cas de surpoids, il faut commencer d'abord par consulter un médecin, pour
vérifier s'il n'est pas la conséquence d'une maladie particulière, ou de la
prise d'un médicament.

Comment corriger un surpoids ?

Il y a des erreurs à ne pas commettre :

1-ne pas considérer comme un surpoids (ou, à l'inverse, comme une maigreur)
les phénomènes de mode, qui varient avec les époques : le début du XX ème
siècle appréciait les rondeurs, les années 1960 les sujets filiformes, notre
époque impose de conserver une silhouette jeune à tout âge : toute
modification souhaitée du poids ou de la silhouette lorsque l ' IMC est
compris entre 25 et 30 n'a plus de rapport avec la santé et sort du cadre de
cet ouvrage ;

2-ne jamais utiliser de médicaments, de quelque nature qu'ils soient, qui ne
pourraient qu'induire des pertes de poids souvent spectaculaires suivies d'un
retour plus ou moins rapide à un poids en général supérieur à celui du
départ, avec des risques pour la santé bien supérieurs à ceux d'un surpoids
; attirons particulièrement l'attention sur certains traitements
amaigrissants se présentant comme homéopathiques qui contiennent des doses
énormes de diurétiques, d'extraits thyroïdiens et de " coupe - faims ", et
dont le danger est encore accru par le fait qu'on les prend à son insu ; ne
parlons même pas des poses chirurgicales d'anneaux enserrant l'estomac, qui
doivent rester réservées à certaines formes rares et graves d'obésités
massives (et non aux surpoids) ;

3- ne pas suivre des régimes dits " dissociés ", (comme le régime sans
sucres dont vous parlez) c'est - à - dire déséquilibrés, dont on peut
multiplier les combinaisons à l'infini (les numéros d'avant - vacances des
magazines féminins ont encore de beaux jours devant eux), et qui, comme les
médicaments, n'ont que des effets provisoires et comportent des risques
supérieurs à ceux du surpoids.

4-il est inutile de s'aider de méthodes de conditionnement psychologique,
quelles qu'elles soient : la lutte contre le surpoids est un exercice
rationnel qui ne requiert que vos facultés de compréhension.

5-ne rien espérer d'un régime standard préimprimé, avec le nombre de
calories que contient chaque aliment ( même si cette connaissance sera bien
utile) et des menus - types journaliers et hebdomadaires, même s'il vous a
été remis par un médecin (le traitement de l'excès de poids ne fait pas
partie, lui non plus, de la plupart des études médicales).

En effet, la seule façon de supprimer durablement un surpoids est de suivre
un régime équilibré, sans apports de compléments, dans lequel rien ne sera
totalement supprimé, mais qui, pour pouvoir être suivi, devra
obligatoirement être PERSONNALISE.

Pour cela, il faut consulter un médecin nutritionniste - et non un(e)
diététicien(ne), qui n'est pas médecin - qui déterminera, avec vous, par une
série de consultations et d'essais, le régime à moindre apport de calories
(car tout est là) qu'il vous est possible de suivre (car tout est aussi là)
compte tenu de vos goûts, de vos habitudes, de votre mode de vie (déjeuner
en cantine, etc.) ; il y a des aliments trop riches en calories qu'il est
inutile de vous interdire , parce que vous les aimez trop pour vous en
passer totalement : il s'agit alors de déterminer à quel rythme vous pouvez
les consommer, et par quelle suppression compenser, à chaque fois, leur
absorption, tout en conservant un régime équilibré ; c'est un véritable jeu
de Méccano personnel, à monter pièce par pièce, ce qui demandera plusieurs
semaines, voire davantage. Vous pourrez manger de tout...mais pas de tout
chaque jour ! Au bout d'un certain temps, vous aurez été formé à cette
gymnastique intellectuelle, et vous pourrez alors la poursuivre indéfiniment
tout seul.
Discussions similaires
est il possible changé le régime tva simplifié au régime micro-entreprise ?

Régime tns

Régime

regime proteine gaylord hauser


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h06. | Privacy Policy