cerhu > misc.* > misc.finance

Kurtosis (18/06/2004, 20h14)
Bon, autant le dire, j'ai vraiment du mal à croire aux systèmes de
trading.
Même un système créé par quelqu'un en qui j'ai une grande confiance,
même en voyant 10 ans de résultats, je ne mettrai pas un sou dedans.

J'ai une forte affinité pour le fondamental, pour les décotes et les
dividendes, et pour les convergences vers des valorisations
raisonnables.

Histoire de discuter un peu sur le forum, je vais vous parler de ma
méthode.

Accessoire de départ : un journal.
D'abord repérer une boîte qui a un nom sympa, vieillot et pas sexy.
Ensuite, faire une recherche sur Internet pour avoir une idée des
comptes, de l'actualité, des coupons, de l'actionnariat. Une fois qu'on
a les bons sites, ca prend maxi un quart d'heure. Je privilégie les
capitalisations inférieures à 50M EUR. Mon but est d'avoir le plus
possible de lignes d'environ 2000 EUR chacune.
Une bonne chose à faire est de regarder les compte AVANT de regarder la
capitalisation, et de se demander très grossièrement combien on
achèterait cette boîte. Cela évite de juger raisonnable ce que les
autres paient trop cher.

Si la boîte cote moins de 3 fois la valeur "estimée", la rentrer sur un
fichier Excel, avec des détails qualitatifs (actionnariat, activité en
quelques mots, idées sur la problématique de la boîte, enjeux,
événements à venir...)

Répéter cet exercice 3-4 fois, en rentrant 5 ou 6 valeurs intéressantes
à chaque fois. Ne pas oublier de mentionner la dernière date de mise à
jour.
Une fois qu'on a une vingtaine de valeurs, remplir les détails
quantitatifs : nombre d'actions, nombre d'actions dans le
flottant, prix, actionnariat, coupons, résultat, fonds propres,
trésorerie. Là, c'est mécanique, pas besoin de brancher le cerveau.
Etant donné que je cherche surtout les boîtes industrielles mono-
activité, le bilan est en général très simple à parcourir.

Ensuite, avec les commentaires rapides sur l'activité, on peut
rapidement trouver une boîte sympa à acheter dès qu'on a un peu de
cash.

Au bout d'un moment, on peut arriver à couvrir une centaine de boîtes
peu connues.

Tout à fait au hasard, au milieu de ma liste, j'ai par exemple des noms
comme :

Rocamat
Ducos et Sarrat
Union Metallurgique Haute Seine
Brasseries Cameroun
Cie marocaine
Debuschere
General Industries
Poujoulat
Ugigrip
Forges de Trie Château
Ferrand Renaud
Credit Fonc Monaco
Rougier
Société Parisienne de Tapis et Nouveautés
DUPUY
Gaillard
Hydraylique PB

Avec une fonction RECHERCHEV(), on peut très facilement mettre les
cours à jour, et trouver la moins chère en faisant des tris sur les
critères de rendement, de fonds propres et de PER. Dès qu'on a une
entrée de cash, on peut trouver en moins d'une heure un titre sur
lequel se placer.

Certes, en achetant les moins chères, sur les petites boîtes, on peut
se faire coller des années sans pouvoir sortir. D'où l'importance de
deux critères : le dividende, et l'évolution possible du capital.

C'est une méthode très lente, mais avec un risque minime.

Evidemment, il y a d'autres paramètres à prendre en compte, tels que la
tête du graphe ou la tête carnet d'ordres. Ce message est davantage
destiné à susciter des réactions qu'à fournir une méthode prête à
l'emploi.

Tous commentaires sont les bienvenus.
Asp Explorer (18/06/2004, 23h19)
"Kurtosis" <nicolas> a écrit dans le message news:
Xns950CCDF3EB563f7865sd...
> Bon, autant le dire, j'ai vraiment du mal à croire aux systèmes de
> trading.
> Même un système créé par quelqu'un en qui j'ai une grande confiance,
> même en voyant 10 ans de résultats, je ne mettrai pas un sou dedans.


Je vous suis totalement.

> J'ai une forte affinité pour le fondamental, pour les décotes et les
> dividendes, et pour les convergences vers des valorisations
> raisonnables.


Je baise le sol que vos sandales ont foulé.

> Histoire de discuter un peu sur le forum, je vais vous parler de ma
> méthode.


Et devant la foule assemblée, ainsi parla-t-il, en vérité :

> Accessoire de départ : un journal.
> D'abord repérer une boîte qui a un nom sympa, vieillot et pas sexy.


