cerhu > misc.* > misc.finance

laurent IV (25/03/2006, 11h40)
Bonjour,

Jusqu'à présent, je ne joue pas le dividende pour le dividende même si j'en
tiens compte.
CFF recycling devrait atteindre mon prix de vente lundi. (Date à laquelle le
dividende doit être payé)
Si c'est le cas, dans la mesure où il doit être mis au paiement lundi,
est-ce que je le touche ?
Ensuite, un enchainement logique voudrait que je rentre sur LA CIE SA pour
aller à la pêche du dividende payé le 31/03.
Comment ça marche ?
Si je rentre mardi, n'est-ce pas trop tard pour y prétendre ?

laurent IV
SRV (25/03/2006, 12h10)
Il faut détenir les titres la veille du détachement pour toucher les
dividendes.
laurent IV (25/03/2006, 12h12)
OK donc ça marche.

laurent IV

"SRV" <srv> a écrit dans le message de news:
4425171d$0$27954$8fcfb975...
[..]
SRV (25/03/2006, 12h49)
Par contre, le jour du détachement il est courant que le cours de bourse
s'ajuste en chutant.

"laurent IV" <laurent.gayraud1> a écrit dans le message de
news:41e1
sacre.philip (25/03/2006, 19h33)
"Par contre, le jour du détachement il est courant que le cours de
bourse
s'ajuste en chutant. "

En théorie, le cours s'ajuste mécaniquement à la baisse, diminué du
montant du dividende détaché, mais cette règle n'est qu'une règle !
Cette baisse est d'autant plus importante que le rendement est élevé
bien sur...
granvork (25/03/2006, 23h25)
est-ce que ça marche sur le court-moyen terme (un mois environ) cette
technique de dividendes ? est-ce que d'après vous on peut espérer
regagner un peu en gardant un peu l'action ? ça m'intéresse...
Mis à part le cas d'Afibel bien sûr, qui nous a donné l'an dernier
un très beau détachement de dividende puis montée du cours ;)
SRV (26/03/2006, 09h46)
Il existe un phénomène courant sur les petites capitalisations que l'on peut
jouer : après la
publication au balo de la convocation à l'AG dans laquelle un gros coupon
est proposé, les cours mettent un certain
temps pour intégrer cette nouvelle, c'est à dire monter monter .

Dans la phrase ci-dessus, le pb est de quantifier 'phénomène courant' =>
quelle est sa fréquence , et 'un certain temps' => combien en heures, voire
jours. C'est subjectif, ya pas de règle .. Faut juste observer et être
réactif.
La stratégie est alors d'acheter AVANT l'intégration du gros coupon dans les
cours , puis de vendre AVANT son paiement.
On peut ainsi grappiller quelques %.

Concernant les cas tels Afibel, il est aussi judicieux de prendre des titres
d'une société qui a subi une OPA , qui cote toujours et qui a une bonne
gestion (évolution saine des bilans et CR ).
Du Buy and Hold donc.

Cela permet de profiter du cash qui est demandé par le majoritaire au
travers des coupons et primes diverses versés (on a eu Banque de la Réunion,
Socim, Bosc, Afibel etc., et actuellement Docks Lyonnais etc.).

Bref, il existe bien des petites niches sur les dividendes.
granvork (28/03/2006, 14h23)
Bon, on verra pour La Cie alors, je suis rentré dessus à tout hasard
(enfin, en ce qui concerne le dividende, l'action en elle-même m'a
l'air assez sympa). D'ailleurs, les dividendes ne font l'objet d'aucune
taxation particulière dans un PEA poussé à plus de 5 ans non ?
mol (28/03/2006, 14h44)
granvork wrote:
> Bon, on verra pour La Cie alors, je suis rentré dessus à tout hasard
> (enfin, en ce qui concerne le dividende, l'action en elle-même m'a
> l'air assez sympa). D'ailleurs, les dividendes ne font l'objet d'aucune
> taxation particulière dans un PEA poussé à plus de 5 ans non ?


