cerhu > misc.* > misc.dependances

ISIDORE (03/08/2006, 16h09)
"herpskwerps" <herpskwerps> a écrit dans
le message de news:
44d1d689$0$10465$ba620e4c...

> Deux domaines me semblent etre privilégiés pour
> ce sublime déplacement:
> l'art et la spiritualité.


moi, je ne vois dans l'art qu'une demande de
reconnaissance et dans les pratiques qui
s'attachent aux valeurs spirituelles une manière
de se donner bonne conscience.
herpskwerps (03/08/2006, 16h43)
"ISIDORE" <nez.de.boeuf> wrote in message
news:54ce
[..]
> reconnaissance et dans les pratiques qui
> s'attachent aux valeurs spirituelles une manière
> de se donner bonne conscience.


C'est exactement ça: vous ne pouvez pas concevoir une autre réalité que la
vôtre.

jacques
ISIDORE (03/08/2006, 17h22)
"herpskwerps" <herpskwerps> a écrit dans
le message de news:
44d20b92$0$5519$ba620e4c...

> C'est exactement ça: vous ne pouvez pas
> concevoir une autre réalité que la
> vôtre.


je vais pas vous demander de me parler de la vôtre
de réalité, j'aurais l'air de vous draguer ;-)
fran (03/08/2006, 17h37)
"herpskwerps" <herpskwerps> a écrit dans le message de news:
44d1d689$0$10465$ba620e4c...
> "fran" <fran.md> wrote in message
> news:cef3
> Et
> intellectuelle donnée
> comme
> but
> C'est une des méthodes de défense du moi contre les représentants de
> l'instinct.
> Cette défense a pour origine, soit la peur du Moi d'être débordé par la
> pulsion, soit l'interdiction de la pulsion par le surmoi.


On parle bien uniquement des pulsions de vie ?
> Ces méthodes sont: le refoulement, la régression, la formation
> réactionnelle, l'isolation, l'annulation rétroactive, la projection,
> l'introjection, le retournement contre soi, elles sont de caractère
> névrotique.
> La sublimation quant à elle, opère un déplacement du but instinctuel par une
> forme de conversion, vers ce qui constitue l'essentiel pour le sujet, elle
> n'est pas névrotique.
> Deux domaines me semblent etre privilégiés pour ce sublime déplacement:
> l'art et la spiritualité.


Est ce que toute création artistique ou cheminement spirituel est le
résultat d'une sublimation ?
Est ce que tout candidat à la sublimation peut être également candidat à la
névrose ? Y aurait il un véritable choix ?

fran
ISIDORE (03/08/2006, 18h33)
"fran" <fran.md> a écrit dans le
message de news:
44d04823$0$850$ba4acef3...

> Oui, mais la seule réponse rapide au manque est
> l'incorporation. Et même si
> on change d'objet de manque, rien n'y fera. On
> reste toujours dans la
> répétition sans jamais atteindre l'essentiel.


maintenant je lis : objet de manque :

objet : 4. ce qui est la cause ou le motif

on pourrait donc changer ce qui est la cause du
manque : d'objet.

en supposant que le manque pré-existe. bon...

j'avais lu un truc comme ça, de psychiatre, où on
"accroche" les dépendants à des objets (l'ordi, en
l'occurrence...) et où l'objectif final à
atteindre est la création... :

Notre hypothèse de travail sera donc la suivante :
le drogué est "accroché" à un objet mortifère, il
convient de lui proposer de s'accrocher à une
autre "locomotive" et de l"aiguiller" sur la voie
de la Création. Il nous parait pertinent de se
mettre à son niveau, de se servir de sa modalité
propre de relation objectale et donc de partir de
la notion d'objet-leurre ou d'objet-prothèse, en
clair de nous situer en l'accompagnant dans sa
position régressive en lui proposant un objet
ludique auquel nous attribuons des qualités
étayantes, de nature à contribuer à l'édification
d'un "bon objet interne" faute de quoi il ne peut
y avoir de Création.
Il convient de substituer à l'objet drogue
(antiobjet) un autre objet dont la structure nous
apparaît voisine, au point de constituer un leurre
efficace, disons le positif. Cette démarche est
couramment utilisée en Médecine : les
Benzodiazépines sont efficaces sur l'angoisse, car
elles se fixent sur les récepteurs spécifiques à
la place des médiateurs physiologiques qu'un sujet
sain est capable de générer tout seul pour lutter
efficacement contre le Stress...../.....
ISIDORE (03/08/2006, 19h02)
"ISIDORE" <nez.de.boeuf> a écrit dans
le message de news:
44d22553$0$5508$626a54ce...