La Séchilienne de Réticules
L'Air Gazeux
La Sotéro (Société des Tétines du Rouergue Occidental)
La Compagnie des Moulins Moulinants
La SAMD (Société des Activités Mal Définies)
La Coopérative Jules Petitbidon

> Ensuite, faire une recherche sur Internet pour avoir une idée des
> comptes, de l'actualité, des coupons, de l'actionnariat. Une fois qu'on
> a les bons sites, ca prend maxi un quart d'heure. Je privilégie les
> capitalisations inférieures à 50M EUR. Mon but est d'avoir le plus
> possible de lignes d'environ 2000 EUR chacune.
> Une bonne chose à faire est de regarder les compte AVANT de regarder la
> capitalisation, et de se demander très grossièrement combien on
> achèterait cette boîte. Cela évite de juger raisonnable ce que les
> autres paient trop cher.


Et ils burent ses paroles comme ils buvaient le lait et le miel, car il
parlait vrai, et tous l'écoutaient.

[..]
> Poujoulat
> Ugigrip
> Forges de Trie Château
> Ferrand Renaud
> Credit Fonc Monaco
> Rougier
> Société Parisienne de Tapis et Nouveautés
> DUPUY
> Gaillard
> Hydraylique PB


Ben... et Signaux Girod ? Ils puent de la gueule ?

> Avec une fonction RECHERCHEV(), on peut très facilement mettre les
> cours à jour, et trouver la moins chère en faisant des tris sur les
> critères de rendement, de fonds propres et de PER. Dès qu'on a une
> entrée de cash, on peut trouver en moins d'une heure un titre sur
> lequel se placer.
> Certes, en achetant les moins chères, sur les petites boîtes, on peut
> se faire coller des années sans pouvoir sortir. D'où l'importance de
> deux critères : le dividende, et l'évolution possible du capital.


Gnô !

> C'est une méthode très lente, mais avec un risque minime.
> Evidemment, il y a d'autres paramètres à prendre en compte, tels que la
> tête du graphe ou la tête carnet d'ordres. Ce message est davantage
> destiné à susciter des réactions qu'à fournir une méthode prête à
> l'emploi.
> Tous commentaires sont les bienvenus.


Mon approche de la bourse complète la votre. L'essentiel avec ce machin,
c'est d'apprendre à ne pas perdre. Une fois qu'on a acquis l'attitude
correspondante (en fait on l'a ou on l'a pas, je crois que ça ne s'apprend
pas mais que c'est ancré profondément dans la personnalité des gens), alors
on peut placer son bel argent en confiance. Là, deux cas de figure :
1 - Il ne se passe rien, et on vivote en faisant quelques % par an. C'est ce
qui se passe pour 90% des gens.
2 - On a du bol et on tombe sur la bonne affaire, la boîte dont le patron
est un génie, celle qui se fait racheter dix fois sa valeur, ou plus
simplement celle qui devient à la mode, et là, c'est breitling à chaque
bras. Et les chances pour que ça se produise sont bien plus élevées que dans
les autres jeux que je connais.
Le Spéculateur Cuisinier (18/06/2004, 23h44)
Je peux confirmer l'efficacité, non point de la méthode, mais de la
philosophie "value" de Kurto.

C'est une bonne façon de gagner de l'argent.

C'est peut-être la seule...

J'ai le pèze pour prouver que ça marche. Grâce à l'approche "value",
je me suis payé un chateau classé monument historique. C'est une
demeure géniale, avec des fondations datant du XIIIeme siècle. Je me
suis aussi payé 22 hectares autour avec une rivière.

Et grace à mes dividendes, je peux payer un jardinier à temps plein
pour s'occuper du verger et des bois ( 14 hectares) autour de la
propriété.

Le seul problème, c'est qu'une personne à temps plein cela ne suffit
pas. Je ne sais pas quels sont les connards qui ont augmenté les
charges sociales en France. Je ne suis ni de droite ni de gauche. Je
ne vote pas. Mais une chose est sûre: IL EST IMPOSSIBLE D'AVOIR DES
DOMESTIQUES POUR SA PROPRIETE aujourd'hui en France.

.... Et on s'étonne qu'il y a du chomage.

Cette propriété va me ruiner sauf si je décide de ne pas entretenir
les bois. Mais des bois pas entretenus ça craint.

..... C'était un apparté pour prouver l'efficacité de l'approche
"Value". Si vous n'êtes toujours pas convaincus, vous êtes les
bienvenus dans mon humble demeure. Je peux inviter tout le monde d
efmf pour un week-end. Comme ça vous pourrez voir le style de vie que
la Bourse permet d'obtenir si on est raisonnable.

Et puis vous pourrez m'aider à couper desherbes dans le sous-bois,
parce aue ça coûte la peau du cul d'être chatelain aujourd'hui en
France à cause des lois soiciales à la con et même en gagant de
l'argent avec la bourse je vais finir ruiné à entretenir un monument
historique.

