cerhu > sci.* > sci.techniques.energies

Hashbe (21/05/2008, 10h21)
Bonjour,
J'ai eu l'occasion de lire beaucoup de choses sur les PAC parfois vraies parfois totalement fausses
Une pompe à chaleur va chercher de la chaleur dans un milieu extérieur au logement (air, eau, sol) pour l'utiliser dans l'habitation. Pour cela elle consomme de l'électricité.
Le rapport entre l'énergie disponible pour chauffer et l'énergie consommée s'appelle le Coefficient de performance(COP).
Ce COP annoncé par les constructeurs est mesuré dans des conditions de laboratoire (comme pour les consommation des véhicules) suivant des règles bien établies. Ces indications permettent de comparer les différentes machines.
Dans le réalité le COP est très fluctuant et dépend principalement de 2 critères: la température de la source dans laquelle on va chercher la chaleur (source froide) et de la température qui sera utilisée pour chauffer (source chaude).

Source Froide:
Exemple: pour une pac sur air il est plus difficile de récupérer de la chaleur dans un air à -5°C que dans un air à +10°C: le COP va être très variable
Pour une PAC Géothermique les variations de températures extérieures influence peu la température du sol: le COP sera plus constant
Source chaude:
exemple: pour chauffer avec des radiateurs il faut une température de départ variant entre 50°C et 70°C, pour chauffer avec un plancher chauffant il faut une température départ de l'ordre de 25°C à 35°C.
La PAC forcera beaucoup moins si elle doit fournir de l'eau de chauffage à une température relativement basse (env. 30°C): le COP sera plus performant.

Autre point à voir lorsque l'on s'intéresse au chauffage par PAC:
La base de calcul de la puissance de la PAC est le bilan énergétique du bâtiment à chauffer
Deux solutions se présentent: soit la PAC couvre la totalité des besoins soit elle couvre qu'une partie des besoins et le reste sera fait par un complément (électrique, chaudière gaz, fuel, cheminée, ...) il est important de savoir que en moyenne la température extérieure est en dessous de la température de base environ une dizaine de jours par an.
Un PAC géothermique peut facilement couvrir la totalité des besoins
Une PAC aérothermique pour couvrir la totalité des besoins à la température de base devra être surdimensionnée tout le restant de l'année d'où surcout du matériel, mauvais fonctionnement en période tempérée, chute du COP, usure....
Il est donc préférable de prévoir le fonctionnement de la PAC jusqu'à une certaine température extérieure puis en dessous compléter avec un appoint et même prévoir un arrêt de la PAC lorsque celle-ci atteind un COP trop bas.
Le point d'enclenchement de l'appoint s'appelle le point de Bivalence.
Dans la société actuelle il est de plus en plus concevable d'utiliser différentes sources d'énergies

Si vous souhaitez installer une PAC, sachez que lorsque l'étude et l'installation sont correctement réalisées CA MARCHE !

Il existe une certification 'QualiPAC" qui impose aux installateurs de suivre une formation (5jours, la même dans toute l'Europe) sanctionnée par un examen d'un haut niveau, de respecter une charte de qualité et de se soumettre à l'audit de leurs réalisations.

Une entreprise "QualiPAC" sera à même de vous proposer une étude, une installation et un suivi adapté à votre cas personnel.

Il ne faut pas oublier que les PAC existent depuis très longtemps et que les echecs rencontrés dans les années 80 sont principalement dus à des installations pas ou mal étudiées et parfois mal installées.

Pour les professionnels qui souhaitent suivre ce parcours "QualiPAC" il y à 5 centres en France: (Toulouse- CFA-BTP Pierre-Paul Riquet, Paris- Costic, Dinan-Pôle Cristal, Colmar-Coprotec, Roanne-Gréta)

J'espère avoir répondu aux interrogations de certains, en rappelant qu'il s'agit d'une technique et d'une technologie qui demande des compétences et pas seulement commerciales !

Bonne journée
HB

--------------= Posted using GrabIt =----------------
------= Binary Usenet downloading made easy =---------
-= Get GrabIt for free from [..] =-
o.gehaime (21/05/2008, 13h00)
Hashbe a écrit :
[..]
> Il ne faut pas oublier que les PAC existent depuis très longtemps et que les echecs rencontrés dans les années 80 sont principalement dus à des installations pas ou mal étudiées et parfois mal installées.
> Pour les professionnels qui souhaitent suivre ce parcours "QualiPAC" il y à 5 centres en France: (Toulouse- CFA-BTP Pierre-Paul Riquet, Paris- Costic, Dinan-Pôle Cristal, Colmar-Coprotec, Roanne-Gréta)
> J'espère avoir répondu aux interrogations de certains, en rappelant qu'il s'agit d'une technique et d'une technologie qui demande des compétences et pas seulement commerciales !
> Bonne journée
> HB


Bon travail de synthèse et d'analyse.
Merci beaucoup.
Discussions similaires
Infos sur les pompes a chaleur ?

pompes à chaleur

Pompes à chaleur air-eau

les pompes à chaleur air air


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h09. | Privacy Policy