cerhu > misc.* > misc.securite.routiere

Pierre Hyvrard (22/11/2004, 20h03)
Ils ont été inventés entre autres pour remplacer le traditionnel
triangle, mais avec le retour en force de ce dernier, on pourrait
craindre pour leur avenir.

Mais il n'en est rien, les feux de détresse n'ont jamais autant été
utilisés, si ça continue, ils vont bientôt remplacer les feux stop.

En effet, depuis de nombreuses années, en cas de FORT ralentissements
(accidents, bouchons pouvant surprendre), certains conducteurs, et moi
le premier, devant le danger que peut représenter par exemple un bouchon
sur l'autoroute, mettaient temporairement leurs feux de détresse.
Ça les a fait devenir une sorte de "super feux stop". Les constructeurs
automobiles ont d'ailleurs installé des système qui mettent
automatiquement en service les feux de détresse suite aux FORTS freinages.

J'en arrive à ma question : De plus en plus, sur la moindre petite 2x2
voies, lors d'un passage de par exemple 60 à 30 km/h, beaucoup de
conducteurs se jettent systématiquement sur leurs feux de détresse.
Ce comportement, qui à mon avis n'est qu'une conséquence du stress
automobile ambiant provoqué par le discours du moment, est à mon avis
d'une débilité totale.

1 - A quoi servent les Feux stop ?
2 - On prend ainsi l'habitude de voir tout clignoter tout le temps, et
je jour où il y aura vraiment un FORT ralentissement, les clignotants
n'affoleront plus personne.

Encore une fois, trop de sécurité tue la sécurité.
Partagez-vous mon avis sur cette mauvaise utilisation des feux de détresse ?
JPB (22/11/2004, 20h17)
"Pierre Hyvrard"
<Cliquer_sur_l_URL_indiquée_en_signature@mail_bido n.com.nospam> wrote in
message news:flu1

(...)

| Encore une fois, trop de sécurité tue la sécurité.
| Partagez-vous mon avis sur cette mauvaise utilisation
| des feux de détresse ?

Oui.

Le mieux, si on cherche un automatisme intelligent dans ce sens, reste à
mon avis des feux stops à deux intensités, en fonction de la pression
exercée sur la pédale. Les feux de détresse pouvant alors n'être
utilisés qu'en cas d'urgence.

Avec le développement de plus en plus croissant des feux à diodes, une
telle évolution est un jeu d'enfant. Y'a plus qu'à...

JPB.
G.i.L (22/11/2004, 20h51)
"JPB" <jpbrass> a écrit dans le message de news:
41a22d3e$1_3...
> "Pierre Hyvrard"
> <Cliquer_sur_l_URL_indiquée_en_signature@mail_bido n.com.nospam> wrote in
> message news:flu1
> (...)
> | Encore une fois, trop de sécurité tue la sécurité.
> | Partagez-vous mon avis sur cette mauvaise utilisation
> | des feux de détresse ?
> Oui.


Non.

> Le mieux, si on cherche un automatisme intelligent dans ce sens, reste à
> mon avis des feux stops à deux intensités, en fonction de la pression
> exercée sur la pédale. Les feux de détresse pouvant alors n'être
> utilisés qu'en cas d'urgence.


Justement, l'automatisme intelligent arrive sur les feux de détresse, ils ne
seront plus allumés uniquement a l'appréciation du conducteur mais lors d'un
freinage violent ce qui tendra a ne plus se poser la question.
D'autre part, les feux de detresse restent un signal distinct, bien vu bien
et bien interprété contrairement aux feux stops sur intensifiés qui
pourraient être confondus avec un signal simple sur un freinage d'urgence,
faute de moyen de comparaison.

> Avec le développement de plus en plus croissant des feux à diodes, une
> telle évolution est un jeu d'enfant. Y'a plus qu'à...


L'un n'empechant pas l'autre, on pourrait voir, un peu comme sur certaines
voitures américaines, un allumage de diodes variantes en nombre selon
l'intensité du freinage. (un truc plus progressif quoi)

G.i.L
pmluc (23/11/2004, 12h43)
"> Ils ont été inventés entre autres pour remplacer le traditionnel
> triangle, mais avec le retour en force de ce dernier, on pourrait
> craindre pour leur avenir.

Ah oui, et qu'est ce qu'on mettra lorsque l'on serra garé sur un trottoir,
un passage piétons, une voie de bus, une place handicapé, devant une porte
de garage, etc ?
dom78 (23/11/2004, 12h44)
Pierre Hyvrard wrote:

> Encore une fois, trop de sécurité tue la sécurité.
> Partagez-vous mon avis sur cette mauvaise utilisation des feux de
> détresse ?


