cerhu > sci.* > sci.techniques.energies

Jean1 (16/09/2008, 11h08)
Cela leur permettrait de tourner constamment dans un plan parallèle à
la direction du vent.
Ormuz (16/09/2008, 11h38)
Jean1 a formulé ce mardi :
> Cela leur permettrait de tourner constamment dans un plan parallèle à
> la direction du vent.


J'ai trouvé une réponse en moins d'une minute sur Google, donc tu pourrais
faire un petit effort:

"L'efficacité maximum de l'éolienne est obtenue lorsque l'hélice est face au
vent, donc perpendiculaire. Sur les petites éoliennes, c'est une girouette qui
force la nacelle à rester dans l'axe du vent.

Il n'existe pas de telles girouettes sur les grandes éoliennes, pour deux
raisons :
la nacelle a tendance à osciller continuellement, ce qui use son axe vertical;
le poids considérable des grandes éoliennes exigerait une girouette énorme."
[..]
Roaringriri (16/09/2008, 11h42)
Jean1 a écrit :
> Cela leur permettrait de tourner constamment dans un plan parallèle à
> la direction du vent.


Mais elles sont équipées de girouettes !
C'est la fonction du petit capteur à hélice que tu peux voir au dessus.
Il détermine la vitesse et la direction du vent, et pilote les
servomoteurs qui règlent électriquement, le pas des pales et
l'orientation de l'éolienne.

Une girouette mécanique ne pourrait pas diriger, des monstres pareils
dont l'inertie est beaucoup trop importante.
Ni les mettre en drapeau en cas de bourrasque.
prune333 (16/09/2008, 13h09)
"Roaringriri" <roaringriri> a écrit dans le message de
news:cef3
> Jean1 a écrit :
> Mais elles sont équipées de girouettes !
> C'est la fonction du petit capteur à hélice que tu peux voir au dessus.
> Il détermine la vitesse et la direction du vent, et pilote les
> servomoteurs qui règlent électriquement, le pas des pales et
> l'orientation de l'éolienne.
> Une girouette mécanique ne pourrait pas diriger, des monstres pareils
> dont l'inertie est beaucoup trop importante.
> Ni les mettre en drapeau en cas de bourrasque.

Une solution serait de mattre les hélices à l'arrière, ainsi elles
suivraient le vent, et seraient toujours perpendiculaires.
Le seul inconvénient ce serait le trou d'air du pilier support.
Par exemple:
[..]
Thierry M. (17/09/2008, 07h55)
prune333 a formulé ce mardi :

> Une solution serait


de faire peter ces saloperies
Roaringriri (17/09/2008, 08h43)
prune333 a écrit :
> "Roaringriri" <roaringriri> a écrit dans le message de
> news:cef3
> Une solution serait de mattre les hélices à l'arrière, ainsi elles
> suivraient le vent, et seraient toujours perpendiculaires.
> Le seul inconvénient ce serait le trou d'air du pilier support.
> Par exemple:
> [..]

Ca ne changerait rien à l'inertie.
Pierre (20/09/2008, 10h33)
Jean1 a écrit :
> Cela leur permettrait de tourner constamment dans un plan parallèle à
> la direction du vent.


Pierre de son Morvand revient et trouve la somme des réponses ... mais chacun a fait une
réponse selon ses croyances et autres ... ! Dommage !

Il faut distinguer divers éléments:

1/ la taille de l'élément mobile et sa technologie ! Les pales actuelles sont des hélices
copiées sur les avions et autres engins ... et donc pour une grande taille et avoir une
réduction des efforts, elles sont montées en nacelles comme sur les ailes des avions, pods
des bateaux ... avec un flux détecté servant à orienter l'équipage selon la direction et
surtout force du vent pour éviter les "sur vitesses" (adaptation du pas donc vitesse de
rotation fin de na pas avoir d'effets soniques ou super soniques sur l'ensemble !)

2/ l'inertie et autres forces appliquées pour les grandes éoliennes à la mode ! Il faut un
équipage qui puisse fonctionner aussi en basse vitesse et puisse être stoppé à fin de
maintenances ou autres besoins ce qui conduit encore à la forme hélice aérienne à pas
variable et placées en travers du vent ...

3/ pour des zones aux vents plus aléatoires ou de fortes variations rendant les hélices
inopérantes ou dangereuses, il est utilisé des éoliennes à axe vertical avec coquilles
servant de pales ou écopes. Ceci est possible sur les toitures d'immeubles (zones
perturbées !) et permet de réduire la hauteur hors toit en réduisant les vibrations créées
par des rotations verticales puisque l'axe vertical permet un meilleur équilibre ... donc
moins de vibrations.
Les premiers modèles étaient des paliatifs aux éoliennes à pales écopes (comme vous
évoquez dans le lit du vent style far west !) en zones de vents à sautes fortes et
directions trop variables donc pouvant détruire les éoliennes classiques. la construction
était simple à partir d'éléments issu de barils, tonneaux et autres formes rondes
développées et liées à l'axe vertical. Un simple régulateur à boule pouvait refermer la
prise au vent de ces écopes afin de ne pas détruire par survitesse l'ensemble ...
Ces modèles ne semblent pas avoir retenu l'attention que l'on devrait leur porter sauf par
de rares architectes les ayant placées sur des toitures d'immeubles ... (effets de masques
par d'autres tours, de courants d'air violents ... ). Un dernier point, ces solutions ne
sont pas toujours montées afin de produire de l'électricité mais souvent pour monter l'eau
en zones sèches (assurer la sécurité oncendie en plus de l'alimentation depuis des nappes
profondes !) ou aider aux sytèmes de ventilation en zones torides ...