> j'avais lu un truc comme ça, de psychiatre, où
> on "accroche" les dépendants à des objets
> (l'ordi, en l'occurrence...) et où l'objectif
> final à atteindre est la création... :


et y disait aussi que l'ordi a des propriétés
Benzodiazépine-Like !
herpskwerps (04/08/2006, 07h49)
"fran" <fran.md> wrote in message
news:cef3
[..]
> une elle
> Est ce que toute création artistique ou cheminement spirituel est le
> résultat d'une sublimation ?


C'est comme si vous me demandiez, après avoir entendu le concerto pour la
main gauche de Debussy si tous les pianistes ne jouent que de la main
gauche.
Par contre tous les pianistes utilisent aussi leur main gauche.

> Est ce que tout candidat à la sublimation peut être également candidat à
> la névrose ? Y aurait il un véritable choix ?


à mon avis meme si on peut sentir très jeune qu'un enfant fait face à un
conflit intérieur, l'issue n'est absolument pas prévisible, et c'est
logique, le nombre de paramètre qui interviennent est immense.

Quant au mot "choix" qui implique pour la majorité des gens une réflexion
qui le précède, et qui ne comprennent pas la signification du "choix
inconscient" il vaut mieux parler de basculement, qui n'exclus pas
l'influence du conscient sur les basculements inconscients.

jacques
fran (04/08/2006, 20h08)
"herpskwerps" <herpskwerps> a écrit dans le message de news:
44d2dfe3$0$3062$ba620e4c...
[..]
> qui le précède, et qui ne comprennent pas la signification du "choix
> inconscient" il vaut mieux parler de basculement, qui n'exclus pas
> l'influence du conscient sur les basculements inconscients.


Par le choix de l'objet ?

fran
[..]
cello (08/08/2006, 18h03)
Isidore a exprimé avec précision :
> le manque pré-existe.


> ce n'est pas le fait d'avoir pris un produit une fois qui crée ensuite son
> manque.


> si vous comblez ce manque préexistant par l'alcool, il devient un manque
> d'alcool.


> si vous comblez ce manque préexistant par les benzos, il devient un manque
> de benzos.


> si la présence d'une personne comble ce manque préexistant, le manque
> devient un manque de cette personne quand elle n'est plus là.


> idem pour les autres produits ou les autres comportements qui soulagent.


On ne désire que ce qui nous manque. et lorsque parfois on a ce qu'on
désire, il faut peu de temps a passer d'une joie égotique (je l'ai eu,
je le mérite donc) a un Ah! et ce n'est que cela ? bof... et a casse
toi tu pèses.
Le mieux c'est de vivre avec ce qu'on on a, ce qu'on est, sans révolte.
Sans ce regarder dans le le miroir de l'autre.

Ps m'esscuse je n'ai les post que depuis le 1.08. sur ce ng.
ISIDORE (08/08/2006, 18h30)
"cello" <nospam> a écrit dans le
message de news:
mn.443b7d6866f71d69.57354...

> Ps m'esscuse je n'ai les post que depuis le
> 1.08. sur ce ng.


ça merde aussi chez moi :

news.numericable.fr est trop lent et plus moyen
d'avoir les vieux messages.

sur news.free.fr, j'ai pas les messages de tout le
monde :-(

X post et fu2 news:fr.usenet.distribution

je vais réfléchir au reste de ton message. :-)

cordialement.

Discussions similaires
Tu me manques.

les manques : FIN

Manques

Marc, tu manques...


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h16. | Privacy Policy