Tout à fait. Je ne m'en sers que lors des *forts* ralentissements, comme
par exemple en arrivant sur un paquet de bagnoles arrêtées sur
l'autoroute suite à un accident ou à un bouchon surgissant sans
prévenir, mais certainement pas lors de ralentissements dits "normaux".

L'utilisation systématique des feux de détresse est AMHA tout à fait
révélatrice d'un manque d'attention de la part des conducteurs qui
aiment autant essayer de prévenir leurs semblables distraits qu'il va
falloir penser à utiliser les freins. J'ai à chaque fois l'impression
que celui qui utilise ses warnings s'essuye le front en même temps qu'il
appuie sur le bouton en se disant: "ouf, c'était chaud quand même !
Vite, faut prévenir les autres !"

dom
dom78 (23/11/2004, 13h02)
G.i.L wrote:

> Justement, l'automatisme intelligent arrive sur les feux de détresse, ils ne
> seront plus allumés uniquement a l'appréciation du conducteur mais lors d'un
> freinage violent ce qui tendra a ne plus se poser la question.


C'est bien ça le probleme en général dans les voitures modernes, le
conducteur ne se pose plus de questions, devient passif, moins attentif,
plus dangereux.

dom
Tamahome (23/11/2004, 14h38)
"pmluc" <luc> a écrit dans le message de
news:b975
> "> Ils ont été inventés entre autres pour remplacer le traditionnel
> > triangle, mais avec le retour en force de ce dernier, on pourrait
> > craindre pour leur avenir.

> Ah oui, et qu'est ce qu'on mettra lorsque l'on serra garé sur un trottoir,
> un passage piétons, une voie de bus, une place handicapé, devant une porte
> de garage, etc ?


Son cerveau en marche ?
dom78 (23/11/2004, 14h44)
Tamahome wrote:

>>Ah oui, et qu'est ce qu'on mettra lorsque l'on serra garé sur un trottoir,
>>un passage piétons, une voie de bus, une place handicapé, devant une porte
>>de garage, etc ?

> Son cerveau en marche ?


En marche, mais pas trop vite hein

dom, gare aux excès
Tardigradus (23/11/2004, 15h20)
G.i.L <nospam> wrote:

> ils ne
> seront plus allumés uniquement a l'appréciation du conducteur mais lors d'un
> freinage violent ce qui tendra a ne plus se poser la question.


Hé voilà, encore une fois, on veut enlever à l'individu sa capacité de
décision. les machines font tout mieux que nous. C'est vraiment très
dangereux, cette façon de penser.

Comment peut-on dans ce cas laisser conduire des individus tellement
cons qu'ils ne seraient pas capables de décider s'il est bon ou pas de
mettre ses feux de détresse ? Il fau donc en toute hâte éliminer les
voitures, lescamion, les motos et tout ce qui roule pour ne laisser que
des trains pilotés par des ordinateurs.
dom78 (23/11/2004, 15h28)
Tardigradus wrote:

> Hé voilà, encore une fois, on veut enlever à l'individu sa capacité de
> décision. les machines font tout mieux que nous. C'est vraiment très
> dangereux, cette façon de penser.
> Comment peut-on dans ce cas laisser conduire des individus tellement
> cons qu'ils ne seraient pas capables de décider s'il est bon ou pas de
> mettre ses feux de détresse ? Il fau donc en toute hâte éliminer les
> voitures, lescamion, les motos et tout ce qui roule pour ne laisser que
> des trains pilotés par des ordinateurs.


On pourrait pas simplement supprimer des routes ceusses qui sont
incapables de réfléchir ?

dom, ca ferait de la place pour les autres
jr (23/11/2004, 17h07)
dom78 wrote:
J'ai à chaque fois l'impression
> que celui qui utilise ses warnings s'essuye le front en même temps qu'il
> appuie sur le bouton en se disant: "ouf, c'était chaud quand même !
> Vite, faut prévenir les autres !"


heuu.. moi c'est plutot un oeil dans le retro et une fois que j'ai une
dizaine de voitures arretées derriere moi, je dit "ouf.. jme suis pas
fait rentré dedans par un innatentif" et parfois c'est chaud :)

l'avantage des warnings lors des forts ralentissements c'est de prévenir
de loin ceux qui arrivent, et je trouve plutot ca bien.

bronxsi
G.i.L (23/11/2004, 20h26)
"dom78" <d.o.m..o.r.g> a écrit dans le message de news:
cnv5bb$nrp$1...
> G.i.L wrote:
> > Justement, l'automatisme intelligent arrive sur les feux de détresse, ils ne
> > seront plus allumés uniquement a l'appréciation du conducteur mais lors d'un
> > freinage violent ce qui tendra a ne plus se poser la question.

> C'est bien ça le probleme en général dans les voitures modernes, le
> conducteur ne se pose plus de questions, devient passif, moins attentif,
> plus dangereux.