Quel que soit l'age du PEA.
granvork (28/03/2006, 18h41)
Oui, je voulais dire, à condition d'en retirer l'argent après 5 ans
d'existence du PEA; ou alors les dividendes sont-ils en tous les cas
non-imposables ? (j'ai cru comprendre qu'il n'était même pas question
des 11% de prélèvements sociaux, est-ce possible ?)
Et quand les dividendes tombent sur un compte-titres "normal" (entendez
par là que je n'habite ni à Campione d'Italia, ni à Büsingen, mais
en France, avec un compte bancaire français), ils ne comptent pas dans
le seuil de session ils s'ajoutent juste à la fin sur l'IR c'est ça ?
Ou alors sont-ils exemptés d'une manière ou d'une autre, ce qui
expliquerait la haine affichée d'Olivier Besancenot pour les
dividendens versés "par les grand patrons des sociétés du CAC 40"
(à imaginer avec le ton revendicatif) :)
mol (28/03/2006, 19h02)
granvork wrote:
[..]
> expliquerait la haine affichée d'Olivier Besancenot pour les
> dividendens versés "par les grand patrons des sociétés du CAC 40"
> (à imaginer avec le ton revendicatif) :)


Sur le PEA, les dividendes accroissent en principe les plus-values.
Au retrait de fonds du PEA, le principe est de faire la difference
entre la valeur du PEA (sans distinction sur l'origine : dividendes,
plus-values, etc.) et l'argent qui y a ete vire. Si la difference
est positive, c'est de la plus-value, le retrait subit les 11% de
prelevements sociaux au pro-rata de la proportion plus-value/valeur,
avec quelques acrobaties pour prendre en compte le fait que ca
n'a pas toujours ete 11%.

Hors PEA, les dividendes sont ajoutes au revenu imposable pour 50%
(60 l'an prochain) de leur montant avec une franchise qui doit etre
de 1200 Euros pour une personne seule. Je dis ca de memoire, il
faudrait verifier les chiffres.
Jean Schmit (31/03/2006, 10h36)
mol <molagnon> wrote:

> Au retrait de fonds du PEA, le principe est de faire la difference
> entre la valeur du PEA (sans distinction sur l'origine : dividendes,
> plus-values, etc.) et l'argent qui y a ete vire. Si la difference
> est positive, c'est de la plus-value, le retrait subit les 11% de
> prelevements sociaux au pro-rata de la proportion plus-value/valeur,
> avec quelques acrobaties pour prendre en compte le fait que ca
> n'a pas toujours ete 11%.


Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris.
Prenons un exemple fictif.
Soit un PEA de plus de 8 ans.
Je veux le clôturer. J'y ai investi 2O000 euros y compris 5000 euros de
coupons réinvestis. Il vaut actuellement 50000 euros dont 15000 euros en
liquidités et 25000 euros en actions.
Au moment où je retire l'argent et les actions, le fisc me ferait ainsi
payer 11% sur 30000 euros (50000-20000) ?
mol (31/03/2006, 11h02)
Jean Schmit wrote:
> mol <molagnon> wrote:
> Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris.
> Prenons un exemple fictif.
> Soit un PEA de plus de 8 ans.
> Je veux le clôturer. J'y ai investi 2O000 euros y compris 5000 euros de
> coupons réinvestis.


Le montant que tu est considere y avoir "investi" est le montant des virements
effectues en especes depuis d'autres comptes (plus evtlt les titres vires en 92
si je me souviens bien a la creation d'un CEA transforme ulterieurement en PEA).
Si tu as vire 15000 depuis ton compte courant et que les 5000 autres sont des
dividendes des valeurs du PEA, c'est 15000.

> Il vaut actuellement 50000 euros dont 15000 euros en
> liquidités et 25000 euros en actions.
> Au moment où je retire l'argent et les actions, le fisc me ferait ainsi
> payer 11% sur 30000 euros (50000-20000) ?


ou (50000 - 15000) si c'est la configuration citee plus haut. Aux
histoires de dates de changement des taux CSG pres...
Jean Schmit (02/04/2006, 07h06)
mol <molagnon> wrote:

> ou (50000 - 15000) si c'est la configuration citee plus haut. Aux
> histoires de dates de changement des taux CSG pres...


Merci pour ces précisions complémentaires.
Discussions similaires
230 M€ de dividendes..

dividendes

Dividendes

Dividendes...


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h38. | Privacy Policy