cerhu > misc.* > misc.finance

Yvan (07/12/2004, 14h44)
Hello.
J'aimerai savoir comment ca marche exactement.
un exemple : MSFT donne un dividende de 3$ mais le cours est diminué de ces
memes $.

si il y a un dividende, c'est que c bon pour l'actionnaire...mais keske je
n'est pas compris ???

veuillez eclairer un jeune inculte des dividendes.
et ou peut on trouver un site donnant les dates des dividendes pour chaque
valeur ???

merci par avance
Candide (07/12/2004, 14h58)
Un dividende n'est pas "bon" pour l'actionnaire. A l'impact fiscal
pret, il est neutre.
SRV (07/12/2004, 17h44)
"Candide" <xavierl> a écrit dans le message de news:
1102424307.001686.255000...
> Un dividende n'est pas "bon" pour l'actionnaire. A l'impact fiscal
> pret, il est neutre.


???

Le dividende est une redistribution des bénéfices, et comme les
propriétaires d'une société ont le droit d'en toucher une partie, c'est bon
pour l'actionnaire.
En ce dernier mois de l'AF, des familles en profitent bien (cf mes mails à
ce sujet).

Si on parle de l'impact éventuel sur le cours de bourse, à CT il peut être
présent (et encore, ce n'est pas sûr), mais à LT il ne se voit pas.
Asp Explorer (07/12/2004, 20h20)
"Candide" <xavierl> a écrit dans le message news:
1102424307.001686.255000...
> Un dividende n'est pas "bon" pour l'actionnaire. A l'impact fiscal
> pret, il est neutre.


Oui, enfin ça, c'est la théorie. C'est comme les actions gratuites d'Air
Liquide, EN THEORIE c'est une opération blanche pour l'actionnaire, mais
dans la pratique, trois mois après, tout le monde a oublié la dilution et
l'action a repris son cours (et les actionnaires sont plus riches de 10%).
SRV (07/12/2004, 20h29)
"Asp Explorer" <azpexpl> a écrit dans le message
de news:4f64
> Oui, enfin ça, c'est la théorie. C'est comme les actions gratuites d'Air
> Liquide, EN THEORIE c'est une opération blanche pour l'actionnaire, mais
> dans la pratique, trois mois après, tout le monde a oublié la dilution et
> l'action a repris son cours (et les actionnaires sont plus riches de 10%).


Pour illustrer ceci, on peut mesurer l'impact des dividendes sur l'indice
cac.

Indice cac de rentabilité nette = cac + dividende net (sans avoirs fiscaux).

[..]

On y voit que la close de novembre 2004 était à 5172 points.
Alors que le cash clôturait a 3753.

Ecart de 37%, loin d'être négligeable.
Ce sont les actionnaires qui ont empoché cette différence.
Kurtosis (07/12/2004, 20h33)
Le Tue, 07 Dec 2004 04:58:27 -0800, Candide a écrit :

> Un dividende n'est pas "bon" pour l'actionnaire. A l'impact fiscal
> pret, il est neutre.


Euh, faut quand même préciser. Avec les points de vue comptable et
fiscal, c'est neutre en effet.

Je suppose que je ne t'apprends rien, mais un dividende permet aussi
de :

- diminuer le risque pour l'actionnaire.
Le dividende réduit l'engagement des actionnaires dans la société. On
sort de l'argent de l'affaire pour le mettre dans sa poche. D'où
réduction du risque, un peu comme quand on ouvre un compte avec 1000 EUR,
que l'on porte ce compte à 5000 EUR, et que l'on retire 1000 EUR.
L'extrême étant la réduction du capital par restitution d'apport.

- ranger le titre dans une catégorie. En fonction des modes, un titre
aura intérêt à faire partie de la famille de ceux qui payent des
dividendes, ou de ceux qui n'en payent pas.

- améliorer le retour sur fonds propres. On réduit les fonds propres,
donc on augmente le levier de la boîte.
Un peu comme quand on trade avec un levier de 40, et que les profits
accumulés font qu'on se retrouve avec un levier de 10. Soit on quadruple
toutes les positions, soit on retire les 3/4 du cash du compte.
Mais garder un levier de 10, c'est inutile.
Un peu comme avoir 90% de liquidités en permanence sur un PEA.

Là aussi, au niveau analyse financière, avec un retour sur fonds propres
intéressant permet de se positionner différemment dans les classements.

A certaines périodes, les actionnaires privilégieront les boîtes
aux fonds propres les plus liquides possibles, c'est à dire présentant
le plus de "disponibilités", cash, sicav monétaires, etc.
A d'autres moments, ils choisiront celles qui ont les plus petits fonds
propres, et le plus de dettes.

- jouer dans la même cour que les obligations. Pour les actionnaires
institutionnels, le portage, c'est à dire, les flux entrants, sont
aussi importants que la valorisation des positions. Ne pas payer de
dividende (ou présenter un historique erratique) coupe la porte à cette
clientèle.

- rémunérer toute la "famille" des actionnaires d'un seul coup.
Certes, la valeur des titres descend. Mais pour ceux qui sont mariés avec
les titres, et qui ne savent même pas qu'ils sont cotés, c'est
l'idéal.
Ils ne peuvent pas vendre pour encaisser leur pognon : le contrôle irait
ailleurs, et puis, les actions sont tellement réparties entre le petit
fils, le neveu du cousin, la maîtresse, que ca serait un bordel pour
gérer tout ca. Donc dividende. C'est pratique, efficace, propre, et bon
pour le moral.

Il y a plein d'autres raisons. En fait, on pourrait dire autant de bien
que de mal au sujet des distributions !
Candide (07/12/2004, 21h49)
Hihi ! Qui prouve que le titre n'aurait pas progressé d'autant en
pourcentage ? Est-ce que les distributions gratuites induises un
renchérissement des multiples de valorisation ? Tchtong, tchtong,
tchtong !!!

Ben, non.
:-(
Enfin, je parle de mon point de vue (quantitatif) et non
psychologiquement.
Candide (07/12/2004, 21h54)
Que de bons arguments ! Et tous positifs... hum, tu es biaisé, non ?
;-))

Effectivement, il y a autant d'arguments négatifs tout aussi bons.
Mais personne ne les énoncera aussi bien que toi.
Bill (11/12/2004, 01h40)
"Yvan" <aa> wrote in message
news:8c87
> Hello.
> J'aimerai savoir comment ca marche exactement.
> un exemple : MSFT donne un dividende de 3$ mais le cours est diminué de ces
> memes $.
> si il y a un dividende, c'est que c bon pour l'actionnaire...mais keske je
> n'est pas compris ???


avant tu as une action a 30$. Apres tu as une action a 27$ et 3$ de cash.
Tu possedes exactement la meme valeur, c'est juste que l'entreprise te rend une
partie
de sa tresorerie. Soit parce que c'est l'habitude de l'entreprise, soit parce
qu'elle sait
pas quoi faire du cash (style msft).
Discussions similaires
230 M€ de dividendes..

Dividendes

dividendes

Dividendes


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h03. | Privacy Policy