Si vous étudiez les solutions des moulins à eau, à vent ... vous verrez que les solutions
uniques sont le fait d'obsédés oubliant souvent les contraintes locales et
environnementales ! Avec les moulins, certains ont utilisé des turbines sur des cours
d'eau où le débit était ou trop faible, ou trop fort ... pour d'autres ce furent des roues
horizontales ou verticales, à aubes ou palettes, ... et le moulin de Chine n'est pas de
même matières et techniques que celui en zone sahélienne, nilotique ou en europe
poldérisée !

Donc selon le lieu, le besoin, ... il y a une solution LOCALE ... rien d'universel sur
terre mis à part la connerie et les tueries !

Donc une éolienne peut ne pas avoir de girouette selon sa technologie propre ou la
technologie de gestion de l'éolienne !

Réponse de normand ... mais au moins sensée sauf pour celui qui ne voit pas la lune mais
le bout du doigt qui montre la lune !

*****************
Pierre BONNARD
[..]
Un peu du MORVAN en France et d'anciennes choses ...
*****************
Jean34 (25/09/2008, 04h41)
"Thierry M." <thry.NOSPAM.martin> a écrit dans le message
de groupe de discussion : mn.8a537d89717e7b5d.87939LID...
> prune333 a formulé ce mardi :
>> Une solution serait

> de faire peter ces saloperies


Arguments stp
Yvon (25/09/2008, 16h44)
Ormuz wrote:

> Jean1 a formulé ce mardi :
> J'ai trouvé une réponse en moins d'une minute sur Google, donc tu pourrais
> faire un petit effort:
> "L'efficacité maximum de l'éolienne est obtenue lorsque l'hélice est face
> au vent, donc perpendiculaire. Sur les petites éoliennes, c'est une
> girouette qui force la nacelle à rester dans l'axe du vent.
> Il n'existe pas de telles girouettes sur les grandes éoliennes, pour deux
> raisons :
> la nacelle a tendance à osciller continuellement, ce qui use son axe
> vertical; le poids considérable des grandes éoliennes exigerait une
> girouette énorme." [..]

Les informations les meilleures sont là :
[..]
Tamtam (25/09/2008, 18h32)
x-no-archive: yes
Dans les news : 48db69ba$0$7230$426a74cc,
Jean34 <nospam> écrivit :

> "Thierry M." <thry.NOSPAM.martin> a écrit dans le
> message de groupe de discussion :
> mn.8a537d89717e7b5d.87939LID...
>> prune333 a formulé ce mardi :
>>> Une solution serait

>> de faire peter ces saloperies

> Arguments stp


Parce que les éoliennes ne sont pas des ecoloconobobos !
Roaringriri (26/09/2008, 09h29)
Tamtam a écrit :
[..]
> Parce que les éoliennes ne sont pas des ecoloconobobos !
>306a74cc,
> Jean34 <nospam> écrivit :
>> Parce que les éoliennes ne sont pas des ecoloconobobos !

>Les éoliennes sont des réalisations fiscales et financières, pas des

engins pour produire de l'énergie électrique.
Jean34 (26/09/2008, 10h24)
"Roaringriri" <roaringriri> a écrit dans le message de groupe de
discussion : 48dc8f64$0$871$ba4acef3...
> Tamtam a écrit :
> Les éoliennes sont des réalisations fiscales et financières, pas des
> engins pour produire de l'énergie électrique.


Et ça produit quoi ? Du boudin ?
Thierry M. (26/09/2008, 15h44)
Jean34 a formulé ce vendredi :

>>>>>> Une solution serait
>>>>> de faire peter ces saloperies
>>>> Arguments stp
>>> Parce que les éoliennes ne sont pas des ecoloconobobos !

>> Les éoliennes sont des réalisations fiscales et financières, pas des engins
>> pour produire de l'énergie électrique.

> Et ça produit quoi ? Du boudin ?


de l'eau de boudin plus exactement
Roaringriri (26/09/2008, 17h58)
Jean34 a écrit :
[..]
>>>> Arguments stp
>>> Parce que les éoliennes ne sont pas des ecoloconobobos !

>> Les éoliennes sont des réalisations fiscales et financières, pas des
>> engins pour produire de l'énergie électrique.

> Et ça produit quoi ? Du boudin ?1$ba4acef3...
> Et ça produit quoi ? Du boudin ?


Ca produit de la subvention, adossée à la production, sans aucune
cohérence économique, d'une électricité destinée à être gaspillée, et à
entretenir le mythe d'une pluralité de producteurs.
Mythe nécessaire à la vente d'EDF aux carpet baggers Libéraux.
Thierry M. (27/09/2008, 09h48)
Il se trouve que Roaringriri a formulé :

> d'une électricité destinée à être gaspillée,


lors des pics de la demande, c'est a dire:
le soir, quand le vent tombe ou quand il fait froid, donc en conditions
anticyconiques, quand le vent tombe, edf alimente ces horreurs qui me
gachent le paysage pour les garder en rotation, certains expliquent que
c'est au cas ou le vent se renforcerait, d'autres mauvaises langues
affirment que c'est pour faire croire qu'elles servent a quelque chose.

Discussions similaires
Pourquoi les girouettes ne sont pas équipées d'éoliennes?

Magistrats girouettes

Possibilité d'avoir plusieurs ligne equipées

Comparatif HC et salles de cinema equipees en numerique HD


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h28. | Privacy Policy