D'accord avec toi, mais attention il faut distinguer deux choses dans la
conduite.

1- La conduite de tous les instants (env. 99% du tps) où l'on doit
effectivement se poser des questions et conduire intelligement.

2- La gestion de l'urgence ( le 1% restant) où, le seul moyen d'être bon
viendrait dans l'acquisition d'un certains nombre de techniques et de
reflexes.
Pour cela, il nous faudrait donc apprendre les gestes "qui sauvent" au
volant et de s'entrainer en les répétant jusqu'a ce qu'ils deviennent des
reflexes.
Entre la gestion de son stress, la bonne initiative au bon moment, de la
coordination des mouvements, tout cela dans temps extremement reduit, le
taux de reussite n'excedera pas les 10% en réalité.
Donc, tu comprends bien que dans l'absolu tu ne peux pas imposer a tout le
monde d'atteindre un niveau de compétence qui lui assurera une sortie
honorable d'une situation très délicate.
Il faut donc, un maximum d'apprentissage mais aussi des aides à la conduite.
C'est indispensable pour améliorer ce taux. L'ABS permet par exemple de
garder de la direction lors d'un freinage d'urgence, c'est donc une aide a
la conduite interessante.
Pour les feux de détresses, j'ai eu l'occasion de faire des tests de
freinage d'urgence avec la PR, et malgré la consigne de départ de les
allumer tout a la fin du freinage, au troisième essai environ 50% des
stagiaires ne le faisaient toujours pas.
Ils oubliaient tout simplement. C'est donc, par excellence, l'accessoire de
sécurité à automatiser. D'autant qu'avec l'automatisme on pourrait faire
qu'ils s'actionnent des le début du freinage, chose impossible en manuel.

G.i.L
G.i.L (23/11/2004, 21h44)
"Tardigradus" <patrick.1150RTcazaux> a écrit dans le message de
news:zaux
> G.i.L <nospam> wrote:
> > ils ne
> > seront plus allumés uniquement a l'appréciation du conducteur mais lors d'un
> > freinage violent ce qui tendra a ne plus se poser la question.

> Hé voilà, encore une fois, on veut enlever à l'individu sa capacité de
> décision. les machines font tout mieux que nous. C'est vraiment très
> dangereux, cette façon de penser.


Ah si tu avais l'habitude de me lire, au dela des baches que j'envoie aux
integristes du code, tu saurais que je preche pour plus d'activités
cerebrales et moins de bridages ou brimades en tout genre.
Cependant, il y a des cas (voir reponse faite a dom78) où la machine rend
bien des services a l'homme sans pour autant le priver de ses bonnes
initiatives.

G.i.L
Tardigradus (24/11/2004, 08h36)
G.i.L <nospam> wrote:

> Ah si tu avais l'habitude de me lire, au dela des baches que j'envoie aux
> integristes du code, tu saurais que je preche pour plus d'activités
> cerebrales et moins de bridages ou brimades en tout genre.


Ce n'est pas une attaque personnelle. Juste que je note qu'encore une
fois, on veut éliminer les choix et l'initiative sous prétexte que la
technologie fait mieux.

Non seulement c'est dangereux dans le principe, mais le recours
systématique à la technologie est une fuite en avant sans fin. Chaque
fois que l'on fait appel à la technologie pour résoudre un problème, ça
en génère un nouveau, qu'on va demander à la technologie de résoudre, et
ainsi de suite. Faut relire Jacques Ellul, un peu... J'en arrive à me
demander si nos décideurs ne sont pas analphabètes. Remarque, quand on
voit qui les soutient ici...
G.i.L (24/11/2004, 09h14)
"Tardigradus" <patrick.1150RTcazaux> a écrit dans le message de
news:zaux
> G.i.L <nospam> wrote:
> > Ah si tu avais l'habitude de me lire, au dela des baches que j'envoie aux
> > integristes du code, tu saurais que je preche pour plus d'activités
> > cerebrales et moins de bridages ou brimades en tout genre.

> Ce n'est pas une attaque personnelle. Juste que je note qu'encore une
> fois, on veut éliminer les choix et l'initiative sous prétexte que la
> technologie fait mieux.


Admets quand même que certaines technologies rendent bien service.
L'ABS, le GPS, l'allumage electronique, mais on peut aussi ajouter plus
prosaïquement, le clignotant, les essuis glaces...
Je ne pense pas qu'il faille rejeter tout en bloque sous pretexte qu'on
débarrasse d'une tache, d'une décision ou d'une maitrise.
Nous devons seulement nous poser systematiquement la question du pour et du
contre.
G.i.L

Discussions similaires
Usage abusif des feux de détresse

Question sur les «_radars_» de feux rouges

Feux de jour: la question qui tue

feux de détresse au démarrage...


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h29. | Privacy Policy