Winnie, Roi des Clafoutis, Arbitre des Elégances, Philanthrope.
Finesse (19/06/2004, 00h04)
chacun sa méthode ! La tienne semble te convenir et c'est donc tant mieux.
Si je résume (et si j'ai correctement compris) tu sembles privilégier le
très long terme sur des valeurs qui côtent ce qu'elles valent et qui valent
ce qu'elles côtent. Avec l'inconvénient de se faire peut-être scotcher
pendant des années mais l'avantage que parfois une boite se met à valoir
plus et donc de côter plus !
Why not. On ne risque pas de se gêner car à mon avais on ne trade absolument
pas les mêmes titres ! Bons trades

"Kurtosis" <nicolas> wrote in message
news:65sd
[..]
SRV (19/06/2004, 00h12)
"Le Spéculateur Cuisinier" <ElComandante> a écrit dans le message
>: IL EST IMPOSSIBLE D'AVOIR DES
> DOMESTIQUES POUR SA PROPRIETE aujourd'hui en France.


[..]

Cela fonctionne pour les résidences secondaires et donne droit à 50% de
réduction de l'impôt sur le revenu.
Le plafond a été remonté par Raffarin I (je n'ai pas le chiffre du montant
exact en tête).

Exemple : pour 1 euro de salire net, tu verses 0.78 euros de charges
sociales environ.
Avec 50% de réduction de l'impôt tu ne verses en fait que 0.89 euro sur une
année fiscale, soit moins que le salaire net versé.

> ... Et on s'étonne qu'il y a du chomage.


Pour qu'ils tournent les talons, tu ne dois pas leur proposer des salaires
assez élevés.
Le Spéculateur Cuisinier (19/06/2004, 02h42)
>Pour qu'ils tournent les talons, tu ne dois pas leur proposer des salaires
>assez élevés.


Je paye le SMIC. On pourrait penser que les gens sont intéressés. Mais
non.

Winnie, Roi des Clafoutis, Arbitre des Elégances, Philanthrope.
SRV (19/06/2004, 03h02)
"SRV" <srvt> a écrit dans le message de
news:v051
> "Le Spéculateur Cuisinier" <ElComandante> a écrit dans le message
> [..]
> Cela fonctionne pour les résidences secondaires et donne droit à 50% de
> réduction de l'impôt sur le revenu.
> Le plafond a été remonté par Raffarin I (je n'ai pas le chiffre du montant
> exact en tête).


Après vérif, le plafond est de 10.000 euros.

On considérant que tu veuilles rester dans la légalité et payer le minimum,
le smic horaire net incluant les 10% de congés payés est de 6.10 euros, soit
10.90 euros charges patronales et salariales comprises. Donc le plafond 10
Keuro est équivalent à plus de 910 heures par an de travail, avec un prix de
revient de l'heure de 5.44 euros pour l'employeur (valeur certes non
actualisée mais qui reste modeste).

Ainsi pour environ 450 euros TTC par mois , tu disposes de 83 heures de
travail réalisés.
mol (19/06/2004, 11h12)
In article <cb03bj$c2e$1>, "SRV" <srvt> writes:
>Ainsi pour environ 450 euros TTC par mois , tu disposes de 83 heures de
>travail réalisés.


Euh... payées. Pour qu'elles soient réalisées, c'est une autre affaire !
D'abord, on notera que si c'est la même personne qui fait toutes ces heures,
il faut un contrat de travail en bonne et due forme et on sort du dispositif
(voir le jugement de Quimper, je crois, il y a quelques mois).
Donc il faut 3 personnes pour qu'aucune ne fasse plus de 40 heures par mois.
Ca tombe bien, parce que pour qu'une personne travaille, il faut un un
contremaître, et que pour gérer le contremaître et le jardinier, il faut
un régisseur. Bien entendu, il faut aussi acheter le programme
plani-jardin, pour que les 3 personnes et les mauvaises herbes aient des
chances de se rencontrer toutes ensemble au même moment, et prévoir
une matinée pour donner et expliquer les consignes à chaque demi-journée
de travail.

Enfin bon, Winnie devait le savoir, un château monument historique,
c'est comme une danseuse, à ça près qu'on a beau faire, ça ne tient
pas le lit bien chaud.
Kurtosis (19/06/2004, 11h34)
Asp Explorer:

> Ben... et Signaux Girod ? Ils puent de la gueule ?


Elle est encore sous le coup du "hype", un canard a dû en parler il y a
moins d'un an. Mais c'est assurément une valeur sympathique à conserver
dans une base pour un éventuel achat ultérieur, si l'on ne veut pas
aller sur des titres illiquides.

Il y a de très belles valeurs totalement illiquides qui ont vu leur
prix grimper en flèche (100% en quelques jours) suite à la
recommandation d'un journal il y a un an. Evidemment, les acheteurs
n'avaient pas la patience nécessaire, donc revendent, sans avoir
compris le principe fondamental de l'investissement.

Là, ca commence tout juste à se calmer. Et peut-être que dans un an, si
aucun journal ou site internet n'en parle, il sera temps d'en prendre.

On peut acheter de cette façon des boîtes en croissance à des prix
dérisoires : 60% de leurs fonds propres, 90% de leur tréso, et 15% de
dividende, et donc le PER tient sur les doigts de la main. Très peu,
mais étant donné qu'on les a pour des années, on tourne peu, et donc il
suffit de peu de valeurs.

Vivement que les socialistes nous rendent l'avoir fiscal, et nous
relèvent le seuil fiscal de cessions, histoire que l'on puisse faire
des arbitrages de portefeuille en franchise d'impôt.
Kurtosis (19/06/2004, 12h04)
Le Spéculateur Cuisinier:

> .... C'était un apparté pour prouver l'efficacité de l'approche
> "Value". Si vous n'êtes toujours pas convaincus, vous êtes les
> bienvenus dans mon humble demeure. Je peux inviter tout le monde d
> efmf pour un week-end. Comme ça vous pourrez voir le style de vie que
> la Bourse permet d'obtenir si on est raisonnable.


Dans quel région se situe cette humble demeure ?
SRV (19/06/2004, 13h23)
"mol" <molagnon.a.oter> a écrit dans le message de
news:9cr2
>> In article <cb03bj$c2e$1>, "SRV" <srvt> writes:
> >Ainsi pour environ 450 euros TTC par mois , tu disposes de 83 heures de
> >travail réalisés.

> Euh... payées. Pour qu'elles soient réalisées, c'est une autre affaire !


Certes ...

> D'abord, on notera que si c'est la même personne qui fait toutes ces heures,
> il faut un contrat de travail en bonne et due forme et on sort du dispositif
> (voir le jugement de Quimper, je crois, il y a quelques mois).


????

Même avec une heure par mois , il faut un contrat de travail, c'est
impératif.. Car la source principale de pb de ce dispositif, porte sur la
nature même
du travail qui est souvent floue et contestée. Il convient donc de la
définir dans le contrat.
croisset (19/06/2004, 18h11)
"Asp Explorer" <azpexpl> wrote in message news:4f64
> "Kurtosis" <nicolas> a écrit dans le message news:
> Xns950CCDF3EB563f7865sd...
> Je vous suis totalement.


Messieurs, je vous lis avec intéret depuis quelques temps, et je
saisis ce fil pour m'introduire dans vos débats.

Il y a quelques années, pour etre dans le coup, il fallait etre fan de
l'atdmf et autres Cohenneries...

De nos jours, c'est le contraire, et ici la majorite ne jure que par
l'analyse fondamentale, AT semble etre devenu un gros mot...

Je trouve ça amusant. Une mode de plus !
C'est parce que la bubulle de 2000 a fait bobo en éclatant ?
croisset (19/06/2004, 18h52)
"Asp Explorer" <azpexpl> wrote in message news:4f64
> "Kurtosis" <nicolas> a écrit dans le message news:
> Xns950CCDF3EB563f7865sd...
> Je vous suis totalement.
> Je baise le sol que vos sandales ont foulé.


Messieurs, je vous lis avec interet depuis quelques temps. Et je
constate que le Fondamentalisme fait un retour en force. Naguere, on
ne jurait que par ATDMF et autres Cohenneries. De nos jours, fini et
ninni, AT que nenni !

Retour de balancier, mode nouvelle...
Serait-ce que la bubulle de 2000 a fait de gros bobos en eclatant ?
qsd (19/06/2004, 22h49)
Kurtosis <nicolas> wrote (écrivait) :

> Le Spéculateur Cuisinier:
> > .... C'était un apparté pour prouver l'efficacité de l'approche
> > "Value". Si vous n'êtes toujours pas convaincus, vous êtes les
> > bienvenus dans mon humble demeure. Je peux inviter tout le monde d
> > efmf pour un week-end. Comme ça vous pourrez voir le style de vie que
> > la Bourse permet d'obtenir si on est raisonnable.

> Dans quel région se situe cette humble demeure ?


en Espagne évidemment, comme tous les châteaux ;-)
Asp Explorer (19/06/2004, 22h56)
> Je trouve ça amusant. Une mode de plus !
> C'est parce que la bubulle de 2000 a fait bobo en éclatant ?


Je ne puis répondre pour mon éminent confrère, mais pour ma part, les
astrologues et autres vendeurs de poudre de perlimpinpin ne m'ont jamais
impressionné, que ce fut en bourse ou ailleurs. L'AT ne m'a pas ruiné, car
je m'en suis gardé.

Discussions similaires
Une fondamentale ?

La Loi Fondamentale .

La Loi Fondamentale .

[Debutante] Appel d'une méthode private par l'intermédiaire d'une méthode public


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h04. | Privacy Policy